Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Les animaux et nous «  

Des écologistes au secours des ours polaires menacés par le réchauffement

Des écologistes au secours des ours polaires menacés par le réchauffement

2006-07-05

CHICAGO (Source vérifiée)


Deux militants américains de la protection de l'environnement ont atteint pour la première fois le pôle Nord en été, lors d'une expédition destinée à attirer l'attention sur le risque d'extinction des ours polaires en raison du réchauffement climatique.

Le pôle était couvert d'eau quand les deux militants sont arrivés à destination samedi, ont indiqué les explorateurs dans un entretien par téléphone satellitaire.

"Ce qui nous a vraiment surpris, c'était l'état de l'océan", a dit Lonnie Dupre, 45 ans, un charpentier du Minnesota (nord). "Nous avons vu l'océan craquer sous nos pieds", a-t-il dit, "nous pensions trouver de la glace plate et condensée (...) mais quand nous sommes arrivés ici, la glace était complètement sous pression et fracturée partout".

Au cours de leur parcours périlleux de plus d'un millier de kilomètres, les deux partenaires ont tiré leurs canoës à travers un brouillard opaque dissimulant l'horizon entre terre et ciel, évoluant sur une glace qui craquait sous leurs skis.

C'est le matin avant d'atteindre le pôle qu'ils ont rencontré leur premier ours polaire. Un jeune mâle avait suivi leurs traces de skis, restant à distance et se cachant derrière des congères, avant de tourner autour de leur camp.

Eric Larsen, 35 ans, s'est réveillé au bruit de ses pas devant leur tente rouge, vers 04H00. Il a attrapé une torche pendant que Lonnie Dupre saisissait une caméra vidéo. L'ours s'avançait d'un pas pesant et semblait plus curieux qu'agressif. "C'est comme si l'ours polaire était venu pour nous dire merci de ce que vous faites", a dit Lonnie Dupre, "c'était assez symbolique".

Les deux amis ont collecté des échantillons de glace et de neige pour aider les scientifiques à mesurer le degré de retrait de la banquise. Les scientifiques appellent ces mesures le Saint-Graal des données sur le réchauffement climatique, car personne n'a jusqu'à présent mesuré de manière précise la glace de l'Arctique pendant l'été.

Les images satellitaires sont difficiles à obtenir durant les mois d'été en raison du brouillard épais qui recouvre la région.

"L'océan Arctique casse et il casse si vite que nous devons prendre le train du réchauffement climatique en marche", a-t-il dit, notant que les Etats-Unis avec à peine 6% de la population mondiale créait 36% des gaz à effet de serre.

"L'Arctique pourrait ne plus être gelé (en été) d'ici à 2050, ce qui veut dire que l'ours polaire serait alors éteint". De nombreuses études ont montré que le retrait de la banquise affectait les ours polaires.

Les deux amis avaient planifié l'expédition depuis quatre ans, parrainés par Greenpeace. Ils sont partis le 1er mai de Cap Discovery, au Canada, et ont avancé à bord de leurs canoës là où la glace était rompue, évoluant à skis et à raquettes en tirant leurs embarcations là où la glace était plus épaisse.

"C'était difficile physiquement mais mentalement cela l'était aussi car nous avancions dans des conditions toujours plus difficiles alors que nous pensions qu'elles s'amélioreraient, en raison de la minceur de la glace", a dit M. Larsen. "Nous nous sommes fait peur dans certaines situations où nous avons traversé la glace qui était si fine qu'elle pliait sous nos skis et, à un moment, a rompu sous Lonnie", a-t-il ajouté.

Maintenant qu'ils ont atteint le pôle, les deux amis vont se reposer un peu et attendre des images satellitaires pour les aider à déterminer le meilleur parcours pour le retour. Ils n'ont pas décidé s'ils allaient rentrer en canoë ou en avion.

L'Arctique se réchauffant deux fois plus vite que le reste de la planète, ses glaces pourraient fondre totalement autour de 2100, selon des études récentes.

Le nombre d'ours blancs est aujourd'hui estimé à entre 20.000 à 30.000
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »
See also