Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

La PANDEMIE DOMINANTE : CLIVAGE de la PERSONNALITE

Du clivage de la personnalité aux champs morphogénétiques : le REVEIL !

- La PANDEMIE DOMINANTE ou "CLIVAGE de la PERSONNALITE"

A l'heure de la zombification de l'humanité par le stéréotype démoniaque global,il est important de faire un petit point sur ce qu'est la personnalité & ses clivages ,afin de ne pas prendre pour de la personnalité ,l'ex pression d'une pensée unique avec ses propres gestes ..parfois seulement mots.Car les gens emploient de plus en plus les mêmes mots... assez pauvres .Les CHAMPS MORPHOGENETIQUES nous offrent une porte de sortie élégante, incontournable mais irrepressible & sans brusquerie inutile à cette prison.

Les clivages de la personnalité sont différents selon les individus , car il y a deux catégories d'individus :une minorité qui vit pour ETRE & la masse qui vit pour AVOIR . Ces deux catégories se subdivisent elles-mêmes entre les accrocs de la densité ( peur de l'inconnu transcendant ou esprit voué à des forces négatives liées à la densité ) & les autres qui veulent bien être ou avoir mais en sentant bien qu'il y a autre chose au-delà. Les névroses sociales séculaires basées sur les dogmes ou raccourcis de la réalité y sont pour beaucoup puisque les humains investissent donc sur de fausses espérances qui énervent l'âme puis épuisent l'énergie ou mouvement de la vie naturelle.Ils dérivent donc mollement dans le flux social sous des apparences dynamiques qui surenchérissent pour finir de se cacher leur mollesse.Ni eux ,ni la société ne le réalisent car ils se dupent eux-mêmes & parlent avec hauteur d'adaptabilité sociale . Les praticiens psy de toute nature en font partie dans leur grande majorité car ils ne dépassent pas les schémas des dogmes qui leur ont été enseignés.Renseignez vous donc sur les techniques psy ,mais ne suivez jamais aveuglément ces praticiens( pas plus que tout autre ) :il faut apprendre à faire la part de leurs défauts et des vôtres. Les dogmes ne sont pas seulement religieux : ils concernent sans exception le moindre domaine ,la moindre profession.Il ne faut pas les confondre avec les codes- applications pratiques à un état de fait matériel quotidien - de gestion d'un travail liés aux dogmes & convenances sociales.

Il apparaît donc que l'adolescent découvre non seulement la différence entre l'esprit & la lettre ,mais plus encore la différence entre ce que lui enseigne la société et la réalité .

Il s'ensuit ce que l'on appelle des inclusions psychiques ou non dit. Plus le champ de conscience s'élargit plus elles sont vastes : soit le sujet est un possédé de l'avoir condamné à l'hypocrisie ,soit il vit pour être lui-même & est condamné à la discrétion. C'est pourquoi "le silence est d'or " car il privilégie l'expression du moi profond dans le corps social le moins inadapté à la personnalité . Et "la parole est d'argent" car elle permet des mises en scénes et faux semblants...pas toujours destructeurs ,mais qui font glisser la personnalité de l'être vers la prédilection pour l'avoir,le bruit ,les apparences de façon insidieuse ou non.Là encore ne pas confondre :la communication fonctionnelle & le discours concis ou qui mâture en s'exprimant avec la parole.. oscille entre la communication et le verbiage plus ou moins pervers ou opportunistes. La bonne parole restera fonctionnelle,puis s'arrêtera mais ne met pas à l'abri de se duper soi-même. Mais le silence comme la parole peuvent être pervers en se nourrissant de l'énergie de l'autre à son détriment.

Le clivage de la personnalité n'est pas forcément une maladie ,mais un trouble planétaire qui peut devenir maladif.Il est en effet lié à un mécanisme de défense.Ce trouble de la personnalité se manifeste en général,par une instabilité dans les contacts avec autrui & une impulsivité .Nous en avons aujourd'hui un exemple social qui nous touche quasiment tous :grâce à l'excuse fondée de ne pouvoir répondre à tous sur internet,on ne répond aux lettres & mail que par bas opportunisme ,sans toujours le réaliser .Le suivi et la fiabilité relationnels par écrit ou téléphone s'estompent. Non seulement on casse ainsi le suivi relationnel mais en plus on développe des relations virtuelles de bas opportunisme... soit un double isolement, d'autant que les relations virtuelles développées ,parfois concrétisées occasionnellement, restent le plus souvent peu fiables..puisque d'essence de base ...virtuelle !

Le clivage de la personnalité est donc général car ce monde est bâti sur le mensonge : il frappe d'abord les moins forts de caractére , animés souvent d'un sur-moi compensatoire qui les fait passer pour fort, en société .Ils deviennent même souvent riches et puissants & incluent quasiment tous les chevaliers d'industries ou du monde de la rentabilité. C'est un peu les playboys ,première victimes des femmes de caractére ,mais qui ne le réalisent jamais & étalent leurs conquêtes de "con-qui(s)-ne réalisent pas "! Hug Hefner avait une mère forte :il est le prototype même de la victime qui a compensé par son sur-moi compensatoire son handicape en le rentabilisant par le magazine PLAYBOY.Mais il est resté un niais en valeur absolue ,car il n'a pu réussir à être lui -même & a vécu par procuration...ne pouvant s'affranchir de la matrice.Un homme véritable et adulte sait d'instinct qu'il n'y a -malheureusement mais bien évidemment - que des passerelles occasionnelles et accidentelles entre les deux sexes ici-bas & ne confond pas sa vocation avec la "Fondation de la Vocation "de la femme.Ceci est très important dans les clivages de la personnalité ,car nombre de redoutables businessmen ne s'affranchissent jamais de la matrice ...et la démultiplient même, par l'infidélité.

C'est pourquoi nous nous sommes permis de parler de H Hefner: il est non seulement l'expression d'une fondamentale planétaire mais a servi à son insu un vortex plus négatif que son aspect positif...et l'ignore.Le vagabondage sexuel- parfois nécessaire à titre expérimental et thérapeutique !- donne ainsi l'illusion de s'affranchir en diluant l'objet ..mais n'arrive pas à permettre d'accéder à soi-même,quand il reste lié à l'insouciance ou au consommateurisme chronique .Nos businessmen ignorent d'ailleurs que le monde féminin en est particulièrement conscient mais ne l'exploite pas VRAIMENT car ,a tout simplement des priorités plus prosaïques & surf sur une société millénaire masculine , liée à la nature de l'homme plus tournée vers le monde extérieur,car conçu pour cela. La toute puissance de la matrice- accueil et retrait - s'exprime autrement & ce n'est pas le présent objet.IL faut toutefois y faire allusion car le fossé & la guerre planétaire des sexes -véritable chanson de geste très médiocre mais puissante - est une part primordiale des clivages de la personnalité.Là encore l'oedipe de Freud est un amuse-geule avec beaucoup de faux pour une once de vrai, qui plus est décalquant des réactions maladives à l'ensemble de l'humanité . Mais il est vrai que Freud appartenait à des courants secrets ne visant pas au bien de l'humanité & s'est pour le moins montré très ,très indulgent à leur égard ! Il n'a pas l'innocence abusée- en partie - d'un Einstein.

L'homme vrai et la femme véritable savent dés le" berceau" qu'ici-bas les deux sexes sont plus antinomiques que complémentaires, mais l'oublient dés l'âge de 7 ans à cause de la névrose des dogmes sociaux inséminée & enkystée par l'excitation de la puberté & le lapidage d'insertion sociale. Une pubertée bâtie sur 15 ans d'âneries sociales ne peut que finir de destructurer les personnalités. C'est justement pourquoi le mariage est un contrat indispensable en cas de vie conjointe. Toutes les autres considérations sont de la psychologie immature quoique officielle ou empreinte perverse des dogmes.

A tous les coins de rue nous rencontrons donc maintenant des individus qui prennent des positions extrêmes d'idéalisation ou de dévalorisation avec des impulsivités qui peuvent marginaliser :toxicomanie ,boulimie ... etc..en plus du traditionnel alcoolisme,qui servait de soupape de sécurité .Parfois & même lorsque les exigences sociales sont censées l'empêcher, on voit le même individu ou employé passer en quelques heures de l'irritabilité à l'anxiété manifeste en passant par la phase de normalité ou pas. Il apparait alors que l'image de soi ,l' orientation sexuelle ,les objectifs ou le type de relationnel développé sont en complet désordre et en proie à l'instabilité - parfois à la fixité - caractérielle ,masquant un sentiment de vide & d'ennuis en bien des cas... sans même que le sujet en soit conscient.. prémice d'une zombification profonde !

Des effets paranoïaques transitoires apparaissent - tout au moins paranoïdes.On constate alors que ces sujets gardent HORS de leur conscience les idées,les souvenirs ou sentiments menaçants. Mieux! ils ne veulent pas en entendre parler ,même au pire des moments ,tel l'actuel, protégeant ainsi leur faiblesse de caractére qui ne peut assumer les traumatismes qui en résulteraient .Pire :ils se cachent parfois derrière la pseudo pensée positive ,la confondant avec la véritable. Et vous devez ,parfois des heures entières , supporter avec le sourire ,leurs tapageuses démonstrations & ne rien dire pour ne pas vous faire accuser de négativisme.Tout en acceptant de se remettre en cause sur certains points , il faut alors une lucidité à toute épreuve et une bonne dose de compassion,pour ne pas rentrer chez soi épuisé ...par toute cette innocence négative qui se croit positive ! En plus de la fluorisation & divers, ajoutés au filet électromagnétique artificiel et satellitaire,il ya donc distorsion patholo gique de l'image de soi et d'autrui. Cela reléve en fait d'une tentative de régulation de l'estime de soi,mais en en omettant par PEUR du rejet social qui donne l'exemple de la pensée unique - mais aussi par bas état animal chez beaucoup -la clef fondamentale de la PRISE de CONSCIENCE ....Le fameux "Connais-toi toi même " pour lequel les infiltrats babyloniens réussirent à obtenir la condamnation de Socrate. Ce qui prouve qu'il s'agit bien d'un programme multi-millénaire datant bien de l'ante-christ & programme de l'antechrist actuel..qui a ,rappelons le , plusieurs têtes !

Quand de violents traumatismes sociaux s'impriment dans le cerveau ,peuvent naître des alters ou individus qui ,en certaines circonstances rappelant ces traumatismes - et non pas seulement petites contrariétés - dédoublent leur personnalité de façon compensatoire ou dans le sens du traumatisme pour s'effondrer,se venger ou se faire valoir. De par le rôle de la génitrice pendant les premières années ,il est bien connu en psychiatrie que ces états- telle toute perturbation psychologique - prennent leur source dans le pôle maternel .On oublie simplement de réaliser comment le fossé des sexes s'est instauré à partir des origines & d'en tenir compte.Nous sommes vraiment qu'un mini- microsome à avoir appréhendé d'une part ce qu'est la matrice ,d'autre part comment elle a été contaminée sans y pouvoir grand chose,afin d'atteindre le mâle.Il faut d'abord comprendre la fondamentale de ce fossé des sexes -sans pour autant en parler à tout va,car les mots sont insuffisants-avant de pouvoir démonter névroses et psychoses s'enkystant à l'adolescence de façon quasi irréversible par faute de tentative de prise de conscience avant ou après.La paupérisation et /ou le contingentement de la névrose sociale planétaire savamment distillés à travers les dogmes, crée alors le nid grouillant d'alters potentiels à exploiter, ainsi que la dénaturation de la planète & son desséchement associés aux puissants artefacs électromagnétiques & silencieux ,de contamination,pernicieusement introduits au coeur de chaque foyer de façon quasi inodore. Les notions névrotiques & contre nature de compétition/rentabilité/croissance à tout va , deviennent alors des catalyseurs-destructeurs de plus en plus puissants.

Sur un corps social aussi traumatisé ,empoison né par les artifices & dogmes ,parfois affamé, il n'est donc pas difficile de télécommander par les basses ondes les personnalités faibles ou affaiblies jusquà les conduire au terrorisme afin de finir de déstabiliser la planéte...surtout quand on le transforme astucieusement en pandémie en se faisant passer pour victime !Regardez avec quel calme le monkey sous développé d'outre -atlantique est parti "en touche " en chantant serein son satisfecit ,n'attachant pas plus d'importance à la rumeur populaire qu'un éléphant face à un roquet ! Une telle passivité du troupeau est aussi hilarante que le comportement du monkey( si révélateur d'une initiation de dégénéré ) ...car on ne peut pleurer sur des tares qui s'avérent inéluctables...mais seulement prier ensuite,passée la décompression de l'instant !

L'intimité de l'individu ne fait pas partie du clivage de la personnalité ,car est l'expression de son unicité ...unique ou intégrité.(clivée ou non...mais de naissance !)

Le clivage de la personnalité est donc général, car la société prend la nature à rebours et nous sommes éléments quasi bruts de la nature :il est donc forcé que les hiatus apparaissent au fur & à mesure des ans. Mais les gens ne réalisent pas, car ils jouent aux gens heureux pour cacher leur immaturité... toutes classes absolument confondues ! Il n'y a guére ,par mégalopole que les 150 ou 300 prédateurs,rarement personnages publics- un peu plus pour 20 grandes Capitales - véritablement initiés & ultra -discrets ,qui gérent cela avec lucidité ,quoique ce soit celle de la POSSESSION qui les gouverne,alter eux-mêmes ..mais par choix, le plus souvent ! S'y ajoute à peu prés autant de gens courants aussi discrets & tournés vers le bien.Au-delà un cercle plus large de semi-conscients des deux catégories( dont une micro-partie est dans une part du secret ) ..& ainsi de suite. Les véritables décisionnaires sont donc très peu nombreux mais disposent de la Lucidité de leur prise de conscience et ...du pactole de l'humanité qu'ils ont savamment détourné.Ils redoutent donc TOUTE prise de conscience globale et massive & mettent en place les coercitions isolant les gens chez eux- d'ou la politique d'un "mobil-home avec carré d'herbe à lapin devant " pour tous, dit "accession à la propriété",afin de masquer la sociétarité !- ou dans des ghettos sociaux sous l'égide du mouchard international informatique , le tout associé aux clivages programmés de la personnalité.La¨Prise de Conscience et ... l'eau naturelle ,donc l'air (vue en d'autres articles !) sont donc les deux points qu'ils redoutent le plus,car alors ils ne pourraient plus rien contre la vague de fond qui remonterait et les éjecterait tel un raz de marais ,les poissons.

Le clivage de la personnalité est un trouble planétaire qui devient maladie chez de plus en plus d'humains & touche tout le monde :ce sont les inclusions secrétes ,dont tout un chacun ne peut parler à quiconque ,qui peuvent dégénerer en état maladif particulier autre que le mal inhérent à cette planète. Mais la necessaire part de clivage de toutes nos personnalités suffit en elle-même à prouver que nous vivons sur une planète malade. Nous voyons donc où sont les problématiques de ceux qui prônent fiérement l'expression de l'intégralité de leur personnalité & s'en réjouissent...;au lieu de rester discrets.

Dans ce contexte en particulier , les CHAMPS MORPHOGENETIQUES apparaissent telle une véritable bouée de sauvetage .Ils permettent de démonter d'une façon adaptée au scientisme actuel mais aussi de façon META -physique ,la déformation des livres saints à travers les âges ,révélant de façon incontournable l'usurpation millénaire .

Ils démontrent en effet que la lumière & la forme sont informationnels , la lumière créant dans la suite du verbe primordial ou primo-vibration donc dualité de la manifestation dans l'unicité hors espace -temps dans l'espace temps. Ainsi se révéle l'immatérialité de la nature dont l'expression est la CONSCIENCE, la pensée étant la seule réalité . Les mots ne sont que des vibrations électromagnétiques devenant des conventions de langages ,imposés en fait par la vibration originelle de la manifestation dans un univers aux vibrations bien déterminées et plus ou moins éthériques. Ainsi vous ne pourrez faire passer la lune pour un bouton de chemise de la divinité .Il y a donc reception d'un message manifesté par la Conscience du Tout dans le tout également au-delà du tout & décryptage par la pensée humanoïde de la pensée manifestée de la Conscience universelle. Plus vous vous éloignez du bon décryptage plus vous rencontrez de pierres d'achoppement sur votre chemin. Plus vous êtes capable de vous nourrir de la lumière du soleil en ne vous déplaçant qu'en fonction des instances du flux solaire ( jour et nuit,par exemple ,entre autre ) moins vous avez de besoins qui vous lient à la densité & plus vous êtes en mesure de percevoir le vrai réel & de rendre grâce... donc de vous dissoudre dans le flux de la conscience universelle.

A l'heure actuelle ,la mécanique quantique , les champs gluoniques et les ondes planent de l'univers confirment à notre incrédulité maladive -ainsi que la notion de neutrinos défiant l'espace-temps-que le vivant est formé par la vibration informante issue de l'immatérialité du Chaos apparent. Notre pensée exprime alors la reconnaissance spatiale ( Lune,moon,soleil,sun). C'est donc notre conscience qui régit et organise les vibrations-formes réceptionnées de l'univers manfesté par la Conscience universelle & l' usage plus ou moins lié à la densité ou à la transcendance divine. Nous n'aurons pas les mêmes résultats si nous prenons la Lune pour quantité négligeable ou nous roulons sensuellement dans l'herbe un soir de pleine lune ou nous nourissons du soleil plutôt que de bronzer avant de retourner dans l'air conditionné d'un 4 étoiles. Et c'est notre pensée qui a reception de nos vibrations opte pour tel ou tel statut au coeur de l'égrégore social du pays où nous sommes...évitant donc le scandale pour obtenir un résultat optimum en direction de l'avoir ou de l'ËTRE. Nous disons que c'est de la gestion de l' énergie ou mouvement universel .Certes, mais c'est encore plus de l'information! Notre vie manifestée apparaît tel le fruit de nos pensées antérieures qui engendrent des formes qui en nourrissent d'autres avant de disparaître :soit par exemple la vie cossue d'un 4 étoiles et du soleil avec toute la maintenance matérielle & bancaire,soit la vie sobre du sage qui se nourrit du soleil & constate que son organisme se modifie y compris son tube digestif où 2 ensembles de formes informantes totalement différentes...le dernier n'ayant même plus besoin de compte en banque!

Nous devenons donc ,tel l'écrit si bien ,sur le sujet des champs concernés,la chercheuse J BOUSQUET :

-ce à quoi nous nous sommes identifiés

-ce que nous acceptons de croire

-ce que nous faisons

mais dans la Prise de conscience de nous même liée à la mise en adéquation avec les limites de notre environnement,ajouterais-je,afin d' acquérir la juste force de pénétration liée à notre personnalité,inspirée par le flux qui s'impose à notre perception à un moment donné, après choix de notre pensée ,liée à d' innombrables paramétres.

Si cette pensée est en mesure de s'abandonner au flux divin comme le sage qui vit du soleil ,elle ira vers la simplification quasi maximale de vie ,sinon elle pâtira de plus en plus des lois de la densité . C'est pourquoi pour DEPASSER le conditionnement de la forme ,nous devons non refuser toute définition de nous-même ,mais plutôt ne pas s'accrocher telle une huître à son rocher dans cette prise de conscience & nous ouvrir sans fixation dogmatique ou scolastique au flux de vie qui se présente , qui nous donnera la direction à prendre.Par le choix du moment de la mise en résonance de notre pensée liée à notre forme informante nous receptionons notre canal de navigation, alors que le bipéde courant croit décider . Plus nous sommes concentrés tout en restant impersonnel , mais dans le respect de notre forme informante,plus nous prendrons des canaux nous allégeant de la densité .Plus nous nous concentrons en nous crispant ou en privilégiant les apparences , plus nous nous enfonçons dans la densité & nous ouvrons aux clivages de la personnalité ,qui plus est par les prédateurs . Tant que nous ne nous individualisons pas nous restons l'expression de l'esprit de groupe qui nous tire vers le bas .Et si ce groupe est bâti sur les clivages de la personnalité ,il faut déjà le réaliser ,pour ensuite s'en démarquer en réalisant que c'est ou n'est pas ce qui nous agrée.

Ainsi les champs morphogénétiques nous offrent une META-Physique de sortie de l'impasse ,car s'appuyant sur la physique de la vie manifestée ,donc indiscutable :une pensée sobre qui impute des objectifs inspirés , mentalisés à minima & qui repoussent naturellement la multiplication des formes, diluant l'acuité de perception des esprits ...mais adaptée à chacun.

de COMBREDET Jean
on Jan. 25 2009
NOTA BENE : Dans l'avant dernier paragrahe :"ne pas la formuler" a été remplacé par "ne pas s'accrocher telle une huître à son rocher dans cette prise de conscience " plus clair & moins ambigu.
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »