Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Communiqués «   La médecine nouvelle du Dr HAMER «  

La médecine nouvelle du Dr HAMER

« Previous Next »
Précisions concernant le déni du psychosomatique du Dr Hamer :

Hamer et Sabbah ont presque réussi à faire croire que seules leurs approches (et pour la première fois SVP !) prenaient en compte l’aspect psychosomatique des maladies !

Ce qui est un gageure étant donné que les liens psychisme-corps relèvent indéniablement de la psychosomatique (!); ils sont tous les deux dans le déni de ce qui est psychosomatique et dont ils se sont gardé d’ailleurs d’utiliser le terme, masquant ainsi toute l’histoire de la médecine psychosomatique et avançant leurs approches comme étant innovantes (ce qu’elles ne sont pas !) ; c’est parfaitement malhonnête sur le plan intellectuel car on ne construit rien de neuf autrement que sur de l'ancien : toute découverte se bâtit sur l'héritage du passé.

Tout un pan de la médecine conventionnelle prend en charge l’aspect psychosomatique des maladies et d’ailleurs, la psychothérapie s’en occupe aussi conformément (notamment) cette déjà ancienne définition donnée dans un manuel de référence : "La psychothérapie est l'ensemble des moyens par lesquels nous agissons sur l'esprit malade ou le corps malade, par l'intervention de l'esprit." (Dr Antoine Porot, co-auteur du Manuel alphabétique de psychiatrie - 1952).

La psychothérapie ne se limite donc pas aux troubles mentaux. Dans le cas de troubles somatiques, donc physiques, la psychothérapie peut intervenir efficacement : même si les relations entre l'immunité et le psychisme sont scientifiquement avérées, elle n’a aucune prétention scientifique a priori.

L’Association française pour l’information scientifique (AFIS) déjà citée livre la conclusion suivante suite à son enquête : « On pourrait assimiler la thérapeutique de cette médecine alternative à la psychothérapie. La médecine soigne le corps et la psychothérapie le psychisme mais dans le cas qui nous intéresse, le corps est dépossédé de son essence, de toute consistance, il n’est plus qu’un objet, un miroir de nos angoisses dans les mains du thérapeute. Il s’agit là d’une dérive pernicieuse de la médecine ‘’ psychosomatique’’. Nos investigations sur la biologie totale et la Médecine Nouvelle nous ont amené à penser qu’il est de notre devoir de dénoncer les pratiques en relation avec ces pseudo-théories représentant un danger mortel potentiel pour tout patient qui y aurait recours » (La « biologie totale » sous la loupe, SPS n° 277, mai 2007, article écrit par le Dr Alessandra Moonens : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article746).

by Raphaël Desteen on Feb. 14 2011