Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Communiqués «  

La chimiothérapie change le métabolisme du cerveau

La chimiothérapie provoque des changements du métabolisme et des flux sanguins dans le cerveau pendant au moins dix ans après l'arrêt du traitement, selon une étude publiée jeudi, ce qui pourrait expliquer la désorientation mentale dont souffrent nombre de survivants du cancer.


"Les personnes ayant été traitées avec de la chimiothérapie ont très souvent des difficultés à se concentrer et à se souvenir de choses ou de taches à accomplir comme ils pouvaient le faire avant le traitement", explique le Dr. Daniel Silverman, responsable de pharmacologie médicale à l'école de Médecine de l'université de Californie à Los Angeles qui a conduit cette recherche.

"Notre étude montre pour la première fois que les malades souffrant de ces symptômes ont des altérations spécifiques du métabolisme cérébral dans une zone essentielle du cortex frontal", ajoute-t-il. Sur les 21 femmes ayant participé à cette étude et subi une intervention chirurgicale pour retirer une tumeur cancéreuse du sein 5 à 10 ans auparavant, 16 avaient été traitées avec la chimiothérapie peu après l'opération pour éviter une résurgence du cancer.

Ces chercheurs ont soumis ces femmes et un groupe témoin à une tomographie pour scanner leur cerveau pendant qu'elles étaient soumises à des exercices de concentration mentale et de mémoire. "En fait le cerveau des femmes ayant été traitées avec de la chimiothérapie travaillait plus dur que celui du groupe de comparaison pour mémoriser les mêmes informations", indique le Dr. Silverman.

Les spécialistes estiment qu'au moins 25% des femmes ayant eu un cancer du sein et traitées par chimiothérapie ont des symptômes de confusion mentale et, selon une étude récente de l'université du Minnesota, ce taux serait de 82%. Plus de 211.000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués tous les ans aux Etats-Unis, ce qui en fait le cancer le plus fréquent chez les Américaines.
http://www.7sur7.be/hlns/cache/fr//det/art_270948.html
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
See also