Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Communiqués «  

La guerre entre les constructeurs automobiles et la Californie continue

La Californie et les constructeurs automobiles se livrent depuis plusieurs années à une guerre dont le dernier rebondissement est la décision du procureur général de l'Etat de poursuivre six d'entre eux en les accusant de contribuer au réchauffement climatique.


La Californie avait déjà passé une loi en 2002 demandant aux constructeurs de réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs voitures de 22% d'ici à 2012 et de 30% d'ici à 2016. Sept autres Etats américains ont depuis indiqué qu'ils comptaient suivre cet exemple.

Les constructeurs se sont pour leur part portés en justice en 2004, estimant que le pouvoir de fixer des normes de consommation revient à l'Etat fédéral.

"Ceci peut expliquer cela", souligne Josh Dorner, porte-parole du Sierra Club, la plus importante association de défense de l'environnement aux Etats-Unis, en commentant l'initiative du procureur général californien Bill Lockyer, que le Sierra Club soutient.

En 1990, la Californie avait déjà adopté une loi demandant à ce que 2% de voitures vendues dans l'Etat en 1998 puis 5% en 2001 et 10% en 2003 soient des "ZEV" (Zero Emission Vehicle). General Motors avait alors lancé sur ce seul marché une voiture tout-électrique qui avait rencontré un certain succès.

Face à plusieurs procès intentés par les constructeurs, les autorités californiennes avaient toutefois abandonné en 2003 l'exigence du "ZEV" ne demandant plus que l'introduction progressive de véhicules fonctionnant avec des piles à combustible ou hybrides (essence/électricité).

GM avait aussitôt retiré du marché sa voiture électrique, au grand dam de ses partisans qui ont dénoncé cette décision dans un film intitulé " Who killed the electric car?" (qui a tué la voiture électrique ?).

GM est visé avec Chrysler, Ford, Toyota Motor North America, Honda North America et Nissan North America par la plainte de Bill Lockyer. Celui-ci est un démocrate, contrairement au gouverneur de l'Etat Arnold Schwarzenegger.

Plus de 24 millions de voitures particulières circulent en Californie et répondent pour 40% des gaz à effet de serre émis dans cet Etat, le plus peuplé des Etats-Unis.

Compte tenu du refus de l'administration du président républicain George W. Bush et du Congrès de ratifier le Protocole de Kyoto, de nombreux Etats américains prennent des initiatives locales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les constructeurs affirment de leur côté avoir déjà anticipé le mouvement en mettant sur la marché des véhicules plus propres.

"Les constructeurs automobiles construisent déjà des véhicules plus propres, plus efficaces en terme d'utilisation de l'énergie et chaque voiture vendue en Californie est homologuée par les autorités de cet Etat avant d'être livrée aux concessionnaires", a affirmé l'Alliance des constructeurs automobiles en réagissant à la plainte lancée par Bill Lockyer.

La Chambre de commerce américaine a été encore plus directe en affirmant que "cette décision en pleine période électorale d'engager des poursuites contre les constructeurs automobiles en les accusant de contribuer au réchauffement climatique émane d'un politicien cherchant à être réélu". M. Lockyer se présente au poste de Trésorier général de l'Etat en novembre, après huit ans passés comme procureur général, une fonction également élective.

Effet ou non du hasard, GM vient juste d'annoncer le lancement aux Etats-Unis de cent voitures fonctionnant avec des piles à combustible, réparties entre la Californie, la région de New York et celle de Washington.

"Nous nous sommes fixés une échéance à 2010 pour avoir un prototype montrant que la fiabilité, l'autonomie, les performances puis le coût et la production de masse sont comparables avec le moteur à essence", a affirmé Larry Burns, vice-président de GM chargé de la recherche, lors d'un entretien avec l'AFP.
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
See also