Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «  

La Loi de l'Intention et du Désir

Voici un texte du Dr Chopra qui nous montre le chemin du retour vers nos origines et donc de contrôler notre vie.

La loi spirituelle du succès est la Loi de l'Intention et du Désir. Cette loi se fonde sur le fait que l'énergie et l'information existent partout dans l'univers.
Au niveau quantique, il n'y a d'ailleurs rien d'autre que de l'énergie et de l'information.
Or le champ quantique n'est qu'un autre nom du champ de pure conscience, ou de pure potentialité, et il est influencé par l'intention et le désir. Examinons ce processus en détail.
 
Une fleur, un arc-en-ciel, un arbre, un brin d'herbe, un corps humain, réduits à leurs composants essentiels, ne sont qu'énergie et information. L'univers entier, dans sa nature essentielle, est le mouvement de l'énergie et de l'information. La différence entre vous et un arbre vient du contenu informationnel et énergétique de vos corps respectifs.
Sur le plan matériel, vous et l'arbre êtes faits des mêmes éléments: une majorité de carbone, de l'hydrogène, de l'oxygène, du nitrogène, auxquels s'ajoutent, en très petites quantités, quelques autres éléments. Pour quelques dizaines d’euros, vous pourriez acheter ces produits dans un grand magasin.
 
Ainsi la différence entre vous et l'arbre ne se tient ni dans le carbone, ni dans l'hydrogène ou l'oxygène. En réalité, vous et l'arbre échangez constamment du carbone et de l'oxygène. La seule différence entre vous vient de l'énergie et de l'information.
Dans le schéma de la nature, nous, êtres humains, sommes une espèce privilégiée.
Notre système nerveux est en effet capable de prendre conscience du champ localisé qui donne forme à notre corps physique, ainsi que de son contenu en information et en énergie.
Nos pensées, nos sentiments, nos émotions, nos désirs, notre mémoire, notre instinct, nos croyances et nos actes nous offrent une expérience subjective de ce champ. Mais nous en faisons aussi l'expérience objective en le vivant comme corps physique. A travers le corps, nous vivons ce champ en tant que monde. Mais tout se révèle en réalité être la même chose.
 
C'est pourquoi les anciens disaient: " Je suis ceci, tu es ceci, tout est ceci et ceci est tout ce qui existe. "
 
Votre corps n'est pas séparé du corps de l'univers, parce qu'au niveau du quantum il n'existe pas de frontière définie entre vous et l'univers. Vous êtes un frémissement, une onde, une fluctuation, une convergence, un tourbillon, un trouble localisé dans un champ quantique plus large. Le champ quantique élargi - l'univers - est votre corps étendu.
Le système nerveux humain n'est pas le seul système capable de devenir conscient des informations et de l'énergie de son propre champ quantique.
 
Mais grâce à ses merveilleuses facultés, la conscience humaine est infiniment plus flexible que les autres consciences. Elle nous offre la possibilité de transformer consciemment le contenu d'informations qui donne vie à notre corps physique. Vous pouvez donc modifier le contenu en énergie et en information de votre propre corps quantique, et ainsi influencer le contenu en information et en énergie de votre corps étendu - votre environnement, votre monde - et y provoquer la manifestation des choses.
 
 
Ce changement est rendu possible par deux qualités de la conscience: l'attention et l'intention. L'attention énergétise et l'intention transforme. Tout ce à quoi vous portez attention grandit. Tout ce à quoi vous ôtez votre attention pâlit, se désintègre et disparaît.
 
L'intention, elle, agit sur la transformation de l'énergie et de l'information. L'intention organise sa propre réalisation.
 
L'intention, appliquée à l'objet de l'attention, orchestre une infinité d'événements spatio-temporels. Elle apporte donc à celui qui met en oeuvre les autres lois spirituelles le résultat désiré. Cela, parce que l'intention, lorsqu' elle est plantée dans le sol fertile de l'attention, possède un pouvoir infini d'organisation. Celui-ci est capable, en un seul instant, d'organiser une infinité d'événements spatio-temporels. Nous en voyons l'expression dans chaque brin d'herbe, dans chaque fleur de pommier, dans chaque cellule de notre corps. Nous l'observons dans tout ce qui est vivant.
 
Dans le schéma de la nature, tout est corrélé et connecté avec tout. Quand les marmottes sortent de terre, vous savez que le printemps va arriver. Les oiseaux migrateurs s'envolent dans une certaine direction, à un certain moment de l'année. La nature est une symphonie. Et cette symphonie s'orchestre silencieusement dans le coeur ultime de la création.
 
Le corps humain est un autre bon exemple de cette symphonie. Une seule de ses cellules génère environ six milliards de milliards d'actions par seconde. Et tout en accomplissant sa tâche, elle sait ce que font toutes les autres cellules au même moment. Si le corps humain peut simultanément jouer de la musique, s'attaquer aux microbes, concevoir un enfant, réciter de la poésie et observer le mouvement des étoiles, c'est parce que le champ infini des corrélations fait partie de son champ d'information.
 
Ce qui est remarquable dans le système nerveux de l'espèce humaine, c'est qu'il peut diriger ce pouvoir d'organisation par l'intermédiaire d'une intention consciente. Chez l'homme, l'intention n'est pas fixée ou bloquée dans un réseau rigide d'énergie et d'information. Son système nerveux possède une flexibilité sans limites. En d'autres termes, aussi longtemps que vous ne transgressez pas les autres Lois de la Nature, vous pouvez littéralement les utiliser pour réaliser vos rêves et vos désirs, par l'intermédiaire de l'intention.
 
Vous pouvez faire travailler pour vous l'ordinateur cosmique et son immense pouvoir d'organisation. Vous pouvez atteindre le champ ultime de la création, y introduire une intention et ainsi activer le champ des corrélations infinies.
 
L'intention offre un terrain d'action au flot libre et spontané de la pure potentialité qui cherche son expression du non manifesté au manifesté. La seule condition à ce pouvoir est que vous l'utilisiez pour le bénéfice de l'humanité. Lorsque vous êtes en accord avec les sept lois spirituelles du succès, il devient naturel, automatique.

L'intention est le pouvoir réel du désir. A elle seule, elle est très puissante, parce qu'elle est le désir sans l'attachement aux résultats.
Le désir seul est faible, parce que chez la plupart des personnes l'intention est liée à l'attachement. L'intention est un désir en stricte adhésion aux autres lois, mais surtout à celle du détachement.
 
L'intention combinée au détachement conduit à une conscience centrée sur la vie et sur le moment présent. Lorsque l'action est conduite dans l'esprit du moment présent, elle se révèle plus efficace. Vos intentions concernent votre futur; mais votre attention doit se situer dans le présent. Vos intentions, si elles sont centrées sur le présent, trouveront dans le futur leur manifestation. Car le futur se crée dans le présent.
 
Vous devez accepter le présent comme il est. Accepter le présent et souhaiter le futur.
Vous pouvez toujours créer le futur par une intention détachée, mais vous ne devriez jamais vous rebeller contre le présent.
 
Le passé, le présent et le futur sont des propriétés de la conscience. Le passé est mémoire, souvenir; le futur est anticipation ; le présent est conscience.
Le temps est le mouvement de la pensée. Le passé et le futur naissent de l'imagination; seul le présent, qui est conscience, est réel et éternel. Il est pour l'espace-temps, la matière et l'énergie, il est la potentialité. Le présent est le champ éternel des possibilités s'expérimentant elles-mêmes en tant que forces abstraites comme la lumière, la chaleur, l'électricité, le magnétisme ou la gravité.
Ces forces n'appartiennent ni au passé, ni au futur. Elles sont notre interprétation de ces forces abstraites nous offre l'expérience des phénomènes et des formes concrètes. Les souvenirs de ces interprétations forment l'expérience du passé.
 
Des interprétations anticipées de ces mêmes forces créent le futur. Ces forces représentent les pouvoirs de l'attention. Lorsque ceux-ci sont libérés de la charge du passé, alors l'action du moment devient le champ fertile de la création du futur. L'intention, enracinée dans cette liberté détachée du présent, sert de catalyseur à un mélange de matière, d'énergie et d'événements de l'espace-temps capable de créer tout ce que vous désirez.
 
Si votre conscience est centrée sur la vie et sur le moment présent, alors les obstacles
imaginaires - qui représentent plus de quatre-vingt-dix pour cent des obstacles perçus -peuvent être transformés en opportunités par une intention dirigée.
L'intention dirigée est inflexible. Elle suppose que vous mainteniez votre attention fixée sur le résultat attendu de manière si ferme que rien ne puisse dissiper le foyer de votre attention. Tout ce qui fait obstacle à votre conscience doit être complètement exclu. Vous devez devenir capable de maintenir une totale sérénité tout en étant passionnément, intensément tendu vers votre but.
 
C'est le pouvoir qu'apporte l'attention détachée et l'intention inflexible quand elles sont
simultanées.
Apprenez à maîtriser le pouvoir de l'intention et vous pourrez créer tout ce que vous désirez. Vous pouvez aussi, bien sûr, obtenir des résultats en procédant par effort et tâtonnements. Mais à quel prix... Stress, fatigues cardiaques, dégradation des fonctions de votre système immunitaire…
   
Mieux vaut donc utiliser la Loi de l'Intention et du Désir qui vous permettra de générer votre propre pouvoir et dont voici les cinq étapes :
 
I. Glissez-vous dans l'ouverture. Faites de cet espace silencieux qui s'étend entre les pensées le centre de vous-même et entrez dans le silence, ce niveau de l'Être qui est votre essence.
 
 
2. Une fois établi en cet état d'Être, laissez s'exprimer vos intentions et vos désirs.
Lorsque vous êtes dans l'ouverture, il n'existe plus ni pensée ni intention, mais au moment où vous en sortez - au moment où se crée le lien entre l'ouverture et la pensée - exprimez votre intention. Si vous avez plusieurs désirs, vous pouvez les écrire et ainsi les avoir plus présents à l'esprit avant d'entrer dans l'ouverture. Si vous souhaitez une réussite professionnelle, par exemple, pénétrez dans l'ouverture avec ce désir.
Il vous y accompagnera, sous la forme d'un léger vacillement de votre attention. Ce sera alors comme si vous plantiez ce désir dans le champ fertile de la pure potentialité. Pour le voir fleurir, vous n'aurez plus qu'à attendre la bonne saison. Il ne faut pas, ensuite, vouloir déterrer ces graines pour vérifier qu'elles poussent bien, ni vous attacher à la manière dont elles vont se manifester.
 
3. Restez dans l'état de référence au Soi. Continuez à fonder votre existence sur l'existence de votre vrai Moi, votre esprit, votre connexion au champ de pure potentialité. Ne vous regardez plus avec les yeux du monde, ne vous laissez plus influencer par les opinions et les critiques d'autrui.
 
Un bon moyen de maintenir l'état de référence au Soi est de garder vos désirs pour vous; ne les partagez qu'avec les personnes qui vous comprennent parfaitement, parce qu'elles ont exactement les mêmes buts que vous.
 
4. Abandonnez tout attachement aux résultats. Laissez tomber toute idée rigide quant à ce qu'ils devraient être, et entrez dans la sagesse de l'incertain. Appréciez chaque moment de ce voyage qu'est votre vie, et cela même si vous n'en connaissez pas le but.
 
5. Laissez l'univers se charger des détails. Vos intentions et vos désirs, lorsqu'ils atteignent l'ouverture, la brèche, acquièrent un pouvoir d'organisation sans limites. Ayez confiance en ce pouvoir de l'intention et en sa faculté d'orchestrer les détails.
N'oubliez pas que votre vraie nature est celle de l'esprit. Quoi que vous fassiez, prenez-en conscience et laissez doucement aller vos désirs. L'univers s'occupera du reste.
 
Pour appliquer la Loi de l'Intention et du Désir, je mettrais en œuvre la Loi de l'Intention et du Désir en prenant la décision de suivre les étapes suivantes :
 
I. J'établirai une liste de tous mes désirs. Je la porterai sur moi où que j'aille. Je la relirai avant d'entrer dans le silence et la méditation. Je la relirai également tous les soirs, avant d'aller me coucher, et tous les matins lorsque je me réveillerai.
 
2. Je confierai ces désirs à la matrice de la création. Je saurai alors que, si les choses ne se présentent pas comme je le souhaite, c'est qu'il existe une raison à cela. Je saurai que les plans cosmiques ont pour moi des projets bien plus importants que ceux que j'ai imaginés.
 
3. Je n'oublierai pas, quels que soient mes actes, de pratiquer la conscience du moment présent. Je ne permettrai pas aux obstacles de consumer cette attention au moment présent. J'accepterai ce présent comme il vient et je créerai la manifestation du futur par mon attention et mes désirs les plus profonds, et les plus chers.
 
 
Dr Deepak Chopra
 


de COMBREDET Jean
on Mar. 12 2009
Quel merveilleux texte, qui conforte ce que nous disons dans :
- Vrille du système : retourner l’acceptation
- Prendre sa santé en main par les médecines énergétiques

Je commencerai par cette phrase primordiale de la fin :

« Je saurai alors que si les choses ne se présentent pas comme je le souhaite, c’est qu’il existe une raison à cela. Je saurai que les plans cosmiques ont pour moi des projets bien plus importants que ceux que j’ai imaginé «

Mais comme en tout langage il y a des ambiguïtés, nous noterons que les » projets plus importants pour moi »ne sont pas forcément lié au sens que nous donnons couramment au mot ‘ »important « en notre quotidien

Cela me rappelle cette phrase initiatique qui ne s’impose pas mais se suggère : "le véritable problème du libre –arbitre est de comprendre que nous sommes poussés à devenir ce que nous ne sommes pas." Faut il encore là , trouver le juste milieu ,comme en tout..;sans tomber dans le masochisme ou la vanité naïve....par des interprétations totalement névrosées de : "laisser venir à moi les petits enfants..;".ou "bienheureux les pauvres d'esprits " ouvrant la porte à toutes les zombifications des intermédiaires... déstructurant gravement bien des intégrités !

Dr DC est très habile, mais aussi très juste certes quand il parle & ne dérape que rarement, par exemple quand il parle du « pouvoir qu’apporte l’attention » .Pouvoir étant lié à AVOIR où il n’est question que d’ÊTRE, il aurait mieux valu employer une expression à l’image de « mise en résonance qu’apporte l’attention ».

De même il parle d'interprétation anticipées qui créent le futur: alors qu’en fait elles le déforment.

L’importance qu’il donne au présent est certes exacte, mais indépendamment que le passé, le futur & le présent n’existent qu’à nos yeux de manifestés & autres humanoïdes, le plus dur est de comprendre que c’est le futur qui forme le passé .Cette notion lui échappe & est effectivement difficilement cernable. Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Cela veut dire que dans le champ de l’omniconscience qui englobe et dépasse tous les temps,l’expression de notre présent est déjà la manifestation d’un futur que nous ne devinons pas, ce libre-arbitre qui nous pousse à devenir ce que nous ne sommes pas & est déjà inscrit dans nos potentialités de naissance .

Ainsi nous ne pourrons manœuvrer que dans une fourchette déjà prédéfinie liée à notre forme informante, sur telle planète & dans tel égrégore selon les critères de tel espace-temps. C’est pourquoi nos faiblesses humaines vont déformer notre futur, plus que le créer. Il faut donc tenter d’entrer en résonance avec cet objectif qui nous est assigné ,mais que nous restons libre de contourner en partie à notre guise , pouvant ainsi « modifier le contenu en énergie & en information de votre propre corps quantique «

« tout est connecté & corrélé avec tout » & c’est ainsi que nous sommes l’expression d’un futur qui crée son propre passé .Nous ne disons pas que nous pouvons éviter à toute force les erreurs ou monstruosités que nous commettons, mais seulement tel Dr DC, que c’est l’ attention coordonnée à l’intention qui va nous permettre d’accéder à la longueur d’onde la moins inadaptée pour nous, mais sans oublier que l’INCLINATION est déjà un choix lié à notre Prise de Conscience. Et c’est certes l’attention liée à l’intention qui va nous permettre de l’infléchir en un sens ou un autre. Dans l’attention il y a une dominante mentale ou intuitive et dans l’intention une dominante corporelle, l’une et l’autre comprenant les deux paramètres, forme de Inn & Yang ou dualité de toute manifestation.

Dire que c’est le système nerveux tel il le dit est une déformation scientifique très approximative .Car ce sont les glandes endocrines qui par l’électromagnétisme du microsome et macrosome de notre corps, porté par l’eau,fait le lien avec les ondes planes de l’univers et au-delà la Conscience universelle qui n’a strictement RIEN à voir avec un ordinateur cosmique ou pré-programmation. Ce sont nos pensées de chaque instant qui par l’attention et l’intention crée l’action/réaction qui coordonne la cohésion la plus harmonieuse ou la moins harmonieuse, donc la plus réciproque ou la moins réciproque.

Ce n’est pas parce que le futur crée le passé qu’il est impossible d’écrire tel il le fait, que » le futur se crée dans le présent ».Au plan dont il parle, il a raison. Et bien sûr, où il écrit que le « temps est un mouvement de la pensée », nous avons écrit que « le temps est une donnée de conscience, car sans espace il ne peut y avoir de temps «

Malheureusement à la fin, apparaît un fâcheux lapsus lorsqu' il parle de la loi d’intention et de désir. Il n’y a pas de désir : il y a intention et inclination de l’être profond …ou corrompu par la densité qui devient alors désir !Le mot désir est un peu comparable au "sanglier qui recherche sa truffe "

St Exupery, au seuil de la mort en plein désert ( Terre des Hommes ) l’avait bien compris :

« Et une fois le renoncement accepté j’ai connu la paix «

Chaque fois que quelqu’un dit « je désire « nous devrions pouvoir lui répondre : »tu n’as pas de désir à avoir. Prends seulement conscience de tes inclinations ». C’est particulièrement vrai ici bas des hommes vers les femmes, mais aussi l’inverse ! J’ai ainsi désamorcé quelques ambiguïtés en ajoutant à la personne :" réfléchis y bien « .Il le dit d’ailleurs énonçant de « garder ses désirs pour vous « et de ne pas les partager avec n’importe qui.

« L’homme de Désir » de L Cl de St Martin doit être compris en Français du XVIII° siècle, porté sur le clinquant( annonçant l'entrée dans la netteté industrielle ) quoique l’auteur y mêle le désir & l’inclination. Mais en fait il veut inciter au profond abandon à l’Omnipotence .

Il est ainsi plus facile –quoique pas facile – d’entrer dans l’ouverture dont parle Dr DC…de rejoindre son être profond & là, pas toujours facile de passer par l’œuvre au noir qui, souvent s’impose, nous révélant nos imperfections, pour finir...parfois …bien, bien plus tard, par accéder à l'œuvre au blanc, ne nous regardant plus avec l’œil du monde, ni en étant pensé par le groupe, tout en le respectant et nous en trouvant respecté.

On s’approche ainsi de la sagesse de l’incertain, c’est-à-dire de la prise de conscience du flux porteur qui en son futur à nos yeux engendre notre présent & donc notre passé, modulés selon nos réactions

Texte donc, immensément riche dont nous vous remerçions.
Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »