Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

Dérèglement du Nord magnétique et sommeil

se battre ou s'adapter?

Bonjour à tous,

J'aimerais avoir votre avis sur ce problème : on a longtemps dit qu'il valait mieux dormir la tête vers le Nord. Or, si le Nord magnétique se dérègle, quelle est la meilleure solution selon vous : utiliser des objets qui reproduisent cette polarité nord/sud pendant le sommeil (les gros aimants à mettre sous le lit, ou le POLAR SYSTEM par exemple) ou au contraire faut-il laisser notre corps s'adapter à la nouvelle polarité de la Terre? Je ne sais pas si les termes que j'emploie sont rigoureusement exacts, mais j'ai cru saisir de certaines conversation et dans certains écrits de Jacqueline Bousquet quelque chose de cet ordre.

Merci à vous

Labrique Baudouin
on Apr. 22 2008
Les liens ne se sont pas mis correctement ; les revoici : http://www.retrouversonnord.be/FG1Dormir.htm http://www.retrouversonnord.be/FT5Maladit.htm
Baudouin Labrique, psychothérapeute et géobiothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Labrique Baudouin
on Apr. 22 2008
P.S. 2

Exemple d'un cas où l'optimisation suivant les conseils matériels que je propose n'a pas fonctionné du fait de la présence d'un facteur psychique :

Un monsieur vient me trouver parce qu'il n'arrive quasiment plus à dormir. Il avait pourtant appliqué les conseils trouvés sur ce site (cf. "Mieux dormir" http://www.retrouversonnord.be/FG1Dormir.htm). J'entame en séance de psychothérapie ce que je décris brièvement comme procédure à faire dans un tel cas (cf. "Quand survient le maladit" http://www.retrouversonnord.be/FT5Maladit.htm).

Il m'indique qu'il arrive certes à dormir dans son divan ! Le conflit est donc réactivé quand il se trouve couché dans le lit de sa chambre. Je lui demande d'imaginer ce qu'il voit sur une photo représentant quelqu'un de couché sur un lit ; d'emblée, il me répond : "on dirait qu'il est mort ! ". Je lui demande ce qui s'est passé dans sa vie un peu avant de ne plus pouvoir dormir dans sa chambre : sa marraine a été hospitalisée et il a peur qu'elle meure et c'est le dernier membre en vie de sa famille. Dans la suite de l'entretien, il me fait part, avec émotion, que son père comme sa mère sont morts sur un lit d'hôpital !

La présence de sa marraine dans des conditions similaires ravivait le deuil de la perte de ses parents qui n'était pas achevé ; après avoir mis en action le processus pour y arriver, il a pu de nouveau dormir dans son lit.
Baudouin Labrique, psychothérapeute et géobiothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute
Baudouin Labrique
on Apr. 21 2008
P.S.

En géobiologie on utilise l'antenne de Lecher (cf. http://www.retrouversonnord.be/lecher.htm ) qui permet d'optimiser la position du lit en veillant à ce que la personne (qui se trouve alors sur le lit en position couchée) garde ses champs électriques et électromagnétiques bien dans son axe (centrés). Toutefois, le plus gros des pollueurs et perturbateurs de sommeil reste les champs électrique et électromagnétiques qui proviennent du secteur alternatif (électricité domestique)

Dormir en veillant à rester la tête au nord ou à l'est ou entre l'un de ces positions ne rime à rien si ce faisant on est sujet à de telles pollutions. cf. http://www.retrouversonnord.be...magnetiques.htm
fabrice - on Apr. 22 2008
Merci beaucoup pour toutes ces informations !

Fabrice
Baudouin Labrique
on Apr. 21 2008
Le pôle nord magnétique se déplace de 10 Km chaque année (du nord vers l'ouest, en Europe) (°) ; pour compliquer les choses le pôle se déplace chaque jour selon une trajectoire plus ou moins elliptique. Lorsque le champ magnétique de la Terre est perturbé, le pôle peut ainsi se trouver à plus de 80 Km de sa position moyenne !

Les dolmens, menhirs et tous les autres (prétendus) correcteurs sont placés en fonction de réseaux et leur position doit être très bien ajustée ; du fait que ces même réseaux sont "accrochés" et donc dépendant de la position du pole (nord) magnétique, on comprend aisément que les prothèses (barre Atlante et autres "correcteurs") qui y sont attachées et dévolues ne restent en fait correctement positionnées que très peu de temps. Les fonctions énergétiques des dolmens et menhirs s'en trouvent ainsi malheureusement et fortement amoindries.

En géobiologie, nous avons observé empiriquement qu'un enfant a tendance à dormir en s'orientant la tête au nord ; lorsqu'on place une enfant couché dans une demi-sphère sur une eau calme et sans vent, on observe que l'enfant (par des micro mouvements sans doute) fait se déplacer la sphère de sorte d'avoir la tête au nord ; il été observé empiriquement que la tête à l'est favorisait la convalescence.

Comme en tout, il est important de rester en contact avec ses propres ressentis et donc, pour optimiser son sommeil, veiller à s'orienter de la manière la plus favorable et suivant ses propres ressentis et critères. J'ai cré une page qui proposent des suggestions destinées à favoriser le sommeil. En ce qui me concerne, cela m'a fait gagner entre 3 et 4 heures de sommeil par nuit tout en me permettant de me lever bien "réveillé". Si malgré l'optimisation de l'endroit où l'on dort, rien de significativement ou suffisamment positif en survenait, il faut alors considérer que ce sont des facteurs psychiques qui en sont la cause.

cf. Cette "fiche auto-thérapie" :"Mieux dormir" : http://www.retrouversonnord.be/FG1Dormir.htm

(°) "Comme la matière du noyau terrestre ne cesse de se déplacer, le champ magnétique terrestre évolue dans le temps de manière complexe.Et tout comme le Pôle nord magnétique, il se déplace. Situé sur l'île du Prince-de-Galles en 1948, le pôle Nord magnétique se déplace vers le nord au rythme de 10 km par année. Il faut également savoir que l'emplacement du pôle magnétique auquel on fait généralement référence est en fait sa position moyenne. Pour compliquer les choses, le pôle se déplace chaque jour selon une trajectoire plus ou moins elliptique. Lorsque le champ magnétique de la Terre est perturbé, le pôle peut ainsi se trouver à plus de 80 km de sa position moyenne.

Les moyennes annuelles du champ magnétique en un endroit varient peu d'une année à l'autre. Mais, sur des échelles de temps plus importantes les variations peuvent être importantes aussi bien en terme d'intensité du champ magnétique que de déclinaison. A Paris, la déclinaison magnétique, qui était de 10° est vers 1600, est passée progressivement à 22° ouest en 1800 pour revenir à 5° ouest en 2000. Des inversions des pôles magnétiques, le pôle nord devenant pôle sud et inversement, se sont même produites plus de 300 fois depuis le Jurassique supérieur (-100 MA).

La Commission géologique du Canada suit cette dérive grâce aux levés magnétiques effectués périodiquement pour établir la position du pôle. Terminé en mai 2001, son plus récent levé a permis de découvrir la nouvelle position du pôle et d'établir qu'il se déplaçait de 40 km/année, en direction nord-ouest.
" http://www.ac-reunion.fr/pedag...emagnetisme.htm

Baudouin Labrique, psychothérapeute et géobiothérapeute
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »