Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

Le TEMPS Existe -t-il ? OUI & NON !

Telle est la nouvelle accroche médiatique des relativistes quantiques qui deviennent des trapézistes de l'(é)branlement mental,semant la confusion sans même le réaliser.Qu'à cela ne tienne !Ils nous incitent à faire le point et c'est une bonne chose.Car là encore ,le Prince de ce Monde s'empare d'eux - à leur insu ou non - afin de diviser pour régner sur l'éveil salutaire que représente la mécanique quantique.


Le TEMPS existe -t- il ? OUI & NON !

Tous les meta-physiciens ( certes nous ne sommes pas nombreux ! ) savent qu'en valeur absolue le temps n'existe pas .Pourquoi ? Tout simplement parce que l'espace-temps naît de la manifestation donc de la densification en commençant par le VERBE .Au-delà ( si tant est que l'on puisse l'exprimer ainsi ) il y a donc de moins en moins de densification et quand il n'y a plus de densité ...il n'y a plus d'espace -temps :donc le passé ,le présent et l'avenir se fondent en 1 (faute de pouvoir l'exprimer autrement ) où 1 est TOUT ! Mais TOUT n'existant pas le passé ,le présent & l'avenir non pas" sont "mais EST hors de l'espace-temps ( faute de pouvoir mieux l'exprimer ...mais le Verbe est déjà espace-temps ).Ce qui confirme donc que le nom de Dieu est inexprimable..non pour des raisons de justice de je ne sais trop quoi mais comme simple réalité quantique ( tel est le sens du soi-disant blasphème d'oser prononcer le nom de l'inexprimable !) Nous sortons enfin des névroses .Ce qui veut dire que le supposé Dieu ou l'Omnipotence universelle ou ce que vous voulez est le passé ,le présent et l'avenir et les englobent donc !Mais il y a les méta-physiciens ,physiciens haut de gamme et les meta-physiciens ,physiciens au berceau . Là encore ,les amalgames et le chaos sont assurés ! Car au quotidien de notre vie ,le temps semble exister et le temps est lié à l'espace ! Et c'est parti :oui ...mais! Pourquoi faire simple lorsque l'on peut faire compliqué dit le Prince de ce Monde .
> Nous avons construit ou plutôt on nous a fait construire un système névrotique mathématique détaché de la physique & tout bon agrégé tombe comme les autres dans l'entonnoire...même les surdoués tel un de mes cousins des USA qui résolvait les pb de Maths avant que le prof les ait fini " to the blackboard " .L'ayant connu ,je sais qu'il ne savait même pas pourquoi cela se passait ainsi en sa tête .Et il n'est pas le seul que je connaisse de la sorte ! Donc :QUE SE PASSE-T-IL?

D'abord le temps n'est qu'une donnée de conscience liée à l'espace . Car il ne peut y avoir de temps sans espace.Et étant prisonnier de la densité ,donc de la dualité de la manifestation ,nous constatons que l'étymologie ,tempus et spatium ,ne nous apportent pas grand chose ,sinon que espace= espacer donc écarter deux objets, donc manifestés ,donc duels soit 2 X 2 = 4.Or 4 = le ternaire ou tiers générateur issu de la dualité plus 1 .Ce qui nous amène bien évidemment à la variable mobile H3 de Pinel et des champs morphogénétiques ...mais là encore :STOP ! La seule chose qui en résulte de tangible est que tout cela reste bien lié à la densité et à la donnée de conscience que nous lui accordons .Nous laisserons aussi de côté ici "le cours en miracle " que chacun peut ensuite y accoler s'il le veut .

Il faut sortir de la valse des théories et de la méta-physique pure pour rester intégrés aux apparences quotidiennes,avant de suivre ou non le nouveau paradygme de CARLO ROVELLI : il faut oublier le temps ! La seule chose qui nous importe est de savoir s'il nous apporte quelque chose d'autre que de la récupération ou de l'intoxication...tel le Dr HOUSE ( TV) qui vient de découvrir que pour sortir du soin des effets de la médecine officielle devenus insuffisants ..il serait peut-être bon d'avoir recours à la vitamine C...afin d'accéder aux causes,alors que les patrons du gotha l'utilisent depuis des dizaines d'années pour eux et leurs proches en laissant leurs cours pour étudiants ,de dernière années au vestaire dés qu'ils franchissent le pas de leur vie privée.Pas tous certes & il existe aussi des éléments positifs en certains domaines,notamment en chirurgie quand elle ne tombe pas dans le changement de pièces détachées,alias l' automobile !

Qu'avons nous dit plus haut ? 2 X2 = 4 = 3+1 ou le tiers générateur nait de la dualité engendrant un autre tier générateur .Or que nous dit Carlo ROVELLI ?Le temps ( qu'il veut essayer d'oublier !) est le passage d'un point d'équilibre à un autre ! C'est JUSTEMENT ce que nous disons depuis des années et que nous avons écrit et chiffré ci-dessus ...sans passer par la thermodynamique dont il se sert . Par conséquent qu'y a t il de vrai et d'inexact en tout cela?

En valeur absolue le temps n'existe pas mais selon le degré de manifestation en lequel nous nous trouvons ,nous sommes obligés d'en tenir un certain compte ...au moins en base de référence.Avant d'arriver à ce que Rovelli dit d'interessant,l'histoire du temps nous montre que même Zénon et Parménide avaient compris que le temps était une illusion. Ne tombons pas dans les champs masturbatoires du style : "oui le temps existe parce que les horloges le mesurent ,à moins que le temps ne soit défini par ce que mesure les horloges ...les horloges étant elle-mêmes tributaires d'un mouvement pendulaire ".Mais c'est toute la manifestation qui est tributaire d'un mouvement pendulaire donc d'une dualité ...donc d'une polarisation avec un point intermédiaire ou neutre GENERATEUR ou 3 ! Et nous revoilà au point de passage d'un point d'équilibre à l'autre ou sinusoïde ,spirale de vie en transit permanent ! Donc pour l'instant Carlo Rovelli n'a rien inventé ,n'a rien découvert mais a simplement élargi son propre champ de conscience en le faisant passer par le pays de la thermodynamique : la chaleur correspond à de l'agitation thermique où l'on ne connaît pas le mouvement individuel des atomes."La tasse de thé est chaude " ne me donne pas le mouvement des atomes .Or tout système thermique est décrit par un état statistique ou distribution de probabilités sur toutes les configurations microscopiques permettant de calculer une variable temporelle déterminant celle où le système est en équilibre & c'EST l'EQUILIBRE qui DETERMINE un TEMPS.Il en est de même du monde :c'est son état d'équilibre qui nous permet de décrire le temps ...en bon français d'établir les paramètres de la référence temps de la naissance de la densité à sa mort. Ce qui nous confirme encore que l'espace -temps existe donc bien par rapport à notre point d'équilibre de densification basé sur la dualité & le tiers générateur nous ramenant à la Monade donc hors de l'espace ."Partout le ternaire brille dans l'univers et la monade est son esprit "disait Papus .Ce qui veut dire que nous faisons partie intégrante de la déité ,satan compris .

Si nous connaissions précisément chaque variable ,la position exacte microscopique de chaque atome ,il n'y aurait donc pas de statistique et donc pas de temps .Carlo Rovelli en est là et dit devoir approfondir pour convaincre ses pairs .En fait ce que dit Rovelli est :si nous connaissions chaque once & sous once de pensée de l'omnisicience il n'y aurait pas de temps puisque nous serions l'omniscience hors de tout espace-temps & engloberions le manifesté dans le non manifesté. Et force est de reconnaître qu'en toute modestie ,nous ne l'avons pas attendu pour le dire !

En fait ce qui est interessant en ce qu'il énonce est la notion de point d'équilibre de la densité ( qu'il fait passer par la thermodynamique et les statistiques ) permettant d'instaurer la base de référence de l'espace-Temps .Mais en soulignant le rôle de chaque atome ,il montre l'autonomie de la manifestation et l'égérégore qu'elle crée .Il nous raméne sans en parler à la relativité de Lorentz & Poincarré qui a précédé celle d' Einstein ,expliquant comment les ondes stationnaires de l'univers se replient pour donner l'électron puis l'atome ,sa polarité opposée.Nous retombons donc sur l'omniconscience hors du temps des champs morphogénétiques mais devons bien faire avec l'espace-temps puisque nous le sommes nous-même...même si notre esprit peut le transcender.Ainsi selon la façon dont nous nous inscrivons dans la densité & avec l'inconscience ,la subconscience et la conscience avec lequel nous le faisons nous transcendrons plus ou moins l'espace-temps dont nous sommes tributaires.Mais nous devrons toujours passer par l'inertie physique pour passer au-delà du voile ..;(Renoncement ,lâcher -prise ou décés ) au moins tant que nous n'aurons pas atteint la fréquence christique qui est une donnée de conscience qui s'inscrit volontairement dans l'espace-temps & son point d'équilibre.Ce qui ,prouve que tout est peut-être illusion et hologramme mais se définit bien en une dualité espace-temps ,hors de l'espace-temps dans l'espace-temps .IL faut donc atteindre la fréquence de conscience qui permet de s'abstraire de l'espace-temps mais pour voyager dans tous les espaces-temps qui existent ...au moins telle une dualité de conscience . Que l'on prenne conscience que c'est une illusion est une chose mais que l'on nie cette illusion et la capacité de s'y inscrire est en soi aberrant.On ne peut donc affirmer tel le fait Rovelli que le temps n'existe pas sans avoir la donnée de conscience qui va avec & qui passe aussi par la META-physique . Si donc Rovelli crée des équations dont il supprime le temps ,il créera des équations diaboliques, car d'abord il supprimera un paramétre indispensable dans un système :L'équation ,qui est déjà une caricature de la réalité .Par là même il engendrera une vrille destructrice de conscience & qui plus est un élitisme qui veut se démarquer d'autrui.Car "tout coule ,rien ne subsiste " dit Héraclite ..ce qui ne veut pas dire que différents espace-temps n'existent pas temporairement ..de la nanosecondes aux multi-milliards d'années terrestres de notre densité de système solaire M13 .

Par conséquent nous devrons toujours être capable de passer de l'illusion à la non-illusion par H3 ou par le tiers générateur en développant nos capacités d'élargissement de subconscience métaphysique & non pas seulement en décrétant que nous supprimons le temps dans les équations...mais au moins en passant par les champs morphogénétiques qui nous permettent d'intégrer le facteur psychosomatique.Mais chercher à formuler la gravité avec des équations sans temps tel veut le faire Rovelli...c'est vouloir s'abstraire de la gravité ,la nier et donc aller à la déflagration ( Voir : La RECHERCHE de Juin 2010).

Ceci dit nous avons tous fait l'expérience de boucles de temps gagnées sur le temps & défiant toutes nos montres,de la même façon que le temps ne passe pas aussi vite de 1h à 6H solaire que de 9h à 17h ! Mais ce n'est pas parce que nous sommes en mesure de dépasser le temps par une forme de transcendance vibratoire qu'il faut prétendre le temps décapité! Pour St MIchel se baladant entre les mondes :le temps n'existe certes pas ...mais pour nous ...si & à des niveaux qui peuvent varier selon chacun.! Avant de déclarer que le temps n'existe pas ,il faut être capable de le transcender et ce n'est pas en tranchant des paramètres équationnels-caricatures de nos illusions - que l'on y arrivera sans dégats ! Vanitas , vanitatem !

Il est bien évident que sur un tel sujet ,tout correctif en provenance de la responsable de ce site ne peut qu'être apprécié ,afin de nous permettre de mieux cerner nos illusions & la limite de nos réalités respectives.Ainsi nous éviterons de nous perdre en de vaines discussions ne reussisant qu'à tout embrouiller,par la projection des egos....s'égarant en logorrhées .
ALEN WACNER
on Aug. 31 2010
Sortons de la vie matérielle. Que sommes-nous alors? Une goutte d'énergie sans forme, sans histoire ! Sinon, quelle serait l'importance d'expérimenter nos histoires, nos illusions si stupides, si puériles, tous ces drames pour aider si peu nos consciences à bouger. Le temps semble alors lié à notre état présent. Quelle importance pour la beauté de l'univers perçu, que l'égo humain puisse expérimenter autant de malfaisance en continu et à profusion, sinon d'exprimer la stabilité, l'immuabilité, visible que sur ce plan et donner de la perspective à nos histoires. Le temps ne semble-t-il pas moins exister pour un cristal ? Oublions les échafaudages intellectuels, supprimons notre monde vécu émotionnel, allons à l'essence de notre être, alors le temps n'est plus utile.
- Aug 30
J. Bousquet
on June 25 2010

Bonjour Cédric, bonjour à tous

Dans la rubrique Kabbale J P Héber donne des informations sur gémini.

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/83/derri-232-re-le-soleil-apparent-une-source-noire

La position du 6 Tiheret comme le H2 de Pinel est hors de notre univers d'espace temps. Il représente l'unité, c'est un champ de mémoires donc de conscience. Il est magnétique, donc froid, ce sont ses lignes de force qui, au contact des neutrons de la ionosphère, se transforment en courant électrique, énergie de la forme, donc l'image du soleil. Nous décodons cette image dans notre cerveau et ainsi la rendons réelle ! Rappelons nous que le cerveau ne fait pas de différence entre une action réelle ou virtuelle. Nous rendons ainsi cette image réelle comme tout ce qui nous entoure puisque nous sommes créateurs ! même dans notre rêve-cauchemar.

Ceci confirme parfaitement le texte que Cédric a posté. Merci pour ces informations

de Villers Grand-Champs Cédric - on June 27 2010
J. Bousquet :

Il semble intéressant, à propos de l'illusion de l'espace-temps, de relever que les hébreux n'ont pas notre notion linéaire du temps: passé - présent - futur. Ils n'utilisent que l'accompli et l'inaccompli. Quand on entre dans l'accompli, aussitôt on passe immédiatement dans l'inaccompli et cela infiniment.


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois

Philippe LHEUREUX
on June 25 2010
Vous dites "Il est absurde d'affirmer que des températures de plusieurs millions de degrés existent sur le Soleil"

En fait , si le soleil est composé d'atomes d'hydrogène et d'hélium (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/SoleilLabel), il est normal que sa matière s'échauffe et qu'il soit chaud.Maintenant pour les corps célestes exposés aux alentours , isolés par le vide de l'univers et qui ne perçoivent que du rayonnement, l'échauffement dépends de l'interaction entre le rayonnement et la matière.Ce n'est pas le soleil qui est froid mais le vide de l'univers.

Philippe LHEUREUX
on June 24 2010
Bonjour Jacqueline , Quel est selon vous la définition du temps ?

Pour moi , le temps est une mesure relative du déplacement d'un objet ou d'une onde dans un espace et rien de plus.Il ne peut contenir d'information car ce n'est qu'une mesure faite par un observateur. Cela n'empêche en rien l'univers tout entier de baigner dans un champ d'information mais celui ci ne peut-être le temps, pour moi c'est autre chose et qui n'est pas soumis au temps.

Philippe LHEUREUX
on June 24 2010
Immagine simplement un cube de vide absolu ou rien n'existe dedans au niveau matière , même pas un rayon lumineux ou autre onde electomagnétique qui le traverse. Théoriquement cela peut exister et cela prouve que l'espae et le temps sont deux choses completement différente. Il ne suffit qu'il y ait un espace , il ne suffit pas qu'il y ait de la matière , le temps n'étant qu'une mesure , il faut le principal ... l'OBSERVATEUR.
J. Bousquet - on June 24 2010

Bien sur que le temps existe ! je pensais l'avoir démontré dans les textes et les conférences ! Le temps n'est pas ce que l'on croit qui va du passé au futur, ce temps là n'est que de l'espace. Le temps est l'information qui après être passée par certains organes (pièzo électrique), se transforme en courant électrique, énergie de la forme. C'est l'information ou champ morphique ou champ H3 de Pinel qui structure l'espace, en fait le crée ! Il varie au cours du temps par la formule dH3/dT. Tout le monde est content, ceci est cohérent et peut éviter des discussions sans fin. Nos croyances s'expriment dans cet univers d'espace temps qui devient "ce que nous croyons". La nouvelle physique l'exprime fort bien en expliquant qu'autour de nous il n'y a que que des ondes représentant tous les possibles possibles donc pensables d'où nous extrayons une réalité qui nous est propre et qui dépend de ce que nous sommes "au pur tout est pur". D'où la phrase "l'Univers ? mon Univers" !

Les images crées dans notre cerveau à partir de ces ondes nous font croire qu'elles sont réelles ! ce que nous croyons devient vrai pour nous ! voilà ce qu'est notre réalité, en vérité du mental donc irréel. De la même façon le soleil que nous croyons voir est une image du vrai soleil (noir Gémini)

Bonne journée à tous

de Villers Grand-Champs Cédric - on June 25 2010
" Les images crées dans notre cerveau à partir de ces ondes nous font croire qu'elles sont réelles ! ce que nous croyons devient vrai pour nous ! voilà ce qu'est notre réalité, en vérité du mental donc irréel. De la même façon le soleil que nous croyons voir est une image du vrai soleil (noir Gémini) "


Bonjour Jacqueline, bonjour à toutes et à tous,

à propos du soleil noir, je trouvais que cela valait la peine qu'on s'y arrête et en dehors des écrits de Gérard de Nerval et Charles Baudelaire,je n'ai rien trouvé concernant Gémini.

Concernant le soleil noir et froid, voici ce que j'ai trouvé:

"Le Soleil est vraiment froid, contrairement à ce que dit la science officielle."

" Le soleil diffuse une radiation qui se reflète sur la surface de votre terre. La chaleur vient de la friction des particules dans l'atmosphère. C'est pourquoi vous avez chaud quand vous sortez un jour ensoleillé. Ce n'est pas la lumière du soleil qui vous réchauffe, c'est sa friction. "

"Les textes anciens nous apprennent que le Soleil produit une énergie irradiante mais pas de chaleur (telle que nous la connaissons) que cette chaleur n'est qu'un sous-produit de l'énergie soumise à la friction de notre atmosphère. Dans ce cas, cela expliquerait la ceinture d'air chaud récemment découverte à 60 kilomètres d'altitude où toute vie serait impossible dans ces températures avoisinant 170°. Selon les Anciens, une atmosphère planétaire agit à la fois comme convertisseur d'énergie et comme filtre réglant la quantité de chaleur ainsi formée. "

" la chaleur vient du Soleil, mais sous forme d'ondes hautes fréquences qui sont converties en rayonnements calorifiques. Cette conversion se produit dans l'atmosphère des planètes. Ils ne viennent pas du soleil sous cette forme car la chaleur ne peut pas voyager dans le vide. Même la chaleur du soleil est supportable car il n'est qu'un champ générateur de force électriques. Un générateur est froid, mais les courants qu'il engendre peuvent produire de hautes températures. Il est absurde d'affirmer que des températures de plusieurs millions de degrés existent sur le Soleil. Sa luminosité n'a rien de commun avec sa chaleur. Sur Terre, on peut trouver des sources de lumière froide. La lumière d'un néon n'est pas chaude. Nombre d'insectes produisent de la lumière froide, de même que certains légumes sous une action bactériologique.

"Nous devons donc nous ôter une fois pour toutes de la tête ces idées fausses à savoir que le Soleil est une boule de feu, etc. Beaucoup d’astronomes s’amusent à étudier l’auréole, la couronne du Soleil, ils pensent que cette couronne est formée par des jets de flamme provenant d’explosions de la masse physique en fusion, de la masse dense incandescente du Soleil, mais il n’en est rien : la couronne du Soleil est une espèce d’aurore boréale formée par l’électricité et le magnétisme de cet astre, c’est tout."

" Le Soleil est formé d’un plasma d’atomes d’hydrogène, d’hélium et autres. Mais le Soleil est creux et la couche de gaz n’est pas suffisamment profonde pour produire des températures de millions de degrés produits par le poids d’atomes se compactant et générant de hautes températures selon les lois de la thermodynamique. (La pression génère de la chaleur). "

"Le transfert d’énergie est produit par des ondes de radiation thermale comme dans une combustion ou par des ondes électromagnétiques (“froides”) comme en radiofréquence. Évidemment, le Soleil détruirait un satellite qui s’approcherait trop de sa surface, mais non a cause de la chaleur, mais des hautes radiations d’ondes (gamma, alpha, cosmiques, ultraviolette, visibles, infra rouge, etc.).

Personne ne devrait mettre sa main au travers d’un plasma de gaz, non parce qu’elle brulerait mais à cause des hautes radiations qui la détruiraient. L’interaction entre les champs morphogénétiques de la Terre et n’importe quel autre corps céleste et surtout n’importe quel autre corps vivant ou non (qui est également formé de champs morphogénétiques) et les radiations solaires provoquent la chaleur.

"Pour parler précisément, le Soleil n’est ni chaud, ni froid dans son état stable puisque c’est du plasma et ses radiations ne sont ni chaudes ni froides. La température de ce plasma est affectée par les lois de la thermodynamique. Mais considérant que l’on attribue une température à sa surface de plusieurs millions de degrés, c’est donc un corps froid, mais pas glacé. "

Avez-vous d'autres informations à ce sujet?

Bien amicalement

Cédric


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois

de COMBREDET Jean
on June 24 2010
A partir du moment où vous dites "CE qui crée " vous créez un ESPACE ,donc un temps , surtout si vous parlez de mouvement ...et il ne peut y avoir d'espace sans mouvement .Mais tout cela n'est qu'illusion car partie intégrante de ce que nous qualifions faute de mieux de "champs de conscience" qui englobe tous les espaces-temps ,hors de l'espace-temps!L'espace -temps ne sont que l'abcisse et l'ordonnée de la conscience manifestée sous une forme spiralée-sinusoïdale dans l'axe orthonormé de tous les espaces plus le temps . Vous pouvez le remplacer par la notion de cathode et d'anode...donc de transformation liée à la conscience . Conscience vient de connaissance donc lien ,donc source de la forme informante ou savoir est lié à saveur ou sensation.La nôtre étant restreinte ,nous entrons dans l'illusion de la densité de notre espace-temps :nous créons donc un espace adapté au temps de notre conscience où se manifeste notre perception des particules & où le temps joue le rôle d'une pression qui défait plutôt les formes d'un mouvement perpétuel .Modestement je ne pense pas que le temps et l'espace soient dissociables ...ils sont liés tel le qualitatif et le quantitatif . Mais vous savez ..de telles discussions par écrit sont aléatoires ...car tout dépend de ce que chacun met derrière les mots qui englobent dans le cas présent de véritables concepts en échelles dégradées ...compliquant encore l'échange..car faut il encore être d'accord sur l'expression de la forme informante de chaque barreau.Telle est l'expression de mes nuances.

de COMBREDET Jean
on June 2 2010
Afin d'éliminer toute ambiguité je profite d'une pause pour vous remercier de vos précisions .Il était bien clair pour moi que le temps n'est que de l'espace puisque je dis bien que le temps n' est qu'une donnée de conscience liée à l'espace.Par contre je n'avais pas saisi toute la subtilité telle vous la définisssez dans la partie au-delà des 6 premières lignes de votre premier paragraphe.

Votre 2° paragraphe en mettant l'accent sur la forme et la gravitation sous un angle plus synthétique que le mien permet de mieux cerner la nature de notre illusion bien concréte au quotidien.

Effectivement il est ensuite assez difficile d'aller plus loin dans une simple réponse où les nuances par nature même de l'écrit unilatéral feront toujours défaut :nous venons de le voir sur la notion de temps et d'espace.Merci & bonne suite.
Philippe LHEUREUX - on June 23 2010
De COMBREDET Jean :

De mon coté , j'aurais plutot tendance à penser que le temps est ce qui crée un mouvement dans un espace et non un espace tout seul.Pour qu'il y ait quelque chose à mesurer au niveau du temps, il faut un mouvement. Le temps est donc ce qui engendre le mouvement des particules ou des objets dans un espace déterminé.Il relie ce qui est visible et invisible et sa mesure est toujours relative.
J. Bousquet
on June 2 2010

Si j'ai bien lu ce txte si dense !!! vous n'avez pas écouté ou lu le texte qui dit que le temps tel que nous le concevons n'est en fait que de l'espace !. Le temps véritable, tel que le définit Pinel, temps biologique relatif, aléatoire est le seul temps responsable de l'espace correspondant qu'il occupe sous la forme de champ morphique, donc d'information. Cet espace temps dans lequel nous croyons vivre est mental, autrement dit une création de l'ego (satan = diabolin = séparer). Nous devons sortir de l'illusion de la séparation (H2 champ morphique de tout ce qui se trouve dans notre univers est hors de l'espace, il s'agit d'un champ de conscience, cette dernière variant en degrès comme la température. Ceci confirme le théorème de Bell.

La forme (correspondant à la fréquence donc à l'information donc au temps) est dépendante de la gravitation et correspond au champ H3. Elle persiste dans ce que nous nommons la mort enrichie de H2 (Pinel) ce qui donnera le futur champ morphique nécessaire à la réincarnation.

Difficile d'aller plus loin dans une simple réponse. Cependant il ne faut jamais oublier que l'autre, quel qu'il soit y compris l'animal n'est qu'un alter ego et que le fait de le juger ou l'utiliser équivaut à nous enfermer davantage dans l'illusion et d'accepter tout cela pour nous même !!!

Bonne journée

 

Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »