Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «   "Biologie totale: des pratiques douteuses, voire dangereuses" «  

"Biologie totale: des pratiques douteuses, voire dangereuses"

« Previous Next »
 

Alors là, je n'en reviens pas. Sur le  blog de Louis Cornelier,  nous avons l'immense honneur d'avoir le Grand Charles Berliner en intervention et cherchant de l'aide !

Ex-tra-or-di-nai-re !!!

Pour ceux et celle qui ne le connaissent, cette personne est un activiste anti-secte

Ce même médecin, qui partout ou il passe nous revient avec le cas malheureux de la petite Aniëlle. Triste destin de cette petite fille qui n'est pas décédée par la faute d'un thérapeute en Biologie totale, il faut que cela soit dit, mais ce médecin le fait croire en faisant l'amalgame.

Ensuite il nous revient toujours avec le même cas d'une personne souffrant d'un cancer du sein, dont il se dit fier de l'avoir "récupérée".

A défaut de pouvoir faire état d'autres "exemples", il cite partout ces deux seul cas depuis 2003 : Le Vif l'Express en 2003 "Le coup de marteau du Docteur Hamer", Sciences et Avenir "Les gourous en blouse blanche", Les nombreux séminaires anti-sectes, Les émissions TV de la RTBF entr'autres du 19/06/06 et  Rtl+ du 31/01/07 ou le Professeur en psychologie Isidore Pelc A modéré les propos de Charles Berliner, notamment à propos du rôle psychologique dans la maladie, que l'Evidence Base medecine étudie enfin sérieusement et l'intègre progressivement dans son art.

Les dernières en date, la Une du journal Le Soir "L'Etrange médecine du Docteur B, les journaux flamand "La Biologie Totale tue les patients". A remarquer que ce brave médecin dans ces journaux, se fait photographier devant la plaque de chirurgie d'un grand hôpital universitaire bruxellois, cela à plus de poids et l'on peut croire qu'il est chirurgien.

Croyez vous qu'il soit chirurgien ? Que neni,  il est un simple médecin généraliste. Autres article dans le magazine Ciné-Revue, sans oublier 5 pages dans le journal de l'Ordre des Médecins.

Revenons au cas de cette dame souffrant d'un cancer du sein, Il nous fait croire que ce médecin a refusé de la laisser subir une opération  Voici ce que ce médecin  nous répond "... j'ai simplement accepté de l'accompagner, alors qu'elle refusait de subir une opération et voulait se suicider" Et voici ce que Jean-Jacques Crévecoeur qui connaît personnellement ce médecin incriminé nous dit "Je connais personnellement le Docteur EV (cité dans l'article sous les initiales EV), depuis 1989, avec qui j'ai collaboré à plusieurs reprises dans des groupes de recherche pluridisciplinaire. Je connais sa patiente, atteinte d'un cancer du sein, dont je tairai le nom, par discrétion déontologique; elle vient de me contacter parce qu'elle est complètement déstabilisée par les pressions exercées sur elle pour qu'elle mette fin au processus qu'elle a choisi en toute liberté, pour se guérir de son cancer."

Charles Berliner nous dit encore "Comme celui de ce responsable d'une maison de repos, qui accueillait une personne âgée soignée par un disciple de Hamer. Elle souffrait d'une infection bronchique, mais son médecin traitant ne voyait pas l'intérêt de se déplacer vu le traitement par ondes qu'il lui envoyait. Il avait une carte abstraite et colorée où figuraient son nom et celui de sa patiente, censée lui donner le courage de décéder ou de guérir. Il lui prescrivait des inhalations de thym et de cannelle. Elle s'est éteinte dans un état d'encombrement bronchique incroyable. » Quand Berliner nous parle "d'un disciple de Hamer" il faut comprendre Le Docteur B, EV, V, ou plus récemment Docteur X qui est toujours et uniquement la même personne. Voici ce qu'il en est  et de citer Jean-Jacques Crévecoeur, Cela me fut également confirmé par l'intéressé "Quant à la vieille dame à laquelle il est fait allusion, morte dans une maison de repos il y a quelques années, c'était la grand-mère du Docteur EV, âgée alors de 86 ans et à l'agonie: son petit-fils s'est simplement opposé à un acharnement thérapeutique voulu par la nouvelle direction de la maison de repos qui ne voulait pas ternir son image en ayant un mort dans son institution, juste après la reprise de celle-ci." Les soit-disant signes cabalistiques colorés n'étaient autre qu'un dessin fait par l' un de ses petit enfant.

Que nous demande Charles Berliner ? "Des solutions pour freiner cette tendance".

Mais alors, lui qui nous fait croire que depuis des années il a des centaines de témoignages contre cette médecine, nous nous apercevons que son dossier est désespérément vide.

Déjà 2003, en droit de réponse à l'article du Vif l'Express "Le coup de marteau du Docteur Hamer, Jean-Jacques Crévecoeur avait dans une lettre ouverte,  demandé la vérification  :

"Le deuxième défi que je lance, c'est au Docteur Berliner que je l'adresse. Je lui lance un défi scientifique. Celui, tout simple, d'accepter de vérifier les hypothèses du Docteur Hamer. Cette démarche a déjà été entreprise plusieurs fois, dans quelques universités: à chaque fois, les conclusions des commissions d'experts ont été unanimes: « Nous avons vérifié que tous les points de la théorie du Docteur Hamer, se vérifie dans 100 % des cas ». Ces experts, d'après vous, étaient-ils des patients fragilisés par leur maladie ? Étaient-ils des charlatans ? Étaient-ils fous ? Non, tout simplement des scientifiques (médecins, cancérologues, chercheurs universitaires, biologistes, etc.), travaillant tous dans des facultés universitaires officielles."  

Dans l'émission du 19/06/06 sur la RTBF, a la question du commentateur "Seriez-vous d'accord pour vous rencontrez et vérifier le bien fondé de ces approches" le Docteur Berliner a répondu par l'affirmative, qu'il était d'accord de les rencontrer.

Hors depuis cette émission plusieurs thérapeutes et médecins ont demandé la vérification, et ils leur a toujours été répondu un non catégorique.

J'ai une question pour Charles Berliner : quand est'il du cas Mélanie Cailliau ?

 Cette jeune fille de 22ans décédée suite à une bavure d'un médecin pratiquant l'Evidence Base Medecine La confiance en son médecin généraliste lui a été fatale ! Mélanie est décédée le 29 mai 2004 des suites d'une décompensation cardiaque dont l'origine était une varicelle contractée quelques semaines plutôt. Malgré plusieurs contacts téléphoniques, 2 consultations, la dernière ayant eu lieu quelques heures à peine avant son décès, le médecin généraliste de Kraainem a constamment sous estimé l'état de santé de Mélanie, ignorant l'historique et les signes avant-coureurs des problèmes cardiaques sévères. Il a toujours été rassurant quant au pronostic. Notamment lors de la dernière consultation, alors que les symptômes étaient : vomissement, douleurs dans le dos et le ventre, essoufflement, rétention d'eau, fatigue intense, faiblesse générale, perte de connaissance dans le cabinet avec une tension artérielle de 6.5, il dira : «Dans deux jours tu pourras t'oxygéner dans le parc» ou encore «tu es comme une Justine Hénin sur un court de tennis qui se dit qu'elle ne peut pas jouer» ou encore «mon fils en 7ème année de médecine avaient les mêmes symptômes» ou encore «quand cela ne va plus, certains partent pour quelques jours en Egypte» !

Mélanie décèdera dans la douleur quelques heures après avoir entendu ces paroles réconfortantes !

Plainte a été déposée au Conseil de l'Ordre des Médecins le 06/04/2004.

Le 25/07/2005 Un arrêté ministériel donne, pour une durée de 2 ans, l'agrément de maître de stage en médecine générale au Dr Bernard DUPONT !

Le 18/08/2006 Bernard DUPONT bénéficie d'une suspension de prononcé assortie d'une période probatoire de 3 ans.

Le Parquet de la Cour d'Appel de Bruxelles fixe la date de la première audience en appel au 9 février 2009.

A ce jour Le Conseil de l'Ordre des Médecins n'a toujours pas fait connaître les suites données à la plainte ...

Et pendant ce temps, le médecin reconnu coupable d'homicide involontaire exerce toujours l'ART de la médecine !

Il faut savoir que Charles Berliner est aussi à l'origine d'un procès contre les ostéopathes car disait-il, "ce sont des charlatans". Procès qu'il a bien évidemment perdu. L'on sait aujourd'hui à quel point l'ostéopathie est efficace dans nombre de pathologies.

Alors, de quoi ou de qui ont-ils peur pour ne pas vouloir vérifier les travaux du Docteur Hamer ?

 Ont-ils peur d'avoir tort ... ou serait-ce parce que le puissant lobby de l'industrie médico-pharmaceutique ne serait pas content de voir se réduire ses plantureux bénéfices du fait que beaucoup de "médocs" deviendraient obsolètes ?

J'en conclu donc que dans leur dossier ils n'ont absolument rien !

Signé : un collectif de patients sauvé par la Biologie totale, n'en déplaise à certains !

by James on Oct. 20 2008