Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Livres anciens «  

-INSTRUCTIF :Dernier MARATHON d'un PROCONSUL ! ( 24000 km en 21 jours )

Une figure certes contestable ,mais à qui nul ne peut enlever qu'il renouvelait sans arrêt la vie en montrant par là même l'éternité... même s'il restait prisonnier de la densité . Beaucoup de gestionnaires du quotidien peuvent y voir un exemple qui leur permettrait de se réveiller!!

-INSTRUCTIF :Le Dernier "MARATHON" d'un PROCONSUL ( 24000 km en 21 jours )

En lisant "l'Essentiel" de V Bet , je tombe sur l'aspect plus masculin de cet aspect sous l'aspect du dernier périple d'un grand Proconsul de région du sud qui vient de défrayer la chronique par son décés ... également ( GF ). Peu nous importe son nom en fait ,car l'objet est ici de montrer qu'il est effectivement PRIMORDIAL de rester à Soi-Même sa propre révélation en se mettant en symbiose avec les circonstances. Voilà un enfant perdu qui s'est promptement rétabli et qui tout en choisissant la densité n'a pas perdu le sens de la vie et de son épanouissement extra-dimensionnel ,à défaut de mystique,comprenant que ce qui est essentiel est invisible pour les yeux...tout en travaillant pour eux . Cet homme avec qui j'ai dialogué quelquefois sans jamais vouloir lui être présenté alors que nous étions à la même table & pas plus de quatre avait vraiment un aspect intéressant. Mais dénonçant sans arrêt la prédation officielle ... je l'ai toujours volontairement évité tout en respectant la part constructive du personnage :il l'a de suite saisi et c'est le seul aspect qui lui importait.

Indépendammment de ses grands travaux qui en ont fait une figure nationale ,grands travaux qui n'ont pas été sans des préjudices ultimes( et même bien plus ..totalement inadmissible !) à certains individus ,associés à des comportements & des réunions de gens plus que contestables ,sous tous les angles & pas des moindres , mérite peut-être le respect sur un seul point :la fidélité à lui-même dans un but créatif ,quoique sous des formes plus que contestables ,mais pour s'intégrer au sérail dominant . Un exemple à méditer pour deux raisons :il n'allait pas dans notre sens tout en y allant .C'était un opportuniste qui sous couvert de faire le jeu du sérail officiel a ouvert d'insondables perspectives à d'innombrables individus...alors qu'il en méprisait la plupart & ne le cachait pas. ! Ego surdimensionné et mythomane certes ( avec qui il ne fallait pas prétendre avoir des relations privées autonomes ) ...mais qui a trouvé le moyen d'ouvrir une voie à l'autonomie de tous . Il nous souligne ainsi une fois de plus mais de façon très claire la stratégie des prédateurs ,leur dynamique et leur solidarité-même quand ils s'éliminent entre eux - car ils ont un objectif qui manque ATROCEMENT aux opposants du nouvel ordre mondial :la concentration dynamique & non excessivement affective sur l'objectif ainsi que l'absence de tergiversations & décorticages inutiles...tout en se posant sur le véritable noeud de la question...qui pour lui était souvent trop pratique ...Mais il conservait une vision d'ensemble qui comprenait avant la démonstration. Il est donc inutile de nommer le personnage afin de rester au-delà de l'imprégnation de l'égrégore collectif ,qui plus est passionnel ,mais d'en cerner uniquement l'être..la SEULE chose qui nous intéresse ici.Certes le personnage était agité et bruyant pas toujours utilement ... mais aussi réfléchi...& sachant réfléchir vite .

Il n'a apparemment rien d'un méditant et pourtant l'est aussi & en ce sens ,en excluant son aspect tapageur ,peut servir de leçon à tous...et plus particulièrement à ceux de la "TRADITION"...pour tirer le bon grain de l'ivraie.SAVOIR- OSER-SE TAIRE ...car en fait il se taisait sur l'ESSENTIEL éso & exotérique qu'il était loin d'ignorer! Derrière son bruit était un grand silence et c'est au coeur du bruit que l'on apprend le mieux les plus grandes leçons du silence...et même parfois les plus profondes !

Puisque nous ne sommes pas là pour juger de l'hypersensibilité d'une mère ou de l'état déficient d'un enfant ,nous ne sommes pas là pour juger non plus des aspects répréhensibles de ce personnage ,mais pour prêter attention à son aspect constructif pour la collectivité .. et justement pour une collectivité de prédateurs certes mais dans le respect de l'intérêt de chacun ( pour une part non négligeable )....puisque cela passait par le sien ...tout simplement ! Il a donc rencontré des gens contestables mais avec quelle dynamique jusqu'à son dernier souffle ...qu'il soit céleste (ou...non ?).La description du périple qu'en fait "Midi-Libre " est édifiante & devrait servir d'exemple à nombres "d'écolos " engourdis dans l'affectif & leur montrer à quel point il est temps de se réveiller!!! Nous en livrons ici un raccourci mais sans en diminuer ou en accroître le moindre sens :ce serait sans objet ...la praticité de la description se suffit à elle-même .

Montpellier -Simferopol: Le 3 octobre en fin de journée GF qui est seulement accompagné de JPF ,le directeur des relations internationales de la région , débarque dans la capitale de la république autonome de Crimée.Le président GF vient pour signer une convention préparée par une délégation conduite par JCG (un officiel français )

Dans l'avion GF explique à JPF qu'il a fait en cette ville son stage de HEC dans une usine de pneus.Puis ils débarquent dans l'hôtel ou GF était à l'époque ( bréve nostalgie ).

Le 6 octobre les deux hommes doivent prendre un avion pour Sofia & JPF l'emméne à Yalta dans la salle de conférence de l'époque : il s'est assis dans la salle de conférence & pendant de longues minutes ,il était ailleurs.

Simferopol-Sofia :A Simferopol GF répond à l'invitation de Gorbatchev .Au cours de cette session de New policy Forum ,GF participe à plusieurs tables rondes & de prochaines rencontres sont proposées sur le thème Islam-Europe à Montpellier . ( NDLR :nous ,nous savons ce qui se cache derrière tout cela ..: ce n'est pas ce qui est important ,mais l'enchaînement des faits de la part d'un historien préoccupé par la gestion de sa région )

Sofia -Kiev : un saut de puce pour rencontrer l'ambassadeur de France en Ukraine & confirmer avec les autorités fédérales ,la convention signée quelques jours avant en Crimée.

Kiev-Moscou :Pour rejoindre Shangaï où les attend une mission de l'agglomération de Montpellier et de la région ,ils sont obligés de passer par la capitale Russe ( ou GF voit une de ses filles en déplacement pour aller voir sa soeur au pavillon français de l'exposition universelle )

Moscou -Shangaï :3 jours à un rythme d'enfer à partir du 12 octobre: consulat , signatures de conventions de coopération, visite au pas de charge de l'expo universelle ,puis grand moment à l'université de Fudan ou GF donne un cours magistral ( présence de français dont un acteur célébre très impliqué sur la région française ). Pendant plus d'une heure ,devant des chinois médusés ,l'homme parle de Mao . Il raconte l'histoire de la création du parti communiste chinois ,la longue marche,la prise de pouvoir en 1949 ,la naissance de la République Populaire .Puis s'arrête ..GF n'a aucun respect pour le Mao de la révolution culturelle & du "grand bond en avant "....Les Chinois non plus .(NDLR : ce qui est interessant-indépendamment de l'aspect diplômatique & de gestion des masses - est justement cet aspect ,car il montre à quel point il sait rester impersonnel quand il le veut ,confirmant bien ce qu'il a montré au plan local. En fait le personnage reste trop pragmatique dans sa reflexion ,ce qui lui fait gommer des points fondamentaux comme l'essence de la profonde personnalité détraquée de Mao, mais ce n'est pas pour cela qu'il n'est pas réfléchi...donc bien plus que diplômatique .IL excuse ou adhère à des faits inadmisssibles ...mais avec une reflexion qui se pose des limites...certes bien trop éloignées ...mais sont bien là...ce qui explique le rejet national officiel où tout doit être envisageable ,absolument tout,sans un soupçon d'état d'âme.Malheur au notable de province qui croît encore en une forme intelligente de gestion tout en s'incrivant au plan national .Malheur à lui s'il ,montre ses capacités d'esprit fort,car il ne peut complétement être dissous dans le plan global...même s'il appartient au sérail...et en plus on ne peut s'en servir comme lampiste !)

ShangaÏ -Urumqui :Le 16 octobre ,les deux hommes avec un troisième de la région Languedoc ,prennent l'avion pour Urumqui , capitale de la région autonome du Xian- Jiang ,à la lisière du désert de Gobi,car il s'agit de fédérer les grandes institutions agronomiques de la planète autour de thèmes majeurs tel l'insécurité alimentaire :Urumqi pourra ainsi coopérer avec le pôle agronomique héraultais sur un problème de remontée de sels dans les terres irriguées ,mais aussi Tachkent en Ouzbéhistan .Le premier producteur mondial de coton cherche une solution pour faire face aux trop grandes variations des cours de la fibre & là aussi Montpellier pourrait l'aider. ( NDLR :là aussi nous savons au plan global, ce qui se cache derrière tout cela ,mais ce qu'il faut voir est plus prosaïquement le travail de l'historien -gestionnaire au plan officiel d'une région française qu'il doit impérativement maintenir concurrentielle .La question de l'inutilité de la chose ne se pose donc pas puisqu'en fait il s'agit seulement d'une gestion à court et moyen terme d'impératifs permettant de se positionner officiellement ,afin de le faire rentrer dans le budget de la région ,de sorte qu'elle puisse encore progresser au niveau national :c'est cela l'important..et rien d'autre au niveau de la fonction officielle )

Au terme des réunions de travail la question se pose de rejoindre Almaty au Kazakhstan par l'avion via Pekin ou 36h de train URUMQUI-Almaty :Pour suivre la route de la soie ,ils choisissent un train extrêmement inconfortable chauffé au poêle à bois.

Vol ,Almaty -Tachkent ( même pays ):Au cours d'une conversation avec l'ambassadeur GF récupére 10 000 toiles de peintre pour les musées de Montpellier dont les Russes ne veulent pas ...et titre déjà l'exposition.

Tachkent-Moscou :Au cours du retour l'insatiable historien voudra passer par la légendaire Samarcande,berceau de la civilisation des steppes & Boukara ,patrie de Avicenne dont un centre porte le nom à Montpellier.

"The END"20 h après avoir à nouveau posé le pied à Montpellier GF passera en transition un dimanche après-midi en signant calmement & seul des parapheurs .*--------------(extraits des propos recueillis par JP LACAN )

*Belle aubaine pour les instances nationales qui s'évertuent à agrandir la faille qu'elles ont volontairement crée dans le bloc régional :plus personne pour la maîtriser avec une main de fer dans un gant de velour ! Il ya vraiment des concours de circonstances qui sont... décoiffants ! n'est-ce pas ? Que ce soit le diable ou le Bon Dieu ...le travail a diantrement bien été fait ...avec un état préparatoire de longue date...permettant de lever tout doute !A homme de référence .. travail de référence...d'ou qu'il vienne ...propre...sans trace...en un silence quasi divin et suite à un périple qui a forcément crée une décompression ...encore que les décompressions iodées soient en général salvatrices & refaisant circuler le tan ayant tendance à s'acccumuler sous les tropiques ! Mais rien ne protége d'une trop forte décompression,qui plus est avec dépressurisation et décalage horaire ,sur un organisme soumis en plus à des artefacs & terriblement obstiné & accrocheur ...mais sans doute satisfait du travail accompli ! Diable ou Bon Dieu c'est du beau travail...& avec quel tact dans la façon de faire tirer la révérence à "Monsignore" !

CONCLUSION :on peut dire ce que l'on veut de l'homme ...mais il est certain qu'il ne s'agit pas là d'un voyage afin de rendre compte aux instances nationales & encore moins internationales ( tout au moins à court terme ) ..mais de celui d'un pure historien -gestionnaire ...dans un but d'abord local...passionné et concentré . Beaucoup pourraient en prendre de la graine ,plutôt que de pérorer et discutailler.Nous sommes aussi loin des voyages officiels nationaux & encore plus loin de ceux qui font mine de vendre des "rafales " de vent en pensant plus à un dépaysement de luxe dans le cadre d'intrigues au profit des globalisateurs ,qu'à leur travail effectif.( même si les dossiers ont été étudiés et préparés avant par une cohorte de brasseurs d'un quart d'affaire & de trois quart de vent ).

Comment ces gens pourraient ils se comparer à un homme dont toute la gestion tend à prouver que la vie est éternelle ,justement en la renouvelant sans cesse...même s'il a pêché par une trop grande attractivité à la densité ,dans une gouaille & une impitoyabilité égocentrée déplacée ?.Vaut il mieux être un prédateur qui détériore toute vie en faisant mine de l'entretenir ou un prédateur qui la renouvelle sans cesse , compensant en partie ce qu'il détruit par renouvellement permanent de la forme informante & qui ,par conséquent a une vision de l'autre dimension ...même si elle reste un peu élémentaire ?

Mais il est un moment où il faut effectivement "passer la main " & ne pas faire semblant de "la passer " Et cela se prépare , au lieu de s'accrocher ,car alors les médiocres que l'on a drivé toute sa vie risquent de se faire un plaisir de croire qu'ils ont les mêmes capacités & de gâcher le travail fait ou tout au moins de le faner .

Carte du voyage
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »