Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

Où sont les charlatans ?

l est aujourd’hui facilement démontrable que la médecine est bien plus un enjeu économique qu’un problème de santé

Où sont les charlatans ?

Il est aujourd’hui facilement démontrable que la médecine est bien plus un enjeu économique qu’un problème de santé : Selon une étude effectuée par un expert de la FDA, l'Agence américaine du médicament, et publiée dans la prestigieuse revue médicale britannique, The Lancet, le tristement célèbre anti-inflammatoire du groupe Merck serait à l'origine de dizaines de milliers de maladies cardiovasculaires supplémentaires depuis cinq ans. La fourchette s'étage même de 88.000 cas à 140.000. Lesquels s'ajoutent aux 27 000 recensés à la fin septembre, lors du retrait du médicament. Selon David Graham, les patients ayant eu recours au Vioxx aurait un risque accru de 34% de présenter par la suite les symptômes d'un accident cardiaque. En parallèle, Merck a dévoilé des résultats trimestriels décevants. Pour les trois derniers mois de l'année, le laboratoire a vu ses profits plonger de 21% à 1,1 milliard de dollars en raison du retrait en catastrophe de son blockbuster. L'absence du Vioxx a de fait amputé son chiffre d'affaires de 700 à 750 millions. Et surtout, le groupe a été contraint de provisionner un peu plus de 600 millions en prévision d'éventuelles poursuites judiciaires. (L’Expension – 25-01-2005) Vous le constatez, bien plus de caractères affectés à la finance qu’au problème de santé lamentablement banalisé malgré une fourchette basse de 88 000 + 27 000 morts …

Et quand on lit le Dr Dominique Dupagne qui annonce en avril 2004 dans son site «Le Vioxx, comme tous les anti-inflammatoires, peut fragiliser l'estomac à long terme. Mais rien de grave ni d'obligatoire.» l’on constate le niveau d’incompétence et de soumission à la seule information des laboratoires de la plupart des médecins de base.

Le Vioxx, c’est 1 scandale. Dans la médecine actuelle, l’on pourrait en dénoncer demain des dizaines d’autres bien plus graves qui chiffrent les morts par centaines de milliers. Certains sont d’ailleurs dénoncés, argumentaires et preuves à l’appui. Mais la finance détenant la presse, qui s’en souci ?

Les récompenses de la vie vont de préférence à l’intrigue, à la vulgarité, au charlatanisme qui cultive l’art de la réclame (RENAN). Cherchez les masses financières les plus importantes et vous saurez à qui profite le crime. A l’opposé, un mode thérapeutique efficace et bon marché sera toujours diffamé, interdit puis poursuivi …

Et puis, pour le fun :
Il y a plus de dix ans, un cancérologue critiquait l'approche psychobiologique du cancer. Un journaliste présent demanda à ce médecin comment savait-il que cela n'avait aucune valeur scientifique.
Le cancérolgue : si c'était vrai cela se saurait.
Le journaliste demanda : et où cela serait-il publié ?
Le cancérolgue manifestemment outré : Mais dans nos revues scientifiques.
Le journaliste : Ah oui et qui aurait vérifié cela ?
Le cancérologue : Personne car on ne va pas s'amuser à vérifier des conneries ..."

La rédaction de " Médecine autrement" :
 
<http://81.91.65.176/cgi-ma/programme/XNEWsommaire.pl?serveur=wew&nick=medicon&pd=&TDP=&pc=&lc=&affilie=&caddie=&changemonnaie=&categorie=200502&souscategorie=&article=summary&L=&DP=MA
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »
See also