Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Forum «   Art, Science et Tradition «   ---LES LIMITES DU VIVANT --- «  

---LES LIMITES DU VIVANT ---

« Previous Next »
Bonsoir Cédric,

Nous avons bien précisé que nous parlions de la mort du corps physique & du passage en transition de façon consciente ou non & j’ai bien précisé « dans ce manifesté « .

Nous n’avons jamais dit que les gens ne vivaient pas de l’autre coté du voile ,ce qui est logique & que démontre aussi bien la Genèse de la spirale que le mouvement sinusoïdo-spiralé de vie .Par contre nous verrons un peu plus loin qu’il serait aventureux de tenter de préciser comment.

Cet article n’a cependant pas pour objet de parler des LIMITES du VIVANT autrement qu’au plan clinique & donc du corps physique tel qu’il est manifesté en cette densité . Nous avons fait ainsi le lien entre la médecine officielle occidentale & la perception énergétique et quantique au plan bassement pratique .La notion de Meta-physique est ici « une entrée » qui ne constitue pas la clef de voûte

Je suis donc bien d’accord avec vous Cédric, mais nous ne parlons ici que de l’aspect clinique quotidien qui d’une façon ou d’une autre nous conduit à redevenir physiquement poussière.

ANNEXE hors sujet à l’article :

« Toute incarnation implique une mort inéluctable de la forme physique, mais implique également une survivance au niveau du champ de forme contenant les impondérables dont le psychisme « écrit quelque part, J Bousquet en total accord avec nous

Quant à la notion systémique des réincarnations, je ne peux que vous conseiller d’être très, très prudent, tel il est écrit : »une survivance au niveau du champ de forme…. « Sans préciser laquelle .Prudence ô combien fondée !
- Il y a ceux qui se réincarnent ici bas
- - Il y a ceux qui mutent ailleurs (noter bien le choix du terme)
- - Il y a ceux dont la négativité est telle -& réitérée – qu’ils se désintègrent de l’autre côté car ils n’ont pas la dimension de « l’ange de lumière « .Mais redevenir un chaos électronique ou autre est simplement repartir d’une source plus basse & n’est pas non plus mourir..si l’on va par là . »Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme « Où commence le changement d’identité & où s’arrête la mutation ? Nulle part ! Il n’y a que les clivages de notre mental. de notre CHAMP de CONSCIENCE qui s’élargit plus ou moins & transcende ou non notre forme informante & informée….nous tirant vers la mutation ..vers le haut ou le bas.
- Et il y a bien d’autres cas de figure : a) que nous ne connaissons pas,
- - b) que nous ne pouvons énoncer publiquement car cela enclencherait des débats sans fin à perte de vue. « L’harmonieux dialogue des deux tourbillons inverse, des deux phases de la dualité dynamique primordiale ou métabolisme universel » ( J Bousquet –Dead line ) est relativement simple au niveau du cœur …mais pas au niveau des univers où le bien et le mal peuvent être totalement séparés ,chacun avec leur propre -quasi-mono-dualité…On peut donc être un océan de mal sans jamais se désintégrer après la mort si l’on évolue à un autre niveau qu’ici-bas : c’est ainsi que cette planète a pu être pénétrée par un continuum diabolique dont c’est l’essence même ! Mais ce continuum a à un autre niveau, un pendant dans le bien.Les variables sont infinies…& paradoxalement l’expression du TOTAL AMOUR DIVIN …qui se donne autant qu’il le peut..mais ne peut se nier lui-même ! Toute l’ambiguïté de la dualité & du faux positivisme est là. La dimension en laquelle on se manifeste vient ensuite. Si donc vous priez sur la mauvaise fréquence, vous n’êtes pas entendu… La seule solution est d’ETRE SOI-MÊME …mais effectivement …pas en « majorette « !

-La dimension en laquelle on se manifeste (univers + corps) est comme un vêtement : on peut l’embellir ou le salir jusqu’à le déchirer, le mettre en lambeaux ou parcelles informes réduites à la forme électromagnétique de base .

Il s’ensuit que tout le monde ne se réincarne pas, tel le précise le Livre de JOB, & qu’il vaut mieux éviter de discuter entre humains sur ce sujet : il y a le PRINCIPE d’un côté & les formes multiples de l’autre dans un imbroglio galactique incroyable .Les variables sont infinies. L’Archange MICHAEL existe bien en tant que tel & peut s’incarner et se désincarner où & quand il veut, sous les formes qui lui paraissent opportunes (au passage : les anges n’ont pas d’ailes, ni même la forme humanoïde qu’ils prennent à nos yeux pour que nous puissions soutenir leur vue) selon des flux qu’il coordonne & respecte & qui sont à des myriades d’années lumières de nos capacités. Son Champ H3 de forme- jamais figé - sélectionne instantanément le Champ H2 de mémoire dont il a besoin.

Être IMMORTEL dans ce manifesté voudrait dire :
- ne pas passer par la mort clinique ou ressusciter d’office instantanément
- - quitter consciemment son véhicule et le nourrir, le temps de son absence aussi longue soit-elle
- - y revenir quand bon nous semblons toujours en conscience sans qu’il ait été envahi.
- Eventuellement, cela voudrait aussi dire : passer de l’autre côté du voile avec ce corps physique, ce qui est impossible avec une telle densité & s’opposerait au principe même de la Genèse de la Spirale..Les témoignages que nous avons venant d’autres dimensions précisent même que seuls certains ELOHIM y parviennent, malgré un corps bien plus éthéré …& sentent parfois comme « un raclage « qui finit de les débarrasser du trop manifesté qu’ils ont encore..La manifestation est certes un hologramme ..mais qui a du CORPS ..éternel paradoxe ! TOUT est paradoxe ! (paradoxos :sur-opinion ou dualité de l’opinion, puisque tout se ramène à la dualité)

De plus, jusqu’à un certain point on peut créer des zombies immortels dont on change les pièces .Une fois toutes les pièces changées on ne parlera pas de réincarnation mais de mutation du même zombie ….ce qui n’a plus grand-chose à voir avec la Conscience universelle qui anime le vivant. Si cela se fait discrètement & sur un long terme, il sera possible de dire que le robot X327 est toujours le même & de faire croire qu’il est IMMORTEL ! Mais vous pourrez toujours faire rentrer une forme de vie dans du plastique .. ou dans une apparence de peau humaine qui a dérivé vers le plastique au travers des siècles ..& même lever des armées de la sorte ..pouvant donner l’illusion de l’humain normal …jusqu’à ce qu’ils soient obligés de trop s’exprimer…donc se trahir ! Il existe déjà ici bas à ce sujet des choses terribles ..et horribles …& bien isolées !L’ Enfer du Bébé Business fait d’ailleurs que maintenant nous en croisons dans la rue ,mais qui ne le savent pas :là encore ,pas tous …certains . »Les voies du Seigneur sont impénétrables « Mais il y a parfois maintenant au milieu du public des groupuscules de bipédes qui n’ont plus rien d’humain…& l’ignorent .Il reste difficile de les cibler avec précision & il ne faut surtout pas juger…simplement savoir qu’ils sont là,sans chercher à les nommer. Lors de procés ou d’interrogatoires ,ils peuvent apparaître progressivement ,mais les gens qui sont dans ces fonctions s’en moquent dans 99% des cas. D’un autre côté il y a aussi les enfants comme indigo où là aussi il faut pressentir les vrais des faux & véritables zombies.

Aussi, la LIMITE du VIVANT dont nous parlons ici, n’est pas celle là, car le patient pris globalement se moque comme d’une guigne de ce qui se passe de l’autre côté : il veut être en forme informante dynamique …POINT !...& si possible au rabais de soins !

by de COMBREDET Jean on May 27 2009