Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

A voir absolument

A voir absolument : cliquez ici


de COMBREDET Jean
on Jul. 23 2008
Oui, nous ACCEPTONS ! Depuis le « être ou ne pas être « de Hamlet – dont les mauvais esprits se croyant forts traduisent par (H)om(m)elette, puisque l’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ou à autre niveau faire du fruit du ventre des femmes de la chair à canon - au J’ACCUSE de « Sardou » :c’est le début d’une guérison qui ne vient jamais .. ;d’une bonne conscience bon marché .. ;qui ne cesse de reproduire ses schémas animaux.

« Les crises de l’âme sont des mots qui vivent à l’imparfait. Les traces de larmes qui brûlent sans cessent et ne meurent jamais, sont des fardeaux qui ne s’en vont pas « Par conséquent :

« Promène qui voudra Son cœur ensanglanté Sur ton pavé cynique Ô plèbe carnassière Pour mettre un feu stérile En ton œil hébété «

Nous en sommes là .Ce qui nous a amené à constater : « Les enfants de la guerre Ne sont pas des enfants, Ils ont l’âge des pierres Du fer et du sang. Sur des larmes de mères Ils ont ouvert les yeux Par des jours sans mystère Et sur un monde en feu. Ils ont connu la Terre A feu et à sang, Ils ont eut des chimères Pour aiguiser leurs dents Et pris des cimetières Pour des jardins d’enfants Sans toucher l’héritage Que doit léguer l’amour. Ils ont vu la colère Etouffer leurs chants, Ont appris à se taire Et à serrer les poings Quand des mains mensongères Leurs dictaient leurs destins. Avec leur mine fière Et leurs yeux trop grands Ils ont vu la misère Recouvrir leurs élans Et des mains étrangères Egorger leurs printemps »

Ce que ROSSINI exprime : « C’est d’abord une rumeur légère Petit vent rasant la terre, Fiez vous à la maligne envie Piano ,piano ( …)

Ils portent dans le cœur le feu de leur poison, Le mal est fait, il chemine, il s’avance, De bouche en bouche, il est porté, Tirant une force dont il s’élance, C’est la foudre et la tempête Et le silence tourbillonne, Etend son vol, éclate et tonne «

C’est la » violence du calme » de la présente époque

Il y a donc un mal plus profond qui s’ignore, mais dont ne veut pas guérir la grande majorité. Nous devons en prendre conscience & accepter de ne rallier à nous que ceux dont le glas de l’Eveil de la Conscience n’a pas sonné. Nous proposons dans » VRILLE du SYSTEME :retourner l’acceptation « une carte de la progression déjà élaborée il y a plus de 35 ans , pour accéder à cette mutation
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »