Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Communiqués «   La médecine nouvelle du Dr HAMER «  

La médecine nouvelle du Dr HAMER

« Previous Next »
En fait, je n'avais pas donné la référence à propos des prétendues vérifications scientifiques exhibées par Dr Hamer et que voici.

Dans un premier temps, le Dr Hamer s’était employé à tenter de faire reconnaître et valider ses théories en les présentant sous la forme d’une thèse, à l’endroit même où il avait obtenu son diplôme de médecine : « Au mois d’octobre 1981, le docteur Hamer a présenté sa recherche à l’Université de Tübingen dans le cadre d’une thèse de troisième cycle. Son objectif était de s’assurer que ses découvertes soient vérifiées sur des cas équivalents afin que la Médecine Nouvelle Germanique puisse éventuellement être enseignée à tous les étudiants en médecine […] »(1).

Cette démarche s’est soldée par un implacable et inévitable refus, car sa thèse a été jugée, comme de juste, « non reproductible »(2). Le critère de reproductibilité scientifique impose qu’on puisse répéter les résultats à volonté, ce qui est rigoureusement impossible avec des maladies : on ne peut pas les reproduire à l’identique ; comment le Dr H. a-t-il pu croire que la comparaison à d’impossibles « cas équivalents » pouvait résoudre une telle problématique ? Constatant qu’il était alors impossible d’obtenir dans de telles conditions quelque reconnaissance scientifique officielle, le Dr H. a paradoxalement et indûment obtenu auprès d’universités ce qu’il avance comme étant des « vérifications scientifiques » de ses « lois » (4).

Leur rejet par la communauté scientifique s’ensuivit inévitablement, ; voici d’ailleurs la sanction consécutive à sa présentation en justice d’une « vérification » par l'université de Bratislava (5) et dont la forme (lacunaire) était similaire aux autres qu’il a sollicitées : « Interrogé sur ce document dont l'authenticité n'était pas vérifiée, le Professeur HOERNI, Président de la Section Éthique et Déontologique de l'Ordre National des Médecins, estimait qu'il s'agissait d'une attestation rudimentaire ayant une valeur scientifique extrêmement limitée (6) . En effet, montrées comme renfermant un fondement irréfutablement solide, ces "vérifications" étaient toutes sujettes à caution, vu l'absence des indispensables protocoles scientifiques associés (destinés à fournir les détails des expérimentations).

(1) Extrait de la biographie de Hamer présente sur le site canadien de la GNM (http://www.germannewmedicine.c...0-%20French.pdf ) – La mise en caractères gras est le fait de l’auteur de ce livre. (2) Dans un communiqué médical diffusé à la communauté scientifique et qui est repris paradoxalement sur le site du Dr H. (http://www.germanique-nouvelle...ask=42&Iteid=50 ). (3) Elles sont reproduites sur son site (http://www.medecinenouvelle.com/verifications ) ; on remarquera leur brièveté. (4) En référence à ce qui est présenté sur son site : http://www.medecinenouvelle.com/comprendre ). (5) Reproduite sur le site du Dr H. (http://www.medecinenouvelle.co...trnava_fr.shtml ). (6) Exhibée lors de son procès et mentionnée dans les attendus de son procès à Chambéry (France) du 11 septembre 1998 (http://prevensectes.com/stop2.htm ).

by Raphaël Desteen on Feb. 14 2011