Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

-INNERVATION-DOULEUR & PSYCHOSOMATIQUE

La physiologie nerveuse est certes importante dans la douleur ,surtout si l'on arrive pas à se brancher sur sa psychosomatique .L'adhésion à certains progrés de la médecine occidentale ne doit jamais permettre d'oublier que s'en tenir à l'effet plus qu'à la cause aménera la récidive sous la même forme ou non .

INNERVATION - DOULEUR & PSYCHOSOMATIQUE

Nous avons plusieurs fois démontré en parlant de l'électromagnétisme de l'eau ,occupant les 2/3 du corps que le renouvellement de cette eau permet le renouvellement de l'électromagnétisme,permettant une repolarisation cellulaire ,soulageant au moins partiellement la douleur.S'y ajoute la Prise de Conscience de l'origine psychologique de la douleur ,que les cheveux se dressent sur la tête ou qu'apparaisse un oedème interne .Il y a donc une sorte de tétanisation de l'organisme & donc inversion de polarité en différents secteurs ,bloquant le passage du courant électromagnétique .Nous n'y reviendrons pas ,car même dans les transports d'urgence ,c'est avant tout cette conscience qui amorce au moins la part de soulagement rendant soutenable l'insoutenable .Mais si l'urgence est trop traumatisante ,ne pourront se brancher que ceux qui le font d'instinct & qui ont déjà pratiqué en des moments moins pénibles .

Par conséquent la physiologie nerveuse est importante dans la douleur,surtout si l'on arrive pas à prendre conscience de sa source consciente,subconsciente ,voire inconsciente . L'adhésion à certains progrés de la médecine occidentale ne doit cependant jamais faire perdre de vue que ne pas remonter aux causes palliera certes les urgences mais pas forcément les récidives .

Depuis les années 2000 ,certains biologistes en sont revenus aux découvertes des années 1894 ,où la glie des cellules gliales des neurones réagissait lorsque l'on se blessait.

Les Astrocytes ( ainsi nommés à cause de leur forme étoilée ) ou cellules gliales, non seulement doublent les neurones mais occupent 50% du cerveau & de la moelle épinière. Les Astrocytes ou cellules gliales sont aussi la part lente de captation des capteurs du cerveau & de la moelle épinière & bien plus.Le Calcium y joue un rôle important donc la vitamine D ,soit les os donc la moelle ,mais aussi les muscles.

Les cellules gliales ont des microglies qui enserrent les neurones du cerveau sous leur forme étoilée d'astrocytes .Ainsi ,non seulement les astrocytes forment de nouveaux neurones & synapses ,mais ils pompent aussi le glucose sanguin & le distribue au cerveau ,tel je l'avais déjà mentionné en 2005 ainsi que bien des éléments qui suivent..Aussi non seulement les astrocytes bloquent ou stimulent les échanges neuronaux ( le cerveau d'Einstein était particulièrement riche en cellules gliales ) mais transmettent les informations d'une synapse à une autre ,"l'eau étant par l'électromagnétisme le transporteur de l'information,quand sa mémoire en est le véhicule "( J Bousquet ).Et le cerveau a besoin de plus de sucre et d'eau que le reste de l'organisme..;donc de plus d'électromagnétisme ,donc de prise de conscience.

L'apparence électrique des cellules gliales est beaucoup plus discréte que celle des neurones,car les échanges apparaissent plus chimiques ,mais cela reste relatif au même titre que la reflexion corpusculo-ondulatoire en physique cachant parfois des effets tunnels sous un certain angle ,alors qu'il ne semble pas y avoir de refraction.En effet tout demeure électromagnétique,mais est avec l'électricité une MATERIALISATION de la forme dont nous savons qu'elle est informante.
> C'est par l'intercession des astrocytes que s'ouvrent d'autres recepteurs ouvrant la voie à l'entrée du Calcium & recyclant de nombreux neuromédiateurs dont le glutamate évitant les scléroses dégéneratives ( Altzheimer compris ).Toutefois si le calcium est excessif ils aggraveront ces maladies ( Parkinson & SEP compris ) .Autant de phénomènes qui prouveront dans la suite de cet article que les progrés de la médecine occidentale sur les astrocytes ne pourront jamais être considérés telle une fin en soi mais un palliatif parfois trés pratique.

Cependant les astrocytes ont bien une influence décisive ,car - hors psychosomatique - ils donnent toute son ampleur aux échanges synaptiques & au renouvellement des neurones tout en filtrant ou piegeant les neuromediateurs ,voire en en multipliant les recepteurs afin d'amplifier l'influx-nerveux donc la forme informée/informante.

De la sorte ,les astrocytes apparaissent tel un deuxième cerveau ,plus lent ,gérant aussi l'électromagnétisme de l'eau ,à travers la Prise de Conscience .Or notre corps baigne dans un milieu électrolytique multiple & est empli de filaments spiralés & de noyaux cellulaires qui condensent l'énergie et" la redistribue en véritables générateurs de la forme informante tel le centriol & son mouvement gyroscopique ou reconnaissance spatiale pouvant aller jusqu'à déformer le noyau "( JB) . Ceci, nous rappelle que le" vivant est une machine à transférer l'information que trame la lumière" (JB) & nous inclut dans la notion de CHAMP(S) porteurs de l'information donc d'ondes et d'interférences où une vibration égale 1 forme & la notion de CHAMP est à l'origine de la matière tout en étant prouvé cohérent et durable. Rappelons nos bases de physique :"Toute spirale constituée d'une matière conductrice parcourue par un courant d'électrons génère un champ électromagnétique " . Tout cela devra plus loin nous inciter à nous souvenir que quelque soit le palliatif occidental utilisé dans l'urgence ,nous avons plus besoin d'information pour gérer la douleur que d'énergie .Or dans l'urgence nous nous laissons - à moins d'entrainement -obnubiler par la douleur & les apparences :il faut apprendre à nous en deconnecter quotidiennement dans les petites douleurs auxquelles nous sommes confrontés,pour développer d'instinct des reflexes mieux adaptés en cas d'urgence . D'ou vient elle ? Quelle peut être l'approche psychosomatique mais de suite j'ai bien besoin d'équanil :je me fais donc une piqûre d'équanil pour pouvoir dépasser cette solution ! Ou : je vois d'ou cela vient ...l'équanil attendra ...car vu sous cet angle c'est plus supportable ! Et soyez sûrs qu'on ne vous pas attendu pour tester ces deux alternatives en des cas benins et graves ! CELA MARCHE ...pour autrui aussi !

Par les oligodendrocytes ( remplacé par les gaines de Schwann dans le systéme nerveux périphérique ) se forme la myéline du cerveau ,intermédiaire électromagnétique de basculement des polarités passant par l'eau, SEUL élément unissant tous ceux du corps, entre les solides et les liquides ,prolongeant & permettant les échanges d'énergie en favorisant une bonne polarisation ( ou électrolyse ) des cellules et des neurones . Nous en arrivons ainsi à pouvoir réaliser que la mémoire et par conséquent la Prise de Conscience n'est pas exclusivement DANS le cerveau ,mais dans l'électromagnétisme qui l'entoure & la conscience que nous en avons sous la perception de la forme informante que nous percevons ,donc de l'état d'esprit avec lequel nous le percevons.Tout dépendra donc bien de l'état d'esprit avec lequel nous percevrons la douleur . Ce qui ne veut surtout pas dire qu'il suffit d'une pensée positive pour oublier que l'on a la boîte crânienne ouverte ! Mais notons que dans le feu de l'action - & si notre physiologie résiste - nous trouverons des capacités de dépassement que nous ne croyons pas avoir jusqu'à la cessation de l'action pour la récupération & le soin.Cela dépend de chacun ,de l'entraînement & du contexte .Là encore il ne faut pas confondre l'entraînement du commando toujours en prise & dépassement et celle du yogi.C'est pourquoi nous n'avons pas à juger ...même les douillets !

C'est en tous les cas dire l'IMPORTANCE d'une psychosomatisation lucide pour dépasser les mal-a-dit(s) & les douleurs .Il est d'ailleurs admis qu'en cas de lésions du cerveau la mémoire persiste en la plupart des cas ...lésion psychosomatique et /ou physique ! La lésion psychosomatique est sans doute la moins spectaculaire mais souvent la plus terrible . Tout va alors dépendre de l'éducation que nous avons eu & de la façon dont nous l'avons transformé,amélioré ou compensé ! Bien entendu la lésion physique peut être parfois si terrible qu'elle bloque le psychosomatique temporairement ..amenant parfois des réveils encore plus redoutables ...sans compter le dépassement parfois insurmontable des contingences sociales! NUL n'a à juger quiconque & il faut se méfier comme d'une peste des fausses pensées positives- notamment actuelles - qui n'ont pour but que de se cacher à soi-même sa propre vérité ! Et plus dure sera la chute ! Mais nous avons ainsi des vétérans qui claudiquent jusqu'à la fin de leurs jours en se racontant qu'ils sont "heureux " & "tapent" le carton dans les bistrots & meurent en sur-moi compensatoire ...préférant cela à une prise de conscience qu'ils nauraient pas supporté( ou que leur entourage interdit tacitement !) ! Ils ont donc eu raison ...dans leur cas à eux...et ne réalisent même pas que plus dure est la chute...& qu'en leur cas le mal est un bien ! Mais cela ne veut surtout pas dire que cette attitude est la mieux adaptée en valeur absolue ! N'écoutons pas les exemples courants disant de" faire comme lui au lieu de se lamenter ",non d'une façon occasionnelle,mais lapidante .Si Untel se lamente ,c'est qu'il a une raison que lui seul peut décrypter ,aidé ou non par la vie et les psychosomatologues .La vérité est que l'entourage ne sait comment évacuer ( dans 90% des cas) la charge d'un handicapé & ne pense qu'à lui-même en se donnant une bonne conscience facile vis à vis de la personne diminuée .C'est assez scandaleux ..mais nous sommes dans un monde de bipédes d'abord... d'humains accessoirement ! Et s'il faut encourager le dépassement de soi ,ce sera par l'écoute & la patience et non la bonne conscience facile déguisée en fausse haute -vertu..;qui plus est +/- sentencieuse ou faussement patiente .

Il ya donc bien matérialisation de l'immatériel au travers de nos organes à partir des glandes endocrines ,des cellules gliales et de l'électromagnétisme de l'eau dans l'oxydo-reductionde vie.D'ailleurs ,la joie dilate la rate,la contrariété bloque la sécrétion de la bile..;etc...& les astrocytes ou cerveau lent sont les réels capteurs de l'information . Il s'avère bien ainsi ,tel le constate la médecine officielle au plan physiologique ,que faute de prise de conscience suffisante ajouterons nous ,les astrocytes peuvent courcircuiter la douleur ou l'aggraver .Or jusqu'à présent le monde officiel ne ciblait que les neurones :il se décide enfin à prendre en compte les cellules gliales !

Tout part des espaces intervertébraux pour rejoindre le cerveau,mais chaque neurone des ganglions dorsaux envoie une branche périphérique de ses axones vers l'extérieur,tandis qu'une branche plus centrale pénétre dans la moelle épinière avant de rejoindre le cortex ,par relais interposés en passant par le thalamus.. Par exemple ,les signaux douloureux originaire du côté gauche se croisent au niveau de la moelle pour rejoindre ( à de rares exceptions prés ) le côté droit puis se projettent sur le cerveau gauche.Aussi pour atténuer une douleur ,il ne suffit pas d'interrompre le circuit ( ce que font temporairement les dentistes,les anesthésistes locaux...etc...).Le patient perd alors temporairement conscience de l'information sensorielle ,aidé en plus par la sécrétion naturelle d'endorphines & la sécrétion moléculaire au niveau des canaux ioniques ou canaux d'eau ionisés des méridiens d'acupuncture .

Indépendamment du cas des méridiens d'acupuncture agissant doucement par un couple lié à l'antenne de l'aiguille,il y a toutefois un effet retour .Si le circuit est interrompu trop longtemps en dehors du cas de l'acupuncture ,par les procédés de la médecine officielle occidentale ,il peut s'ensuivre des fourmillements ,des engourdissements ou brûlures ,causant d'autres douleurs neuropathiques ou décharges neuronales et gliales. On a en effet agi sur l'effet au lieu d'agir sur la cause . C'est pourquoi l'acupunture agissant sur la cause de façon naturelle ,soit n'aura pas d'effet ( trés graves et douloureuses blessures ) car le couple sera trop faible ,soit une action permanente ou continue sans effet boomerang. Lorsque les neurones sont lésés ,ce sont les cellules gliales qui libéreront le facteur de croissance approprié à la réparation & pallieront le système immunitaire . Les astrocytes eux-mêmes s'épaisissent & renforcent le cytosquellette .Ils agissent à tous niveaux et utilisent les neurotransmetteurs ,tels le glutamate , l'ATP ,l'azote notamment ,ce dernier étant si IMPORTANT dans la bascule de l'oxydo réduction ( comme d'ailleurs l'ozone dont il est cousin germain !).De la sorte ,les astrocytes modulent les relais de la douleur & synthétisent les balises chimiques que sont les citokynes .Mais ce seront aussi des citokynes qui rendront la lésion intouchable , car présentent en sa bordure ! La douleur peut donc provenir de ces différentes balises , jusque dans la moelle épinière et en un point non apparemment concerné .Cette douleur est nécessaire tel le mal-a-dit, à la guérison mais peut aussi devenir chronique . C'est pourquoi aujourd'hui la médecine officielle occidentale plutôt que d'ouvrir ses portails à la psychosomatique & à l'énergétique privilégie des agents chimiques tels que la Propentofilline ou d'autres .Il est certes possible de reprocher ,comme d'habitude ,à cette médecine de s'attaquer à l'effet et non à la cause .Mais dans le cas présent ,nous nous devons de reconnaître que ce choix n'est pas inutile dans les pathos particulièrement graves et insoutenables. La Naloxone peut aussi bloquer progressivement la dépendance aux opiacés ,voire les douleurs neuropathiques liées et installées de longue date .Il existe aussi au moins deux médicament dont la Pentoxyfilline pouvant apaiser la douleur en activant la sécrétion d'Interleukine 10 .Par contre le blocage des signaux inflammatoires en provenance des cellules gliales ne soulageront pas la douleur ,car" embarassés par les formes nous ne sommes que des paquets de mémoire "(JB) ...et qu'il faut bien faire avec cette sorte de cathode ou base !

Ce sera donc à chacun en fonction de l'ouverture de son champ de conscience acquis, de voir s'il appelle ou non le SAMU (sachant que maintenant l'attente est souvent de 3h !)& la part de chemin qu'il fait avec le contexte social en lequel il est plongé .

Même sur une planète en quarantaine le cosmos joue au moins partiellement le mouvement brownien donc le jeu de l'indétermination partielle .Le mental peut donc toujours s'ajuster ,faut il seulement en être conscient et lui en laisser le temps :le mal -a -dit & la bioréparation en sont une preuve absolue ! Encore faut il ne pas céder à ce fanatisme là & se souvenir que TOUT est dans l'écoute & l'attention dans le silence de chaque instant ,même au milieu des sirènes & des catastrophes. Et plus elles seront terribles plus votre sympathique & parasympathique vous sauront gré d'être à leur écoute autant qu'à celui de votre contexte social en n'oubliant JAMAIS le moyen terme à ne pas confondre avec le bas opportunisme ou l'indifférence.

C'est CELA la HAUTE DIPLOMATIE de VIE & elle n'a que bien peu à voir avec celle des Ambassades...;dont elle forcera en silence le respect,pour peu que l'on sache s'adapter aux priorités de l'instant ,de chaque instant ,de façon concréte ,silencieuse et sans scandale. "Monsieur l'ambassadeur" du veau d'or n'est qu'un bien pâle reflet des véritables ambassadeurs de ce monde...& la plupart du temps l'antinomie silencieuse...et luxueusement enchaînée...comme il se doit !

C'est à chacun de savoir prendre la blessure informante de l'instant et le traumastime passé & présent pour le transmuter à la lumière de l'information connue mais aussi secréte qu'il posséde..;pour ne pas en être POSSEDE...et les transformer en forme informante acceptée !Peu importe que l'entourage ait quelque scepticisme quant au fait que vous soyez de son bord .L'important est d'être du bord de la Nature des choses pour le bien de tous ...mais en bien des cas ,en se taisant . On ne dit pas à des enfants capricieux vivant sur un capital dont ils ignorent la source réelle & qu'ils sont de toute façon encore inapte à gérer ou des ratés qui croient diriger le monde ... l'objectif final.On les y incline en silence ,voire insensiblement ,selon des lois qui nous dépassent & à qui l'ont rend modestement grâce en restant à leur écoute!

Il en est de même de la douleur & de la façon dont la gère les différentes médecines...de toutes les douleurs ! C'est toujours au niveau de la membrane que l'onde se transmute ,c'est à dire à la frontière des polarités :il faut donc faire avec la mémoire cellulaire .Et le contexte peut nécessiter avant de la transmuter de passer par les citokynes et les interleukines avant d'acquérir la capacité de les dépasser le plus souvent possible , en les anticipant autant que les circonstances pouvant conduire à la douleur...d'autant que nous sommes enfermés dans un égregore social particulièrement caustique ...qui dissout telle la soude ,donc la densité la plus redoutable ...puisque la soude est la base de ce monde & tente de se presenter en partenaire unique en tentant d'intoxiquer l'air et l'eau...alors que la nature complémentarise les 3 éléments !

Les mémoires cellulaires représentent le poids du passé accumulé au travers du temps :seule la Prise de Conscience de ce passé et parfois les outils de ce passé peuvent en démonter l'aspect dé-passé pour inciter & apprendre à transmuter dans la résurgence des outils quantiques des lois naturelles oubliées....ou entrée dans le taux vibratoire oublié qui se réactualise !

L'aspect PSYCHOSOMATIQUE de la douleur est encore plus fondamental que celui de la mal-a-dit classique & ne peut donc être dissocié de l'innervation physiologique dont l'approche doit être bien plus énergétique , quoique le soin de l'effet puisse être un tremplin pour accéder à celui de la cause ! Faut il encore en avoir une conscience aussi exacte que possible !
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »