Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

La PLASTICITE CEREBRALE :PORTE de la NOUVELLE ERE !

Nous l'avons toujours dit "la fonction crée l'organe " .De la même façon on emploie des mots pour exprimer des idées .mais lorsque les idées sont atteintes ,l'humain résume avec d'autres mots .Et de synthèses en synthèses passe à la notion de concept ,pour entrer dans la concientisation ,au-delà des mots qui décrivent la forme informante.Ce qui nous ramène aux champs morphogénètiques.En innovant dans l'instant ,nous permettons à la chose qu'elle soit ce qu'elle est, au-delà de la lettre..tel le parachutiste en chute libre ou le skieur sur la glace vive ,qui échouent s'ils réfléchissent ,au moment où ils doivent s'adapter dans l'instant .C'est exactement la même chose dans le contre-braquage au volant d'une voiture qui dérape:celui qui réfléchit..se crash! Par là même on entre en contact avec le monde subatomique -où c'est la vigilance attentive & instinctive de l'esprit qui crée- & au-delà ,la Conscience Universelle dans le temps hors de l'espace-temps.Où en est donc la science officielle aujour'hui dans la façon d'apprendre du cerveau,par rapport à la réalité fondamentale non encore admise ?

La vie est oxydo-réduction entre acide et base par le canal de l'électromagnétisme de l'eau ou humidité,soit fermentation, sur la base de C-H-O-N où l'azote sert de tiers catalyseur, en la gestation de micro-organismes de plus en plus macroscopiques;ce qui nous conduit à la molécule d'ADN sous forme de double spirale . Car la vie est un mouvement courbe perpétuel dans la manifestation de l' espace-temps.Si bien qu'entre le moment où l'on commence à tracer un cercle et le moment où on voudrait le fermer un temps T est passé & l'espace à changé :le cercle ne peut donc se fermer et ce qui naît est la spirale ou sinusoïde ouverte.Le cercle n'est donc que la projection de la spirale sur un plan..soit une de nos multiples illusions , sur lequelles nous construisons nos vie.

Or toute spirale constituée d'une matière conductrice parcourue par un courant d'électrons génère un champ électromagnétique ,ce qui prouve que l'ADN émet et réceptionne des champs électromagnétiques & a donc bien fonction d'antenne.Plus encore, tel le démontre la chercheuse J Bousquet :la cellule oscillant tel un gyroscope autour de son centriole contenant de la silice couplée à l'ADN (semi-cristal),cela permet par la piézo-électricité du cristal siliceux animant l'humain ,de transformer les vibrations en courant par couplage avec des protéînes .La ddp ( différence de potentiel) membranaire s'active alors ,permettant les échanges.Ceci est très important ,car les champs réellement immatériels s'incarnent dans les cellules cérébrales par la piezo-électricité caractéristique de la silice.De même la molécule nerveuse axone est constituée d'un noyau ,véritable générateur de courants d'électrons d'ou émergent des filaments terminés en spirale ou dendrites ,soit de véritables récepteurs de l'émission de l'antenne ADN.C'est ce champ généré par les cellules nerveuses qui est le siège de la conscience,la pensée devenant un phénomène énergétique par les neuro-hormones .J Bousquet ajoute que c'est ainsi que les cellules récupérent l'énergie galactique au travers de photons créant des liaisons hydrogénes,enfermant en nous les neutrinos qui défient l'espace-temps.A partir de la l'informé devient l'informé et ...le formant en passant la membrane cellulaire .C'est pourquoi la qualité de notre pensée dépend de la qualité de notre sang et donc de l'eau du corps.C'est alors l'ADN qui donne le signal de la protéïne nécessaire en libérant l'ARN -Messager,s'engageant dans le processus vibratoire électrolytique de l'oxydo-réduction,via les photons ou lumière,l'espace-temps n'étant jamais que l'extériorisation de la Conscience universelle dont nous faisons tous parti.

La vie en elle-même naît de décharges électriques dans un air chargé de vapeur d'eau,comme dans les temps d'orages qui favorisent de nombreuses vies par fermentation dans l'ombre :avec elle nait le tropisme qui se tourne vers la lumière & l'instinct ou la conscience qui recherchent l'électromagnétisme solaire ou lumineux.C'est en fait la fermentation elle-même qui engendre l'éclair ou l'orage tel dans les silos à grain qui explosent de par deux facteurs :eux-mêmes & l'environnement. Au commencement est donc bien "le VERBE" ,tel l'explosion du silo à grain!

De la sorte il ressort bien que chaque impulsion électrique du système nerveux génére un champ électromagnétique ,donc nos pensées également,car toute vie est tropisme ou instinct ou conscience,selon la structure de ce qui tient lieu de tête captatrice de lumière ( la tête de l'humain ou la fleur de la racine de la carotte !). L'animal poussera des cris significatifs où l'homme usera de mots en plus de ses onomatopées: quelle qu'en soit la langue .Il s'agit donc bien d'une réaction électromagnétique tandis que par exemple les cheveux se dresseront sur la tête de la forme informante qui a peur ! Notons au passage que la part de libre -arbitre croît avec l'évolution de la PRISE de CONSCIENCE ( associée à un cerveau plus élaboré )...seule à même de nous sortir du reflexe conditionné animal.Ce qui engendre la mémoire ( Tchakotine et Pavlov nous apparaissent alors tels des antiquités !):or il est reconnu que le siège de la mémoire a des zones privilégiées mais qu'en cas de lésions d'autres zones prennent le relais ,ce qui sous entend que le siège de notre mémoire est plus dans nos champs électromagnétiques que dans notre cerveau,le corps & donc la tête étant enveloppé de trois corps,dont l'astral &l'éthérique .Depuis les pieds jusqu'à l'isthme du cou où siége la thyroïde ,endocrine discriminante de l'intellect (entre autre )l'énergie s'accumule puis se dispatch dans le cerveau faisant contact avec l'endocrine épiphyse siège de la conscience :ainsi jaillit la prise de conscience objective ou subliminale.

Effectivement notre corps n'est pas enfermé en une gaine isolante :il ya donc dispersion de son champ électromagnétique autour de nous & il entre en contact avec les autres corps multipliant les égrégores.Notre corps dialogue donc sans cesse avec ses enveloppes électromagnétiques et par conséquent notre cerveau,ce qui implique donc de façon consciente ou inconsciente mémoire & transmission de pensée pouvant être sans limite de par la solidarité corpusculo-ondulatoire universelle.Seule notre vigilance-donc concentration - dans la Prise de conscience nous permet de faire un tri en fonction des fréquences que nous acceptons ou refusons de capter,selon les capacités individuelles et sociétaires de notre forme informante de naissance.Dans tout cela c'est le CHAMP qui est force universelle car il réconcilie les 3 grands courants:attraction, électromagnétisme & nucléaire.Chaque champ nous apporte donc les informations de l'univers dont il provient.Nos antennes spiralées font donc le tri dedans en fonction de nos prises de conscience !
> Dans la profondeur du cerveau se situent des noyaux de matière grise ,tel le thalamus à l'exemple du corps calleux qui relie les deux hémisphères.On définit académiquement ,deux niveaux de conscience :la cognitive et la phénoménale abstraite,la conscience allant des capacités de contrôle les plus élevés à l'illusion.La science officielle en reste encore au fait que l'état de conscience met en jeu divers sytèmes cérébraux où les noyaux relais du thalamus se relient au cortex sensoriel sur deux niveaux :le thalamo-cortical et le sous-thalamique .C'est ce qu'est entrain d'être obligée d'admettre l'incrédulité de nos scientifiques,quoiqu'ils en soient encore à la croyance en des gènes spécifiques ,tel l'écrit Stanislas Dehaene ,professeur au Collège de France ,titulaire de la chaire de psychologie cognitive.

Il ne s'agit donc plus pour eux d'une ardoise vierge mais d'une structure cérébrale préalable:ils ont donc progressé !Par exemple ,les régions latérales du système visuel cérébral réagissent plus spécifiquement aux images présentées au centre de la rétine, alors que les régions plus centrales préférent les grandes images qui débordent vers la périphérie de la rétine .

Pour eux il n'y a pas encore de module cérébrale spécialisé dans la lecture qui serait une invention culturelle trop récente. Il est toutefois admis que lorsque nous apprenons à lire ,les aires cérébrales du langage et de la vision se réorganisent "lire ,cest entendre avec les yeux " Et de fait lire active automatiquement les zones cérébrales du langage oral..D'ailleurs chez les personnes alphabétisées ,les aires de la vision et du langage sont plus étendues,alors que chez les illéttrès ,c'est la zone codant la forme du mot qui traite la représentation des visages ,selon les études faites par résonance magnétique fonctionnelle ( IRMf ).

On a donc baptisé la zone spécialisée dans la lecture :"zone de la forme visuelle des mots ".S Dehaene a alors compris que cette zone était activée par la mise en place de circuits neuronaux ,comprenant donc les astrocytes ou moelle blanche qui entoure les neurones .Ces neurones auraient auparavant d'autres fonctions ,ce qui veut dire que le cerveau se reconfigure en fonction des apprentissages .Et bien sûr les centres auditifs intégrent cette plasticité.Pendant cette mutation l'activation de la région occipito-temporale gauche augmente (NDLR : n'est pas précisé la différence entre droitiers & gauchés !) augmente progressivement avec le niveau de lecture ,tandis que la droite diminue .

Mieux !Le vécu conscient de certaines pathologies ,s'accompagne de modifications non conscientes des représentations du corps dans le cortex:ainsi chez un amputé des deux mains leur représentation en son cortex va être remplacée par le visage ,mais après la greffe des mains ,leur représentation corticale est revenue à leur place.Les filipodes des neurones présentent en effet sur leurs membranes des recepteurs grâce auxquels ils évaluent l'environnement.Ils s'adpatent à l'objectif & expriment par exemple en cas de stress ,un des recepteurs de la sérotonine, alors qu'ils n'en sécrétent pas naturellement.
> Il est donc admis que la matière grise ne va pas sans la matière blanche essentiellement constituée de myéline,isolant électrique , formée avant tout d'oligodendrocytes dans le système nerveux central ( & les équivalents :gaines de schwann dans le périphérique ),président dans le cadre de l'action des astrocytes à la rapidité de la conduction électrique au coeur neuronal. Aussi plus un apprentissage se développe plus la matière blanche accroît son diamètre au niveau des axones.C'est d'ailleurs par l'activité des astrocytes que s'ouvrent d'autres recepteurs ouvrant la voie à l'entrée du calcium dans les neurones post-synaptiques, rendant la synapse beaucoup plus stable et favorisant la mémorisation. Ces mêmes astrocytes ont également la capacité de dégrader les plaques amyloïdes qui amènent la démence Alzheimer .Par contre les astrocytes peuvent avoir un rôle négatif en certaines maladies tel l'épilepsie en recyclant les neuro-médiateurs tel le glutamate présent en trop grand quantité dans les synapses des épileptiques.Mais en tout état de cause ,ils sont une influence décisive en donnant toute son ampleur à l'échange synaptique et la création des neurones tout au long de la vie .Ils filtrent les neuro-médiateurs ou les piégent pour les stopper, voire inversement multiplient les recepteurs des neuro médiateurs afin d'amplifier l'influx nerveux.Ce sont aussi les astrocytes qui pompent le glucose sanguin ,si important & dense au niveau du cerveau & le distribue aux neurones.Face aux neurones ,ils sont la partie lente du cerveau.C''est pendant la jeunesse qu'il semble que la myélinisation agisse le plus ,période où les axones sont myélinisés.Cela n'a rien d'étonnant puisque la production de nouveaux oligodendrocytes décroît avec l'âge.Ce qui veut aussi dire que c'est dans l'ombre de la moelle blanche que la fermentation de l'intelligence se produit avant d'exprimer son éclair de vie.

Enfin il a été démontré qu'au moins 3 mécanismes sont responsables de la myélinisation:

a) des fréquences électriques précises sur les axones non myélinisés

b) l'émission du neurotransmetteur ATP5' activant les recepteurs des astrocytes

c) l'hydrolyse de l'ATP5' ( nous rappelant la primauté de l'eau qui relie TOUT ,solvant universel qui ionise ,thermorégularise , stabilise ,disperse,dissout en UNIQUE LIEN permettant les échanges di-électriques arrondissant les angles et les formes,d'ou le rôle fondamental des astrocytes et de la myéline ,tiers générateur entre les nerfs et les muscles.

Par contre la notion de quantité est inscrite dans le cerveau dés la naissance .Et le cortex préfrontal joue un rôle qui transfère progressivement son activité vers le lobe pariétal...ce qui ne se produit pas chez le singe.IL semble apparaître qu'il y a d'abord un espace de travail global ,fourni par le cortex préfrontal .( NDLR :pour l'instant le monde officiel oublie toujours l'expression de la subconscience qui permet d'économiser le cortex au profit des profondeurs du cerveau & de comprendre avant la démonstration ). Il est noté qu'à la différence de l'animal l'homme interconnecte régulièrement les zones d'activités cérébrales entre elles (NDLR :là encore il semble qu'ils aient oublié ce que l'instinct animal peut faire ).La plasticité cérébrale est donc officiellement reconnue ,mais est encore loin de la réalité fondamentale si bien décrite par les champs morphogénétiques & que nous avons tracé à grands traits en cet article.Toutefois le monde officiel y arrive maintenant IN-EXO-RA-BLE-MENT :son incrédulité a atteint le point de non-retour ,quelle que soit la manière dont il progresse ! Par là même ,il condamnne à plus ou moins longue échéance sa robotique et cybernétique qui vont se courcircuiter avec les forces naturelles .

Vanitas ,vanitatem... pendant qu'ils continueront à trainer les pieds dans la lourdeur des équations & des artifices ,ce seront l'ensembles des corps énergétiques de l'humanité qui muteront & entreront en d'autres dimensions tels ils ont déjà commencé . Aux pauvres bits des ordinateurs succédera la supra-conscience instantanée & plus encore la création instantanée de la pensée,qui a déjà entamée ses premiers pas.Le monde matériel des apparences et de l'artifice stagnera avant de dépérir en amas de robots se délitant par pourrissement et flamméches-pauvres feu follets ,terminant éventuellement en grand embrasement - tandis que le monde plasmatique le remplacera. Tel sera le nouvel éveil en la nouvelle dimension...tout simplement parce qu'il est inéluctable ...car "écoute mon ami ,écoute la réponse est dans le vent " porteur de cet électromagnétisme de vie qui informe l'oiseau du nombre de mers qu'il a franchir & guide l'humain sur les routes de sa vie ,même quand il le nie et veut rester prisonnier de sa vanité mentale...;avant que son coeur ne s'éveille ! "Ecoute donc mon ami ...écoute ...la réponse dans le vent !"

C'est pourquoi le vivant n'est bien,tel l'écrit J Bousquet , qu'une machine à transformer l'information & la lumière lui donne forme:la pensée est donc la seule réalité . Nous ajouterons que la pensée étant la seule réalité ,elle intercéde par la forme informante de l'ego pour le transcender et le dépasser dans la longue maturation de vie par le don d'une mise en résonance qui s'adapte progressivement & s'épure au travers du manifesté ou forme informante qui nous RE-INTEGRE par l'expérimentation vécue pour être transcendée.

Telle est la véritable résonance de l'inaliénable plasticité cérébrale ...porte de la dimension plasmatique à venir !

Jean de Combredet

Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »