Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Téléchargements «   Documents de Jacqueline Bousquet «   La grande mutation «  

La grande mutation

« Previous Next »
Bonjour à toutes et à tous,

Je suis toujours un peu abasourdi par les avalanches d'idées. Mon intelligence est ainsi faite qu'il m'est parfois difficile de suivre les développements intellectuels des uns et des autres, mais ce que certains considèreront comme un handicap certain ne présente pas moins une sorte de lot de consolation.

Les mots, les idées forment des structures complexes, un peu comme des images d'ordinateur en fil de fer ou en fil de lumière plutôt. Ils se tissent avec plus ou moins de bonheur, de souplesse ou de rigidité, mais bien souvent comme des électrons autour d'un noyau, ils tournent sans forcément avoir conscience qu'il y a une forme de gravité qui les maintient.

Alors, comme s'il y avait plus de liberté en cela, ils tissent de plus en plus fin, mais sans pour autant jamais cesser de tourner, à nous donner le tournis, même, parfois...

Ces constructions éphémères ne sont pas laides à contempler ; c'est une sorte de Dentellerie.

Mais il y a également quelque chose qui habite ce tissage, quelque chose qui n'est pas un point qui se déplace très vite, mais juste une sorte de masse d'air colorée et frémissante et qui dit : amour, jalousie, ouverture, refus, orgueil … partage ou mise en scène, maquillage...

Cette masse d'air réagit à ce qui l'enserre parce que bien sûr, plus les mailles sont fines et moins elle peut se mettre à l'aise. Moi, comme ça, juste pour le plaisir, je proposerais bien la création du Front de Libération des Masses d'air, parce qu'il y a un parfum qui vient … aussi indicible que l'appel de la mer, mais que c'est un enchantement que nous serions fous de nous refuser.

Peut-être que penser moins c'est simplement fredonner plus, c'est danser avec le vent, retrouver le bonheur du jeu, sortir de la prison du dernier mot ...

Bien à vous

Gw

by gwelan on Jan. 3 2009