Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Coups de gueule «   à propos du docteur Hamer, long mais très édifiant... Programme de Jean Jacques Crèvecoeur «  

à propos du docteur Hamer, long mais très édifiant... Programme de Jean Jacques Crèvecoeur

« Previous Next »
Lucas et d’autres ont aussi beau jeu de critiquer cette fondation américaine "Heal Breast Cancer Foundation" qui a lancé un programme de recherche sur l’imagerie cérébrale, qui vise à démontrer (indirectement), cette fois sans les règles scientifiquement admies, ce que déjà le Dr Hamer a mis au jour, à savoir : que tous les organes du corps ont un relais spécifique dans une aire cérébrale spécifique et que la cause des cancers est un conflit et l’émotion qu’il produit.

Ce qui est regrettable, en l'apparence, c'est qu'elle ne fait aucunement référence aux découvertes notamment du Dr Hamer, ce qui apparâit alors comme malhonnête sur les plans intellectuel et scientifique. Le Dr Hamer se plaint de ce que, selon son interprétation, certains dont M. Fisslinger (Métamédecine) se soient comportés comme "prédateurs" de ses découvertes.

Vu tout ce qui peut justement être reproché au Dr Hamer, à la décharge donc de cette fondation américaine, on pourrait arguer du fait qu'elle tente cette fois de valider de telles découvertes selon les procédures ad hoc scientifiquement, selon les (incontournables) normes et usages officiels. Qui pourrait lui reprocher d’avoir emprunté la voie (volontairement) inachevée et tracée par le Dr Hamer ?

Que ce soit dans le domaine médical ou scientifique, la défense et la diffusion d'une (simple) découverte, voire avancée innovante doivent toujours s'appuyer sur de solides références et des bases scientifiques reconnues.

Voilà donc ce gigantesque écueil (déjà mentionné plus faut) et qui explique une telle mise au banc de cette approche de la part du monde scientifique conventionnel ; un défaut manifeste qu'on retrouve aussi dans la présentation et la diffusion de l'approche du Dr Claude Sabbah, et qui est puise d'ailleurs très largement dans celle du Dr Hamer.

Lors de ma rencontre (à sa demande) avec le Dr Claude Sabbah, début mars 2007, celui-ci est resté muet suite à la question posée des raisons d'une telle imapasse dans son chef.

La publication d'articles dans des revues scientifiques ad hoc constitue le passage obligé pour qu'une découverte, quelle qu'elle soit, puisse se voir un jour reconnue et répercutée, le plus positivement possible, dans les médias.

En l'absence d'une telle reconnaissance, une prétendue avancée, fût-elle révolutionnaire, sera taxée, au mieux de magique, au pire de charlatanesque. C'est bien ce qui se passe tant pour l'approche du Dr Hamer que pour celle du Dr Claude Sabbah ; la fondation américaine "Heal Breast Cancer Foundation" veut se prémunir de l'effet négatif et plus qu'handicapant à la poursuite de son oeuvre, que générerait une seule référence aux découvertes du Hamer ; d’ailleurs, le monde scientifique officiel n’a fait aucune critique par rapport à cette fondation et ce qu’elle a entrepris, précisément parce qu’elle respecte les règles en usage.

Exemplative, à cet égard, la réaction de ce médecin :

« Même si je m’intéresse à cette méthode, même si je m’inspire de ses théories pour soigner les malades, même si je le connais bien, je ne voudrais pas que mon nom soit associé au sien, nous dit un médecin de Lille. Il est trop contesté et beaucoup de gens s’en revendiquent qui font tout et n’importe quoi. »

http://www.medecines-douces.com/ accoler à ce qui précède : impatient/270sep00/hamer.htm
Baudouin Labrique, psychothérapeute

by Labrique Baudouin on Apr. 9 2009 edited by de Villers Grand-Champs Cédric on Apr. 10 2009