Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Communiqués «  

Portable: attention, danger

Vingt scientiques internationaux lancent un appel dans le Journal du Dimanche contre les dangers que représentent le téléphone portable, notamment pour les enfants de moins de douze ans.

 

Cet appel est coordonné par David Servan-Schreiber, médecin et auteur de plusieurs livres sur le cancer.

Selon les signataires, il ne faut pas autoriser les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d'urgence. L'appel comporte dix conseils comme maintenir le téléphone à plus d'un mètre du corps lors des communications ou éviter le plus possible de porter un téléphone mobile sur soi, même en veille. Il recommande aussi de communiquer plutôt par SMS.

Selon le JDD, «les scientifiques s'accordent sur deux choses : il n'y a pas de preuve formelle de la nocivité du portable, mais un risque existe qu'il favorise l'apparition de cancers en cas d'exposition à long terme».

«Nous sommes aujourd'hui dans la même situation qu'il y a cinquante ans pour l'amiante et le tabac. Soit on ne fait rien, et on accepte un risque, soit on admet qu'il y a un faisceau d'arguments scientifiques inquiétants», explique Thierry Bouillet, cancérologue à l'hôpital Avicenne de Bobigny et signataire de l'appel.

Parmi les principaux autres signataires figurent Bernard Asselain, chef du service de biostatistiques du cancer à l'Institut Curie, Franco Berrino, directeur du département de médecine préventive et prédictive de l'Institut national du cancer de Milan, Thierry Bouillet, cancérologue et directeur de l'Institut de radiothérapie de l'hôpital Avicenne à Bobigny ou encore Jacques Marilleau, ingénieur, ancien physicien au Commissariat à l'énergie atomique et au CNRS à Orsay.

Source: SDA/ATS

Portables et wi-fi: les rats en souffrent 

Le taux de mortalité des rats de laboratoire double lorsqu'ils sont exposés aux ondes des téléphones portables et réseaux wi-fi, selon une étude de l'université catholique de Louvain (UCL).

Cette étude, citée mardi par le journal belge Le Soir, est publiée alors qu'une vingtaine de scientifiques et de cancérologues ont lancé le 15 juin à Paris un appel en faveur de mesures de précaution dans l'utilisation des téléphones portables.

Résultat "inquiétant"

Le taux de mortalité de trois groupes de rats soumis pendant 18 mois à trois niveaux d'expositions électromagnétiques utilisées dans les technologies mobiles s'est élevé à 60%, contre 29% dans un groupe de rats "épargnés". Un résultat qualifié "d'inquiètant" par Le Soir, qui souligne que le rat "partage 90% de son patrimoine génétique avec l'homme".

Les causes de cette surmortalité chez le rat restent cependant encore à établir formellement, seuls 19 des 124 rats de laboratoire ayant jusqu'ici été autopsiés. Mais les chercheurs avancent l'hypothèse d'un dérèglement du système immunitaire des rats, pourtant soumis à des ondes aux taux "conformes aux standards internationaux en vigueur".

Etudes complémentaires

"Il est remarquable que dans tous les groupes soumis à une exposition, on constate une augmentation des monocytes (globules blancs actifs dans l'élimination des particules étrangères) comparativement au groupe témoin", écrit Dirk Adang, le doctorant ayant mené l'étude. "Ces découvertes montrent un stress dans la formation du système sanguin après une exposition à faible dose, à long terme, de micro-ondes. C'est comme si l'organisme réagissait à une agression étrangère ou à une intrusion", ajoute-t-il.

Des études complémentaires seront nécessaires pour "établir si l'exposition aux micro-ondes a engendré un vieillissement prématuré des rats", estime M. Adang, qui assure toutefois que "les présomptions existent à ce niveau".

Après l'appel des scientifiques du 15 juin, l'Académie de médecine française avait estimé qu'inquiéter l'opinion sans se fonder sur des faits "relève de la démagogie".

afp/ma

Idem chez la tomate

* Une étude récente de l'université de Clermont-Ferrand montre que les tomates exposées aux ondes du téléphone portable génèrent des molécules de stress.
* Après seulement dix minutes d'exposition aux ondes électromagnétiques, l'organisme de la plante serait perturbé et ferait apparaître des molécules présentes que lorsque le végétal est abîmé.

 

 

Ted
on June 24 2008

"2x plus de rats morts à cause des ondes GSM"Une nouvelle étude publiée aujourd'hui  

Toute la presse et les médias sont orientés. La preuve, sur le site de Bel RTL aujourd'hui;  http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/142878/?, mes commentaires ci-dessous ont été supprimés systématiquement. Il ne faut surtout pas que le bon peuple soit au courant. Nous devons devenir des petits moutons pour être manger à la sauce des lobbies tenant les médias et les gouvernements. Dégoûté, je suis !

En ai-je dit trop ? Cela dérange t'il que tout le monde soit au courant que la pollution électromagnétique existe réellement ? Y Qui cela dérange t'il ?

Depuis les années 1960, le Docteur Jean-Pierre MASCHI a alerté les autorités sur la pollution électromagnétique, preuve à l'appui.

Il remarqua dans ses recherches que les maladies neurologiques (sclérose en plaque, maladies rhumatismales) progressaient essentiellement dans l'Hémisphère Nord et les pays industrialisés, où elle ne cesse de progresser, et qu'elle est rarissime dans l'Hémisphère Sud et les pays en voie de développement.

Ses recherches faisant grands bruits, il fut convoqué au conseil de l'ordre ou il lui fut reproché de porter ombrage à l'honneur de sa famille, de la médecine niçoise et de la médecine française.

Ils ne voulurent pas rencontrer les 500 malades fort améliorés de la sclérose en plaque, grâce à sa méthode simpliste et très peu onéreuse.

Il fit remarquer que l'on pouvait statistiquement prolonger la vie de 7ans. Un membre éminent du conseil lui répondit "mais vous n'y pensez pas, nous n'avons pas assez de place dans les hospices ! Avec votre méthode, des milliers de médicaments n'auraient aucune d'utilité".

Résultat il fut radié de l'ordre des médecins car il n'a pas voulu renier ses travaux. Il sera amnistié par Mitterrand en Mars 1990 et réhabilité Chirac en Février 2002.

Depuis plus de cent ans et encore à ce jour, ils défendent la cause virale et n'ont cessé de réclamer de l'argent pour chercher un problématique virus dont aucune preuve, directe ou indirecte, n'a jamais pu être mise en évidence. Toutes ces recherches ont coûté des sommes colossales, dépensées en pure perte.

Les spécialistes s'accrochent à l'idée d'un virus et sont, toujours, incapables d'expliquer la raison pour laquelle le nombre de sclérosés en plaques n'a cessé d'augmenter, d'une façon constante et importante, au cours des dernières décennies. En 1968, il y avait en France 25 000 sclérosés en plaques. En 2006 ils sont près de 90 000. Durant cette même période le nombre de malades, dans le Monde entier, est passé de 1 million à 2 millions et demi.

Toutes ses nouvelles études dépensées à coût de millions d'euro pour voir confirmer ce que le Dr. Maschi dit depuis plus de 40ans. Et surtout les millions de mort.

Dommage co-latéraux ou profit à tout prix pour les lobbies !

Idem pour les cancers. Le Docteur André Gernez, médecin français démontra dès 1970 que le cancer pouvait être évité dans 93% des cas. Simplissime également. Chercher sur Internet "Le scandale du siècle" C'est encore plus honteux et scandaleux !

Commentaire d'un internaute : Après l'appel des 20 scientifiques de Paris la semaine dernière et la découverte d'un scientifique travaillant pour le gouvernement britannique ce dimanche que les 22 jeunes suicidés habitaient tous près d'une antenne-relais (gros titre du Sunday-express)... le bateau des opérateurs prend l'eau de toute part. Les rats ont commencé à quitter le navire (démission du chef du service champs électromagnétiques à l'OMS, un industriel non-médecin qui niait en bloc tout effet sous 60 volt/mètre) @JM ce n'est pas un choix de vie, il n'y a pas que le gsm, les antennes-relais et les émetteurs des voisins (portée wi-fi et dect = 300 m, nouveau modèle= 8 km) irradient tout le monde 24h/24

Probable maladie due à la pollution électromagnétique, SEP, maladies rhumatismales, tumeur au cerveau, alzeimer, parkinson, autisme...

Quelques règles simples pour contrer cette pollution électromagnétique, porter des vêtements en matière végétale, lin, coton, surtout pas de synthétique, Prendre des douches ou doucher ses jambes. Si vous travaillez dans de tel environnement, tremper plusieurs fois par jour, vos mains dans l'eau et la laisser s'écouler. Porter des semelles en cuir, et marcher le plus souvent possible à pieds nu, y compris dans l'herbe. Toutes ces simples règles vous débarrassent d'électromagnétisme en vous raccordant à la terre. Cela est su depuis plus de 40ans.

Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files