Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

La bio-physique au secours des virus

Conférence du Pr Luc Montagnier à Lugano.

Luc Montagnier se rapproche des travaux de J.Benveniste sur la mémoire de l'eau, pour faire avancer la recherche sur les virus et autres mycoplasmes. Cela me parait des plus intéressants car cela ouvre un nouveau champ d'expérimentation pour la virologie...et peut-être une future collaboration avec JB. On y parle de signaux électromagnétiques du plasma, entre autres. Passionnant et prometteur à mon sens ! http://www.colombre.it/montagnier

GLG
on Dec. 9 2008
Merci Baudouin, j'ai aussi ce problème sur cette page de discussion. Effectivement, le problème disparait sur mon ordi (Mac I book) mais en faisant simultanément F5 et actualisation de la page. Cordialement

GLG
on Dec. 9 2008
N.B : Les dillutions sont bien de 10 puissance -17 Bien @vous

GLG
on Dec. 9 2008
Pour Julien, un petit résumé, écrit par Jean Pierre Petit, astrophysicien en retraite et ami de feu Jacques Benveniste décédé en octobre 2004.

Montagnier s'est livré à nombre d'expériences en virologie. Il a montré qu'un diluant, l'eau, pouvait émettre des signaux de nature électromagnétique alors même que l'importance des dilutions effectuées (10-17) faisaient que l'effecteur viral avait été éliminé. Il reprend l'idée de Benveniste selon laquelle des nanostructures présentes dans l'eau pouvaient se comporter comme des résonateurs, susceptibles de provoquer l'émission d'ondes électromagnétiques, bio-actives. Il constate et soutient l'idée selon laquelle l'énergie n'est pas fournie par l'eau mais par l'environnement électromagnétique ambiant, le " bruit de fond électromagnétique ambiant ". Jacques l'avait constaté en privant ses échantillons dilués de cette source d'énergie en utilisant une cage de Faraday.

Montagnier s'élève contre cette idée émise par les physiciens selon laquelle l'eau ne saurait produire des " agrégats " stables sur des durées excédant quelques nanosecondes. L'existence de tels agrégats, pour Montagnier, est la seule explication des effets constatés. Il envisage que ces agrégats, ces nanostructures aqueuses puissent " s'auto-entretenir", idée déjà avancée par Benveniste. Il recommande la création d'un institut, d'un groupe de recherche puridisciplinaire qui se centre sur l'étude de l'eau, en tant qu'effecteur biologique très mal connu et sur un mode méconnu de communication entre biomolécules, par émission et réception d'ondes électromagnétiques.


A suivre...

Labrique Baudouin
on Dec. 8 2008

 Le posteur anonyme a aussi écrit :

"Il faut vraiment se méfier de tout cela: la mémoire de l'eau a été rejetée par 99,9 % de la communauté scientifique."
 

Je pense que vous retardez d'une guerre : voici ce qu'on peut lire dans Science & Vie  (n°1067  d’août 2006, page 102 à 111) au sujet des preuves scientifiques suivant l'expérimentation rigoureuse faite par le chercheur Philippe Vallée (plus de détails) et qui montre que la "mémoire de l'eau" non seulement n'a pas a être rejetée suivant ce qu'en a prouvé ce chercheur par l'influence de la magnétisation sur elle mais en plus sa découverte confirme et conforte d'autres découvertes (effet Bakster...) :

-----
Baudouin Labrique, psychothérapeute



Baudouin Labrique, psychothérapeute

Labrique Baudouin
on Dec. 8 2008
P.S. Problèmes d'affichage de cette page (de nouveau mots coupés) ; solution fortuitement trouvée : tapez "F5" et cela se remet correctement comme par enchantement (du moins sur mon écran).


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Labrique Baudouin
on Dec. 8 2008

On peut lire juste avant :(mais qui en est donc l'auteur ?) 

 "Les scientifiques ne sont pas parfaits, mais vous ne pouvez pas penser qu'ils refusent de voir la vérité sciemment... Ils cherchent à comprendre, à avancer, et ne rejetteraient pas pour s'amuser, une théorie prometteuse qui pourrait leur assurer des résultats. Soyons sérieux. " 

Si vous voulez rester vraiment sérieux, considérez à sa juste mesure l'errance permanente et obstinément bornée de la frange de ces insensés scientifiques qui persistent à oeuvrer dans les limites dogmatiques d'un matérialisme et un rationalisme ringards (ne fut-ce que s'il l'on ne prend en considération que les avancées incontestées de la Physique Quantique) :

"Ils [la majorité des scientifiques] ont été formés à l'école du matérialisme. C'est un moule extrêmement rigide composé d'un ensemble de dogmes qui ne sont pas forcément expliqués scientifiquement !

Par exemple, affirmer que notre existence n'est qu'un assemblage biologique sans essayer de comprendre tout ce qui n'entre pas dans ce cadre - sous prétexte que ce n'est pas "scientifique" - est un dogme, pis, une superstition !

La science est pleine de superstitions, de croyances de toutes sortes... Le plus navrant, c'est que le public est persuadé que la science a réponse à tout.."

John ECCLES, Prix Nobel de Médecine pour la découverte des processus chimiques responsables de la propagation de l'influx nerveux (1963) (Source : "Psychologie" n° 100).
  

"En général, les dogmes matérialistes n’ont pas été édifiés par des gens qui aimaient les dogmes, mais par des gens qui pensaient que rien de moins net ne leur permettrait de combattre les dogmes qu’ils n’aimaient pas. Ils étaient dans la situation de gens qui lèvent des armées pour défendre la paix. "

Bertrand Russell ("The Basic Writings of Bertrand Russell", p. 241 - Routledge, Londres,1992).

 

'L'approche matérialiste et rationaliste du vivant ne peut permettre l'appréhension de la vie dans son essence et sa globalité,  et donne une idée fausse, très réductionniste de la réalité : "Nous sommes fondamentalement englués dans la superstition du matérialisme qui nous dit que l'expérience sensorielle est le test décisif de la réalité.

 Par conséquent, toutes nos méthodes de guérison sont également fondées sur cette superstition".
 
Si vous comprenez vraiment ce qu'est la science, alors la science - au moins jusqu'à présent - n'a pas été une méthode pour explorer la vérité. La science a été une méthode pour explorer la représentation commune de ce que nous pensons être la vérité. Et la carte n'est pas le territoire" ! "Si notre carte est incomplète, alors ce qui ne se trouve pas à l'intérieur de la structure de cette carte nous échappe et nous ne pouvons l'explorer (D. Chopra) " ""

Le Pr Jacqueline BOUSQUET (Docteur ès Sciences, Biologie, Biophysique, Chercheur honoraire au C.N.RS., Chargée d'enseignement à la Faculté Privée des sciences Humaines de Paris Conférencière, Ecrivain) :

"Le paradoxe de la science est qu'il n'y a qu'une réponse à ses méfaits et à ses périls : encore plus de science." Romain Gary
 

 « La science a fait de nous des dieux avant de faire de nous des hommes. » Jean Rostand

-----
Baudouin Labrique, psychothérapeute

 




Baudouin Labrique, psychothérapeute
(unknown)
on Dec. 7 2008
Il faut vraiment se méfier de tout cela: la mémoire de l'eau a été rejetée par 99,9 % de la communauté scientifique, et ce que dit actuellement Montagnier n'est pris au sérieux par aucun grand scientifique (ni d'ailleurs par Françoise Barré-Sinoussi, la personne qui a partagé le prix Nobel avec lui).

Il faut se méfier de l'idée qui dit que si une découverte est rejetée par les scientifiques, alors c'est nécessairement à tort, ou avec des arrières pensées, et que cette découverte est donc valable puisque rejetée!!! L'idée que les scientifiques refusent de voir la réalité en face est le seul outil de ceux qui eux répandent les croyances les plus invraisemblables, sans jamais rien démonter.

La science, lors des siècles passés a écarté de nombreuses voies (regardez la médecine, l'informatique) et il est clair que la plupart du temps, ce fût à juste titre... Ce n'est pas par magie que l'on a construit le monde actuel, et les bonnes découvertes ont été travaillée par les scientifiques, et non rejetées.

Les scientifiques ne sont pas parfaits, mais vous ne pouvez pas penser qu'ils refusent de voir la vérité sciemment... Ils cherchent à comprendre, à avancer, et ne rejetteraient pas pour s'amuser, une théorie prometteuse qui pourrait leur assurer des résultats. Soyons sérieux.

julien
on Dec. 2 2008
Merci GLG

Désolé pour la vidéo, c'est du mange temps, une vidéo ça peut pas se lire en diagonale

Un résumé écrit peut-être ?
Julien


Julien
glg
on Nov. 28 2008
Pour plus de clarté, j'ai modifié les initiales JL au début du topic, par celle du Pr Luc Montagnier. Bien @ vous
glg
on Nov. 28 2008
C'est bien Luc Montagnier ( autant pour moi) que l'on voit sur la vidéo en question et je m'étonne que vous dissertiez encore sur les initiales énoncées au début. N'avez vous donc pas encore visionné cette vidéo, afin de lever toute ambiguité ? Cordialement. Germain

Labrique Baudouin
on Nov. 27 2008

Julien, réjouissons nous tout de même de ce qui suit :

dans le numéro de BioInfo (septembre 2008) une nouvelle étonnante mais bien rassurante à propos du Pr Luc Montagnier et de son nouveau livre : "Les combats de la vie" ; voici introduction de cet article qui lui est consacré : "Luc Montagnier en dissidence" :

"La médecine bien-pensante taxe de négationnisme les ’dissidents du Sida’ qui mettent en cause de rôle du virus HIV dans la genèse de la maladie. Or, le co-découvreur de ce virus, Luc Montagnier lui-même, s’est détourné de la piste virale pour s’intéresser aux ’co-facteurs’, et notamment à l’étude du stress oxydant. Certes, le célèbre professeur n’a pas (encore) viré sa cuti pour embrasser la naturopathie. Mais dans l’ouvrage qu’il vient de publier, il se prononce clairement en faveur d’une médecine plus attentive au terrain des patients et d’une recherche plus ouvertes aux thérapies naturelles."




Baudouin Labrique, psychothérapeute

julien
on Nov. 26 2008
Alors si j'en crois vos recherches, Luc (le découvreur du virus-qui-n-existe-pas) ne s'est pas reconverti. Cette conférence est donc donnée par son homonyme du nom de Jean-Luc Montagnier !

Quel binz
Julien


Julien

Labrique Baudouin
on Nov. 26 2008
C'est LUC et pas Jean-Luc Montagnier


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

julien
on Nov. 25 2008
Dites, les amis, c'est Jean-Luc ou Luc Montagnier ?? Est-ce bien la même personne ?


Julien


Julien
Cirdec - on Nov. 26 2008
" Dites, les amis, c'est Jean-Luc ou Luc Montagnier ?? Est-ce bien la même personne ?


Julien "





Hello Julien !

Luc ou Jean-Luc ? Ce n'est pas la même personne ! Cependant, Google renseigne souvent Jean-Luc Montagnier comme étant le médecin. Bref! La confusion est de rigueur comme d'habitude sur la toile!

Donc pour ne pas se tromper, dans le cas qui nous intéresse, il faudrait parler du médecin Luc Montagnier

Jean-Luc Montagnier

Ingénieur consultant spécialisé dans les réseaux et les télécoms, Jean-Luc Montagnier assure des missions de conception d'architectures, d'audit et d'assistance à maîtrise d'ouvrage, aussi bien auprès de PME que de grands comptes. Jean-Luc Montagnier est l'auteur de Pratique des réseaux d'entreprise, l'un des ouvrages de référence en langue française sur les réseaux.

Luc Montagnier. Médecin (18/08/1932)

Après avoir fait des recherches à l'Institut Curie de Paris, où il se spécialise en virologie, Luc Montagnier intègre en 1972 l'Institut Pasteur. Il y prend la tête du département consacré aux virus cancérigènes. A partir de 1977, il concentre ses recherches sur les rétrovirus humains. En 1983, il est ainsi à la tête de l'équipe qui identifie le virus HIV, responsable du sida. A la suite de cette découverte, l'Institut Pasteur crée en 1991 un département Sida et rétrovirus dont il prend la tête jusqu'en 1997. Il quitte alors ce poste pour devenir directeur du Centre de biologie moléculaire de l’université de New York. Parallèlement à cela, le professeur Montagnier dirige la Fondation mondiale recherche et prévention sida, depuis qu'il l'a créée en 1993.

Bien amicalement Cirdec


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
sinuspires
on Nov. 25 2008
Pour les raisons que je vous ai donné ,mais aussi parce que les travaux des 2 B que vous citez ont atteint une telle notoriété auprés des masses qu'il n'est plus possible de les mettre sous le boisseau ! La consigne est donc de les récuperer ,alors même que les mêmes hôpitaux & universités qui les récupérent par quelques "pontes "interposés donneront la consigne de faire ceux qui ignorent la bio-électronique de LC VINCENT ,société internationale & travaux dont se sert la NASA pour diagnostiquer la santé de ses astronautes quand ils sont dans leurs capsules ..bien loin de la Terre.

J'en ai fait directement l'expérience encore récemment en un endroit où l'on croyait que j'allais parler de l'oxydo-reduction d'une façon originale mais acceptée ,compte tenu de la personne m'introduisant.

Quand ils ont découvert que je parlais de LC VINCENT le maître de conférence surpris,m'a bien fait définir où je voulais en venir . Ce barrage passé il m'a dit -alors qu'il est un ponte en Médecine dont génome,math & physique en plus d'un gestionnaire d'un grand espace scientifique officiel de cité plus importante qu'une mégalopole - qu'il n'avait jamais entendu parlé de LC VINCENT ( mais oui !!!)-nous sommes de la même génération !- puis qu'il se moquait pas mal que la NASA s'en serve ( mais oui !)mais qu'au final il y avait bien " un début de conotation scientifique dans les travaux de LC VINCENT ( sic)(...) et qu'il me remerciait d'avoir porté ces données originales à la connaissance de son auditoire "tenez vous bien" dans un début d'effort scientifique " (sic) alors que je ne faisais que reproduire les travaux de scientifiques dûment reconnus .

Je terrminais de plus par une proposition de suivi thérapeutique qui reprenait en partie les travaux des 2 B dont vous parlez , d'une façon qui est acceptée dans les milieux officiels mais en les coordonnant d'une façon particulière & en expliquant pourquoi..selon des critères énergétiques mais officiellement accrédités.

Des médecins et prof sont ensuite venus vers moi & quelques uns sont venus lui dire en ma présence : "vous savez LCV ..;on connait et on apprécie " Il n'a pas répondu .Et l'un m'a chuchoté :"Merci Monsieur d'avoir eu le courage d'oser apporter une telle connaissance dans un espace aussi officiel que celui-là ( sic )" C'est tout dire ! J'ai su ensuite que j'avais sans doute été la meilleure conférence de ce jour et demi mais qu'il devait être un peu gêné pour l'expliquer à sa hierarchie!Et il ne s'agissait que de LCV!

Alors si vous pensez que lorsque l'on met ainsi "la pression d'interdiction " pour LC VINCENT il est normal que l'on adule du jour au lendemain les 2 B dont vous parlez , LC VINCENT n'ayant pas subi le 1/4 de leurs persécutions ,c'est qu'il doit effectivement vous manquer des données quant à la marche de ce monde .

J'aurai bien d'autres exemples que celui énoncé ci-dessus ..mais ils ne sont pas assez anodins pour être énoncés publiquement.Celui là peut contrarier certains ...mais sans prêter à conséquences sérieuses !C'est vouloir cacher l'arbre qui cache la forêt en tentant de le faire oublier ..;et donc presque amusant !

Espérons seulement que nous avons crée un antécédent qui fera "jurisprudence" en rappelant qu'il ne sert à rien de vouloir faire oublier ce qui n'est que trop visible & notoire.
Cirdec - on Nov. 25 2008
Sinuspires :

"...Quand ils ont découvert que je parlais de LC VINCENT le maître de conférence surpris,m'a bien fait définir où je voulais en venir . Ce barrage passé il m'a dit -alors qu'il est un ponte en Médecine dont génome,math & physique en plus d'un gestionnaire d'un grand espace scientifique officiel de cité plus importante qu'une mégalopole - qu'il n'avait jamais entendu parlé de LC VINCENT ( mais oui !!!)-nous sommes ...".

Pour ceux qui désireraient en savoir plus sur le Professeur Louis-Claude VINCENT

http://biogassendi.ifrance.com/roucous.htm

de la part de Cirdec


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
glg
on Nov. 24 2008
On a bien compris que LM fait de la récupération sans toutefois remettre en cause le dogme vih = sida, ce dernier profitant aux labos. Mais alors pourquoi ce prix Nobel alors qu'il remet en cause la médecine officielle dans son dernier livre. Pourquoi s'intéresse t-il soudainement à ces chercheurs maudits, M.Beljanski et J.Benveniste ? Peut-être suis-je naif, mais je m'imagine que le vent est en train de tourner et qu'il anticipe. En tout cas, il serait bon de créer un nouveau colloque à l'image de celui de Fes (l'Esprit et la Science) où justement, Baudouin, Henri Laborit fut un des principaux intervenants avec Jean Charon, cet homme éclairé.

Labrique Baudouin
on Nov. 24 2008

J'avoue ne pas bien comprendre ce message qui me paraît sybillin,vu aussi l'utilisation du "nous" majestatif, ainsi que de concepts à mon goût un peu trop généralisateurs et que je trouve manichéens

 Au fait dans quel camps suis-je donc sensé me trouver ?

---- Baudouin Labrique, psychothérapeute




Baudouin Labrique, psychothérapeute

de COMBREDET Jean
on Nov. 24 2008
Nous le répéterons aussi souvent qu'il faudra : Quand vous êtes enfermés à un certain niveau officiel ,vous avez des comptes d'autant plus important à rendre et de redoutables sanctions silencieuses qui tombent si vous dérogez à l'orientation de l'establishment .ON ne vous paie pas des ponts d'or pour RIEN !

Tout état d'âme vous est interdit & l'on vous a coopté ( car on ne sollicite pas :on est coopté ou non !) parce que vous étiez capable de ne pas avoir d'état d'âme & qu'on l'a vérifié sur plusieurs années et de façon expérimentale, à votre insu également.

Quand ces gens font semblant de se mettre à votre portée ,c'est qu'il y a des courants de récupération qui se sont mis en place . Pourquoi se mettent ils en place en ce moment ? Parce que la médecine et la recherche sont dans une impasse & que tous les gouvernements importants donnent des ordres silencieux de récupération de l'énergétique et de l'écologie & mettent en oeuvre les moyens financiers que nous n'avons pas pour tenter de recupérer l'ensemble . L'ennui pour eux ,est qu'ils ne peuvent se départir de la politique officielle opposée! Il faut donc qu'ils montent des opérations d'intoxication puissante avec des engagements effectivement sérieux ,mais qui sont soit détournés dés le départ ,soit par la suite.

Là encore le temps n'est plus au discutaillage : nous laissons de côté toute personne qui tente de discréditer cette évidence ...et continuons à avancer . Ce monde officiel est tellement caustique & fait payer si cher le soi-disant privilége de lui appartenir que c'est un soulagement - même pour le plus bas opportuniste lucide - de ne le fréquenter qu'à distance & de fuir son intimité. C'est ainsi qu'il faut envisager tous les revirements de personnages officiels qui ont défrayé la chronique. Si un jour ils deviennent effectivement tel le Dr H ...leurs différents positionnements sociaux le révélent sans ambage..mais sur plusieurs années. Et il faut encore allez vérifier par des sources discrétes.
glg
on Nov. 24 2008
Cirdec, Julien. J'ai voulu être neutre en indiquant ce lien, mais comme vous je demande à voir, évidemment. De mon côté je suis la thèse dissidente depuis les prises de position du Pr Duesberg en passant par Etienne Harven et le Group de Perth qui dipose de très peu de moyens. Toutefois, j'ai le sentiment que le stress oxydatif cher aux dissidents ne suffit pas à expliquer à lui seul ce syndrôme, puisque cela nous enferme dans le monde exclusif de la chimie. Certains auteurs tels Anne Givaudan ou Daniel Meurois écrivent indépendamment que le sida remonte à une époque lointaine, la Lémurie et qu'il est réactivé aujourd'hui; C'est une des raisons pour lesquelles je suis cela de près bien que n'étant pas un spécialiste, loin de là. Bien @ vous

de Villers Grand-Champs Cédric
on Nov. 24 2008
Julien :

Où alors est-ce un homonyme ? Une enquête s'impose !!






Julien





------------------------------------------



Hello, Julien & glg !



Aussi étonnant que cela puisse paraître, il semblerait qu'il s'agit bien du professeur Jean Luc Montagnier, référence faite à sa biographie! Avec un tel passé, je demande à voir et il en faudra plus que le contenu de la référence au lien de glg (Germain Louis Grotte), pour me convaincre de ses bonnes intentions.

Bien amicalement

Cirdec



MONTAGNIER Jean-Luc

Statut:
- Directeur de recherches au CNRS,
- Chef de l'unité d'oncologie virale à l'Institut Pasteur,
- Professeur à l'Institut Pasteur, Président du Conseil d'administration de la Fédération européenne de recherche sur le Sida (Fers),
- Vice-président du Conseil Scientifique de l'Agence de Recherche sur le Sida.



Diplômes:
- Docteur en médecine, Licencié ès-Sciences,
- Diplômé d'Etudes Supérieures de Sciences.



Parcours:
- 1993 : Fondateur de la Fondation Mondiale recherche et prévention du sida.
- 1989 : Membre du Conseil Supérieur de la Langue Française; et Vice-Président du Conseil Scientifique de l'Agence de recherche sur le sida.
- 1988 : Président du Conseil d'Administration de la Fédération européenne de recherche sur le sida (Fers).
- 1985 : Professeur à l'Institut Pasteur.
- 1983 : Découvre le virus du Sida.
- 1974 : Directeur de recherches au CNRS.
- 1972 : Chef de l'Unité d'Oncologie virale à l'Institut Pasteur.
- 1965-1971 : Chef de laboratoire à l'Institut du radium.
- 1960-1967 : Attaché, puis chargé, puis maitre de recherches.
- 1955-1960 : Assistant à la Faculté des Sciences de Paris.



Prix:
- 1994 : Grand Prix Académie des Sciences

-Commissariat à l'Energie Atomique pour ses travaux sur l'apoptose dans le sida.
- 1993 : Prix Grand Siècle Laurent Perrier, Prix du Roi Faisal.
- 1988 : Japan Prize.
- 1987 : Prix Gairdner.
- 1986 : Prix Lasker, Prix Korber, Prix de la Fondation Louis Jeantet.
- 1985 : Prix Galien.
- 1973 : Lauréat du CNRS.
- 1971 : Prix Rosen de cancérologie.
- 1964 : Lauréat du CNRS.

PUBLICATIONS :

Luc Montagnier est l'auteur de nombreuses communications sur le sida : Vaincre le sida (1986), Sida : les faits, l'espoir (1987), Sida et infection par VIH (1989), Des virus et des hommes (Odile Jacob, 1994), New Concepts in Aids Pathogenesis (1994).



Spécialités:

Spécialiste de la réplication des virus, la cancérisation des cellules par les virus oncogènes, la biochimie des acides nucléiques cellulaires, travaux de virologie et de biologie moléculaire, recherches sur le virus du sida.



Associations:
- Membre du conseil supérieur de la langue française,
- Membre correspondant de l'Académie des sciences,
- Président du Conseil d'administration de la Fédération Européenne de Recherches sur le Sida, membre de l'Académie nationale de Médecine.


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
glg
on Nov. 23 2008
Pourquoi chers amis n'allez vous pas sur le lien que j'ai mentionné, c'est pas du pipeau ! Cette vidéo n'apparait qu'aujourd'hui alors que la conférence a eu lieu en octobre 2007 à Lugano!!? Luc Montagnier propose à la fin de son intervention de créer un institut regroupant des biologistes, physiciens et électroniciens pour faire avancer la recherche dans la voie qu'a empruntée J. Benveniste en reconnaissant qu'il ne l'a pas suivi au début Bien @ vous

julien
on Nov. 23 2008
Effectivement Cirdec, je me demande ce que cache la reconversion du Pr Montagnier. Mais est-ce bien celui là même qui a "découvert" le "virus" du SIDA ? Dont il n'existe aucune preuve scientifique à ce jour ?

http://www.virusmyth.com/aids/

http://www.virusmyth.com/aids/hiv/pdhunting.htm

Où alors est-ce un homonyme ? Une enquête s'impose !!


Julien


Julien

de Villers Grand-Champs Cédric
on Nov. 19 2008
Gig:

Je l'crois pas! J.L. Montagnier qui se r'frait une virginité. Le co-découvreur du H.I.V qui n'existe pas?


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »