Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

L’hébreu et la pratique de la bioherméneutique

L’hébreu et la pratique de la bio herméneutique

 

Le concept de la bioherméneutique repose tout d’abord sur la connaissance des fonctions symboliques du corps. Il y a le  rôle matériel d’un organe, mais également sa fonction allégorique. A l’image d’un corps dans son extériorité, le rouleau de la Torah est replié sur lui-même. Au premier abord, on pourrait se contenter de dire : « ce n’est qu’une peau sèche enroulée avec des tâches d’encre ». C’est le niveau avec lequel on regarde les anonymes dans une foule. Ensuite le rouleau est déroulé et les tâches d’encre se transforment en mots chargés de sens. Dans un premier temps, par le symbole et l’allégorie, de multiples significations apparaissent si la réception du texte n’est pas figée par le niveau littéral. Similairement, les éléments du corps sont chargés de symbolisme  et d’allégories.

 

Une fois la lecture des caractères effectuée, le lecteur, avec son souffle, fait vibrer le texte en y apportant les voyelles. La vocalisation implique l’écoute, phase fondamentale permettant de percevoir avec finesse les qualificatifs essentiels pour accéder au domaine de l’herméneutique.

 

Ainsi, la bioherméneutique est une lecture du corps et de sa biologie, accompagnée d’une écoute simple.

Lorsqu’une personne raconte son état, il est nécessaire de ne préserver que les symboles et les qualificatifs. En effet, généralement, lorsque l’on raconte un de nos problèmes, on commence généralement par se justifier et tenter de gagner l’auditeur à sa cause, espérant ainsi, inconsciemment, que ce dernier dise quelque chose de ce genre : « Oui, le monde et ses lois sont despotiques, ton environnement est vraiment inique, tout ce qui t’arrive est totalement injuste, tu n’y es pour rien. Surtout, reste comme tu es ! ».

Lorsqu’une personne raconte son histoire, il faut pratiquer une écoute particulière consistant à mettre en relief les verbes et les qualificatifs qui tendent à revenir souvent, intégralement ou sous forme de synonymes. L’idéal est de résumer rapidement un exposé, aussi long soit-il, en un verbe ou un adjectif.

 

Il est ensuite possible de demander au narrateur à quoi correspond ce qualificatif dans son histoire. Il arrive souvent que cette simple prise de conscience soit suffisante. Ensuite vient la pratique du tsérouf de la racine du qualificatif. Le mot « tsérouf » veut à la fois dire : réunion, liaison, combinaison, affinage et épuration. Ce terme est donc parfait pour décrire la purification et l’affinage intérieur par des combinaisons de lettres qui sont des liaisons établies entre différents composants de notre conscience. C’est faire ressortir par le retournement des lettres ou par les équivalences des valeurs numériques un nouveau sens guérisseur.

 

כבד (Kaph 20. Beith 2. Daleth 4.) Valeur numérique 26. En hébreu : KaVoD : Lourd, dur, difficile, alourdir, aggraver, peser.

  יהוה(Yod 10. Hé 5. Waw 6. Hé 5.) Valeur numérique 26. En hébreu, le Tétragramme ne se prononce pas ; on prononce HaCheM : Le Nom, Tétragramme sacré, Adonaï, l’Éternel, le « Je suis », le dH3/dT.

 

אלפ (Aleph 1. Lamed 30. Phé 80.) Valeur numérique 111. ALePh : L’unité, l’alternance Vie - Mort.

פלא  ( Phé 80. Lamed 30. Aleph 1.) Valeur numérique 111. PhèLè : Miracle.

 

 

 

LAURENT philippe
on Feb. 19 2010
...pour info, plusieurs ouvrages de Carlo Suarès sont réédités chez ARMA ARTIS dont le plus récent est LA KABBALE DES KABBALES.

(et aussi: "QUOI ISRAEL","LA NOUVELLE CREATION", "LE MYTHE JUDEO-CHRETIEN", "SUR UN ORGUE DE BARBARIE", "LE SEPHER YETSIRAH",...et il semble que cela ne soit pas fini!...)

Alors n'hésitez pas à lire des Livres qui Dé-livrent!...

Bien à vous par delà toutes les distances...
de Villers Grand-Champs Cédric - on Mar. 12 2010
LAURENT philippe :

Merci Philippe pour ces précieux renseignements.

Heureux de constater que Carlo Suarès n'est pas tombé dans l'oubli et que les éditeurs en sont conscients.

Bien amicalement

Cédric


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
LAURENT philippe
on Feb. 17 2010
...bonjour à tout le monde...

La Voix du corps suite!... ...Georges Lahy éditera le 25 mars un livre "LA VOIX DES MAUX" sur le même principe que la Voix du Corps...mais axé cette fois ci sur les "noms des maladies"... c'était juste pour informer les amoureux des Authioth. voir son site "éditions Lahy"

Un amical salut particulier à Cirdec.
LAURENT philippe
on Mar. 7 2007
...pardon, pour consulter la table des matières, il faut aller sur le site américain:

http://www.amazon.com/Meditati...73270178&sr=8-2

...voilà...en vous souhaitant bonne lecture...
L audrey
on Mar. 7 2007
Cirdec : Je connais bien le livre que vous nous présentez, ainsi que l'autre du même auteur en français chez Albin Michel..."La méditation et la Bible". Ce sont de bons livres, mais de généralités, visitez donc la table des matières de celui dont je vous parle: "Méditation and Kabbalah", une vraie "bible" (sic!)pour le pratiquant en la matière, vous risquez d'en avoir "l'Eau à la Bouche"!!!...

http://www.amazon.fr/Meditatio...73269579&sr=8-1

Bien à vous en toute amitié.

de Villers Grand-Champs Cédric
on Mar. 4 2007
Thiglé :
Bonsoir Thiglé, bonsoir à toutes et à tous,
il est vrai que l'on peut se passer de l'encre; ne dit-on pas jeter l'ancre...?

À propos de "Méditation and Kabbalah" d'Aryeh Kaplan", que je n'ai pas lu, je sais que cet ouvrage a été traduit en français.

Méditation juive
Aryeh Kaplan

Résumant des millénaires de recherches, celles de la grande spitualité réservée à une élite, l’auteur nous permet de le suivre pas à pas vers un monde auquel nous aspirons tous, celui du rapprochement avec le Créa-teur de l’Univers. Les techniques méditatives juives sont mises en parallèle avec celles de l’Orient et nous découvrons qu’il existe une tradition de méditation dans le judaïsme. Ce guide pratique - véritable initiation progres-sive à la méditation et en particulier à la méditation juive - nous introduit dans la méditation mantrique, contemplative ou de visualisation, dans un contexte juif. Il nous montre comment utiliser la méditation pour renforcer la prière en uytilisant la liturgie traditionnelle. Par des exercices simples et des explications claires, nous sont donnés des outils pour développer nos potentiels spirituels à travers d’authentiques pratiques méditatives juives.

Voir les détails

6 neufs et d'occasion à partir de EUR 20,90



Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois

de Villers Grand-Champs Cédric
on Oct. 7 2006
Gildas a écrit:
..."Bien que je ne connaisse rien de l'hébreu, j'ai l'impression que cela ouvre bien des portes vers la guérison..."...

Bonjour Gildas, bonjour à toutes et à tous,
 voici quelques explications complémentaires...

כבד (Kaph 20. Beith 2. Daleth 4.) Valeur numérique 26. En hébreu : KaVoD : Lourd, dur, difficile, alourdir, aggraver, peser.

  יהוה(Yod 10. Hé 5. Waw 6. Hé 5.) Valeur numérique 26. En hébreu, le Tétragramme ne se prononce pas ; on prononce HaCheM : Le Nom, Tétragramme sacré, Adonaï, l’Éternel, le « Je suis », le dH3/dT.

 

אלפ (Aleph 1. Lamed 30. Phé 80.) Valeur numérique 111. ALePh : L’unité, l’alternance Vie - Mort.

פלא  ( Phé 80. Lamed 30. Aleph 1.) Valeur numérique 111. PhèLè : Miracle.

 

Les deux exemples choisis sont une application de la pratique du tsérouf.

Le mot KaVoD qui signifie : « Lourd, dur, difficile, alourdir, aggraver, peser », est mis en évidence et traduit la dominante du ressenti : c’est en quelque sorte ce que le ‘mal a dit (maladie)’. Sa valeur numérique de 26 est la même que celle du YHWH le « Je suis ».

La proposition consiste à passer au changement d’attitude du « pesant qui était » au « je suis libéré des fardeaux que je n’ai pas à prendre en charge ».

 

Concernant le second exemple, « Aleph » qui est « l’alternance Vie – Mort »

de valeur numérique 111, trouve son équivalence numérique dans son anagramme « Phèlè : Miracle» et propose donc de passer d’un état « entre la vie et la mort » à l’état « d’entrer dans le miracle de la vie ».

 

Pour entrer dans cette dynamique, il s’agit de se conscientiser de ces possibilités de changement d’attitudes suggérées par la bioherméneutique.

C’est une manière de résoudre ses conflits intérieurs.

 

Ce que je propose, c’est de t’envoyer les deux mots clés « YHWH et Phèlè » sur un petit billet écrit à l’encre.

Pour que tu puisses t’en imprégner, je te propose de plonger ce billet dans une petite bouteille d’eau et l’encre va s’y diluer en secouant la bouteille. L’eau gardera en mémoire cette nouvelle dynamique (Voir mon post « Un guérisseur yéménite en Israël » ainsi que les travaux d’Emoto et les travaux de J. Benveniste sur la mémoire de l’eau).

Ces opérations une fois terminées, il n’y a plus qu’à boire cette mémoire et s’en imprégner.

Bien amicalement et affectueusement
Cédric


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois

Boisrobert, Gildas
on Oct. 7 2006
Merci Cédric,

Bien que je ne connaisse rien de l'hébreu, j'ai l'impression que cela ouvre bien des portes vers la guérison...

Mais dans la réalité de tous le jours, comment mettre cela en pratique

Encore merci,

Gildas
thiglé - on Oct. 7 2006
Gildas :Tout d'abord, de manière trés concrète, le mieux est de vous procurer le livre de Virya "La Voix du Corps" aux éditions Lahy. Ce livre est un enseignement complet de la méthode et donne absolument tout ce dont vous avez besoin pour une mise en oeuvre pratique et immédiate.

Il s'agit, une fois repérée la racine qui nous concerne (un index trés détaillé est joint à cet effet), de vocaliser une série de phonèmes trés simples (des sons archétypaux), qu'une zone trés particulière de notre cerveaux semble comprendre (les kabbalistes parlent de L'Atiq Yomim...l'Ancien des Jours) , et dés lors, envoie une "réponse" sous forme de résolution de conflit, de guérison etc... (par analogie avec l'informatique, il s'agit du langage le plus simple, le binaire, des 1 et des 0 qui combinés vont TOUT permettre, pour que nos chers P.C. et Macs nous offrent le meilleur (et parfois le pire...)d'eux même.)

Il s'agit aussi d'une méthode complète de méditation, ( de VRAIE Méditation),pratiquée au quotidien, cette méthode est une Voie à part entière. Par delà le pratiquant, c'est l'environnement au sens (trés large du terme) qui bénéficie de cette pratique ...( Les lieux,les végétaux, les êtres, les choses "abstraites" etc...)

Ne vous inquiétez surtout pas de savoir si vous serez capable d'identifier la "bonne" racine, quelque chose d'approchant suffit en première pratique, puis émerge la "BONNE SOLUTION" qui bien souvent est "éloignée" de ce que l'on pensait...en fait, à tous les coups l'on gagne!...

Un IMMENSE MERCI à Cédric pour cette précieuse information utile à tous.
thiglé - on Oct. 7 2006
ATTENTION, il y a DEUX versions du livre, la seconde édition est trés trés largement augmentée...le mieux est d'aller sur le site des editions lahy (virya)...on ne peut que souhaiter à un grand nombre la découverte de ce merveilleux outil... bien à vous tous.
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »
See also