Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

Energies - Faux problème ?

Avec ou sans pétrole

Depuis la première crise du pétrole au début des année 1970, il nous est régulièrement resservi la menace d'une ère "sans pétrole". Cette perspective fait partie d'une évidence : les ressources de notre planète sont limitées. En réfléchissant d'une façon tout à fait simple en respectant seulement un bon sens élémentaire, nous constatons que :
- depuis un siècle nous n'avons (de mémoire d'homme)jamais eu autant de Savants simultanément en vie et pouvant inventer,
- en physique, mathématiques, biologie, chimie, astro-physique,chirurgie, nano-technologies, ...etc., les découvertes sont nombreuses,
- en énergies renouvelables ou non, ... R I E N ! ou presque... En lisant certaines revues, on apprend que la propulsion MHD découverte en particulier par Jean-Pierre PETIT, il y a 40 ans est parfaitement opérationnelle dans les bases secrète des Etats-Unis. On apprend l'existence d'une génératrice multi-pôles produisant plus d'électricité qu'elle n'en consomme. On apprend aussi qu'un inventeur français - Fabien LECLER - a mis au point un moteur à hydrogène fonctionnant avec de l'eau de mer ou de l'eau douce et a envoyé de multiples courriers à divers organismes de notre gouvernement sans obtenir de réponse. Allez voir son site :www.moteurahydrogene.com. Ca relève du canular de constater que des gouvernement étrangers répondent mais en France, on commence tout juste à parler de "bio-carburants" dont le prix de revient s'annonce élevé...

Par contre on nous fait tout un fromage sur le projet "ITER" sans jamais nous avoir demandé notre avis.

Egalement la construction de l'"EPR" à FLAMANVILLE qui essaye de passer en force malgré les cris d'alarme de 'Greenpeace'.

Et nous ne savons pas quoi faire de nos déchets nucléaires..., nos centres de stockage auraient des fuites !

Ces deux exemples laissent supposer que le lobby nucléaire a infiltré tout notre appareil décisionnaire.

De même que le lobby pétrolier ne veut absolument pas louper le renchérissement inévitable du baril.

Le Ministère de la Défense et ces deux lobbies extrèmement puissants ont dû - dans les décennies précédentes - bloquer toutes les inventions, racheter les brevets ou assassiner les inventeurs pour que rien ne bouge et que le Pouvoir ne change pas de main.

Les entreprises individuelles d'inventions ont de beaux jours devant elles à condition de rester discrètes.
MICHEL
on May 25 2008
Cirdec :

Je suis très étonné de constater que les supposés "inventeurs" de solutions dans le domaine des nouvelles énergies soit aussi CON de penser qu'ils vont "vendrent" quelque chose, de merdique,(ou non) à la place de la "mane" pétroliere qui marche toute seule,et qui rapporte de plus en plus.!!!?? c'est très fort.!!! Le BON exemple reste Monsieur PANTONE, le seul inventeur intelligent que je connaisse.

Bises
Cirdec - on Jul. 2 2008

MICHEL :

À propos de Paul Pantone; quelques sites à visiter :

 

http://membres.lycos.fr/quanthomme/

http://www.onpeutlefaire.com/fichestechniques/ft-pantone.php

http://www.onpeutlefaire.com/articles/a-pantone2.php

http://quanthomme.free.fr/




Depuis que ma maison n'a plus de toit, j'ai une meilleure vue sur la lune!


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois

de Villers Grand-Champs Cédric
on June 4 2006
PhB a écrit:
"...
En lisant certaines revues, on apprend que la propulsion MHD découverte en particulier par Jean-Pierre PETIT, il y a 40 ans est parfaitement opérationnelle dans les bases secrète des Etats-Unis..."

Pour en savoir plus sur la propulsion MHD, consutez le contenu de ce lien:
http://www.jp-petit.com/nouv_f/B2/B2_7.htm

Pour apprendre à penser par soi-même, consultez le site de Jean-Pierre Petit: "Quoi de neuf?".

http://www.jp-petit.com/nouv_f/nouveau.htm

Amicalement
Cédric



Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois

de Villers Grand-Champs Cédric
on June 4 2006
Bonjour Philippe, bonjour à toutes et à tous,

Faudrait-il modifier notre comportement de consommateur...?

Ce n'est pas le consommateur qui fixe le mode de consommation, ce sont les entreprises et l'Etat. Si les transports en commun étaient moins chers, moins bondés, plus fréquents, il est clair qu'on utiliserait moins les voitures. De même, si nos entreprises recherchaient moins une flexibilité maximale, il y aurait moins de camions sur les routes. Il n'est évidemment pas question de supprimer totalement les autos, mais pour se rendre au boulot par exemple, ce qui se fait à des heures relativement fixes, un bon réseau de transports en commun conviendrait parfaitement.

Seulement, regardons le poids des multinationales du pétrole et de l'automobile. On ne peut changer le modèle de consommation sans toucher au pouvoir des multinationales.

La crise pétrolière peut-elle conduire à une crise générale de l'économie mondiale...?

Le problème n'est pas en soi le pétrole. Il est surtout évident, que le système capitaliste mondial est fondamentalement instable. Le déficit extérieur des Etats-Unis dépasse 500 milliards de dollars par an: chaque heure, il faut en moyenne 50 millions de dollars venant du reste du monde pour financer l'économie américaine.

Quant à l'endettement des Etats-Unis, il représente plus de 200% du produit intérieur brut (richesse produite annuellement). A titre de comparaison, lors du krach de 1929, l'endettement se situait à 140% du PIB. Or, le niveau des dettes a été l'un des éléments déterminants à l'origine de la grande crise des années 30. Les dettes des Américains, très élevées, étaient garanties par des actions dont les cours étaient surévalués. Au moment du krach, quand le cours des actions a plongé, les garanties se sont volatilisées. Les banquiers n'ont plus fait confiance et tout a déraillé.

Aujourd'hui, les dettes continuent de grimper et aucun organisme, aucune entreprise ne dit stop. Dans un système aussi instable, le moindre petit grain de sable peut tout faire dérailler selon un effet de domino. Ce grain de sable peut être notamment le prix du pétrole. Sachant que plus l'endettement et la spéculation sont importants, plus petit peut être ce grain de sable dévastateur...

De la part de Cédric




Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »
See also