Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Coups de gueule «  

à propos du docteur Hamer, long mais très édifiant... Programme de Jean Jacques Crèvecoeur

à propos du docteur Hamer, long mais très édifiant... Transmis par Régor

 Madame, Monsieur,

Chers amis,



Je suis à la veille de prendre l’avion depuis Montréal pour m’en venir en Europe, afin d’animer ma tournée de conférences et de séminaires.

Je vous le rappelle, ça se passera du 18 mars au 1er avril. En tout cas, je l’espère.



Je n’irai pas par quatre chemins. J’ai reçu la confirmation officielle que toutes mes conférences présentant mon film « Seul contre tous » consacré au docteur Hamer allaient être interdites par les maires des villes dans lesquelles elles étaient programmées. Je ne m’étendrai pas en commentaires inutilement sarcastiques à propos de cette décision émanant du cabinet du Premier Ministre Français, François Fillon. Vous trouverez, pour ceux que ça intéressent, la reproduction des textes qui seront probablement signés dans les prochains jours par les maires de Marseille (19/03), de Béziers (20/03), de Nantes (24/03), de Rennes (25/03), de Rouvres-les-Bois (27/03) et de Chazay d’Azergues (01/04).



Mon propos sera d’un tout autre ordre. Il sera très personnel, mais je crois qu’il est temps de lever le voile sur une partie de ma vie que vous ne connaissez pas. Et de vous faire part de ma démarche intérieure, face à ces futures interdictions.



Le 2 mai 1997 (jour de mes 36 ans), j’ai subi un interrogatoire de sept heures non stop, de la part de deux agents spéciaux belges, concernant mes activités professionnelles.

J’ai découvert brutalement, ce jour-là, à travers les dossiers qu’ils me présentaient, à travers les informations qu’ils me révélaient, que cela faisait trois ans que j’étais sur écoute téléphonique, que des faux clients avaient infiltré mes conférences et mes séminaires, que les numéros de plaques des voitures de mes participants étaient relevés, que tous mes faits et gestes étaient surveillés, notés, consignés dans un dossier. Et le jour de mon anniversaire (date à laquelle on est toujours plus vulnérable émotionnellement, et ils le savent), j’ai subi un interrogatoire qui me rappelait les heures les plus sombres de la Gestapo , sous le régime d’Hitler.



Quatre jours plus tôt, mon nom avait été publié parmi d’autres dans les journaux belges, car je faisais partie de la liste des 187 sectes répertoriées par la commission parlementaire belge sur les phénomènes sectaires.



Ce fut un choc énorme pour moi, de découvrir à quel point on avait épié mes moindres comportements pour pouvoir me faire taire, pour me discréditer, en cherchant à m’accuser de fraude fiscale et de manipulation mentale. De cette visite, il n’est rien ressorti en termes de poursuite ou de condamnation, car depuis toujours, je déclare absolument tout ce que je gagne. Je sais trop bien qu’on ne peut s’attaquer au pouvoir en place sans être irréprochable au niveau de la loi.. Je n’ai jamais reçu une seule plainte d’aucun de mes clients, sur les 3.100 jours de séminaire que j’ai animés et sur les 1.200 conférences que j’ai proposées. Au contraire, j’ai reçu, tout au long de mon parcours, des centaines de lettres de témoignages et de remerciements venant de toute la francophonie.



Mais cet interrogatoire m’avait mis par terre, en état de choc. Un choc brutal, d’une intensité dramatique, qui m’avait pris à contre-pied et que j’ai vécu dans l’isolement complet ! Ça vous rappelle quelque chose, peut-être ?



Et c’est là qu’un cancer s’est installé dans mon cervelet. Cancer inopérable, comme vous vous en doutez, et dont l’issue fatale est quasi certaine à 100 %. Je me souviens avoir vécu les deux premiers mois comme un zombie, dans un stress énorme, dégoûté de tout et profondément écoeuré. Je n’avais envie que d’une chose : disparaître de cette planète, ou alors, changer d’identité et m’enfuir définitivement à l’autre bout du monde, et me faire oublier.



Jusqu’à ce que les forces de vie ressurgissent en moi. Et que je me souvienne de cette loi spirituelle qu’on appelle la loi d’attraction.

Je me suis dit : « si j’ai été capable d’attirer à moi ces accusations de secte (alors qu’objectivement, j’en suis l’opposé), c’est parce qu’il y a quelque chose de sectaire en moi que je n’ai pas vu et pas conscientisé. » Le psychanalyste Carl Gustav Jung disait d’ailleurs, à ce propos : « Tout ce que nous n’aurons pas ramené à la conscience se manifestera à nous comme le destin ou la fatalité. »

Je me suis aussi souvenu d’une phrase de l’Ancien Testament, tirée du Livre des Prophètes, où Dieu disait : « Je ne permettrai jamais qu’il vous soit envoyé une épreuve qui soit au-delà de vos forces, une épreuve que vous ne puissiez endurer. »

Je savais que si cette épreuve m’était offerte par les circonstances de la Vie , c’est parce que j’avais les ressources en moi pour la traverser et en sortir grandi (ce qui ne voulait pas dire en sortir vivant – on peut sortir grandi d’une épreuve, malgré l’issue fatale de celle-ci).



J’ai donc décidé de plonger en moi et d’aller dénicher la moindre parcelle de sectarisme dans le moindre de mes comportements.

Et j’en ai trouvé. Oh, bien sûr, personne ne m’aurait condamné pour cela. Mais dans ma façon intolérante et intégriste de traiter les médecins, dans ma façon de toujours vouloir avoir raison sur tout, dans ma volonté de convaincre à tout prix mes amis et mon entourage, pour leur bien, il y avait des côtés très obscurs en moi. Et je comprenais alors pourquoi j’étais poursuivi et accusé d’être une secte à moi tout seul (ce qui était assez ridicule, mais très significatif sur le plan symbolique).



Quand j’ai identifié ces aspects sectaires cachés en moi, j’ai choisi de plonger dedans. Comme le disent les alchimistes, plonger dans son propre fumier, plonger dans ses ombres, plonger dans ses enfers intérieurs, pour les reconnaître, pour les accepter et surtout, pour les aimer, comme des éléments faisant partie de moi-même. Autrement dit, réaliser en moi l’alchimie intérieure.



Trois semaines plus tard, ma coiffeuse découvrait une boule apparue à la base de mon crâne, un sarcome nécrosé et inoffensif sorti de ma tête, témoin du cancer que je venais de guérir. Douze ans plus tard, je suis toujours vivant et je n’ai jamais connu aucune complication d’ordre physiologique.



Ainsi, je vérifiais dans ma chair ce que j’avais lu dans les ouvrages du docteur Hamer : le cancer n’était pas une prolifération anarchique et incontrôlable des cellules, mais c’était un processus déclenché et contrôlé par le cerveau dans un but biologique bien précis. Ce qui m’avait rassuré dans l’étude des travaux de Hamer, c’était de lire que ce processus était non seulement contrôlé, mais réversible. Et je l’avais vécu, sans peur et sans crainte.



C’est là aussi que j’ai pris conscience que la connaissance seule des travaux de Hamer ne m’aurait pas permis de me guérir. Heureusement que j’avais, depuis des années, une hygiène de vie relativement correcte au niveau de ma vie intérieure, psychologique et émotionnelle. Car ce n’est pas quand on est frappé par la maladie qu’on commence à apprendre les rudiments du lâcher-prise ou de la transmutation alchimique. C’est souvent, malheureusement, trop tard.



C’est à cette époque que j’ai décidé de faire connaître et de faire reconnaître les travaux du docteur Hamer, qu’il appelait à l’époque La Médecine Nouvelle. J’ai publié en 2000 Le langage de la guérison et en 2004 : Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent ! C’est à partir de 2001 que j’ai donné de plus en plus de conférences sur la Médecine Nouvelle de Hamer et c’est à cette époque que j’avais décidé de réaliser un film sur Hamer, pour le faire connaître au grand public, mais aussi aux médecins à qui on ne donne pas cette information.



Malgré les menaces et les intimidations, j’ai poursuivi mon objectif de faire connaître et de faire reconnaître les travaux de Hamer.

Ça m’a valu de devoir patienter trois ans pour obtenir mon visa d’immigrant pour le Canada, pays que j’avais choisi pour me former à la production de documentaires. J’ai fait l’objet d’une enquête très approfondie de la part des services secrets canadiens. Enquête dont la conclusion fut de me blanchir des accusations qui étaient portées contre moi par les états belge et français.



Hamer, quant à lui, ne m’a jamais reconnu ni remercié.

Pourtant, j’ai poursuivi mon travail, tel un chevalier qui aurait juré allégeance à celui qui lui avait sauvé la vie.





Aujourd’hui, cette interdiction qui m’est imposée par l’État Français, d’aucuns pourraient la considérer comme une dangereuse dérive vers une dictature totalitaire. Objectivement, c’est une atteinte évidente à la liberté d’expression et à la liberté de réunion.



MAIS AU-DELÀ DES APPARENCES, CETTE INTERDICTION EST POUR MOI, UNE NOUVELLE INVITATION À M’INTERROGER SUR LA JUSTESSE DE MON ACTION ET DE MES PROPOS.



Comme en 1997, je repense à la loi d’attraction qui veut qu’on n’attire à soi des choses extérieures que dans la mesure où celles-ci sont en résonance avec notre disposition intérieure. Je me suis posé la question de ce qui n’était pas juste dans mon attitude, pour provoquer un tel extrémisme dictatorial et inquisitoire de la part des autorités.



Dans mes méditations de ces derniers jours, il m’apparaît clairement qu’il me manque deux éléments essentiels dans mon approche : c’est la justesse et l’humilité.





Je ne suis pas juste quand je laisse entendre dans « Seul contre tous » que 92 % des patients de Hamer étaient encore en vie, 5 ans après leur diagnostic de leur cancer (alors que le taux de réussite de la Médecine d’école est de 30 %). Non pas que ce ne soit pas vrai, historiquement. C’est vrai, et ça été prouvé devant un tribunal, lors d’un des procès de Hamer. Mais ce qui n’est pas juste, c’est de sous-entendre que toute personne qui pratiquerait la thérapeutique de Hamer aurait les mêmes taux de réussite. Car la réalité, sur le terrain, est très différente (voir plus bas) ;

je ne suis pas juste quand je lance l’information à travers un DVD, donnant l’espoir à des milliers de personnes atteintes du cancer, alors que je sais qu’il n’y a pratiquement pas de médecins formés à la Médecine Nouvelle pour les accompagner. Et si on n’est pas médecin, il est difficile d’accompagner les complications qui interviennent souvent en phase de réparation (voir plus bas) ;

je ne suis pas juste quand je dis dans « Seul contre tous » que Hamer a observé la régression spontanée de la plupart des cancers, sans chimiothérapie, sans radiothérapie, sans chirurgie. Si ce fait est à nouveau historiquement avéré, il n’en reste pas moins vrai que la plupart des gens qui choisissent de se tourner vers la Médecine Nouvelle , le font en dernier recours, parfois plusieurs années après leur diagnostic. Or, la biologie a ses limites et très souvent, les complications liées aux processus de réparation provoquent, chez les malades en voie de guérison, la mort. Et ça, je ne le dis pas dans le film (je le dis dans mes conférences, mais à présent, il m’est interdit de le dire) ;

je ne suis pas juste lorsque je passe sous silence, dans mon film, les côtés « ombre » du docteur Hamer et de la clique qui l’entoure : leur intolérance, leur paranoïa, leur intégrisme, leur orgueil.







je ne suis pas humble, quand j’endosse la cause de Hamer, en croyant que mes seuls efforts feront changer les mentalités de toute la communauté scientifique et médicale. Hamer s’est placé dans une position pour se retrouver seul contre tous (c’est le titre qu’il a donné à sa biographie publiée uniquement en Allemand). Et en cherchant à le défendre, je me suis mis, sans le vouloir, dans la même position ;

je ne suis pas humble, lorsque je crois pouvoir déterminer quelles sont les bonnes pratiques et les mauvaises pratiques thérapeutiques, tant chez les médecins classiques que chez les thérapeutes en Médecine Nouvelle, en décodage biologique ou en Biologie Totale ;

je ne suis pas humble lorsque je défie le pouvoir, lorsque je fais la nique à Dominique Voynet lorsqu’elle m’interdit ma conférence à Montreuil, le 16 novembre dernier. En donnant deux conférences plutôt qu’une, le même jour, et en vendant des centaines d’exemplaires de mon film.





En agissant comme cela, je n’ai fait que renforcer la violence avec laquelle l’État réagit par rapport à la promotion de toute approche globale et alternative de la santé. De la même manière que l’insolence de Hamer face à la Mafia Médicale n’a fait que renforcer son bannissement et les attaques dont il faisait l’objet.



En agissant comme cela, je ne fais que retarder l’avancement de la cause, plutôt que de l’accélérer.



J’AI DONC DÉCIDÉ D’ACCEPTER LES INTERDICTIONS. JE NE PROJÈTERAI PAS MON FILM « SEUL CONTRE TOUS » LÀ OÙ C’ÉTAIT PRÉVU. ET JE NE DONNERAI PAS DE CONFÉRENCES PUBLIQUES SUR LA MÉDECINE NOUVELLE DE HAMER. ÇA NE VOUS EMPÊCHERA PAS D’ACHETER LE FILM, BIEN ENTENDU, MAIS AINSI, NOUS NE PROVOQUERONS AUCUN TROUBLE SIGNIFICATIF À L’ORDRE PUBLIC !



Par contre, je serai présent à chaque endroit qui a été loué et réservé, pour vous inviter à réfléchir sur d’autres thèmes en rapport avec votre bien-être et votre santé. Je le ferai avec le maximum d’humilité, en posant davantage de questions que je n’y répondrai (voir programme ci-dessous).

En résumé :



les soirées qui étaient consacrées à la projection du film « Seul contre tous » sont annulées et remplacées par des conférences consacrées à deux autres thèmes (voir ci-dessous) ;

les soirées qui n’étaient pas consacrées à Hamer sont maintenues telles quelles, à savoir les trois conférences intitulées : Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison (à Lyon, à Tours et à Neuilly-sur-Seine) ainsi que la soirée de présentation du film de Louise Hay : vous pouvez guérir votre vie (à Paris) ;

pour ce qui est des quatre journées d’introduction à la Médecine Nouvelle de Hamer, elles seront remplacées par des journées d’introduction aux lois de l’équilibre vital, telles que la Métamédecine les présente.





Sincèrement, je me demande si cette vague d’interdictions est un bien ou un mal.

Dans notre enthousiasme, nous avons voulu mettre la charrue avant les boeufs. Et beaucoup de thérapeutes se sont emparés de la Médecine Nouvelle , pour en faire une approche psychothérapeutique, avec les fortunes diverses que l’on connaît. Oubliant que la Médecine Nouvelle est avant tout de la médecine de haut niveau, d’une grande complexité et d’une grande précision. Oubliant aussi que beaucoup de processus de guérison naturels s’accompagnent de situations inflammatoires, d’infections et de complications rénales, respiratoires ou circulatoires.



Autrement dit, ce fut une bonne chose que des thérapeutes accompagnent des personnes atteintes de diverses maladies, pour démontrer que les lois de la Médecine Nouvelle se vérifient sur le terrain. Mais les interdictions qui frappent à la porte sont, d’après moi, une invitation à ce que les médecins prennent le relais, étudient consciencieusement les cinq lois biologiques et qu’ils accompagnent progressivement les patients dans une approche différente.



La vérité finit toujours par être reconnue.

C’est juste une question de temps.

Et rien ni personne ne pourra jamais entraver indéfiniment la connaissance des lois de la nature.



Si vous estimez cette position comme une défaite, libre à vous.

Moi, je dépose les armes. J’ai fait ma part de travail, j’ai donné à Hamer la reconnaissance qu’il méritait de ma part.

Le temps et le jeu des énergies en présence feront le reste du travail.

Je veux passer à autre chose.



Je veux revenir à ce que je porte en moi, depuis longtemps, et que j’ai laissé de côté depuis trop longtemps, trop occupé à défendre la cause d’un homme submergé par sa folie messianique. Ce que je porte en moi, c’est de vous donner les moyens de prendre votre vie en main, de manière autonome et responsable. Vous apprendre à ne plus dépendre de personne, ni d’aucune technique thérapeutique. Parce que vous aurez appris les règles d’hygiène de vie pour maintenir l’équilibre dans votre existence.



Je suis avant tout un formateur et un enseignant. Je ne suis pas ni médecin, ni thérapeute. Ma mission, c’est de transmettre des informations, de la manière la plus pédagogique possible. Pour que vous n’ayez plus besoin de personne pour conserver votre santé physique, votre équilibre émotionnel et votre paix intérieure.



Et si la France ne veut plus m’accueillir, j’irai fouler le sol d’autres pays limitrophes, afin de poursuivre mon chemin.



Soyez assurés, Madame, Monsieur, Chers amis, de mon engagement plein et entier pour rendre ce monde meilleur qu’il n’est.

J’espère, de tout coeur, que vous répondrez très nombreux à l’invitation des différents organisateurs.

J’espère pouvoir vous rencontrer dans un véritable contexte de paix et d’équilibre.



Très cordialement



Jean-Jacques Crèvecoeur

Montréal (Québec)









Aperçu du programme







Au programme de ma tournée, quatorze jours d’activités :







Une nouvelle conférence : « Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison », qui sera proposée trois fois : à Lyon (18/03), près de Tours (26/03) et à Neuilly sur Seine (30/03) ;

Une autre nouvelle conférence « Les maladies ont-elles un sens » qui sera proposée quatre fois : à Marseille (19/03), à Nantes (24/03), à Rennes (25/03) et à Rouvres-les-Bois (27/03) ;

Une ancienne conférence toujours bien appréciée, « Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent » synthèse du travail de recherche de Jean-Jacques Crèvecoeur depuis plus de 25 ans, qui sera proposé deux fois : à Béziers (20/03) et au Nord de Lyon (01/04) ;

Le séminaire d’Introduction aux lois de l’équilibre vital, proposé en une journée à quatre endroits différents : à Béziers (21/03), dans la région de Lyon (22/03), à Rouvres-les-Bois (28/03) et dans la région de Nantes (29/03) ;

Une nouvelle conférence : « Guérir sa vie : quand l’intuition et la science se rejoignent », qui suivra la projection du film américain consacré à Louise Hay : « Vous pouvez guérir votre vie », proposée pour l’instant seulement à Paris (7e) (23/03)







Programme détaillé de la tournée

de conférences et de séminaires






Et n’oubliez pas de transférer ce courriel à tous ceux que ces sujets concernent ou intéressent.

Il vous en prendra quelques minutes, mais ça pourrait changer la vie de certains d’entre eux.






Conférence : « Pièges, difficultés et impasses de processus de guérison »





L’enthousiasme soulevé par les découvertes extraordinaires des approches psychosomatiques a poussé des milliers de thérapeutes dans l’accompagnement de personnes malades, avec des fortunes diverses. Même si de nombreuses personnes se sont guéries de maladies réputées incurables, beaucoup trop d’entre elles meurent encore ou n’observent aucune amélioration. Pourtant, elles ont décodés le sens de leur maladie, elles ont pris conscience du conflit à l’origine de leurs malaises. Mais rien ne se passe. Quel enseignement pouvons-nous tirer de ces échecs ? Comment éviter les pièges des processus de guérison ? Comment éviter les résistances inconscientes au changement et à la guérison ? Comment créer les conditions d’une véritable libération ?



Jean-Jacques Crèvecœur a étudié de nombreuses approches thérapeutiques depuis 25 ans. Il nous partagera non seulement son expérience d’épistémologue des pratiques médicales, mais aussi son expérience de formateur et de coach au service des groupes et des individus.



À Lyon (69 - Rhône), le Mercredi 18 mars 2009 à 20h précises - PAF : 12 €

Lieu : Espace Sarrazin – 8, Rue Jean Sarrazin à 69008 Lyon

Renseignements et inscriptions recommandées (uniquement par courriel) : Autonomie et Développements

Courriel et Web : info.jjc@videotron.cahttp://www.jean-jacques-crevecoeur.com



À Saint-Avertin (37 – Indre-et-Loir) le Jeudi 26 mars 2009 à 20h30 précises - PAF : 7 € (adhérents : 4 €)

Lieu : Salle des fêtes – 6, Rue de Grandmont à 37550 Saint-Avertin

Renseignements et inscriptions : Hozho – Collectif de Thérapeutes Pluridisciplinaire

Courriel et Web : contact@hozho.infohttp://www.hozho.info



À Neuilly-sur-Seine (92 – Hauts-de-Seine), le Lundi 30 mars 2009 à 20h précises - PAF : 12 € (prévente et membres : 10 €)

Lieu : Institut Hahnemann – 85-89, Rue de Chézy à 92100 Neuilly sur Seine

Renseignements et inscriptions : Association Santé Consom’Acteurs – 01 39 65 17 22

Courriel : homeomg@club-internet.fr







Conférence : Les maladies ont-elles un sens ?



Depuis toujours, les maladies sont apparues au commun des mortels comme négatives et problématiques. Les médecins, les sorciers et les guérisseurs de toutes les époques ont focalisé leurs efforts sur la suppression des symptômes morbides et sur l’éradication des maladies. Au milieu de ce mouvement majoritaire, au fil du temps, diverses traditions (orientales, chamaniques ou occidentales) ont tenté de dégager un sens aux maladies plutôt que de les combattre sans comprendre, afin d’agir plus efficacement et de réduire les nuisances des thérapeutiques utilisées. À travers ces approches recherchant le sens, de nouveaux paradigmes scientifiques sont apparus, ouvrant de nouvelles voies de prévention et de guérison.



Dans cette nouvelle conférence, Jean-Jacques Crèvecoeur nous amènera à mieux comprendre la logique sous-jacente à l’homéopathie, à l’ostéopathie, à l’acupuncture, à la médecine taoïste, à la médecine psychosomatique. Pour nous amener à comprendre la responsabilité que nous portons dans le maintien de notre équilibre vital. Pour nous amener aussi à agir intelligemment pour prévenir nos maux et nos affections. Il questionnera enfin les populaires recettes « anti-maladies » proposées par de nombreux auteurs, à la lumière de ses propres réflexions et observations.



À Marseille (13 – Bouches-du-Rhône), le jeudi 19 mars 2009 à 20h précises - PAF : 10 € (membres : 8,50 €)

Lieu : Cinéma Le Prado – 36, Avenue du Prado à 13006 Marseille

Renseignements : Cinéma Le Prado – 04 91 37 66 83

Courriel et site Web : cineprado@yahoo.frhttp://www.cinema-leprado.com



À Nantes (44 – Loire-Atlantique), le Mardi 24 mars 2009 à 20h précises - PAF : 8,50 € (adhérents : 7 € - chômeurs et étudiants : 4,50 €)

Lieu : Salle Adelis – Espace Port Beaulieu – 9, Boulevard Vincent Gâche à 44200 Nantes (tram : arrêt Vincent Gâche – busway : arrêt Tripode)

Renseignements et inscriptions : Association Santé Solidarité – 34, Rue des Hauts Pavés à Nantes – Accueil téléphonique de 15h à 18h30, du lundi au vendredi – 02 40 48 62 75

Courriel et site Web : santesolidarite@free.frhttp://www.sante-solidarite..com



À Betton (35 – Ille-et-Villaine, à quelques kilomètres au Nord de Rennes), le Mercredi 25 mars 2009 à 20h précises - PAF : 8,50 € (adhérents : 7 € - chômeurs et étudiants : 4,50 €)

Lieu : Cinéma Le Triskel – 7, Rue du Trégor à 35830 Betton

Renseignements et inscriptions fortement recommandées : Association « Action Santé Libertés » - 02 99 55 44 10

Courriel : asl.bretagne@orange.fr



À Rouvres-les-Bois (36 - Indre), le Vendredi 27 mars 2009 à 20h précises - PAF : 10 €

Lieu : Salle des fêtes, Place de la Mairie à 36110 Rouvres-les-Bois

Renseignements et inscriptions obligatoires : Éditions du 7 – 02 54 35 77 67

Courriel et site Web : editionsdu7@wanadoo.frhttp://www.editionsdu7.com







Conférence : Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent !



Cette conférence vient nous toucher au cœur de notre vie. Nous sommes naturellement conçus pour vivre en équilibre et en santé à tous les égards. Pourtant, qui n’a jamais vécu des états non désirés ? Qui n’a jamais eu la sensation de perdre un peu de son âme, à force de capituler préférant les compromis pour gagner un peu de paix illusoire, jusqu’au jour où nous devenons malades, malheureux et sans but ? Comment fouler à nouveau les sentiers qui peuvent nous ramener maintenant à l’équilibre ? Jean-Jacques Crèvecœur nous explique comment retrouver le respect de soi et l’équilibre, comment guérir nos blessures relationnelles, comment redonner sens à sa vie pour que chacun(e) de nous retrouve sa puissance et son rayonnement d’être humain.





À Béziers (34 – Hérault), le Vendredi 20 mars 2009 à 20h précises - PAF : 9 €

Lieu : Hôtel Ibis de Béziers – échangeur Béziers Est (A9 – sortie Béziers Est)

Renseignements et inscriptions : Éveil et santé – 06 12 74 05 60

Courriel : eveil-et-sante@orange.frhttp://www.eveiletsante.fr



À Chazay d’Azergues (69 - Rhône), le Mercredi 1er avril 2009 à 20 h précises – PAF : participation libre

Lieu : Salle Jeanne d’Arc – Rue des Varennes à 69380 Chazay d’Azergues

Renseignements et inscriptions obligatoires : Altern’Info – 8, Rue Jean de la Fontaine à 69380 Chazay d’Azergues

Courriel et site Web : alterninfo@libertysurf.frhttp://www.alterninfo.org





Projection du film consacré à Louise Hay, « Vous pouvez guérir votre vie »

suivie d’une conférence





C’est en 1983 que Jean-Jacques Crèvecoeur lut le premier livre de Louise Hay. C’était la première fois que quelqu’un lui montrait qu’il pouvait exister des liens entre notre façon de vivre, de penser et de ressentir d’une part, et notre état de santé physique d’autre part. Depuis lors, ce scientifique d’origine belge s’est spécialisé dans l’étude critique des pratiques médicales.



Depuis 25 ans, Jean-Jacques Crèvecoeur rassemble les preuves scientifiques de ce que Louise Hay enseigne avec son coeur, son bon sens et son expérience de vie exceptionnelle. Au cours de cette conférence, il apportera quelques éléments tirés de la Physique Quantique , de la Biologie Cellulaire , de la Neuro-biologie et de la psycho-immunologie pour esquisser les pistes qui pourraient être suivies par les médecins pour faire de leur art une véritable médecine du coeur !



À Paris (7e arrondissement), le Lundi 23 mars 2009 à 19h précises - PAF : 15 € (prévente avant le 7 mars : 12 €)

Lieu : Théâtre Adyar – 4, Square Rapp – 75007 Paris (Métro : École Militaire)

Renseignements et inscriptions : Sanaga Productions – Marie-Claire Mucelli – 06 13 23 53 99

Site Web : http://sanagaevenements.over-blog.com







Journée d’introduction aux lois de l’équilibre vital



Au cours de cette journée, Jean-Jacques Crèvecœur vous expose en détail, avec ses talents bien connus de vulgarisateur, les lois fondamentales de la Métamédecine (une branche de la Programmation Neuro-Linguistique ). Il vous livre également les repères pour comprendre les processus que traverse un organisme dans les phases délicates de réparation et de guérison. Cette journée s’adresse tant aux thérapeutes qui cherchent des points de repère qu’à toute personne voulant apprendre à mieux gérer son équilibre de santé et ses processus de réparation et de rééquilibrage.



À Béziers (34 – Hérault), le Samedi 21 mars 2009 – de 9h30 précises à 18h30 – PAF : 110 €

Lieu : Hôtel Ibis de Béziers – échangeur Béziers Est (A9 – sortie Béziers Est)

Renseignements et inscriptions obligatoires : Éveil et santé – 06 12 74 05 60

Courriel et site Web : eveil-et-sante@orange.frhttp://www..eveiletsante.fr



À Villeurbanne (69 – Rhône), le Dimanche 22 mars 2009 – de 9h30 précises à 18h30 – PAF : 125 €

Lieu : Le Totem – 90, Cours Tolstoï à 69100 Villeurbanne

Renseignements et inscriptions recommandées (uniquement par courriel) : Autonomie et Développements

Courriel : info.jjc@videotron.ca



À Rouvres-les-Bois (36 - Indre), le Samedi 28 mars 2009, de 9h30 précises à 18h30 - PAF : 125 €

Lieu : Salle des fêtes, Place de la Mairie à 36110 Rouvres-les-Bois

Renseignements et inscriptions : Éditions du 7 – 02 54 35 77 67

Courriel et site Web : editionsdu7@wanadoo.frhttp://www.editionsdu7.com



À Ligné (44 – Loire-Atlantique) le Dimanche 29 mars 2009, de 9h30 précises à 18h30 - PAF : 125 €

Lieu : Salle les Elfes, Rue du Stade à 44850 Ligné ( 30 km au Nord de Nantes) - anciennement, Chemin du Stade, donne dans la rue de Vieillevigne)

Renseignements et inscriptions : Gabrielle Proquin – 02 40 29 82 45 ou 06 15 53 62 51

Courriel : gabriell.10@orange.fr





Extrait de l’arrêté d’interdiction signé déjà par deux maires



Considérant que le docteur Hamer a été condamné à trois ans d’emprisonnement pour escroquerie et complicité d’exercice illégal de la médecine et que les pratiques de ce médecin ont été qualifiées de déviances sectaires par plusieurs rapports parlementaires ainsi que par la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires ;

Considérant qu’en effet, il a été démontré que ce médecin interdit d’exercer la médecine en Allemagne et ne pouvant l’exercer en France a néanmoins usé de la qualité de médecin pour tromper des malades et les déterminer à des remises de fonds ;

Considérant que la promotion d’un tel individu dans le cadre d’une manifestation publique en ce qu’elle prône des valeurs contraires aux libertés individuelles et collectives peut générer des manifestations de protestations d’associations ou de personnes victimes de ces pratiques criminelles susceptibles d’engendre des troubles significatifs à l’ordre public ;

Considérant qu’au terme de l’article L2212-2 précité il appartient à l’autorité investie du pouvoir de police municipale de prendre toute mesure pour prévenir une atteinte à l’ordre public,

LA PROJECTION DU FILM « SEUL CONTRE TOUS » DE J.J. CRÈVECOEUR ET LA CONFÉRENCE QUI SUIT EST INTERDITE.




La dictature, c’est ferme ta gueule

La démocratie, c’est cause toujours

(Coluche)
J. Bousquet
on May 7 2010

"

Bien d'accord avec vous merci d'avoir réagi ! Nous avons toujours souhaité laisser chacun s'exprimer librement mais nous serons désormais plus attentifs à l'expression de cette liberté car nous savons maintenant que les jugements, les critiques et même les constats ne font qu'accentuer et creer ce que nous refusons ! Nous vivons dans un cylindre de miroirs et ce que nous projetons nous revient. C'est donc nous même que nous jugeons, critiquons ect ! Ce n'est pas ainsi que nous retournerons en Eden. Bonne journée.

"

van der cruyssen alexia
on May 6 2010
Bonjour, Je lis (bois) avec avidité tous les articles, conférences et vidéos de ce site mais c'est la seconde fois seulement que je viens sur le forum et là je ne m'attendais vraiment pas (sur un tel site) à être témoin d'échanges à ce point "ordinaires" par certains. Est-ce si difficile d'éluder le rapport de force ? vouloir "jouter" "imposer" "riposter" "contester" "se justifier" peut quand même prendre une tournure plus agréable selon l'état d'esprit que l'on souhaite trouver chez des personnes sensées s'occuper du mal-être et de la souffrance des autres. Quelle confiance peut-on ressentir si ceux-ci ne sont pas à même de dialoguer, d'échanger sans sortir les armes ? Je pense que c'est Krishnamurti qui a dit que les pensées sont limitatives et génèrent par conséquent des conflits -et si comme dirait (peut-être)Jacqueline Bousquet les informations ne sont pas portées sur la même longueur d'onde... Ceci n'est pas une critique seulement un constat qui me fait sourire car tous ces échanges restent fort instructifs et plaisent énormément à ma boulimie de connaissances. Merci à tous, principalement à Lucas et excellente journée Mayla


Plus grande la face, plus grand le dos


Plus grand la face, plus grand le dos
David Morand
on May 2 2010
Cancer, information, désinformation (surtout)

Selon la théorie de l'information (ce dont je me souviens...) une information est ce qui réduit l'incertitude, donc face à une information valable (utile, efficace) il suffit de fourbir de nombreuses informations contradictoires, puis des informations hybrides de compromis pour progressivement faire diluer puis faire disparaitre la valeur de la vraie information de départ. Beaucoup d'informations contradictoires, c'est de la désinformation.

A ce sujet je vous conseille le petit livre de Chomsky "Propagande, médias et démocratie" dans lequel on peut lire par exemple "« La propagande est à la société démocratique ce que la matraque est à l’Etat totalitaire. »

Dans ce petit bijou, l'histoire de la presse est détaillée et montre comment l'apparition de la publicité à impacté les lignes éditoriales. Un journal à besoin de la pub pour assurer son équilibre financier donc de beaucoup de lecteurs pour attirer les budgets pub, de ce fait il faut ne pas froisser le lecteur (donc rabotage de la ligne éditoriale sur des positions de consensus) ni froisser les publicitaires, donc les industries qui ont la carte bleu en main... (pourquoi bleu ?).

Voila comment tout ce qui remet en cause la consommation comme mode de vie ne peut pas passer dans la grande presse, ou seulement sous forme diluée, comme pour dissuader le lecteur, spectateur etc de s'intéresser à une pensée divergente.

Reste le problème des lieux d'échanges d'informations sans besoin financier pour vivre, tels que les forums...

J'ai fait un CDD à la CERP, entreprise qui livre les pharmacies, j'ai eu en main des médicaments anti (?) cancer, 1000 euros la boites !! j'en avait une trentaine en main, soit le volume d'une boite à chaussure, le stress ! Mais je pense bien que les humanistes qui fabriquent ce genre de produits attendent avec impatience qu'on trouve une solution simple, efficace et définitive pour soigner, voir éradiquer le cancer. Quand cela sera fait, ils gagneront de l'argent autrement, ravi d'avoir joué un rôle dans le progrès de la médecine et heureux d'avoir été dépassé par plus brillants qu'eux, au grand bénéfice de l'humanité.

Comment faire disparaitre l'info des forums ? En employant des pollueurs de débat, des "pour" dont la crédibilité s'évapore au fil du débat, des "contres" qui font monter la mayonnaise en faisant chuter le niveau de l'argumentation... Finalement une personne non informée qui tombe sur ce forum et sur ce sujet repartira peut être avec la simple idée confuse que la NMG est un sujet de débat, qu'il y a des conflits, que c'est compliqué et ne va pas forcément aller plus loin.

Moi qui suis intéressé, j'ai calé en cour de lecture, me disant que j'y reviendrai plus tard.

MESSAGE POUR LUCAS

Quand on défend une nouveauté, une vérité, il faut être impeccable et ne pas donner de prise aux conflits stériles ; faites de l'aïkido cela fera avancer la cause de la nouvelle médecine. Je vous recommande la FFAB.

Voici une démonstration de TAMURA, l'un des plus grands expert :

http://www.dailymotion.com/vid...sensei-84_sport

Pour le cancer :

Simple et efficace, la méthode Gernez de prévention active :

Le film :

http://www.nous-les-dieux.org/..._%28volume_1%29

la méthode en détail :

http://prevention-cancer.over-blog.com/

sur le blog du docteur Lacaze.

Il y a aussi la crème Bubwig qui a été connu grâce à la docteur Kousmine, qui soigne et prévient le cancer en restaurant les capacités d'oxygénation du sang, en retirant les graisses artificiellement hydrogénées du sang :

http://cristalain.over-blog.fr...e-25973125.html

Le titre de l'article est :

Le corps médical censure la méthode avérée de guérison et de prévention du cancer

Il n'y a pas que l'effet oxygène, il y a aussi l'apport des diverses merveilles de la nature, comme le jus de citron etc. En plus c'est délicieux, toute les personnes à qui j'ai fait tester en sont enchantée. Personnellement je coupe une mangue bien mure dedans... le régal total !!

L'huile de lin étant interdite en France (on se demande pourquoi...), il faut soit avoir un magazin bio qui assure, soit remplacer par de l'huile de noix, noisette ou autre.

Sans parler de ce documentaire :

http://www.nous-les-dieux.org/...e_qu%27on_mange

Et de Teena van der mass qui, en Afrique, soigne les cancers et le (soit disant sida) avec du jus de citron et de l'huile d'olive.

Rien que dans ce message, dans les références indiquées plutôt, il y a de quoi éradiquer le cancer de la planète très rapidement.

Alors en attendant que les pouvoirs publics à la botte de l'industrie... agissent, un jour... informez vous et testez. Puis donnez l'info à des personnes réceptives, conseil d'ami.

Et faites votre potager, bio.

David
Daniel Pougnier - on May 2 2010
" Cancer, information, désinformation (surtout)

L'huile de lin étant interdite en France (on se demande pourquoi...), il faut soit avoir un magazin bio qui assure, soit remplacer par de l'huile de noix, noisette ou autre.

L'origine de cette interdiction est la différence de prix, l'huile de lin utilisée pour la peinture est nettement moins chère "
Daniel Pougnier
on Mar. 23 2010
Lucas :

Merci de votre mise au point, cela change des critiques infondées des 5 lois bilogiques.

Problème : où trouver un médecin aux mains chaudes, la pratiquant ?

Cordiales salutations.
Lucas
on June 13 2009
La guérison aurait pu appartenir aux patientes si elles avaient été bien guidées par des thérapeutes compétents, leur cas étant à l'origine tout simple et les complications ayant été causées par les anamnèses et prescriptions folles des apprentis sorciers en lesquels elles avaient foi ! Sans eux, sans médecine allopathique, laissant la nature souveraine à l'oeuvre, comprenant que le repos en vagotonie est tout ce qu'il faut, cela comme l'animal par instinct le sait si bien, elles seraient encore des vôtres !

Ces prétentieux egotiques disaient s'y connaître en médecine nouvelle et pouvoir leur éviter les traitements toxiques. Voyant les conséquences de leurs actes, ils se sont sauvés les abandonnant à leur triste sort et elles en sont mortes.

La plus jeune a vécu comme un violent choc l'abandon et par là s'est abandonnée à la mort. La plus âgée a livré en fin de vie un très accablant témoignage en comprenant bien la genèse de son cancer et les horribles prescriptions, comme ces injections de vitamine C ayant fait gonfler jusqu'à l'éclatement sa tumeur de réparation au sein ce, tandis que le syndrome des canaux collecteurs du rein par le choc écroulement d'existence était manifeste, par le ressenti d'impuissance, les os ont ensuite été atteints, GC a pris le relais de JJC la poussant vers la chimiothérapie et l'euthanasie pure ("mort fine") !

Jean-Jacques n'est point thérapeute mais orateur (donc bien comme beau parleur, ne connaissant point mais prétendant connaître la médecine nouvelle, et très mal, nul comme thérapeute) cela ne l'a point empêché de recevoir en consultation et devant ses échecs cuisants de se sauver. D'autres patients abandonnés par lui sont maintenant entre bonnes mains selon ma source connaissant bien son network (lequel est son ancien network) et y veillant !

Pour l'autre fourbe, la chimiothérapie avec 3 pour cent de succès après 7 ans serait une bien bonne affaire ! Ou il est hautement ignorant qu'elle est un échec monumental, et nulle étude scientifique sérieuse, donc sans statistiques tronquées, ne démontre le contraire de mon affirmation ! Ou il en sait trop et profite de son savoir et de sa réputation afin de nourrir l'ogre. Ignorance ou volonté obscure de sacrificateur, il représente un puissant danger public et ne mérite que la dénonciation.

Le taux de succès du Dr Hamer est de plus 90 pour cent. La médecine nouvelle germanique est une science naturelle, très exacte, avec cinq lois biologiques nouvelles et irréfutables, vérifiées et vérifiables à 100 pour cent. Cela signifie= obligation de changer le paradigme et en ce faisant, le système s'écroule ! Cassé, rasé, kaput, plus rien ne tient, comprenez-vous cela ? Elle ne traite pas que des organes en pièces mais également la psyché et le cerveau et donc l'ensemble de cette triade aux correspondances exactes, toujours précisément exactes !

La médecine allopathique n'est point une science mais un dogme religieux basé que sur des hypothèses, des croyances, des statistiques tronquées, des quêtes à n'en plus finir dans les poches des contribuables, des financements d'industriels riches pour l'augmentation de leurs parts de marché, et des expérimentations ex-vivo sur cadavres puis sur des cobayes humains avec des substances synthétiques, chimiques et hautement toxiques, de coups de scalpel inutiles, sauf si blocage mécanique il y a !, des rayonnements dévastateurs sur le vivant, etc... Elle est hautement plus meurtrière que les deux grandes guerres réunies (soldats, civils et prisonniers inclusivement).

On a monté sur un piedestal de très très faibles taux de réussites, attribuables aux plus forts, capables de surmonter les traitements toxiques, et les fondations de ce piedestal ont été édifiées sur tous les cadavres humains résultant d'échecs répétés.

Les interprétations de toutes les observations sont fausses au départ et ce, en partant du fumiste Louis Pasteur vs le grand scientifique Antoine Béchamp ! Depuis, les malades et les morts croissent de manière exponentielle ! Mais qui veut retourner à la case "départ " ? On s'enrichit trop grassement de la maladie sur cette planète à la dérive pour vouloir faire la lumière sur le plus grand génocide humain de l'histoire !

"A l'évidence, les cellules malades ont "réappris" à communiquer et à retrouver un comportement "social". Des prises de vue au microscope montraient que les cellules malades se remettaient en liaison avec les saines. Elles se sont "resocialisées".

Des cellules "malades" au départ la prémisse est fausse et ce champ religieux du bien et du mal exploité par Dieter Broers va à l'encontre du savoir maya lui échappant totalement. Le Soleil est dieu, il est le père et la connexion par le plexus réénergise. Ici, les sages préservant la Science ne voyant ni bien ni mal dans les programmes biologique bien fondés et l'évolution trouvent très amusantes les élucubrations et interprétations savantes de Broers et Häusler sur leur Savoir plus que millénaire. Ils n'ont rien compris du tout mais ils causent !

"L'apparition d'une maladie a certainement une corrélation avec des déviations par rapport à la normalité prévue par la nature. "

La nature est parfaite (et donc la compréhension de la nature est ici très imparfaite et déviante) et a tout prévu ! La soi-disant maladie est une conception guerrière basée sur une ignorance des repositionnements biologiques normaux dans l'évolution des espèces. L'Homme pense "anormalement".

"Vu sous cet angle, nous pouvons nous considérer comme des enfants de Dieu ayant refusé leur héritage. Il y a un côté dramatique, mais dans ces moments nous percevons notre part de divinité et pouvons l'accepter. Lorsque je conçois être un aspect d'un grand Tout cosmique, mon comportement devient automatiquement éthique et social."

Nous sommes tous, minéral, végétal, animal et Homme interconnectés, des enfants du Soleil, et dans une interdépendance Totale. Seul l'Homme semble ne point comprendre cela, se crée des dieux et se positionne face aux autres règnes en conséquence en tant que "conscience" inférieure. L'animal est dans le réel. L'Homme plane haut dans le symbolisme et perd de vue son âme et son essence ! Il est séparé du Tout puissant par ses conceptions.

Ces belles théories correspondent au cerveau nouveau et donc à l'intellect ! Mais le cerveau ancien, alors négligé par cette conception hautement limitée, lui, n'y est point sensible et cela nous amène à reconsidérer la haute valeur des travaux d'Henri Laborit, car par cette partie animale, archaïque, si vous ne prenez nulle action (inhibition), vous pourrez vous placer dans un champ optimal pour vos cellules indéfiniment et sans le moindre résultat.

Donnez pour défi à Häusler un homme avec un cancer du côlon ou aux alvéoles pulmonaires, organes reliés au cerveau reptilien ! Car si sa théorie est juste, elle deviendra loi et sera reproductible chez tout le vivant. Si le traitement occasionne un changement dans la vie de cet homme correspondant au choc initial, donc s'il corrige le "rail" à la source de son cancer (chocs = une vacherie ou la peur de mourir) alors il ne faudrait pas imputer le succès au traitement mais au retrait de l'élément ou du sujet déclencheur, donc à une action (contre l'inhibition de l'action) !

Dans le Tout puissant, vous avez aussi l'animal et l'animal est plus proche de son instinct et du Cosmos que l'Homme. Observez les fourmis et leur organisation. L'Homme déconnecté du Tout et prétentieux a encore beaucoup à apprendre des autres règnes et de leur quintessence !

Lucas
Daniel Pougnier - on Mar. 24 2010
Lucas :

Merci de votre mise au point, cela change des critiques infondées des 5 lois biologiques.

Problème : où trouver un médecin aux mains chaudes, la pratiquant ?

Cordiales salutations.
Lucas
on June 10 2009
Les prénoms des victimes, seuls, Monsieur Julien, sauf pour les personnages publics les ayant abusées et dont l'un a eu la sagesse de se retirer de la pratique mais l'autre inversement continue sa ténébreuse mission de fournir au système sans âme des sacrifices humains.

Marylène, 33 ans (d'après ma correspondante précisant le nombre exact d'années de vie, car j'avais écrit moins de 30 ans), abandonnée par Monsieur Crèvecoeur comme sa copine Nancy, médicamentée à outrance que même un cheval n'y aurait point survécu, est décédée hier.

Mon informatrice m'écrit que Guy Corneau dit à la télévision que son amie est morte d'avoir refusé la chimiothérapie et s'en trouve horriblement choquée sachant que la chimiothérapie et la morphine en sont les causes !

Combien de mortes et de morts vous faudra-t-il avant de vous réveiller ?

Lucas
julien - on June 11 2009
Lucas :

En général, nous sommes bien réveillés, merci

Pouvez-vous éclairer notre lanterne, vos propos sont confus. Si je résume :

JJ Crèvecoeur, Guy Corneau = pas bien
Dr Hamer = bien
Médecine allopathique = pas bien
Lucas = bien


Et si la guérison appartenait au patient ?


Julien
de Villers Grand-Champs Cédric - on June 11 2009
" Posté par Julien Lucas :

Et si la guérison appartenait au patient ? "


Bonjour Julien, bonjour Lucas, bonjour à toutes et à tous!

Voilà une réflexion intéressante! Mais avant tout, il faut qu'il puisse identifier le conflit qui est à la source et c'est souvent là que cela bloque car nous ne sommes pas formés à cette démarche; c'est du à la peur d'entrer dans l'inconnu, peur d'abandonner ses anciens paradigmes. Pas facile non plus d'admettre qu'un organe prolifère des cellules pour signaler qu'on le néglige! Cela demande une conscience extrêmement aiguisée et éveillée. Comment y croire si l'on n'a pas soi-même expérimenté le processus?

Pour appuyer ce que j'en pense:

Guérir des maladies?

Il y a bien des années, mon équipe et moi avons réussi au cours de recherches cliniques à mettre des patients considérés en fin de toute thérapie possible, grâce à des champs électromagnétiques précisément définis, dans un état leur permettant de connaître l'origine de leur maladie et engendrer une guérison. A l'évidence, les cellules malades ont "réappris" à communiquer et à retrouver un comportement "social". Des prises de vue au microscope montraient que les cellules malades se remettaient en liaison avec les saines. Elles se sont "resocialisées". Ces champs sont très semblables au champ magnétique terrestre actuel, tel qu'il agit sur nous tous. L'apparition d'une maladie a certainement une corrélation avec des déviations par rapport à la normalité prévue par la nature. Vu sous cet angle, nous pouvons nous considérer comme des enfants de Dieu ayant refusé leur héritage. Il y a un côté dramatique, mais dans ces moments nous percevons notre part de divinité et pouvons l'accepter. Lorsque je conçois être un aspect d'un grand Tout cosmique, mon comportement devient automatiquement éthique et social.

Voir dans "Communiqués" : "Interview par Martin HÄUSLER: biographie d'un visionnaire"

Lien: http://www.arsitra.org/yacs/sections/view.php/44

Bien amicalement Cédric


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
Lucas
on May 31 2009
Avez-vous lu correctement mes précédentes communications, Julien ?

Est-ce que je vous semble travailler à ma gloire propre, à attirer la foule à mes séminaires ou dans mon cabinet ?

Sachez que nombreux sont les courriels que je reçois à cet effet et transfère directement au site international de Médecine nouvelle germanique et donc à des Hamériens d'Europe et du Canada ignorant qui je suis !

Votre perception est à l'effet que je diffame, cela vous appartient. La diffamation ou la calomnie pour votre gouverne est un concept juridique désignant le fait de porter de fausses accusations contre une personne physique ou morale.

Mes faits sont toujours vérifiés et vérifiables.

Je me porte à la défense des victimes. En cela, je n'exige nul honoraire. Si vous entendez défendre les accusés, je vous en prie, procédez !

Lucas

julien
on May 30 2009
Bonjour Lucas,

Si vous cacher derrière un pseudo n'a pour seul but que celui d'allègrement diffamer autrui, ce forum n'est pas le bon endroit pour le faire.

A bon entendeur


Julien


Julien
Lucas
on May 30 2009
Les initiales apparaissent en lieu et place des noms dans ma précédente communication ! Comment cela ? Est-ce que nous devons comprendre que certains hommes sont intouchables et d'autres ne le sont point ? Le blog Sagesse et Modernité (le nom est bien choisi) reproduit ma communicatin dans toute son intégralité et donc sans nulle discrimination.

L'auteur des modifications à ma communication pourrait-il ou t'elle me donner ses raisons de protéger (non point la vie privée mais publique) des individus et un établissement et ce, au détriment des lésés passés, présents et à venir et du droit fondamenal des néophytes à savoir les risques sur leur bourse, leur santé et leur vie ? Estimeriez-vous que les accusés sont trop faibles, trop pauvres, trop malades ou trop "humbles" pour donner leur réplique, rendre compte de leurs actes ou demander à être éclairés sur leur faute ?

Vous insultez la mémoire et la volonté de la victime que sa mort serve à aider le changement de paradigme cela en commençant par le bris des obscures lois du silence conférant des avantages aux loups sur les brebis en ce bas monde !

Et d'innocentes brebis sont gouvernées par la peur ou par la séduction dont usent des loups et non point quand elles sont fortes et capables d'échapper aux prédateurs mais lorsqu'elles sont sous le choc d'un terrible diagnostic, affaiblies, vulnérables, influençables et aisément manipulables !

Des brebis subitement par eux abandonnées à leur triste sort hurlent leur détresse. Nous devrions rester sourds aux s.o.s. de ces femmes selon votre point de vue ?

Sachez que des ignorants vivent parmi les loups et ceux-là méritent de savoir que croyant aider ils nuisent !

En admettant que nous soustrayons de la liste noire l'établissement huppé réservé aux bien nantis s'y présentant pour jeûner ou absorber des aliments soi-disant curatifs, la haute direction de la maison serait bien avisée de s'instruire sur les causes véridiques des maux, les risques du jeûne sur des cancers digestifs, le chorion, les membranes de protection, les organes rattachés au cerveau ancien, tronc cérébral et cervelet, risques souvent mortels, le patient pouvant décéder par manque de protéines, essentielles durant la phase de réparation des organes affectés !

Vous avez un pied dans le vieux dogme et l'autre dans la porte des nouvelles lois biologiques. De grâce apprenez et comprenez en profondeur ces lois, sortez de l'obscurité et entrez dans la clarté !

Combien de mortes et de morts vous faudra-t-il avant de vous réveiller ?

Lucas
Lucas
on May 30 2009
Je n'ai point pour ma part et donc au contraire de Jean-Jacques Crèvecoeur reçu des "centaines de marques de soutien et de sympathie, de témoignages et d'encouragements" à poursuivre ma mission propre, quelques messages seulement ! Mais le dernier m'a trop profondément bouleversé et est trop accablant pour que je taise son contenu. Le voici.

La source de ce témoignage est une jeune personne en choc et hautement désemparée. Et elle m'écrit sa peur de s'exprimer et de représailles. Puis l'écriture n'est point sa plus grande force et elle le sait. Cette jeune personne m'écrit qu'elle s'est liée d'amitié avec N. L. et l'a vue deux jours avant sa mort à l'hôpital et qu'une autre amie des deux se meure maintenant, une femme de moins de 30 ans dont elle dit qu'elle a aussi été séduite et abandonnée par le faux thérapeute. Et elle est troublée par le décès de Nancy. Car elle avait le même diagnostic de cancer. Et il y en aurait d'autres victimes comme ces deux femmes mais elle ne précise rien de plus. Elle m'écrit que Nancy a vu d'autres thérapeutes dangereux ou ignorants et que si mes affirmations sur les Dr Sabbah et Jean-Jacques Crèvecoeur sont vraies en tout et m'en remercie, je ne devrais point négliger pour le bien de tous d'ajouter les autres ou ce serait par faute discriminatoire. Victime ou témoin d'une arnaque et par les risques encourus, elle estime que nous devons aider en établissant toute la vérité et en luttant contre les arnaqueurs et me demande de livrer en conséquence leurs noms de sa part.

Elle me donne donc à transmettre les noms de =

1- C. V. en Biologie Totale des êtres vivants, hypnotisé par le Dr Sabbah

2- G. C., un psychanaliste et auteur

3- P. L., un médium

4- M. M., un gourou USA d'Ashtar Commandant

5- Institut H.

Autant en lesquels N. avait mis sa confiance et a été bien mal conseillée, abusée ou délestée de son argent. Il y en aurait d'autres d'affirmer ma correspondante mais dont elle ne sache encore les noms, suggérant une aide qui s'avère ne jamais se concrétiser ou qui en lieu et place d'aider produit l'inverse.

J'en appelle à votre conscience et par avance vous remercie de la science et de la sagesse que vous userez à l'avenir.

La médecine nouvelle commande longues études et grande rigueur. Et cela nous nous devons de le dire et de le répéter afin que cessent les formations courtes et hautement superficielles, les faux espoirs et les ratés. Cela en continuant de pourfendre les traitements classiques usant de poisons toxiques qui tuent des centaines de milliers d'âmes par année ce, alors que la nature fait si bien les choses depuis toujours et à jamais.

Lucas

Edited by julien on May 30 2009

Rosetta Dadoumont
on May 21 2009
Mouahahaha ! Labrique menace encore de poser plainte ? Comme ça ne m'étonne pas xD
Lucas
on May 13 2009
Mon premier contact avec le Subcomandante Insurgente Marcos, el Delegado Zero (le délégué zéro), à la tête des Zapatistas (EZLN) mexicains, du Chiapas, combattant pour les Indigènes illettrés et la justice sociale a été hautement déterminant dans mon cheminement spirituel. Cet homme très cultivé dont on ignore l’identité porte une cagoule. Et pourquoi donc ne veut-il point être connu et reconnu ? Marcos est la voix du peuple et donc son humble serviteur, son porte-parole. Et il a pris pour acquis que le message toujours prime sur le messager. Et un autre homme instruit pourrait prendre sa place sous la cagoule et poursuivre la mission et cela lui serait égal. Nombre de suppositions sur qui pourrait bien être ce Marcos circulent mais lui, jamais, n’en confirme aucune. Pourquoi donc je vous raconte cela ?

Réponse = Depuis que je m’exprime publiquement sous un pseudonyme sont devenus légion ceux cherchant à savoir qui je suis et autant ceux croyant que je me cache sous un masque et donc ne mérite point d’être écouté !

À tous ceux-là, je réponds que leur définition du masque ou de l’anonymat est obscure seulement et donc partielle et subjective ! Leur fait cruellement défaut l’intégration consciente de cette autre partie de la définition du masque.

Et en conséquence, que tous ceux qui me cherchent, cherchent en eux ! Il en va de votre autonomie propre ou vous resterez toujours dépendants du champ de l'extériorité. Et ne m’écrivez point pour me demander comment distinguer le vrai du faux, de grâce pour votre lumière propre que vous devez allumer en vous ! Lucas
Lucas
on May 12 2009
La patiente du Dr Sabbah et de Jean-Jacques Crèvecoeur n'est plus de notre monde et en voici la preuve obtenue par une recherche simple avec son nom =

http://www.lenecrologue.com/?o=11702

Qu'en paix elle repose.

En souhaitant que ces fumistes ne fassent pas d'autres victimes de leur fausse science et, paniqués, les abandonnent entre les mains des pseudo-scientifiques médicaux les achevant avec les protocoles toxiques mis au point par des médecins nazis sans âme !!!

Lucas
Lucas
on Apr. 18 2009
[i]P.S. Si ce forum ne supporte pas "certaines expressions", il supporte en revanche et très à l'aise, les attaques personnelles et les diffamations ; cherchez donc l'erreur ...[/i]

Les expressions légitimes et mesurées se heurtant aux déclarations abusives, excessives, mégalomanes, fantasques, trompeuses, insidieuses ou fausses, aux allégations douteuses, aux propos diffamatoires et litigieux ainsi qu'à l'imputation, il n'y a point d'erreur.

Un mythomane agressif avéré qui base son argumentation délirante sur le réel est hautement plus dangereux et préjudiciable pour le néophyte plus facilement abusé que le mythomane ne s'appuyant point sur le réel. Et le dénoncer sur les lieux où il s'exprime, réels ou virtuels, est en conséquence rendre un fier service à la société.

Lucas

Labrique Baudouin
on Apr. 18 2009
Voilà maintenant, et ce sera ma toute dernière intervention sur ce forum, qu'on laisse des messages qui sont diffamants et donc bien évidemment contraires à la Netiquette !

J'exige du Webmater de ce site de retirer le précédent message sous peine de dépôt d'une plainte (aucun rappel ne sera fait.


Baudouin Labrique, psychothérapeute
Parvari - on Apr. 18 2009
Labrique Baudouin :

J'autorise Julien à supprimer mon post s'il le juge contraire à la "Netiquette".

Labrique, Comment vous dire la joie d'apprendre votre décision: ..."ce sera ma toute dernière intervention sur ce forum"... Sachez que vous ne nous manquerez pas: Un peu d'air(R) nous fera du bien! @dieu hail Parvari
Parvari - on Apr. 18 2009
Labrique Baudouin :

Procédurier tel que vous le laissez paraître, j'ai préféré supprimer moi-même le post dans lequel je pensais tant de bien de vous. En espérant ne plus vous lire ! P@rv@ri
Bousquet Jacqueline - on Apr. 18 2009

Labrique Baudouin : J'exige !!!!

Ce forum ne supporte pas ce genre d'expression, merci de ne plus poster même pas sur coup de gueule !

Ce forum est un lieu d'échange constructif ouvert à tous, même si nous ne sommes pas d'accord, mais nous demandons que les échanges soient courtois et surtout non polémiques. Merci à Parvati d'avoir lui même retiré son post.

Bonne journée à tous

JB

Labrique Baudouin - on Apr. 18 2009
A Bousquet Jacqueline, j'avais (pourtant) averti :
" voilà maintenant, et ce sera ma toute dernière intervention sur ce forum (...) "
Excusez-moi alors, mais comme "carabinier d'Offenbach"...

P.S. Si ce forum ne supporte pas "certaines expressions", il supporte en revanche et très à l'aise, les attaques personnelles et les diffamations ; cherchez donc l'erreur ...


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Labrique Baudouin
on Apr. 17 2009
Ne pouvant pas modifier mon message (possibilité qui disparaît en quelques minutes ici sur ce forum), je précise ici que vous supprimez donc, Julien, les liens vers 'uniquement) mon site, ce qui

1° est donc abusif et offensant de votre part, puisque je n'enfreins aucune règle du forum,

2° enlève la possibilité aux lecteurs de mieux comprendre ce que j'ai écrit.

Soyez donc plus franc et dites moi ouvertement si vous voulez ou pas que je participe encore sur ce forum, tout en sachant qu'étant un des rares à y poster et pas seulement des commentaires, il y a alors de fortes chances pour qu'il tombe en léthargie...


Baudouin Labrique, psychothérapeute

julien
on Apr. 17 2009
Étant donné que l'objectif principal de M. Labrique est de faire parler de lui et accessoirement d'obtenir un meilleur "Google Rank" pour son site personnel, j'ai effacé toutes les références actives faisant lien vers ledit site.

Voici un extrait du site vers lequel pointaient pas moins de 10 références rien que dans ce post :

" La majorité des pages principales de ce site sont généralement classées dans les toutes premières places sur GOOGLE

Ainsi Cette page est généralement classée N°2 sur Google (recherche sur le mot "développement personnel"

et la page "développement personnel & psychothérapies" de ce site est généralement classée N°1 sur Google

(recherche sur le mot "développement personnel" "


Je profite de l'occasion pour corriger une erreur grossière commise par M. Labrique, monsieur C. Flèche n'est pas psychothérapeute, mais infirmier DE.


Julien


Julien
Labrique Baudouin - on Apr. 17 2009
Julien :

voilà maintenant que faute de pouvoir argumenter sur le fond, vous tombez dans la piètre attaque personnelle et le procès d'intention !

On a en effet les armes qu'on peut et donc, en l'occurrence, misérables...

Mon site : il n'a pas attendu "l"aide" d'Arsitra pour que les principaux thèmes abordés se classent en tête sur Google.

Pour votre gouverne, Christian Flèche est psychothérapeute (http://www.terre-inipi.com/auteurs/fleche.html )

Sur son site, il se définit même comme psycho-bio-thérapeute.


Baudouin Labrique, psychothérapeute
julien - on Apr. 17 2009
Labrique Baudouin :

Je parle de diplômes reconnus par l'état.

Vous vous sentez attaqué ?


Julien
Labrique Baudouin - on Apr. 17 2009
Julien :

Grossière erreur, il n'y a aucun "diplôme reconnu par l'Etat" relatif à la psychothérapie !


Baudouin Labrique, psychothérapeute
julien - on Apr. 17 2009
Labrique Baudouin :

C'est bien le problème, ça ferait le tri parmi les "Labrique"


Julien
Labrique Baudouin - on Apr. 17 2009
Julien :

encore une attaque personnelle et qui n'est pas à l'honneur de ce site ...


Baudouin Labrique, psychothérapeute
julien - on Apr. 17 2009
Labrique Baudouin :

Je vous l'ai déjà dit et vous le savez pertinemment que suite à des abus de votre part, nous ne souhaitions plus de rétroliens vers votre site.

Nonobstant, vous continuez à le faire, vous nous obligez donc à passer derrière pour nettoyer, ce qui - vu la quantité de liens - s'avère fastidieux et long.

Par conséquent votre attitude est fortement consommatrice de bénévolat. Nous vous serions gré de laisser ce forum là où il se trouve, qu'importe s'il vous apparait comme léthargique, puisque cela vous appartient.

Adieu


Julien
Lucas
on Apr. 16 2009

Le SIDA est une fable !



Le Pr Luc Montagnier est un pseudo-scientifique ayant bénéficié de larges sommes pour ses recherches sur un virus du SIDA (supercherie innommable qui tue par programmation) inexistant !

100 000 $ de récompense à qui prétend et peut prouver le contraire

Lien Si les soit-disant sidéens ne meurent pas des traitements de la médecine allopathique, c'est de peur, voire de panique, d'impuissance, de dévalorisation de soi, d'isolement, etc... Les chimpanzés que l’on a contaminés artificiellement ne font pas de sida. Eh oui, ils n’entendent pas le diagnostic ! Ils sont donc insensibles au verdict de mort, à ce que le Dr Michel Henrard appelle le « génocide thérapeutique ». (Sünder)

Posez-vous les bonnes questions = Pourquoi, dans la plupart des cas, les séropositifs ne présentent-ils aucun symptôme ?

Pourquoi, contrairement aux autres virus, l'infection virale sidaïque n'a-t-elle pas de symptômes obligatoires ?

Pourquoi y a-t-il plus de 25 symptômes différents utilisés pour convaincre que si vous êtes séropositif, la maladie dont vous êtes atteint provient du soit-disant virus ? Sachez qu'il existe 70 facteurs pouvant vous rendre positif au test, alors que vous n'êtes infecté d'aucun virus – jamais isolé – du sida. Parmi ces facteurs : la grippe !

Lien

Lien 2

L'ONU utilise des modèles qui l'aident à estimer le nombre de cas de la (soi-disant) maladie dans la population générale. L'absurdité de leurs modèles n'est pas difficile à discerner. Un exemple : Le Nairobi Times (Kenya) souligne que, selon l'ONU, 182 500 Kenyans sont morts du SIDA en 1997. Pourtant, selon le gouvernement kenyan, il n'y a eu que 185 500 morts en tout dans la même année. En Afrique, le diagnostic est largement basé sur les symptômes. Une définition typique (il y en a plusieurs qui sont utilisées) consiste en une perte de poids d'au moins 10% associée avec la diarrhée, la toux et la fièvre. Ces symptômes doivent persister pendant au moins un mois. C'est aussi typique d'une gamme d'autres maladies, dont plusieurs sont endémiques en Afrique– telle la malaria, la tuberculose et le choléra.

Extrait de "Le mythe du sida africain"

Le Groupe pour la Réévaluation Scientifique de l'Hypothèse VIH-SIDA a vu le jour grâce à un groupe de signataires pour une lettre ouverte à la communauté scientifique.

Lien

Lien 2

La position du Dr Ryke Geerd Hamer

Lien

Lucas

Edited by julien on Apr. 17 2009

Lucas
on Apr. 16 2009
Pro justitia agonizare pro anima tua, et usque ad mortem certa pro justitia : et Deus expugnabit pro te inimicos tuos.

Étaler (comme pour la confiture, moins on a de culture et plus on l'étale) une ignorance - incompétence- aussi totale des travaux du Dr Hamer, par des comparaisons hautement impossibles et une confusion aussi grande entre les découvertes des différents chercheurs cités, et dont certains n'ont rien découvert, pour dire combien est profonde la confusion, ne méritent aucune réplique, car ce serait faire trop d'honneur à la cancrétude, l'ignominie, le terrorisme moraliste et sectaire ici exposés. Quand les turpitudes de l'ego s'expriment aussi loin et large dans l'imbécilité qui trompe le néophyte, mais que peut-on faire pour le faire taire ? Cédric est plus sage que je ne le suis et je ferais bien de l'imiter par mon silence.

Mais avant ! Car je ne puis taire les indiscutables faits.

Aux lecteurs qui ne sont point privés de conscience et d’intelligence =

Le Dr Hamer est le premier savant à avoir découvert les relais aux différentes parties du cerveau, et tout cartographié, et les correspondances aux organes et tissus ainsi qu’aux chocs biologiques associés ! Avant lui, tout était nébuleux et servait le dogme. Point à la ligne. Et son système est simple, précis et clair ! Et cela dérange les intellectuels imbus de leur précieux savoir compliqué mais ultra limité et spécialisé d'initié ainsi cassé ! Eux scientifient l'humain en le décomposant à outrance !

Sachez que plus les scientifiques plongent dans l’infiniment petit pour identifier la cause d’une pathologie, plus la probabilité que les processus chimiques identifiés en soient la cause ultime diminue !

Notre cerveau sait à quelle étape du programme biologique spécial nous sommes rendus et modifie en conséquence les processus biologiques impliqués pour que ce programme se déroule de façon optimale, car le cerveau n’est préoccupé que par notre survie. Ces dits processus ne sont que des sous-produits de l’ensemble du programme biologique mis en place.

Le psychothérapeute ne connaissant point parfaitement la trilogie psyché-cerveau-organe dans son ensemble fonctionne avec un seul des trois niveaux pour faire son travail et les résultats peuvent être, et de fait ils le sont, souvent dramatiques voire mortels pour le patient. Le patient n’est pas que sa psyché ! Où voyez-vous chez les humains de chair et de sang des esprits purs ? Tous ont un cerveau et des organes. Et donc si Monsieur ne veut encore traiter que des esprits sans corps, il n’est point à sa place chez les âmes incarnées depuis les découvertes du Dr Hamer. Alors, il dira les pires âneries contre le savant. Mais qu’il aille donc lire et étudier au lieu de tromper le public avec ses longues envolées lyriques d'Inquisiteur embrigadé dans le vieux dogme !

Lucas
Lucas
on Apr. 14 2009
Précision pour les lecteurs !

Les travaux du Dr Hans Selye se basent sur les événements et non sur le ressenti de l'être vivant. Le facteur stress a été ajouté aux autres facteurs en médecine. Et ce facteur est drôlement pratique lorsque tous les autres ne sont pas applicables et il l'est aussi pour ne rien remettre en cause de la médecine traditionnelle !

Dans la description de plusieurs maladies, on nous mentionne souvent qu'il y a un facteur de stress important mais on ne nous dit pas quelle est la source de ce stress. Le stress est indictinctement relié à toutes les pathologies. Mais pourquoi par exemple chez l'un le stress donne une colite ulcéreuse, chez l'autre un ulcère stomacal ou une fibromyalgie, etc... pour le même événement ? Cela nous le savons maintenant à la grâce des travaux du Dr Hamer.

Dire que le stress a causé la maladie, cela ne veut absolument rien dire pour la personne qui essaie de comprendre sa condition. Le stress est le mal de ce siècle ! Quoi de plus nébuleux ! L'industrie pharmaceutique rit dans sa barbe en fabriquant des calmants.

Ainsi donc, l'un sert les intérêts du système et l'autre les dessert.

Lucas
Labrique Baudouin - on Apr. 15 2009
" Lucas écrit : Les travaux du Dr Hans Selye se basent sur les événements et non sur le ressenti de l'être vivant. Le facteur stress a été ajouté aux autres facteurs en médecine. Et ce facteur est drôlement pratique lorsque tous les autres ne sont pas applicables et il l'est aussi pour ne rien remettre en cause de la médecine traditionnelle ! "
Il fallait au départ qu’un génie comme le Dr Hans Selye (début XXème siècle !) puisse déjà démontrer que c’est le stress qui génère les maux et dans sa suite le Dr Groddek au travers de ce qu’il a pu dire sur le plan de la psychosomatique.

Récemment la majorité des scientifiques dont le Pr Luc Montagnier (« découvreur » du sida) estiment que c’est le stress oxydant ou oxydatif qui génère en fait les maladies et remettent donc le facteur stress comme facteur sine qua non !

En filigrane, on se rend encore compte ici que le très gros problème de découvreurs comme Hamer ou Sabbah, c’est de faire croire (egos surdimensionnés) qu’ils sont partis de leur unique « génie » pour mettre au jour ces liens psychisme-corps.

A ce point de vue, je souligne encore le fait que l'une de leurs grandes erreurs est de ne pas avoir fait l’effort d’asseoir leurs découvertes sur l’héritage scientifique du passé et donc celui comprenant les découvertes notamment de Selye, Groddek, Laborit et même Einstein (dans ce qu’il a montré que la matière n’existe pas en tant que telle mais qu’elle n’est qu’énergie condensée : si on tient alors le psychisme comme étant une manifestation d’énergie, on voit déjà qu’il se place naturellement comme principe moteur de la manière dont la matière et donc toute somatisation se crée à partir d’elle).

" Lucas écrit : Dans la description de plusieurs maladies, on nous mentionne souvent qu'il y a un facteur de stress important mais on ne nous dit pas quelle est la source de ce stress. Le stress est indistinctement relié à toutes les pathologies. Mais pourquoi, par exemple, chez l'un le stress donne une colite ulcéreuse, chez l'autre un ulcère stomacal ou une fibromyalgie, etc... pour le même événement ? Cela nous le savons maintenant à la grâce des travaux du Dr Hamer. "
Concernant le stress stomacal, on le savait déjà bien avant Hamer et par voie de conséquence pour toutes les autres somarisations, grâce aux fameuses expériences faites par le Pr Henri Laborit et qui a pu ainsi mettre au jour le concept d'inhibition de l'action qui crée les somatisations : les rats sousmis à de décharges électriques en situation d'isolement, ne pouvant pas fuir et n'arrivant pas à solutionner lce conflit de se débarasser ce que qu'elles ont ingéré d'indésirable(électricité), elles vont donc essayer de le digérer malgré tout d'où els ulcères à l'estomac...(voir la loi d'airain du cancer qui ne fait que reprendre de telles constatations en les détaillant)!

On voudrait encore faire croire que Hamer est le (premier) découvreur et même au travers de sa fameuse loi d 'airain du cancer ! Dans aucun de ses livres (j'ai lu tous ses livres et notices en français), il ne fait référence aux découvertes précédentes et c'est déjà une lacune scientifique de taile, lui que Lucas qualifie en d'autre lieu de très rgoureux sur le plan scientifique (cherchez donc l'erreur) ; je doute fort qu'il en a été autrement dans la thèse qu'il a remise à Tübingen et qui, sans doute, a été rejetée pour, notamment, cette raison. Un travail qui se prétend scientifique doit faire référence à ce qui précède car on ne construit rien sur du neuf (ou prétendu tel).

Je ne peux que le répéter : le thérapeute (mieux le psychothérapeute) n’est là éthiquement et déontologiquement que comme FACILITATEUR et MAIEUTE : il ne doit JAMAIS se poser en donneur de sens, en maître à penser nanti d'un savoir dont il croit qu'il est là pour le transmettre (grille de lecture de savants décodages "biologiques" du type prêt-à-porter) et, donc, comme Lucas l'avance ici encore : « dire quelle est la source du stress » ; se comporter autrement c’est antithérapeutique et c'est s’adonner à des dérives comme celles manifestement rencontrées (notamment) chez trop de Hamériens et trop de BéTéistes) qui, « gonflés » par leur savoir théorique, croient erratiquement qu’ils sont là pour décoder à la place du patient, lui volant alors le bénéfice de la découverte de la manière dont ils ont somatisées les situations conflictuelles ; conséquence : ils hypothèquent alors grandement le processus d’autoguérison !

Sur le plan de l'accompagnement psychothérapeutique, la grille de lecture de Hamer ne devrait servir qu’a postériori dans les cas où le patient douterait de sa propre découverte : elle vient alors masi seulement à ce moment-là le conforter en le gratifiant du fait que ce qu’il a découvert par & pour lui est empiriquement en phase avec ce que d’autres on déjà pu découvrir comme liens psychobiologiques, sur bases d'autres cas vécus.


Baudouin Labrique, psychothérapeute
Lucas
on Apr. 13 2009
Mon but a été d'informer, essentiellement. Je n'ai rien à ajouter et rien à retrancher à l'ensemble de mes précédentes communications. J'estime avoir fait le tour du sujet et je laisse maintenant aux lecteurs et aux lectrices le soin de faire leurs vérifications propres.

Plusieurs sites présentent de l'information sur la Médecine nouvelle germanique et afin de bien comprendre les cinq lois biologiques, le dernier en liste, www.allaboutgnm.org, est de loin le mieux fait par ses graphiques et la clarté de son contenu,

J'espère avoir suscité un intérêt pour ces lois irréfutablement justes et le changement de paradigme obligé par cette découvete révolutionnaire dans un contexte évolutif.

Merci !

Lucas

Labrique Baudouin
on Apr. 11 2009
" Lucas a écrit : je connais très bien les travaux du Pr Henri Laborit. Et voulez-vous bien me dire quel est leur impact sur l'industrie ? "
Cette expérience rejoint donc tout à fait ce que le Dr Hamer qui ne connaissait en apparence pas le Pr Laborit a découvert : tout conflit non résolu qui produit un surstress (ici subir l'électricité), s'il plonge le sujet dans un isolement (il se sent seul, sans pouvoir communiquer ce qu'il ressent) et si aucune solution n'est trouvée rapidement, (ici, pas de possibilité de fuir ou de combattre le problème ), crée sur ordre du cerveau ( programme de survie) une somatisation (en l'occurrence les lésions ulcéreuses à l'estomac ).

Le fait d’avoir démontré que la maladie est produite par un facteur psychique était déjà de nature à se mettre en porte-à-faux avec les intérêts pharmaco-industriels puisque cela voulait implicitement dire qu’il suffisait de supprimer les causes (en amont) plutôt que de s’acharner et vainement, comme le fait la science médicale matérialiste à ne s’occuper que des symptômes (en AVAL), mais qui rapport gros à cette « industrie de la maladie » selon ce que le Dr Guerra de Macedo (Directeur du Bureau Sanitaire panaméricain) a bien mit en valeur dans un article de "Technique et Hospitalisation" (N° 453) :

"Dans le domaine de la santé, les ressources sont gaspillées, dévorées par un système de prestations dont l'objectif même est dénaturé, il est trop centralisé, trop sophistiqué, sans rapport avec les besoins des utilisateurs et essentiellement modelé par le choix des bailleurs de service, des producteurs d'équipement et d'autres 'biens sanitaires'. C'est ainsi qu'est née 'une industrie de la maladie' qui absorbe la totalité des ressources disponibles et dont le pouvoir s'accroît avec son expansion. Cette industrie s'attache (pour plus de 90 % des ressources disponibles) à ce que la restauration de la santé s'effectue par des techniques les plus sophistiquées et les plus coûteuses possible puisque c'est la maladie qui la fait vivre et non pas la santé"

" Lucas a écrit :Que pensez-vous de ceux de Mirko Beljanski ou Tesla, deux exemples comparables à celui du Dr Hamer ? Ou encore Antoine Béchamp (contre Pasteur) ? Gaston Naessens ? Jacques Benveniste ? Si une forme de souveraineté humaine est impliquée, vous pouvez parier sur des efforts concertés pour la contrecarrer ! "
Vous oubliez le Dr Hans Selye et dont les découvertes sont a mettre aussi dans la ligne de ce qui précède. Ces cas ne sont pas comparables car il ne semble pas que ces découvreurs, à l’inverse du Dr Hamer se soient mis sciemment hors la loi. Votre vision est manichéenne dans ce qu’elle s’obstine à ne dresser que deux camps antinomiques !


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Labrique Baudouin
on Apr. 11 2009
" Lucas écrit : je vous donne précisément un exemple prouvant que je ne crois pas en la valeur des statistiques. Ne venez pas me dire par la réplique que j'y ai recours, alors que je démontre par l'exemple qu'on les utilise essentiellement pour tromper ! Relisez donc la citation de Mark Twain. Vous constaterez que les statistiques suivent les mensonges ignobles dans la gradation ! "
Je le répète : si vous ne croyez pas en la valeur des statistiques, pourquoi donc en faites-vous vous-même l’usage pour rectifier ces statistiques sur le succès de la chimiothérapie ? En fait vous démontrez implicitement (et certes involontairement !) que le problème ne réside pas dans les statistiques, en tant que telles ; sans y avoir recours on ne pourrait rien démontrer scientifiquement (ni d’ailleurs empiriquement) car, pour confirmer une hypothèse ou du moins lui donner quelque relatif crédit, on doit pouvoir montrer qu’elle se concrétise dans un nombre significatif de cas et ce qui permet d’établir des relations de cause à effet, dans une fourchette d’un certain pourcentage (issu donc du dressement des statistiques en rapport).

Le problème vient de l’USAGE qu’on en fait et de la part de certains, comme par exemple lorsqu’il s’agit de démontrer la prétendue efficacité des vaccins (dont il n’existe aucune preuve scientifique de leur utilité) ou de se prêter à des expérimentations en laboratoire dans un contexte déjà surstressant pour les animaux cobayes et dont la majorité, du fait de ce seul surstress somatisent souvent à l’endroit ou dans l’organe ou le système touché par de tes produits ; comme l’a démontré largement le Pr Jacqueline Bousquet, ce n’est pas ce que contiennent de tels produits qui est en cause mais leur simple utilisation interprété comme une agression par ces cobayes qui génèrent les somatisations. Sont manipulées erronément les statistiques visant alors à montrer et subséquemment que c’est la nature particulière de tels produits qui est à mettre en cause ! Voici ce qu’en a notamment dit le Pr Bousquet : « L'approche matérialiste et rationaliste du vivant ne peut permettre l'appréhension de la vie dans son essence et sa globalité, et donne une idée fausse, très réductionniste de la réalité (citant D. Chopra - "Nous sommes fondamentalement englués dans la superstition du matérialisme qui nous dit que l'expérience sensorielle est le test décisif de la réalité. Par conséquent, toutes nos méthodes de guérison sont également fondées sur cette superstition"- Si vous comprenez vraiment ce qu'est la science, alors la science - au moins jusqu'à présent - n'a pas été une méthode pour explorer la vérité. La science a été une méthode pour explorer la représentation commune de ce que nous pensons être la vérité. Et la carte n'est pas le territoire" ! (recitant D. Chopra:) -"Si notre carte est incomplète, alors ce qui ne se trouve pas à l'intérieur de la structure de cette carte nous échappe et nous ne pouvons l'explorer. » http://webmaster555.free.fr/ accoler à ce qui précède : sciences/bousquet.html

La méthode utilisée par le Dr Hamer et qui est de se baser sur des cas vécus recensés (que Lucas appelle ici « dossiers ») et donc respectant le contexte du « territoire » ne tombe évidemment pas dans les écueils matérialistes qui sont le fait de cette science de laboratoire et qui ne peut donc conduire qu’à de fausses constatations ; quant on se rend compte que cette "analyse", conforme strictement aux dogmes scientifiques matérialistes et rationalistes, est à la base viciée, puisque sa vision écarte péremptoirement l'influence du psychisme, pourtant générateur de variables ; la science médicale conventionnelle refuse pourtant de prendre en compte ces derniers ; il faut savoir que, suivant le protocole officiel sensé valider les expériences scientifiques (fixant les règles à prendre en compte), il est incontournable de se garder d'introduire dans l'expérimentation, quelque variable contaminante ; par variable contaminante, il faut entendre une variable qui ne fait pas partie du plan de recherche, mais qui peut exercer une forte influence sur les variables étudiées. C'est ainsi que cette science-là ne prenant en considération que des éléments matériels, tombe dans les pièges des visions mécaniste et newtonienne du monde mais aussi dans cet autre piège qui est la division cartésienne et mythique entre matière et esprit. C'est une telle attitude qui a fait (très justement) dire à feu le Pr Paul Feyerabend : "La science est la plus récente, la plus agressive et la plus dogmatique des institutions religieuses. "!

Pour ne citer que lui, le grand microbiologiste, feu le Pr Rêne Dubos, célèbre microbiologiste et inventeur de l'antibiotique, faisait déjà les constats suivants : " J'ai toujours pensé que le seul problème de la médecine scientifique, c'est qu'elle n'est pas suffisamment scientifique. La médecine moderne ne deviendra vraiment scientifique que lorsque les médecins et leurs patients auront appris à tirer parti des forces du corps et de l'esprit qui agissent via le pouvoir de guérison de la nature." (Cité paradoxalement par David Servan Schreiber dans son livre "Anticancer", car il tombe dans les mêmes écueils que la science conventionnelle).

René Dubos disait encore : "Quelles que soient sa cause et sa manifestation chaque maladie implique tant le corps que l'esprit, et ces deux aspects sont à ce point interconnectés qu'il est impossible de les séparer l'un de l'autre. " (Cité par le Pr Cannenpasse-Riffard dans son éclairant et remarquable livre "Biologie, Médecine et Physique Quantique").

J’en profite pour inviter le Pr Bousquet, créatrice de ce site et de ce forum pour bien vouloir donner son avis sur le sujet de cette rubrique et ce qui y est développé.

Vous avez tort de refuser les statistiques et ce faisant, vous invalider l’usage qu’en a IMMANQUABLEMENT fait le Dr Hamer, sinon, je le répète, comment aurait-il pu démontrer les liens (REPETITIFS) entre telle maladie et telle situation conflictuelle et de là en arriver à mettre au jour sa loi d’airain du cancer ?

" Lucas écrit : Cela clarifié, ma statistique était juste, mais le nombre d'années n'est pas 5 mais 7. Mon erreur ! "
Pourquoi donc sous votre plume vous affirmez que votre « statistique était juste » et d’un autre côté, vous prétendez que « La médecine d'État a recours aux statistiques, parce que ce n'est pas une science, Monsieur ! » ; vous seul ou les Hamériens peuvent donc y recourir et dans ce seul cas elles sont donc à prendre en considération ?

" Lucas écrit : Voulez-vous bien m'expliquer en quoi les protocoles scientifiques notariés, signés par tous les médecins, spécialistes et PhD présents aux vérifications (plus d'une, vérifiez !), attestant de la validité des lois biologiques, ne sont pas des preuves recevables ? (…)Ce ne sont pas de vraies preuves ? Dites-nous pourquoi et en quoi et donc sur quelle base vous les jugez irrecevables. "
Vous confondez validité au sens général et validité scientifiquement admise. Ce sont en effet des preuves que j’accepte personnellement, car je crois en la bonne foi de ces scientifiques qui ont apposé leur signature sur de telles feuilles ; je me suis toutefois étonné ce que ces mêmes scientifiques se sont privés d’écrire à ce sujet des articles dans des revues scientifiques (pourquoi donc ?!) ; cependant, pour que de telles attestations soient valides suivant les critères mis en place dans l’expérimentation scientifique, il aurait fallu détailler dans un dossier les conditions complètes de l’expérimentation (protocole scientifique) ; c’est une rigueur qui est indispensable pour éviter le plus possible que l’émergence de constatations dès lors fantaisistes, parce que faites sous une forme trop rudimentaire et qui ne permet pas de pouvoir en contrôler l’exactitude !

" Lucas écrit : Seriez-vous en train de reprocher au Dr Hamer d'avoir agi comme Oskar Schindler ? [quote] Ici encore vous comparez des choses qui ne sont pas comparables et c’est encore de l’amalgame !

Restons rigoureux dans l’argumentation ! En fait, ce à quoi s’est adonné le régime hitlérien en massacrant des Juifs était, entre autres, illégal sur le plan du droit international et qui prévaut sur ce qui national ; dans de telles conditions, son action pour sauver des Juifs ne pouvait qu’être sujette à l’admiration surtout que pour y arriver il n’a commis aucun délit au regard du droit international.


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute
Lucas
on Apr. 10 2009
Je connais très bien les travaux du Pr Henri Laborit. Et voulez-vous bien me dire quel est leur impact sur l'industrie ?

Que pensez-vous de ceux de Mirko Beljanski ou Tesla, deux exemples comparables à celui du Dr Hamer ? Ou encore Antoine Béchamp (contre Pasteur) ? Gaston Naessens ? Jacques Beneviste ?

Nul besoin cette fois-ci de me spécifier leur impact sur l'industrie...

Je n'ai rien contre les comparaisons, mais, voulez-vous, comparons les semblables !

Si une forme de souveraineté humaine est impliquée, vous pouvez parier sur des efforts concertés pour la contrecarrer !

Lucas
Lucas
on Apr. 10 2009
Je vous donne précisément un exemple prouvant que je ne crois pas en la valeur des statistiques. Ne venez pas me dire par la réplique que j'y ai recours, alors que je démontre par l'exemple qu'on les utilise essentiellement pour tromper ! Relisez donc la citation de Mark Twain. Vous constaterez que les statistiques suivent les mensonges ignobles dans la gradation !

Cela clarifié, ma statistique était juste, mais le nombre d'années n'est pas 5 mais 7. Mon erreur !

Je veux bien accepter l'idée qu'après 5 ans, on passe de la rémission à la guérison, en oncologie, mais je veux savoir comment se porte mon patient deux ans plus tard ! Je contate que mon patient "guéri" est encore en oncologie pour un nouveau cancer ou déjà mort, l'année suivant sa soit-disant guérison. Ma conclusion = les statisques portant sur le succès des traitements sont trompeuses !

Voulez-vous bien m'expliquer en quoi les protocoles scientifiques notariés, signés par tous les médecins, spécialistes et PhD présents aux vérifications (plus d'une, vérifiez !), attestant de la validité des lois biologiques, ne sont pas des preuves recevables ?

Ce ne sont pas de vraies preuves ? Dites-nous pourquoi et en quoi et donc sur quelle base vous les jugez irrecevables.

Vous pouvez également attester de la loi de la gravité sans être physicien, Monsieur !

Le Dr Hamer est exactement comme un prêtre ayant perdu la foi et vous voudriez qu'il continue à se conformer au dogme et à prêcher des âneries, les sachant fausses, cela n'est pas sérieux ! Le font les médecins peureux, je n'en doute point, ou ne voulant surtout pas être privés de leurs généreux hororaires, titres et fonctions !

Et, entre parenthèses, votre médecin anonyme ne mérite point mon estime en confiant qu'il applique les lois mais ne voudrait pas que son nom soit associé à celui du Dr Hamer. Moi, je ne voudrais pas que mon nom soit associé à celui de ce triste toubib.

Le Dr Hamer a préféré tout perdre que des vies se perdent à cause de lui. La vie humaine a plus de valeur à ses yeux que vos stupides lois et tout l'or du monde, Monsieur !

Le Pr George Mathé doit suivre vos prescriptions, puisqu'il ne se ferait jamais traiter pour un cancer dans une clinique de traitement conventionnel (c'est ce qu'il a confié à L'EXPRESS); a été traité avec succès par le Dr Hamer pour son cancer bronchique, mais a continué ultérieurement à traiter des milliers de patients par la chimio !

Seriez-vous en train de reprocher au Dr Hamer d'avoir agi comme Oskar Schindler ?

Lucas

Labrique Baudouin
on Apr. 10 2009
[quote] Lucas écrit : "(...) valider de telles découvertes selon les procédures ad hoc scientifiquement, selon les (incontournables) normes et usages officiels " Ainsi donc, selon le raisonnement simpliste de Monsieur Labrique, écartelé entre l'ancien et le nouveau paradigmes, utilisant les arguments des Inquisiteurs, lesquels pourtant refusent de seulement regarder les travaux du Dr Hamer, le savant devrait obéir à des normes et des usages officiels, alors qu'on lui refuse l'accès à ces normes et usages officiels ! " Il est vrai que l’Université de Tübingen refuse toujours d’examiner la thèse déposée par le Dr Hamer et qu’il a même gagné ce qu’il avait introduit en justice qui a donné tort à l’université en question, mais vous ne pourrez pas prouver autre chose ! Pour le comprendre mais si cela n’est pas admissible, il ne faut toutefois pas isoler un tel fait du contexte ni de ce qui s’est passé avant le Dr Hamer n’avait pas respecté pas les règles auxquelles il s’est engagé en tant que médecin autorisé à exercer (et sous ces conditions sine que non) : l’exercice de la médecine est subordonné (et quelque soit le pays) à la pratique de méthodes ou d’approches reconnues par la science médicale en place. C’est analogiquement ce qui se passerait chez tout prêtre catholique officiant qui vivrait en concubinage : il s’est engagé pour pouvoir officier à respecter la règle de chasteté. Il aurait beau jeu de dénoncer aussi quelque « inquisition » à son égard, et pourtant vous le faites en ce qui concerne le Dr Hamer !

Le Dr Hamer a sciemment œuvré sous des conditions contraires aux règles de l’ordre en intégrant dans sa thérapie ses propres découvertes, faisant l’impasse de l’effort préalable de les faire reconnaître selon les protocoles scientifiquement admis. Il a sauté une étape et s’est donc mis ipso facto ainsi hors la loi ! Rappel : la fondation «Heal Breast Cancer Foundation » qui est en train de refaire tout le travail mais en respectant l’ordre des choses ; une fois prouvé, il faudra alors œuvrer pour arriver à ce qu’in fine, cette approche soit reconnue comme faisant partie de la science médicale officielle. Il n’y a aucune raison d’en douter à condition qu’aucune étape ne soit brûlée (à l’inverse de ce que le Dr Hamer s’est adonné et de sa propre responsabilité).

La loi même si elle apparaît mal faite, est là pour être respectée et garantir un état de droit ; ne pas respecter la loi ouvre la porte à toutes les dérives et finalement à l’anarchie… Affirmer n’est pas prouver : ce forum comme tout autre un lieu de discussion sur des idées par des jugements à l’emporte-pièce !

" Lucas écrit : Non, nous ne voulons pas les voir ces preuves ! (lire = ainsi, nous pourrons continuer à mentir en prétendant que ces preuves sont inexistantes !) "
Qu’entendez-vous par « preuves » ? Pour être reconnue comme telle, comprenez aussi que toute découverte scientifique doit fait état d’un processus qui inclut notamment un protocole scientifique conforme dans ce qu’il désigne l'énoncé des « règles du déroulement d'une expérience scientifique, d'un essai thérapeutique » (définition trouvée sur le Net) et rappel en ce qui concerne les prétendues « vérifications scientifiques » des découvertes du Dr Hamer, elles n’ont pas été accompagnées de protocole (voir plus bas) !

" Lucas écrit : La médecine d'État a recours aux statistiques, parce que ce n'est pas une science, Monsieur ! "
Affirmer n’est donc pas prouver ici encore et en plus, j’aimerai bien savoir qu’elle est votre conception d’une science qui ferait l’impasse de l’usage de statistiques ! En effet, ce n’est parce qu’un observation déterminée se répète dans un contexte déterminé, qu’on peut tenter d’établir des liens de cause à effet ! Ce disant, vous avez l’air d’ignorer que le Dr Hamer a pu dégager les liens de type conflit-organe cible en se basant sur l’étude de cas concrets et qu’il a donc dû à un moment dresser des statistiques !!! Vous dites d’ailleurs « Vers la fin des années 80, le Dr Hamer avait quelque 10 000 dossiers. Aujourd'hui, il en a plus de 45 000. » D’abord, on doit le croire donc sur parole (aucune possibilité de vérifier l’existence de ces statistiques ni de les consulter ce qui est déjà fort peu scientifique) ; ensuite a supposé que de tels chiffres soit exacts (ce que je crois personnellement en tous cas pour les 10.000 ; sauf erreur de ma part, l’autre chiffre que vous avancez n’est pas repris dans ses écrits ou site), il a donc bien dû se livre à une étude statistique ! Définition de ce mot trouvé sur le Net « Science qui recueille et analyse mathématiquement des données pour une évaluation numérique ».

Qu’a-t-il donc bien pu faire de ses « dossier » sinon en dégager des constantes : telle maladie suite à telle situation conflictuelle ! C’est ainsi qu’il a bien donc dû et immanquablement faire une évaluation numérique qui l’a conduit, par exemple, à déterminer que ce qui était commun à toutes les femmes droitières ayant contracté un cancer du sein (masse) c’est la perte de ce qu’elle considéraient comme leur enfant, leur création (réelle ou symbolique).

Je le répète, par exemple sur 15 cas de personnes que j’ai accompagnées vers la guérison et qui souffraient de divers cancers du sein, j’ai toujours a postériori pu vérifier la grille de lecture qu’en donne le Dr Hamer ! Donc, je ne conteste pas personnellement la validité de ses découvertes mais cela ne suffit pas pour en convaincre la communauté scientifique !

Je l’ai déjà souligné : au Procès du Dr Hamer à Chambéry, à propos de l'attestation de l'Université de Bratislava (11 septembre 1998), voici ce qui est mentionné :

"Interrogé sur ce document dont l'authenticité n'était pas vérifiée, le Professeur HOERNI, Président de la Section Ethique et Déontologique de l'Ordre National des Médecins, estimait qu'il s'agissait d'une attestation rudimentaire ayant une valeur scientifique extrêmement limitée. le Professeur HOERNI, Président de la Section Ethique et Déontologique de l'Ordre National des Médecins, estimait qu'il s'agissait d'une attestation rudimentaire ayant une valeur scientifique extrêmement limitée.[/]"

Ce n’est pas parce que, suivant leurs propres aveux (anonymes) les scientifiques avouent falsifier 30 % de leurs recherches (pour continuer à en vivre), et via des statistiques qui sont dès lors erratiquement manipulées, qu’il faille alors jeter l’enfant avec l’eau du bain et refuser alors ce qu’impose comme règles de fiabilité la recherche scientifiques officielle lorsqu’elle conduit à recourir à la méthode statistique !

Je ne prendrai que le cas du Dr Henri Laborit avec son « inhibition de l’action » : découverte fondamentale qui, ayant respecté ce qu’implique toute recherche scientifique pour qu’elle soit crédible, n’a pas été contestée même si elle a dérangé beaucoup. (tapez « inhibition de l’action » sur Google)

" Lucas écrit : Exemple ! Pour la chimiothérapie, les statistiques n'englobent jamais les patients qui décèdent avant la fin du protocole, alors qu'ils sont légion ! Les oncologues ne retiennent que les patients ayant suivi le traitement complet. La vraie donnée, le taux de succès = 2 % après 5 ans. "
Alors que vous prétendez que le recours aux statistiques n’est pas scientifique, vous les accepter lorsque vous faite état de ce qu’on a pu alors établir que « des patients décèdent avant la fin du protocole » (sinon comment auriez-vous pu l’établir ?) et donc je ne comprends pas que vous refusiez aux autres l’approche des statistiques pour étayer vos dires et conduire à dire que le taux de succès est de 2% après 5 ans, on est bien d’accord !

Deuxième erreur, vous faites un amalgame : vous ne parlez pas ici de statistiques faites dans le cadre d’une DECOUVERTE scientifique ni d’une expérimentation scientifique mais de manipulation de statistiques visant à prouver l’efficacité en l’occurrence de la chimiothérapie.

Vu les chiffres de 2% que vous avancez, vous semblez ne pas savoir que beaucoup de scientifiques ont, cette fois, aussi à l’aide de statistiques complètes (et non manipulées) prouvé qu’il y avait finalement moins de survivants parmi ceux qui en ont « bénéficié » que chez les autres (voir les nombreuses références données sous le lien suivant : http://www.retrouversonnord.be/ , accoler à ce qui précède : Chimiotherapie.htm#chimiotherapie


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute
Lucas
on Apr. 10 2009
La Médecine nouvelle germanique est un cercle. La Biologie Totale n'est qu'une tangente !

J'aimerais ajouter que seuls les thérapeutes initiés par le Dr Claude Sabbah ou l'un de ses disciples croient que ses enseignements s'inspirent largement des travaux du Dr Ryke Geerd Hamer, alors que c'est loin d'être le cas. Ce sont deux mondes diamétralement opposés.

Vous remarquerez que le Dr Hamer dit pour sa part que le Dr Sabbah ne livre pas du tout sa science. Avis que partagent les Hamériens, dont certains ont fait préalablement leur formation en Biologie Totale, car ils ne reconnaissent aucun des enseignements, à part une partie des lois et c'est tout ! Cela est assez choquant, parce que le fumiste ose vanter les mérites du Dr Hamer (il mérite le prix Nobel ! dit-il par exemple) pour ensuite subtilement le démolir. Nous dirons de moins en moins subtilement. Oserons-nous dire qu'il est un bon exemple de mythomane aggressif...

Je m'emporte un peu, mais il est temps que cela cesse. La vie est trop précieuse pour qu'un charlatan poursuive longtemps son oeuvre.

Ce généraliste ne respecte point la base de la Médecine nouvelle germanique, à savoir les cinq lois biologiques. La base !

À cet égard, le manque de rigueur et la superficialité des explications ne sont pas seules en cause. Il y ajoute un capharnaüm de notions incompatibles et parfois même en totale contradiction avec les lois.

Sa connaissance et sa compréhension des travaux sont hautement limitées, si on en juge la formation qu'il dispense. Ou s'il les connaît, il les occulte.

Au moins cinq années d'études continues et soutenues sont requises pour maîtriser la Médecine nouvelle germanique. Le Dr Sabbah a bien des prétentions, mais ne trompe aucun Hamérien digne de ce nom.

Il dit des faussetés quant aux recommandations du Dr Hamer. En fait, nombre de citations qu'il prête au Dr Hamer sont impossibles ou carrément fausses.

Sa compréhension de la quatrième loi biologique est nulle, avec pour preuve ses prescriptions répétées d'antibiotiques pour ne serait-ce qu'une simple otite !

Il mêle à des notions de médecine classique, des chocs biologiques dénaturés ou des conflits farfelus, par exemple un conflit de la difficulté à ordonner des chiffres !

Il n'est plus dans la biologie (Biologie Totale ?) ni la médecine nouvelle, mais dans la symbolique, la métaphore, la poésie, les analogies, la kabbale, la mystification et autres avenues incompatibles avec la science, cela greffé à la médecine traditionnelle.

À la question incontournable, à savoir pourquoi on obtient des résultats avec un savoir aussi mince ? La réponse est limpide !

Les patients consultent rarement quand ils n'ont pas de manifestations physiques, lesquelles surviennent lors de la résolution du conflit, l'individu passant de la sympathicotonie à la vagotonie. Et donc, la consultation a lieu lors de la phase de réparation. Si rien n'est fait pour contrecarrer les efforts de l'organisme (i.e. absorber une substance sympathicotonique, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie, cortisone, morphine, etc.) à se rétablir, selon le programme biologique bien-fondé, l'individu retourne à la normotonie.

En ce cas, le thérapeute pourrait tout aussi bien lui jouer un petit air de violon en le rassurant. "Vous êtes en train de guérir. Tout va bien!"

Là où les choses se corsent pour ces thérapeutes qui ont l'illusion que leurs patients guérissent grâce à eux, c'est lorsque les conflits sont multiples, que le conflit relève du cerveau ancien ou, impardonnable manquement à la formation, que le syndrome des canaux collecteurs du rein est impliqué ! Et cela est très fréquent pour les diagnostics sérieux !

Plus le cas est complexe, car généralement les patients ont plus d'un conflit, plus ces thérapeutes jouent avec le feu, leur propension à intellectualiser ou à chercher dans les antécédants, et jusqu'aux ancêtres, ce qui est ridicule, les faisant dériver loin du sujet et de la condition concernée et allongeant inutilement le temps et le nombre de consutations. Les échecs sont nombreux, mais on les passe sous silence.

Pour la majorité des consutations, en deux à trois heures, un Hamérien par sa maîtrise de toutes les spécialités complète une anamnèse et le patient est fixé !

Le cerveau archaïque n'a aucune sensibilité aux airs de violon ! Nous sommes dans la vraie biologie animale (respirer, manger, se reproduire, les conflits inconscients, les conflits du "morceau" !). Ils ne sont pas préparés à cela et ils échouent lamentablement.

Enfin, ils ne connaissent pas la psychiatrie hamérienne, alors que tous les patients ont des constellations de différentes intensités et que nous devons absolument en tenir compte dans l'évaluation. Le Dr Claude Sabbah se targue d'avoir découvert la mini-maxi schizophrénie, alors que le Dr Hamer en parlait déjà dans son [i]Legs sous l'appellation "effet hypnotique du conflit". Renommer les choses pour se les approprier est probablement ce qu'il fait de mieux !

Il y en aurait encore long à dire, mais je présume que ces quelques lignes suffiront à susciter une réflexion et un approfondissement du sujet par une vérification des lois et des travaux auxquels le Dr Claude Sabbah prétend référer. Quiconque étudie convenablement l'ensemble des travaux colossaux du savant ne saurait être trompé par cet individu ni jamais établir de lien entre lui et le Dr Hamer.

Merci de me permettre d'apporter des précisions fondamentales, car il est évident que la confusion a été semée dans les esprits depuis trop d'années au détriment de l'intérêt public et principalement des personnes qui mettent leur confiance en des thérapeutes dont la connaissance de la médecine nouvelle laisse à désirer. Il arrive de plus en plus souvent que nous nous retrouvions devant des patients dont la condition n'a pas changé ou dont la condition a empiré et parfois à un point si critique que nous ne pouvons plus rien faire pour eux. Le Dr Sabbah a donné l'illusion à trop de thérapeutes qu'ils étaient prêts à recevoir en consultation. Si vous me lisez et avez reçu cette formation, je ne vous demande pas de me croire sur parole, mais de bien faire vos vérifications...

Lucas
Lucas
on Apr. 9 2009
"(...) valider de telles découvertes selon les procédures ad hoc scientifiquement, selon les (incontournables) normes et usages officiels "

Ainci donc, selon le raisonnement simpliste de Monsieur Labrique, écartelé entre l'ancien et le nouveau paradigmes, utilisant les arguments des Inquisiteurs, lesquels pourtant refusent de seulement regarder les travaux du Dr Hamer, le savant devrait obéir à des normes et des usages officiels, alors qu'on lui refuse l'accès à ces normes et usages officiels !

Est-il seulement conscient des énormités livrées sous sa plume ?

Donnez-nous des preuves !

D'accord, les voici, votre honneur !

Non, nous ne voulons pas les voir ces preuves ! (lire = ainsi, nous pourrons continer à mentir en prétendant que ces preuves sont inexistantes !)

La médecine d'État a recours aux statistiques, parce que ce n'est pas une science, Monsieur !

"Il y a des mensonges, des mensonge ignobles et des statistiques" Mark Twain

Exemple ! Pour la chimiothérapie, les statistiques n'englobent jamais les patients qui décèdent avant la fin du protocole, alors qu'ils sont légion ! Les oncologues ne retiennent que les patients ayant suivi le traitement complet. La vraie donnée, le taux de succès = 2 % après 5 ans.

Nos chiffres changent continuellement, à l'évidence, et selon une progression constante depuis plus de 25 ans. Vers la fin des années 80, le Dr Hamer avait quelque 10 000 dossiers. Aujourd'hui, il en a plus de 45 000. Mais si vous y ajoutez ceux des autres Hamériens, ce nombre grimpera, cela va de soi. Maintenant, en considérant la loi anti-secte, le fait que bien des médecins se taisent, comment, selon vous, pourrions-nous vous fournir un nombre exact ?

Et plus que tout, en quoi ces données pourraient nous intéresser ?

Nous ne traitons pas des statistiques, Monsieur l'Inquisiteur, mais des humains !

Lucas

Labrique Baudouin
on Apr. 9 2009
Lucas et d’autres ont aussi beau jeu de critiquer cette fondation américaine "Heal Breast Cancer Foundation" qui a lancé un programme de recherche sur l’imagerie cérébrale, qui vise à démontrer (indirectement), cette fois sans les règles scientifiquement admies, ce que déjà le Dr Hamer a mis au jour, à savoir : que tous les organes du corps ont un relais spécifique dans une aire cérébrale spécifique et que la cause des cancers est un conflit et l’émotion qu’il produit.

Ce qui est regrettable, en l'apparence, c'est qu'elle ne fait aucunement référence aux découvertes notamment du Dr Hamer, ce qui apparâit alors comme malhonnête sur les plans intellectuel et scientifique. Le Dr Hamer se plaint de ce que, selon son interprétation, certains dont M. Fisslinger (Métamédecine) se soient comportés comme "prédateurs" de ses découvertes.

Vu tout ce qui peut justement être reproché au Dr Hamer, à la décharge donc de cette fondation américaine, on pourrait arguer du fait qu'elle tente cette fois de valider de telles découvertes selon les procédures ad hoc scientifiquement, selon les (incontournables) normes et usages officiels. Qui pourrait lui reprocher d’avoir emprunté la voie (volontairement) inachevée et tracée par le Dr Hamer ?

Que ce soit dans le domaine médical ou scientifique, la défense et la diffusion d'une (simple) découverte, voire avancée innovante doivent toujours s'appuyer sur de solides références et des bases scientifiques reconnues.

Voilà donc ce gigantesque écueil (déjà mentionné plus faut) et qui explique une telle mise au banc de cette approche de la part du monde scientifique conventionnel ; un défaut manifeste qu'on retrouve aussi dans la présentation et la diffusion de l'approche du Dr Claude Sabbah, et qui est puise d'ailleurs très largement dans celle du Dr Hamer.

Lors de ma rencontre (à sa demande) avec le Dr Claude Sabbah, début mars 2007, celui-ci est resté muet suite à la question posée des raisons d'une telle imapasse dans son chef.

La publication d'articles dans des revues scientifiques ad hoc constitue le passage obligé pour qu'une découverte, quelle qu'elle soit, puisse se voir un jour reconnue et répercutée, le plus positivement possible, dans les médias.

En l'absence d'une telle reconnaissance, une prétendue avancée, fût-elle révolutionnaire, sera taxée, au mieux de magique, au pire de charlatanesque. C'est bien ce qui se passe tant pour l'approche du Dr Hamer que pour celle du Dr Claude Sabbah ; la fondation américaine "Heal Breast Cancer Foundation" veut se prémunir de l'effet négatif et plus qu'handicapant à la poursuite de son oeuvre, que générerait une seule référence aux découvertes du Hamer ; d’ailleurs, le monde scientifique officiel n’a fait aucune critique par rapport à cette fondation et ce qu’elle a entrepris, précisément parce qu’elle respecte les règles en usage.

Exemplative, à cet égard, la réaction de ce médecin :

« Même si je m’intéresse à cette méthode, même si je m’inspire de ses théories pour soigner les malades, même si je le connais bien, je ne voudrais pas que mon nom soit associé au sien, nous dit un médecin de Lille. Il est trop contesté et beaucoup de gens s’en revendiquent qui font tout et n’importe quoi. »

http://www.medecines-douces.com/ accoler à ce qui précède : impatient/270sep00/hamer.htm
Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Edited by de Villers Grand-Champs Cédric on Apr. 10 2009


Labrique Baudouin
on Apr. 9 2009
Beaucoup (trop) d'affirmations sous la plume de Lucas mais sans (suffisamment de) preuves !

Concernant, le Dr Hamer, je ne juge pas la personne propre mais le personnage public et seulement au travers de ses actes, conformément à cette pensée de La Rochefoucauld :

"On ne doit pas juger d'un homme par ses grandes qualités, mais par l'usage qu'il en sait faire." (Réflexions diverses ou Sentences et maximes morales)

Un seul exemple, ses fameuses (fumeuses ?) "vérifications scientifiques" présentées dans une forme trop simpliste (pas de protocole ...) ne pouvaient que susciter que le rejet de ses pairs ;

Pire, pourquoi ne pas avoir fait l'effort de publier les statistiques ou de n'avoir pas pris la peine de mettre à disposition de la communauté scientifique les éléments statistiques qui lui ont permis d'asseoir ses découvertes, (selon ce qu'il en dit, mais en l'occurrence on est comme "obligé" de le croire) ?!...

Beaucoup de personnes parlent de ces statistiques (chiffres de 10.000 à 15.000, voire le double, avancés), comme s'il était prouvé qu'elles existent et pourtant aucune preuve et n'en a été donnée : on est obligé de croire sur paroles ici encore ceux qui en font référence !

Pareils comportements ne sont évidemment pas le fait de véritables scientifiques !

Tout le reste n'est qu'au mieux, gratuits postulats, au pire, verbiage qui n'abusera que son auteur...

Dans de telles conditions, se congratuler à propos de la manière dont on perçoit (subjectivement) le Dr Hamer me paraît aussi futile.


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Edited by julien on Apr. 17 2009

de Villers Grand-Champs Cédric - on Apr. 9 2009
" Tout le reste n'est qu'au mieux, gratuits postulats, au pire, verbiage qui n'abusera que son auteur...

Dans de telles conditions, se congratuler à propos de la manière dont on perçoit (subjectivement) le Dr Hamer me paraît aussi futile.


Baudouin Labrique, psychothérapeute "


Quand les congratulations vous sont adressées, vous semblez le ressentir autrement ! J'en veux pour exemple : ... "-------------------------------------------------------------------------------- Baudouin Labrique a écrit: "Sous le lien cité, voici des questions qui y sont posées et auxquelles on tente de répondre ainsi que les titres des informations données ".

Bonjour à Baudouin Labrique, je tenais à vous souhaiter tout d'abord la bienvenue et d'autre part à vous remercier pour ces précisions apportées et par la même occasion, vous féliciter pour la qualité du contenu de votre site

Bien amicalement Cédric Baudouin Labrique Répondre · Citer le 8 mai 2007


Cirdec :

Merci pour vos appréciations qui me font chaud au coeur et qui m'encourage à continuer ; "l'union fait la force" et vous aussi vous participez à faire monter le niveau de conscience des gens"...


Il est certain qu'aujourd'hui, je n'en dirais plus autant. compte tenu de l'ambigüité de vos propos, Mr. Labrique ! A se demander si parfois vous ne perdez pas le Nord ? À bon entendeur, salut! Cédric


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
(modified by julien)
Labrique Baudouin - on Apr. 10 2009
A De Villers Grand-Champs Cédric, qui avance : "ambigüité de mes propos.

Affirmer n’étant toujours pas prouver, merci de me dire en quoi exactement mes propos le sont !


Baudouin Labrique, psychothérapeute
de Villers Grand-Champs Cédric - on Apr. 11 2009
" A De Villers Grand-Champs Cédric, qui avance : "ambigüité de mes propos.

Affirmer n’étant toujours pas prouver, merci de me dire en quoi exactement mes propos le sont ! "


Monsieur Labrique !

Ce serait vraiment vous accorder trop d'honneur que de vous consacrer de mon temps et marquer une reconnaissance d'un intérêt quelconque pour le contenu de vos écrits, que de vous répondre pourquoi j'estime que vous êtes ambigu. Polémiquer ne m'intéresse pas et votre penchant légaliste, juriste, procédurier dans lequel vous vous réfugiez,fait de vous un être tiède à l'abri de toutes critiques ou contestations. Ah! prudence, quand tu nous tiens... Ausssi, ai-je fait le choix de vous ignorer et je vous demande de faire pareil à mon égard. Cédric


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
Labrique Baudouin - on Apr. 11 2009
" Cédric qui écrit : Ce serait vraiment vous accorder trop d'honneur que de vous consacrer de mon temps et marquer une reconnaissance d'un intérêt quelconque pour le contenu de vos écrits, que de vous répondre pourquoi j'estime que vous êtes ambigu. Polémiquer ne m'intéresse pas et votre penchant légaliste, juriste, procédurier dans lequel vous vous réfugiez,fait de vous un être tiède à l'abri de toutes critiques ou contestations. Ah! prudence, quand tu nous tiens... Ausssi, ai-je fait le choix de vous ignorer et je vous demande de faire pareil à mon égard. Cédric "


"Bravo" pour la dérobade ...


Baudouin Labrique, psychothérapeute

de Villers Grand-Champs Cédric
on Apr. 5 2009
Bonjour à toutes et à tous et au Dr. Lucas en particulier à qui je souhaite la bienvenue sur le site d'AST !

Les commentaires du Dr. Lucas démontrent de façon irréfutable, combien il est indispensable de se référer à la loi d'airain du Dr. Hamer et non aux plagiats opportunistes, déviationnistes, nombrilistes, faussaires, retourneurs de veste, médisants, quémandeurs de remercjements injustifiés ou même escrocs de tous bords ..., qui tentent de se l'approprier !!!

D'où la nécessité absolue et évidente de créer ce site http://www.allaboutgnm.org qui, j'ose l'espérer, remettra les pendules à l'heure une fois pour toutes !!! Merci à vous, Dr. Lucas pour votre mise au point que j'estime être des plus utile, nous sortant je l'espère de cette regretablr confusion .


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois
Lucas
on Apr. 3 2009
Je suis médecin et je connais très bien le Dr Ryke Geerd Hamer, ses lois biologiques et la somme colossale de ses travaux. Cette connaissance m'autorise à commenter la lettre reproduite ici.

Pour ma gouverne, la vision hautement subjective et négative de Jean-Jacques Crèvecoeur envers le Dr Hamer et ses proches collaborateurs commande une mise au point, d'autant plus qu'elle représente chez lui un virage à 180 degrés pour le moins renversant !

Selon moi, quand on porte comme il l'a fait un homme aux nues pour ensuite l'accuser de tous les maux, passant ainsi d'un extrême à l'autre, dans un cas comme dans l'autre, le discernement fait cruellement défaut.

Jean-Jacques Crèvecoeur aura-t-il rédigé sa mise au point sur son DVD "Seul contre tous" sous la menace et la peur de subir la même Inquisition que le savant, comme Galilée en son temps, ou c'est la récente mise en garde (recopiée ci-après, inexactitudes et fautes d'orthographe incluses ! Avis au Webmestre !) publiée sur le site français de Médecine nouvelle germanique à l'effet que le dit DVD n'a pas été approuvé par le Dr Hamer qui l'aura rendu fou furieux ? Je n'ai pas de réponses à cette interrogation, mais la question se pose.

"09/03/2009 - confirmation du Dr Hamer au sujet du DVD : "un contre tous" Le Dr R.G. Hamer a encore affirmé récemment que l'auteur du DVD, "un contre tous", ne respecte pas son autorité. Le Dr R. G. Hamer lui a interdit la diffusion de ce film, fait à son insu, sans son autorisation, et volé les images et photos sous copyrith. De plus vous devez savoir que le Dr R.G. Hamer ne perçoit aucun droit d'auteur sur ce DVD."

Jean-Jacques Crèvecoeur nous sert une leçon d'humilité dans un contexte assez obscur et cela commande assurément un questionnement et des éclaircissements. Je crois être bien placé pour dégager quelques points sensibles de sa longue communication.

Il est juste d'affirmer que la Médecine nouvelle germanique est scientifique, exigeante, rigoureuse, complexe, etc. Mais il est faux de prétendre que les médecins de formation classique sont les mieux placés pour pratiquer selon les cinq lois biologiques !

Argumentaire = Outre une solide base en anatomie, tout ce que nous apprenons dans une faculté de médecine est à revoir ! Autrement dit, la formation médicale intégrée et le conditionnement mental représentent plus un obstacle qu'un passage vers une nouvelle conception de la santé. Les spécialistes sont encore moins bien placés que les généralistes, si vous suivez bien mon raisonnement. Spécialiste, je ne dois pas seulement tout désapprendre, je dois également acquérir toutes les autres disciplines, incluant la psychiatrie, car nous ne pouvons plus traiter l'homme en pièces détachées!

Ensuite, nous devons acquérir les deux niveaux manquants à notre formation = 1) l'étude du cerveau, cartographié par le Dr Hamer, les différents feuillets embryonnaires, la lecture de scannographies cérébrales, etc. et 2) la psyché, donc tous les chocs biologiques identifiés (les patients en ont souvent plusieurs, connus et inconnus, petits et grands, conscients et inconscients, avec des corrélations aux différents "cerveaux", ancien et nouveau, selon l'évolution humaine à partir de l'anneau archaïque!).

Et ce n'est pas tout ! Nous devons encore bien connaître les substances, la pharmacopée, les vitamines, les minéraux, les aliments, leur nature, le moment précis de leur administration, selon qu'elles sont, ces substances, sympathicotoniques ou vagotoniques. Nous ne pouvons plus rien prescrire sans considérer la condition précise (souvent plusieurs chocs à la fois sont impliqués) et la phase précise où en est le patient. Pour certains cancers, prescrire un jeûne par exemple, est totalement contre-indiqué.

Donc, un praticien de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), un homéopathe ou un acupuncteur, pour donner quelques exemples, qui soigne déjà la personne dans sa globalité, devance et le médecin et le psychothérapeute sur le terrain de la Médecine nouvelle !

Les résultats et les statistiques du Dr Hamer et ceux qu'obtiennent ses élèves concordent. Jean-Jacques Crèvecoeur néglige une précision fondamentale, à savoir que la non correspondance observée n'est pas le fait des praticiens de la Médecine nouvelle germanique, mais de ceux des approches diluées et hautement superficielles s'en inspirant!

Nous ne pouvons reprocher au Dr Hamer ses mises en garde contre ces approches, dont certaines ont été développées par ses anciens élèves. À leur égard, il agit comme agirait le recteur d'une faculté devant le manque de formation et de rigueur d'étudiants qui se lanceraient prématurément en médecine!

Les échecs sont attribuables à ces fumistes orgueilleux, corrompus et malhonnêtes ayant fait fi des exigences de rigueur et des années d'études obligées les rebutant. Ils induisent en erreur la population sur la personnalité de l'homme intègre, bourreau de travail et grand humaniste dont ils n'ont intégré qu'une infime partie des titanesques recherches! Les seuls succès de ces fumistes s'expliquent : si vous ne contrecarrez pas les efforts du corps en train de se réparer, le patient guérira tout seul !

Jean-Jacques Crèvecoeur a tourné le dos au Dr Hamer pour suivre le Dr Claude Sabbah. Ainsi donc, les actes de foi et d'allégeance dont il témoigne pour signifier l'ingratitude du Dr Hamer envers lui sont pour le moins curieux !

Ensuite, selon mes sources, il aurait vu le vrai visage du Dr Sabbah et aurait tout fait pour se dissocier de ce fumiste. Mais il retient la PNL, la plus grande force de son deuxième maître.

Maintenant, il s'oriente vers une version plagiée, carrément, et hautement diluée de la Médecine nouvelle germanique, j'ai nommé la Métamédecine !

Et demain, ce sera quoi ? J'en suis à me demander si la réponse n'est point : n'importe quoi pourvu que j'attire à moi la foule ! Je questionne sérieusement son propre équilibre. Est-ce une girouette ou un caméléon ? Si sa spécialité n'était pas de guider les autres vers l'équilbre par le biais de ses conférences, je ne questionnerais pas son propre équilibre, cela va de soi.

Le Dr Hamer est un scientifique très absorbé par son travail, dont le but n'est pas sa propre gloire, mais le mieux-être de l'humanité! Des centaines de personnes frappent à sa porte. Il accorde son temps aux malades et aux étudiants naguère sérieux ayant fait toutes leurs preuves. Et il ferme sa porte aux autres.

Je puis comprendre la frustration de Monsieur Crèvecoeur en mal de reconnaissance, mais cela ne l'autorise pas à induire les gens en erreur.

Le Dr Hamer et ses proches collaborateurs sont très prudents et très vigilants comme nous le serions tous, si nous avions :
- subi les foudres de l'Inquisition moderne et des médias sous contrôle;
- reçu des menaces de mort;
- échappé miraculeusement à des tentatives répétées d'assassinat;
- croupi en prison, à cause de fausses accusations et de preuves falsifiées ou pour avoir refusé d'abjurer ses découvertes et se reconvertir au dogme médical;
- vu les forces de l'État débarquer à l'improviste, nous menotter et séquestrer notre propre enfant pour le traiter de force par chimiothérapie, provoquant chez cet enfant un choc épouvantable, une crise cardiaque et, par le traitement toxique, le rendant stérile à vie (Olivia Pilhar) -Etc. (Vous connaissez la Loi anti-secte !)

Jean-Jacques Crèvecoeur n'a subi de son aveu propre qu'un interrogatoire et une interdiction, mais ose traiter ces personnes durement éprouvées de paranoïaques sectaires et orgueilleuses ! Avec ses maigres rudiments de Médecine nouvelle germanique et sa formation en Biologie Totale des êtres vivants, il se permet de leur reprocher leur manque d'ouverture à sa candidature pourtant indéfendable!

Le Dr Hamer s'est dit soulagé d'apprendre que Jean-Jacques Crèvecoeur ne reçoit plus de patients et ne se consacre plus à la médecine, étant donné son ignorance et les dommages irréversibles causés à certains de ceux-là malgré ses bonnes intentions, lors de sa courte carrière de thérapeute.

Notez au passage que le Dr Hamer est Allemand et donc que l'un de ses collaborateurs a dû lui faire la traduction ! Notez également qu'il est toujours tenu au courant du sort des patients qui à l'échelle internationale ont été vus par ses élèves et les élèves de ceux-ci et donc, que le parcours des dits patients et les dommages causés par les différents thérapeutes consultés auparavant sont connus de lui. En conséquence, nous pouvons toujours rendre, en conscience et toute connaissance de cause, à César ce qui revient à César !

Le Dr Hamer est d'avis que Monsieur Crèvecoeur a rédigé sa lettre sous l'emprise de la panique, peu de jours après avoir compris qu'un Hamérien avait vu l'une de ses anciennes patientes, après ses premières consultations avec le Dr Sabbah. Le cas extrêmement troublant a été porté à mon attention. Le conflit a été mal identifié, le syndrome CCR (canaux collecteurs du rein) négligé, toutes les prescriptions ont aggravé la condition à l'origine simple, la dame étant en résolution d'un conflit récent. À moins d'un miracle, elle n'y survivra point...

Je donne entièrement raison à Monsieur Crèvecoeur quand il fustige l'improvisation et en conséquence, les pièges, les difficultés et les impasses qui en découlent. Mais je ne suis pas convaincu qu'il puisse traiter ce sujet avec compétence.

Je ne suis pas en mesure de commenter la tardive nouvelle de son cancer guéri, à la source de son souhait de mieux faire connaître la Médecine nouvelle germanique, ses données cliniques étant insuffisantes et plus que tout, illogiques et contradictoires.

Il ne me reste qu'à vous remercier pour votre ouverture face à une vision divergente, en espérant que vous ne tirerez pas de conclusions hâtives de son opinion, de la mienne ou de tout autre, mais prendrez le temps d'approfondir le sujet et de faire soigneusement vos propres recherches et vérifications. Avant de juger en bien ou en mal, cet exercice est toujours de mise !

En mon âme et conscience, j'ai livré ce que j'estime juste et vrai à la lumière de mes connaissances. Vous pouvez également consulter les sites officiellement reconnus de Médecine nouvelle germanique pour vous informer correctement. Je recommande surtout le site international en construction www.allaboutgnm.org, car je l'estime extrêmement bien fait et très clair avec ses illustrations anatomiques et ses diagrammes de grande qualité. On m'assure que d'ici 2010, les traductions seront complétées et le contenu considérablement augmenté, en commençant par les maladies les plus souvent diagnostiquées à notre époque.

Lucas Laflamme
- Apr 03

de Villers Grand-Champs Cédric
on Mar. 19 2009
!!! Soyons démocrates à la manière de Coluche !!!

de la part de Cédric
Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois


Pour l'homme, c'est le temps qui passe. Pour le temps, c'est l'homme qui passe.

Proverbe chinois

Labrique Baudouin
on Mar. 19 2009
Je risque encore de surprendre plus encore en écrivant ce qui suit à propos du décret ministériel (France) interdisant les conférences sur le Dr Hamer de JJ Crèvecoeur

DURA LEX SED LEX !

Rejetant par avance toute position machiavélique ("L'Enfer est pavé de bonnes intentions"), Le légaliste que je suis en plus ne peut que comprendre et accréditer de telles dispositions parce qu'elles sont respectueuses de la Loi, même si cela se fait apparemment au détriment d'une certaine liberté d'expression : cependant, un tel décret a été promulgué au vu des désordres publics qui seraient à craindre (cf. article L2212-2) ; certes, l'opinion grand public n'a certes pas été correctement forgée objectivement puisqu' elle ne peut se baser que par le truchement de ce que permt le filtre déformant des grands médias résolument friands de sensationnalisme et immanquablement asservi à la pensée unique .

Dans de telles conditions, une conférence organisée avec la projection d'un film (ce dernier lui rendant inconditionnellement hommage) au destin du Dr Hamer apparait alors comme une provocation et est de nature à créer un désordre public qu'il faut éviter vu les risques associés ; comme le dit l'adage populaire :" la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres." ; je ne peux que considérer, en l'occurrence, que, suivant la sagesse populaire, de "deux maux il faut toujours choisir le moindre".

De plus, analogiquement à ce que je l'ai déjà fustigé dans la critique faite par rapport à cette approche dérivée de celle du Dr Hamer et que constitue la "Biologie-Totale" (initiée et enseignée par le Dr Claude Sabbah), il s'est trouvé des médecins qui ont ensuite intégré la "Médecine Nouvelle" du Dr Hamer dans leur pratique se mettant ainsi ouvertement hors la loi : les divers codes de déontologie médicale existants partout dans le monde indiquent que l'art de guérir (médical) ne peut s'exercer qu'en conformité avec ce que la science médicale conventionnelle intègre comme approches reconnues et acquises suivant les données actuelles et acquises de cette science.

On pouvait notamment et légitimement craindre que certaines activités publiques centrées sur le Dr Hamer et faisant la promotion de ses théories (et ainsi projetées en France dans cette tournée de mars 2009 par Jean-Jacques Crèvecoeur) auraient pu inciter d'autres médecins à intégrer dans leur pratique ce type d'approche non reconnue et donc illégalement.

Je ne suis pas persuadé personnellement que c'est en agissant contre la Loi qu'on prendra le chemin le plus approprié pour faire évoluer des idées qu'on trouve justes ; d'ailleurs je pense retrouver cette attitude juste en filigrane de cette sorte de "mea culpa" auquel s'est livre Jean-Jacques Crèvecoeur dans ce qui suit, quand il avoue : "En agissant comme cela, je ne fais que retarder l’avancement de la cause, plutôt que de l’accélérer."

"Celui qui base ou croit baser sa conduite - interne ou externe, de sentiment ou d'action - sur un dogme ou un principe théorique qu'il estime indiscutable, court le risque de devenir un fanatique."(Miguel de Unamuno in "Le sentiment tragique de la vie")


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Edited by julien on Apr. 17 2009

Lucas - on Apr. 4 2009
Labrique Baudouin :

Le psychothérapeute Christian Flèche a pu montrer en quoi la manière d'exercer la thérapie chez Hamer trahit une absence de "vraie thérapie" et constitue en fait une "allopathie psycho-comportementale" toute empreinte de "psychorigidité"

La manière est propre à chacun et cela concerne essentiellement la personnalité. Donc, cette généralisation de Monsieur Flèche est hautement subjective. Ses perceptions ne sont toujours que le reflet de sa vision propre laquelle se base sur son propre système de valeurs et de croyances. Et en ce sens son argumentation personnelle est orientée, biaisée et irrecevable d'autant dans un contexte où de nombreux autres élèves du Dr Hamer ne partagent pas du tout son opinion et l'estiment même egotique, cela pour savoir qu’il ne ménage pas les ego, selon sa personnalité intransigeante.

Une forte proportion de personnes ayant oeuvré avec le Dr Hamer pendant des années ou ayant été traitées par lui louent sa droiture, sa transparence et son profond humanisme. Il a les mains chaudes.

Ilsedora Laker, une experte en lecture de scannographies cérébrales de Toronto, au Canada, a été formée par lui et travaille avec lui depuis le milieu des années 1990. Cette Hamérienne enseigne et reçoit des patients. La dame est en communication constante avec le Dr Hamer. Pourquoi ne pas recueillir également son opinion très avantageuse, pour sa part, plutôt que de ne retenir que celles des détracteurs du savant qui n'ont même pas complété leur formation ni suivi le dévelopement prodigieux des travaux depuis lors ?

Cea dit, vous conviendrez sans peine que la rigidité n'est jamais dans une thérapie (la Médecine nouvelle germanique n'est point une thérapie à la base. Ce sont cinq lois biologiques, une science naturelle, outils précieux à la disposition de tout médecin ou thérapeute), mais dans celui qui applique celle-ci !

Nous savons qu'il y a chez les Hamériens, comme nous savons qu'il y a chez des médecins et des psychothérapeutes, des personnes rigides. Tout thérapeute ayant reçu une formation sérieuse a aussi reçu celle sur l'éthique et celle sur les relations humaines. Si vous croyez que seuls les psychothérapeutes savent interagir sur le plan humain, bien vous vous leurrez.

Ici encore, au pilier rationaliste qui scelle "l'art de guérir" et qui voudrait donc faire croire que c'est par le savoir (théorique) que les médecins vous guérissent, les Hamériens tombent dans le même panneau : faire croire que le (seul) savoir théorique transmis par Hamer est bien plus important et plus approprié que celui détenus par les médecins ! Vu de loin, on pourrait alors croire à une sorte de guerre de chapelles...

Dans la médecine d’école, le médecin est ou généraliste ou spécialiste. Une seule spécialité souvent !

Dans la médecine nouvelle germanique, le Hamérien acquiert par sa formation complète toutes les spécialités. Donc il doit s’astreindre à des années d’études après sa formation complétée pour approfondir la matière. Il doit maîtriser toutes les spécialités incluant la psychiatrie!

La vieille et la nouvelle médecine sont incomparables et pour cause! La nouvelle est supérieure, cela va de soi. Trouvez-moi un seul médecin de formation classique ayant étudié toutes les spécialités et compétent en chacune. Vous n’en trouverez aucun !

Le savoir théorique n’a aucune valeur tant et aussi longtemps qu’il ne se valide pas dans la pratique, que vous n’exercez pas encore l’art de guérir et que ne se vérifie pas votre compétence à rétablir l’équilibre rompu.

Vous tombez dans le panneau de votre ignorance des hautes exigences de cette médecine. Le Dr Hamer nous transmet la science et maintenant chaque individu connaissant cette science a la responsabilité de son application dans une approche humaine.

Vous ne pouvez mettre sur le compte de la loi gravitationnelle le fait qu’un avion s’écrase au sol. Et ce n’est qu’en observant la chute des corps que nous savons que la loi est juste. Il en est de même pour les cinq biologiques découvertes pas le Dr Hamer. Nul besoin de formules scientifiques pour les comprendre, l’observation suffit. Par ces lois biologiques, la nature exprime de façon éloquente son fonctionnement.

Vous attaquez le Dr Ryke Geerd Hamer sur toutes les tribunes avec non point votre savoir (il est inexistant), mais les élucubrations d'autrui, dont Flèche, un psychothérapeute symbolicon, un médecin de Lille anonyme, Jean-Jacques Crèvecoeur, un orateur et un biographe non autorisé, etc…

Le Dr Hamer n'est pas rigide. Il manque définitivement de patience envers ses élèves. Il est né sous le signe du Taureau Je ne connais pas bien l'astrologie mais certains l’abordant avec sérieux m'assurent que cela correspond bien à la personnalité entière de l'homme. Il ne fait aucun compromis quand il est question de rigueur. On pourait le comparer à un éléphant dans une boutique de porcelaine.

La porcelaine est belle mais hautement fragile…

Vos références sont de la porcelaine !

Lucas
(modified by julien)

Labrique Baudouin
on Mar. 19 2009
Je prends le risque (comme d'habitude de ne pas aller dans le sens attendu).

Voici parmi les autres points que je commente sur ma page consacrée au DVD sur Hamer, deux commentaires :

"* je ne suis pas juste quand je laisse entendre dans «Seul contre tous » que 92 % des patients de Hamer étaient encore en vie, 5 ans après leur diagnostic de leur cancer (alors que le taux de réussite de la Médecine d’école est de 30 %). Non pas que ce ne soit pas vrai, historiquement. C’est vrai, et ça été prouvé devant un tribunal, lors d’un des procès de Hamer. Mais ce qui n’est pas juste, c’est de sous-entendre que toute personne qui pratiquerait la thérapeutique de Hamer aurait les mêmes taux de réussite. Car la réalité, sur le terrain, est très différente"

Effectivement et suivant ce que j'observe, le savoir est beaucoup moins important que le savoir-être et le savoir-faire qui font cruellement défaut chez trop de personnes qui s'adonnent au "décodage biologique"

"* je ne suis pas juste quand je lance l’information à travers un DVD, donnant l’espoir à des milliers de personnes atteintes du cancer, alors que je sais qu’il n’y a pratiquement pas de médecins formés à la Médecine Nouvelle pour les accompagner. Et si on n’est pas médecin, il est difficile d’accompagner les complications qui interviennent souvent en phase de réparation "

"si on n'est pas médecin" : je m'inscris totalement en FAUX contre cette idée toute dogmatique analogue à celle que véhiculent des médecins ou pas "Hamériens" comme ils se nomment ; car leur savoir "hamérien" (à supposé même qu'il est proche du savoir de Hamer, qualitativement et quantitativement) ne prédispose en aucun cas de pouvoir vraiment accompagner les patients sur le plan (réellement) psychothérapeutique, car il implique sine qua non un savoir-faire et un savoir-être pratiquement absent dans tout ce qui est diffusé ; dans aucun des écrits de Hamer on y fait référence

Le psychothérapeute Christian Flèche a pu montrer en quoi la manière d'exercer la thérapie chez Hamer trahit une absence de "vraie thérapie" et constitue en fait une "allopathie psycho-comportementale" toute empreinte de "psychorigidité"

Ici encore, au pilier rationaliste qui scelle "l'art de guérir" et qui voudrait donc faire croire que c'est par le savoir (théorique) que les médecins vous guérissent, les Hamériens tombent dans le même panneau : faire croire que le (seul) savoir théorique transmis par Hamer est bien plus important et plus approprié que celui détenus par les médecins ! Vu de loin, on pourrait alors croire à une sorte de guerre de chapelles...

D'un côté comme de l'autre, manquent en fait tout le savoir-faire et le savoir être qu'offre l'incontournable accompagnement psychothérapeutique et qui fait toute la différence en termes d'efficacité. Les psychothérapeutes aguerris à l'accompagnement psychobiologique des maladies n'ont en effet pas attendu ni Hamer ni Sabbah pour arriver à aider des patients à se guérir de leur maux psychosomatiques !

Du côté des médecins, on peut le comprendre puisque le pont de vue est strictement rationaliste et matérialiste et donc qu'on se borne (dogmatiquement) à ce qui est en aval (médecine symptomatique) ; du côté des Hamériens, on prétend s'occuper de prendre en charge la résolution des conflits qui se sont donc somatisés et donc on est bien dans du psychologique ; pourtant Hamer fait une indéniable allergie à la psychologie

Le psychothérapeute Christian Flèche avait d'ailleurs bien pointé les affres de la seule transmission du (seul) savoir et qu'il soit même authentiquement révolutionnaire :

"ABSENCE DE STRUCTURE PEDAGOGIQUE :

Le docteur Hamer est un chercheur, un inventeur, pas un directeur pédagogique, pas un professeur. Avec pour conséquence peu de thérapeutes pouvant utiliser ses propositions à la suite des ateliers. Il m'a fallu me prendre en charge dans l'intégration de ses apports fabuleux.

De plus, je me suis rendu compte combien il est exclusif, comme si, lui et ses proches, disait : « vous ne pouvez pas traiter les malades, c'est trop compliqué. Il vous faut étudier, apprendre, mais on ne vous dit pas comment. Et puis si vous faites autres chose que ce que nous vous disons (relaxation, allopathie, psychanalyse, ...), ce n'est pas bien, ce n'est pas efficace, ce n'est pas cela soigner des malades. »

Ressenti partagé par beaucoup de stagiaires qui, aussitôt enthousiasmés, étaient aussitôt découragés. Au bout du chemin, très peu continuaient ces week-end où il était répété de façon passionnante les mêmes éléments de base.
"


Baudouin Labrique, psychothérapeute


Baudouin Labrique, psychothérapeute

Edited by julien on Apr. 17 2009

Share
Post to Facebook
Tweet about this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent files
Forum »
See also