Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Parutions «   Nouveautés «  

Martinès de Pasqually. Un énigmatique franc-maçon théurge du XVIIIe siècle Fondateur de l’Ordre des Elus Coën

Durant le XVIIIe siècle, ce siècle des Lumières de la Raison, de la démonstration et de l’expérimentation, illustré par la première encyclopédie française, un autre courant de pensée se manifestait, l’Illuminisme, qui donnait priorité à l’esprit sur la matière et qui se fondait sur l’idée d’une inspiration intérieure divine et de l’illumination de l’âme par un travail spirituel.

L’un des premiers à proposer des exercices spirituels de forme théurgique et une interprétation originale des textes bibliques fut Martinès de Pasqually, œuvrant dans le milieu maçonnique grâce à une patente signée de Charles-Edouard Stuart, prétendant au trône des îles britanniques, ce qui lui a permis de créer son propre mouvement spiritualiste.

Si la doctrine et les idées de Martinès sont connues, se sont propagées depuis le XVIIIe siècle grâce à ses élèves comme Jean-Baptiste Willermoz et Louis-Claude de Saint-Martin et les élèves de ses élèves, comme Joseph de Maistre, sa vie restait quasi inconnue. Depuis une trentaine d’années, plusieurs chercheurs se sont attachés à la découvrir car nombre de mouvements maçonniques ou martinistes se recommandent encore de nos jours de ses travaux.

Parmi les chercheurs, Michelle Nahon, actuelle présidente de la Société Martinès de Pasqually, a estimé que le temps était venu de rassembler les travaux et de publier la biographie de l’un des pères fondateurs de l’Illuminisme.

Préface de Jean-Claude Drouin et postface de Roger Dachez
Editions Pascal Galodé
ISBN : 978-2-35593-174-1



Martinès de Pasqually

de COMBREDET Jean
on Apr. 30 2012
Merci de votre avis & dans le même esprit :

++IN MEMORIAM : Louis - Claude de Saint Martin.

§Dans la grande agitation politique et économique de ce XVIII° siècle ,on se presse pour écouter "l'homme au message " ,notamment parce que les cours du Monde et plus particulièrement celle de France ,sont pleines d'esprit* et n'ont même plus que cela ,au point que l'esprit a vidé leur coeur et refroidi jusqu'à leurs sens.Quelques uns de ces messages reprennent en notre époque une signifiance particulière.( même si "l'esprit" a été remplacé par une science d'artefacts , donc sans conscience ,mais non pas sans occulte ).La dimension dite "quantique "& morphogénétique est donc fondamentale ,pour réequiliber la sinusoïde . _________________

§J'ai désiré faire le Bien ,mais je n'ai pas désiré faire de Bruit,parce que j'ai senti que le bruit ne faisait pas de bien

§Les hommes font servir le vrai au culte de l'apparence ,pendant que l'apparence leur avait été donnée pour le culte du vrai

§Science,science ,tu es trop simple pour que les savants et les gens du monde puissent te soupçonner .

§La science des uns et des autres se borne à des nomenclatures & à nous apprendre , les uns ,dans quelle classe on doit ranger telle ou telle production de la pensée des écrivains ;les autres dans quelle place on doit ranger telle plante & telle ou telle production animale ,minèrale..etc...Ce n'est pas de savoir le nom factice des êtres ,ni la place que nous devons leur donner qui est important ,mais c'est de savoir d'où ils viennent ,où ils vont & ce qu'ils viennent faire en se montrant à nos yeux . _
_______

§C'est une chose douloureuse pour moi ,lorsque je considère les hommes d'être obligé de les regarder comme des fous ou comme des enfants ou comme de méchantes bêtes.

§Les lois civiles sont favorables aux fourbes ,nécessaires aux méchants et humiliantes pour les sages.

§Rien n'est plus aisé que de savoir pourquoi la sagesse est une folie aux yeux du monde : c'est parce qu'elle nous fait voir par notre propre expérience que le monde est une folie auprès d'elle .

_________

§Le temps n'est que l'hiver de l'éternité (...)Dans la première partie de la vie ,l'homme est sous le joug du temps ;dans la seconde il concourt avec les lois du temps ;dans la dernière il doit leur être supérieur (...).L'homme doit avoir la connaissance morale de sa mort particulière.Il doit la suivre dans tous ses détails :il doit se voir mourir,puisque son éternité personnelle doit voir tout ce qui se passe dans le temps pour lui.Mais pour qu'il remplisse dignement cette importante tâche ,il faut qu'il remplisse dignement tous les instants de l'importante tâche de sa vie ,sans quoi ,il meurt dans les ténèbres et sans le savoir comme les nations et les hommes du torrent.Or le seul mal que nous puissions éprouver de la part de la mort ,c'est de mourir avant de naître;car pour ceux qui naissent avant de mourir ,la mort n'est plus qu'un vrai profit pour eux .

§Comment l'humilité fait elle ta force ? C'est alors que tu laisses régner le Principe et que toute force vient de lui .Si tu te glorifies ,tu deviens faible ,parce que tu te sépares du Principe en voulant te mettre à sa place .

§C'est par l'âme que l'on aime .Le monde n'a que de l'esprit ( sens du XVIII° siècle *) de l'orgueil et des poumons ;aussi quand les gens du monde vous disent qu'ils vous aiment,n'en croyez rien..( ...).Les amis du monde sont des amis de louage.

§Pour avoir une vraie religion ,il faut être un imbécile ou un génie .Les gens du monde et les savants n'en ont point parce qu'ils sont ,ni l'un ,ni l'autre et qu'ils ne lévent que l'épiderme des choses.
J. Bousquet
on Apr. 28 2012

Réponse au commentaire de Jean Combredet :

par Michelle Nahon

 

Merci d’avoir écrit « approfondir la biographie de Martinès de Pasqually peut donc aider à aller dans ce sens (c’est-à-dire la réintégration  méditative).»

Cette biographie permet aussi de souligner que les recherches des dernières décennies ont permis de retrouver des versions manuscrites du Traité de la réintégration des êtres écrites à Bordeaux sous la dictée de Martinès de Pasqually. Certaines sont incomplètes certes, mais elles permettent d’avoir une idée précise du texte original. Elles sont appelées improprement version B, comme les avaient classées par erreur Robert Amadou.

Soulignons que le Traité n’était qu’une partie de l’enseignement que transmettait Martinès de Pasqually à ses émules qui recevaient aussi une formation sur le symbolisme -clé de la compréhension spirituelle- au cours des sept grades de l’Ordre des Elus Coëns et pendant les exercices spirituels qu’il pratiquait dans son temple. Enfin les élus coëns acceptait une discipline de vie stricte avec un temps important réservé aux prières et aux méditations.

Certes comme tout pionnier, Martinès de Pasqually a fait quelques erreurs mais reconnaissons-lui le mérite d’être, dans le siècle des lumières de la raison, à l’origine de l’Illuminisme, science de l’inspiration et de la révélation, qui continuera à se développer et à s’étendre grâce à ses élèves, Louis-Claude de Saint-Martin et Jean-Baptiste Willermoz.

Michelle Nahon

 


de COMBREDET Jean
on Apr. 25 2012
Une réedition du Traité de la" Réintégration des Êtres " de 1974 ,porte dans les 100 premières pages des détails sur M de Pasqually.Lorsque l'on est Martiniste ,les obédiences font planer un grand mystère sur cet homme .

Manque de chance pour elles :elles ont depuis longtemps été rattrappées par le globalisme & l'on peut en décrypter le cheminement. Ce n'est que St Yves d'Alveydre en son Archéomètre qui a bien redéfini les 3 principes de Montesquieu que la société humaine s'est empressée de détourner à nouveau.

Le discours de M de P est lourd & compliqué. Certes,il a l'excuse du 18° siècle ..puis il dérape très vite,ce qui pour un INSPIRE n'est pas normal. Il parle du Créateur en des termes qui sont loin d'être impartiaux et de l'homme encore moins ,le définissant en tant que mineur ...alors que cette question de hierarchie NE SE POSE PAS dans les faits , quoiqu'il n'y ait pas d'égalité entre les deux ,bien évidemment,mais une pérèquation permanente . Toute cette époque n'avait pas non plus saisie la dualité de la Bible ! Il n'est donc pas inintéressant de savoir comment à travers les Stuart & la FM ,ce théurge est arrivé à s'entourer de mystère.N'oublions qu'au XX° siécle encore, Sir Campbell Stuart, ex Directeur du Time, fut parmi les principaux façonneur du globalisme .Nous sommes loin de l'époque où les Stuart essayèrent vaguement de lutter contre ,s'empressant d'ailleurs de faire parti des premiers "maçons" dans un but unique de conservation du pouvoir.

Nous en sommes encore à l'époque où le Créateur selon M de P ,donne des conventions ,des preceptes ( passe encore ) , des commandements ...autant de raisonnements tristement anthropomorphiques .

Par contre M de P souligne bien la notion de "premiers esprits émanés du sein de la divinité étaient distincts entre eux par leurs vertus et leur puissance...".Il précise aussi bien que ces premiers esprits "n'étaient émanés que pour agir comme des causes secondes et nullement pour exercer leur puissance sur des causes premières " Et CELA est FONDAMENTAL,car prouve bien que TOUT est ESPRIT !

Puis il dérape:" Ces premiers esprits ayant conçus leur pensée criminelle ,le Créateur fit force de loi sur son immutabilité en créant cet univers physique en apparence de forme matérielle pour être le lieu fixe où ces esprits pervers avaient à agir ,à exercer en privation toute leur malice " Et il précise qu'il ne s'agit pas encore des terriens, prédecesseurs de ceux d'aujourd'hui.

Mais il souligne bien alors un point essentiel en disant que l'homme "a été émané et émancipé par le Créateur que pour Dominer sur tous les êtres émanés et émancipés avant lui " Ceci par contre, est EXACT et FONDAMENTAL ! Il oublie seulement de préciser s'il s'agit des Elohim ou de puissances angéliques supérieures & de définir leur situation exacte dans la création de l'homme..que l'on se garde bien de lui enseigner.

Pourquoi ce point de Domination est Fondamental? Parce que l'homme par rapport à ces êtres antérieurs A UNE POSSIBILITE d' EVOLUTION que ces êtres antérieurs n'ont pas & qu'ils JALOUSENT FEROCEMENT à l'homme . Ce qui explique en bonne partie pourquoi ils l'ont trompé et corrompu en le détournant de sa vocation & en envahissant une planète faite au départ pour être un paradis.Mais là encore nous retombons ,par un biais à préciser,sur les Elohim expérimentateurs. Cela va beaucoup plus loin que l'on pourrait l'imaginer car met en cause le dédoublement d' Adam en Adam et Eve,montrant bien qu'il était assez difficile à nos "premiers parents " d'échapper à ce piège et qu'il n'y a pas de Créateur en colère qui vient les punir mais une gigantesque manipulation dépassant totalement l'humain qui ne sait plus trop à qui il a à faire.

"J'ai tout crée pour toi ,tu n'as qu'à parler pour être obéi" se retourne donc contre l'homme.Plus loin M de P demande pourquoi l'homme n'est pas en capacité de se protéger de tout cela grâce à l'aide du Créateur & il répond que l'homme désobéit aux ordres car il est libre. En fait il faut voir bien au-delà de cette déclaration & la seule façon de le faire n'est pas de discutailler sur des textes mais d'entrer en résonance métaphysique dite aujourd'hui pompeusement "quantique" mais qui a bien un rapport avec la fondamentalité de la résonance de Lorentz & Poincaré & par delà avec la mystique naturelle de l'univers & non son exploitation.

Que découvrons nous alors bien au-delà de M de P ?Que l'on met quelque part une puissance extranéenne ou dite angélique qui JOUE en fait avec la capacité de créer & nous ramène aux ELOHIM .Ces derniers à la différence d'autres niveaux extranéens admettent qu'ils ont joué avec le feu de l'horloge cosmique et essaient de s'amender,après force dégâts.
> Nous ne sommes donc pas en face du VRAI CREATEUR DE LA VIE & M de P parle alors de différentes couches de création (6) puis délaye...délaye ! Nous en arrivons progressivement à la postérité de NOE où le délaiement continue.

(§186 :il ne faut pas trouver étonnant que ces hommes dieux aient établi des formalités et un cérémonial différent pour le culte qu'ils avaient à remplir .Ce n'est point à l'homme temporel et terrestre de condamner cet usage puisqu'il ne peut avoir une parfaite connaissance de la mission de cette postérité spirituelle & s'il avait une parfaite connaissance du culte divin ,il se garderait bien de la condamner ).Seul le dernier point est exact car en fait la question ne se pose même pas de condamner ou pas condamner mais seulement de constater un état de fait ,adapté ou pas à l'humain.

Nous sommes donc en plein langage de puissance ignorant les lois de la Mécanique Quantique. Cette dernière est canal ,nous ramènant au Véritable état Impersonnel de ce que nous appelons la Divinité (absolue ) ne s'arrêtant ni au pêché ni à la vertu de quiconque tel le souligne bien la B Gîta .IL n'y a donc pas de Créateur Censeur :il n'y a que des frontières méta-physiques(en 2 mots ) à ne pas dépasser mais qui préviennent largement avant, que l'on est entrain d'arriver à un point, non de non retour ...mais de retour difficile ...très difficile ! Les observateurs de la fourmillére humaine aussi bien que des faux Dieux sont eux-mêmes de la même nature ...fusse t elle dite angélique ! Car l'Ange Véritable est une émanation de Dieu qui a une vague forme plus que gigantesque ,mais prend les formes adaptées à son niveau d'intervention: sans cela la puissance même de son émanation serait insoutenable pour le manifesté auprès de qui elle intervient. La SEULE puissance autorisée et manifestée à "la Droite du Pére " fut le Principe Christique , puis quelques lieutenants dénommés apôtres & surtout pas l'Eglise de Rome .Même le niveau exact du Bouddha reste à définir.

C'est pour cela que M de Pasqually sert effectivement des vérités importantes mais est dangereux par ses multiples dérapages .Peu de personnes sont en mesure de faire le tri & la récupération par des ordres ésotériques ne peut qu'engendrer des manipulations géantes.C'est en fait CELA qu'il faut signaler quand on parle du "Traité de la Réintégration des Êtres".Non seulement sa rhétorique est peu adaptée au grand public d'aujourd'hui mais encore elle comporte un mélange de vérités et d'erreurs où il est difficile d'extraire les discriminants.

Enfin,quand les traductions A & B du traité nous parviennent au 19° siècles elles ont été déjà "travaillées " par beaucoup de personnes dont des groupes d'influence :il faut donc rester extrêmement prudent quand on sait com ment les groupes humains sont littéralement envahis par différentes dimensions.

On ne peut admettre et considérer comme crédible chez M de Pasqually des discours comme :§29 Le Créateur laissa subsister l'ouvrage impur du mineur pour qu'il fut molesté de génération en génération ,pour un temps immémorial ,ayant toujours devant les yeux l'horreur de son crime .( fin de citation ) Cela est le pur langage d'extranéens en rupture de ban ! Rien d'autre !

D'ailleurs les origines du Manuscrit Matter de base sont on ne peut plus floues :

"Une rare bonne fortune a fait tomber entre mes mains dans un voyage à l'étranger ,les deux petits volumes manuscrits du Traité de don Martinez"De la Réintégration",dont je ne connais que deux exemplaires ,l'un en France ,l'un dans la Suisse Française .J'ai donc pu comparer les deux copies ,les meilleures qui existent de cette relique devenue si rare."

Tout est donc esprit & seule l'écoute de cet esprit saint peut nous donner la bonne résonance et notre place .Mais il faut nous méfier comme d'une peste des grandes démonstrations littéraires & y privilégier le silence de l'action dans la RE-INTEGRATION méditative -active permanente.Approfondir la biographie de M de Pasqually peut donc aider à aller dans ce sens.
Sebastien Gaudioz
on Jan. 3 2012
Ceci n'a sans doute aucun intérêt. Pardonnez moi, mais d'après ce que dit J.B, depuis cette fin de la fin des temps, encore moins... Jiddu krishnamurti peut éclairer quiconque sur l'intérêt immédiat. Personnellement, je ne suis RIEN, mais quand même... Meilleurs voeux de VERITE sur tous!!!
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Parutions »
See also