Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Livres anciens «   13 OCTOBRE 1307 à 2008 : QUEL ANNIVERSAIRE ! «  

13 OCTOBRE 1307 à 2008 : QUEL ANNIVERSAIRE !

« Previous  
Non Cirdec …bonjour !...je ne faisais pas allusion au 701 .

Hasard : viendrait de l’arabe : az-zahr = jeu de dés & se dit en latin « alea » ce qui en kabbale voudrait dire grosso modo :le but (a = direction) qui est en lieutenance du souffle divin(Le) poursuivant son but …soit un aller-retour ! Les lettre du mot hasard en français voudraient grosso modo également dire :remise en situation par le feu d’un mouvement créatif plus lié à la matière. Il chiffre 19 ou la diplomatie silencieuse .,tandis que alea = 10 ou enchaînement des faits .

Il en ressort que le hasard dépend bien d’un enchaînement de circonstances, mais qui dépasse les apparences : il est donc plus lié aux champs morphogénétiques qu’aux mathématiques, car il y a une part d’impondérable lié à des égrégores, qui nous dépassent, même dans la prière.

Les mathématiques sont une création de l’esprit qui ont d’abord était filles de la physique avant de la dépasser.et de s’égarer, sous des airs de vérité ,car restant toujours liées au système de la création…tout restant vrai au cœur d’un même système planètaire. Les mathématiques ne sont effectivement là que pour appuyer des paramètres qui les dépassent !

Mais le hasard sort du système planétaire pour entrer dans les enchaînements universels issus de nos pensées et de celles de nos créateurs ….et intermédiaires …ce qui fait beaucoup pour être mathématisé : c’est sans doute pourquoi le hasard des jeux de casino n’a pas réussi à être mathématisable …mais il y a eu des exceptions bizarres…sans doute explicables par le fait que nous restons alors à un niveau très dense & matériel. Toutefois je ne suis pas un expert en maths, même si j’ai soutenu des discussions de prés de deux heures avec quelques polytechniciens (mais sans les équations !) sur des sujets ardus.

25 est le chemin de l’épreuve par excès de raisonnement (esprit)

26 est apprivoiser les circonstances qui donnent une petite chance

27 est un doute mais avec soutien en entreprise qui est obsédé par la forme au point de parfois la dévorer : c’est donc aussi la bouche et la vacuité

Le tétragramme sacré sort donc du raisonnement linéaire au carré pour passer dans le volume (cube) de l’espace & nous ouvre donc une autre dimension que la réciprocité ou la vengeance dans le cadre d’un accord législatif donc linéaire:il OUVRE donc un NOUVEL ESPACE . Votre constatation est donc fort pertinente & instructive

Notez que le 5 est le chiffre de l’homme créateur, le 6 son choix entre le vice et la vertu qui se doit de maîtriser ce qu’il organise et le 7 son accomplissement par écoute de la voie transcendante, le tout sous la coupe de la réflexion et de l’intuition du 2.

Le tétragramme divin est donc bien la charnière entre deux mondes & représente donc bien une petite chance pour l’humanité…ce qui s’est vérifié ! En fait plus qu’une personne ou religion il exprime une :Meta physique. donc une inspiration quantique ..dite souffle divin !

Théosophiquement additionnés ces nombres donnent 7 – 8 – 9 où l’accomplissement (7) par le choix de ses alliés (8) donnent YESOD la lumière cachée (9) de l’ermite qui est toujours en « attente et prudent « soit la fécondation. Et mieux 25 +26 +27 = 78 ou la perfection où 7+8 = 15 la création dont on devient prisonnier ( solva coagula) où 1+5 = 6 le choix à faire du 15 entre la flexibilité du roseau ou la rigidité du chêne .

Ce qui veut dire qu’il s’agit d’une perfection du manifesté dont on ne doit pas devenir prisonnier. Et pour cela il faudra dépasser les apparences….en reliant le centre adaptateur 26.où 2+6 = 8 le lemniscate qui nous permet en le parcourant de voir la double face corps-esprit des univers .

En toute sympathie .

by sinuspires on Oct. 29 2008