Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Les animaux et nous «  

QUI REVELE les LOIS de la PUISSANCE de la NATURE , RECHERCHE LA MORT

QUI REVELE LES LOIS DE LA PUISSANCE DE LA NATURE, RECHERCHE LA MORT

«QUI POTENTIS NATURAE REVELAT, MORTEM QUERIT"

Souvent cette sentence est mal comprise & veut se référer à des sources dites occultes qui sont en fait naturelles ,alors qu’elle s’applique seulement aux excès de tous bords .Nous en avons ici une démonstration à l’occasion d’un état de salubrité publique agricole courant.

Quelle que soit la façon dont l’homme s’y prenne, il ne trouvera jamais de limite à la complexité des détails avec lesquels la nature interagit dans son mouvement perpétuel de changements permanents .

C’est là où les champs morphogénétiques-générateurs des formes informantes dans la Conscience de l'Univers- sont importants ainsi que la relativité de Lorentz & Poincaré. La relativité de Lorentz, car elle introduit l’effet Doppler gommé par la Relativité d’Einstein ne tenant pas compte de la modification pour un observateur se tenant en dehors de notre système solaire & galactique, à partir de la modification, non de l’espace-temps mais des ondes planes de l’univers qui le constituent .Les champs morphogénétiques car ils nous permettent de remonter aux ondes psy & à la conscience universelle au travers des travaux de Pinel

Tout part en effet de cette omniconscience de lui-même de l’univers manifesté en dehors de tout espace-temps, dans l’espace –temps

Indépendamment du compostage & des travaux de culture qui se mettent à l’écoute ancestrale des paramètres qu’enseigne la nature ,toutes les dites « tentatives écologiques « de la protection de l’écosystème ont montré qu’elles étaient vouées à l’échec ,d’autant que s’y inscrivent des intentions diaboliques au sens propre ( récupération, modifications partielles.. ;etc…)

C’est d’ailleurs la Terre qui se régénère en permanence face aux abus de ses habitants ..d’ou les tornades et tremblements dévastateurs de notre époque …aggravés par les systèmes fous & délictueux des humains, tel HAARP…entre autre ! Aussi se peut il que le dérapage aille un jour trop loin, tel le précise également H KEMPF dans des passages que nous avons déjà livré (La Grande Illusion…)

Les OGM sont déjà partout portés par le vent et il n’y a que les officiels pour le nier, tandis que les sols, même plus souples des forêts, sont totalement carencés : les vers de terre ont quasi disparu & la silice n’étant plus fixée par les plantes, sauf peut être la Prêle ( ?) le magnésium a du mal à se fixer dans le corps humain. L’homme quoique capable de se mithridatiser évolue donc vers des mutations génétiques graves .Ceux capable de rester en résonance avec les fréquences naturelles originelles arriveront à garder leur intégrité, tandis que la masse des autres devient « humain OGM « ou zombies dont nos rues sont pleines : accros à la densité d’apparences avec une teinte parfois d’écologie bassement opportuniste, quand ce n’est pas agressivité & vulgarité de comportement ou tenue .

Les scientifiques croient connaître de mieux en mieux la Nature car ils sont descendus dans une toute petite partie du microsome, tandis que ceux qui les télécommandent et les paient par patrons interposés, savent que non. En les faisant travailler pour eux ils les font travailler à d’autres fins comme de simples ouvriers spécialisés, dont ils achètent le silence par le « veau d’or » . Ils rient même entre eux de la naïveté & arrogance de ces chercheurs….et les flattent donc. Ils leur donnent même le prix NOBEL : le prix TNT qui fait exploser la planète & personne ne voit rien…lieu commun, très lassant !

Ces chercheurs n’ont en plus que la position sociale et le salaire, mais ne représentent aux yeux des prédateurs pas plus que le » manuel du coin ! » L’imaginer seulement leur est totalement insoutenable …& ils en rient ! Ils auraient raison s’ils avaient la Prise de Conscience aigue qui leur manque … ; dont le fait que le » manuel du coin » est à ce poste parfois, par un destin contraire, largement aidé des prédateurs. Avec un gramme de vraie conscience…ils riraient cependant un peu moins !

Le scientifique japonais Masanobu FUKUOKA souligne que le rendement des cultures n’a jamais été augmenté par les techniques scientifiques sans effet de retour négatif, dégageant une perte plus importante au final & que ce n’est que la nature qui rattrape leurs erreurs ,donnant toujours le meilleurs d’elle-même .

L’ »Agronome » perdu dans les cités de la rentabilité, n’écoute pas les agriculteurs ancestraux car ceux qui le paient l’en détournent astucieusement. Il monte donc une agriculture artificielle ou bâtarde suivant qu’il est en pays industrialisé ou rural, ne voyant pas qu’il ne raisonne que sur des fragments & qui plus est « morts « !

« l’épandage de pesticides toxiques sur les pommiers et fraisiers cultivés en serre chaude illustre bien la question .Il élimine les insectes collecteurs de pollen ,tels que les abeilles et les taons ,obligeant l’homme à récolter lui-même le pollen & à polliniser artificiellement chaque fleur (…) Quel ridicule gaspillage d’efforts ! »

Plus loin « MF » cite l’élaboration de raticide sans que l’homme tienne compte de ce qui, dans l’envahissement humain, a justifié l’apparition des rats ..sous entendu « l’homme doit changer de lieu ou de méthode si toutefois la nature l’autorise à rester en cet endroit.

« Le reboisement des forêts de nos montagnes, lui-même peut être considéré comme destructeur. Les arbres sont mis en coupe pour la valeur de leur bois & les essences ayant une valeur économique pour l’homme, tels que le pin ou le cèdre sont plantés en grande quantité . Nous allons même jusqu’à appeler cela « la sauvegarde des forêts « .Pourtant modifier cette couverture que constituent les arbres d’une montagne entraîne des changements dans la caractéristique du sol et de la forêt , ce qui affecte les plantes et les animaux peuplant cette forêt. Des changements qualitatifs se produisent ainsi dans l’air & la température de la forêt, provoquant de subtiles modifications dans le climat et affectant le monde microbien. (..)Lorsqu’une section de forêt est mise en coupe & que l’on y plante par exemple des cèdres, il n’y a désormais plus assez de nourriture pour les petits oiseaux .Ils disparaissent permettant à certaines espèces de scarabées à longues cornes de prospérer. Les scarabées sont vecteurs de nématodes qui attaquent le pin rouge & nourrissent, sur le tronc des pins, un champignon parasite : le Botrytis. Les pins deviennent la victime du Botrytis parce qu’ils sont affaiblis par la disparition du champignon comestible Matsutake qui vit en symbiose avec les racines du pin rouge. L’élimination de ce champignon utile a été le résultat de la prolifération du Botrytis nuisible, qui est elle-même une conséquence de l’acidité du sol. Cette acidité du sol résulte de la pollution atmosphérique et des pluies acides (qui vont donc amener la disparition du pin rouge plus protégé par les sols) (...) Lorsque les pins meurent, de jeunes bambous se mettent à pousser en quantités (nous sommes au Japon !).Les souris se nourrissent des baies de ces jeunes bambous qui abondent et se multiplient. Elles attaquent les jeunes cèdres & l’homme, alors, épand un raticide . Mais comme les souris disparaissent, les belettes et les serpents qui s’en nourrissent voient leur nombre décroître .Pour protéger les belettes, l’homme commence à élever des souris pour régénérer la population des rongeurs .N’est-ce pas démentiel ? «

Notre chercheur conclut en disant que l’âge de notre civilisation matérialiste touche à sa fin & que nous n’avons pas besoin de connaître l’essence d’un arbre ou d’une herbe pour vivre de concert avec un coin de nature : il suffit de cultiver la terre en étant affranchi de tout intérêt et de tout désir. Il faut se débarrasser des concepts erronés, réduire nos connaissances et ne retenir que le convergent en accord avec les lois de la nature et donc avec ses fondements spirituels.

Voilà donc une belle démonstration de l’insoutenable légèreté vaniteuse et égoïste de la nature humaine, attisée par les prédateurs qui veillent au dessèchement planétaire programmé, pour la mettre sur leurs fréquences –autre vanité !- en éliminant les esclaves millénaires habilement exploités & à qui on ne laisse pour seul échappatoire que la zombification.

Mais c’est compter sans la connaissance , pour une minorité , des lois de la nature même modifiées artificiellement.
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »
See also