Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Communiqués «   La médecine nouvelle du Dr HAMER «  

La médecine nouvelle du Dr HAMER

« Previous Next »
M. Laflamme, votre ton professoral ne m’impressionne pas du tout !

M. Laflamme écrit « Vous donnez de nouvelles preuves éclatantes de votre confusion en mettant dans le même ensemble des antagonistes, à savoir la pseudo-science d’un mystificateur, j’ai nommé le Dr, généraliste, Claude Sabbah, et la science, c’est-à-dire la découverte par le Dr Ryke Geerd Hamer de cinq lois biologiques indiscutables. Confondre les deux est une hérésie, d’autant plus que la Biologie Totale n’a que l’obscure prétention de s’inspirer des travaux du Dr Hamer. Son interprétation de la base de ceux-ci, à savoir les irréfutables lois, étant erronée, on ne saurait s’étonner que tout son édifice soit aussi instable. »

Vous refusez d’admettre que l’un et l’autre sont des pseudo-scientifiques (voir les raisons invoquées) et que Hamer ne s’élève donc pas au dessus de Sabbah ; vos affirmations sans réelles preuves n’y feront rien. D'autre part, une découverte n'exister éellement sur le plan scientifique que lorsqu'elle a été pleinement reconnue sur ce plan et dans le cas de Hamer, on est en est très loin !

M. Laflamme écrit : « […]les processus bien-fondés du programme biologique en phase de résolution, l’homéostasie se rétablira d’elle-même. » … « L’autre partie, et c’est la source de son cortège sans fin d’échecs, concerne les chocs actifs rattachés au cerveau ancien, insensible à la psychologie ou au symbolisme et commandant des solutions concrètes »….

L’absence de fondement scientifique de ce genre d’assertions décrédibilise encore votre discours. C’est encore un habile mais qui ne m’abuse pas mélange de concepts dogmatiques (parce que non prouvés scientifiquement) et d’autres eux bien établis sur ce plan.

M. Laflamme écrit : « Le terme "psychosomatique" est peut-être récent, mais cet indiscutable lien entre l’esprit et le corps est étayé depuis des millénaires ! »

Nous sommes d’accord sauf sur le fait que le terme psychosomatique date d’au moins un siècle et don n’est pas récent ! Je ne peux que le répéter, Hamer a commis notamment l’erreur et la malhonnêteté intellectuelle de ne jamais faire référence à l’histoire notamment de la psychosomatique.

M. Laflamme écrit : « En matière de droit, je ne vous poserai point la question à savoir si vous avez quelque compétence, puisque vous prouvez noir sur blanc que vous n’y entendez absolument rien. Et pas davantage sur les règles universitaires appliquées à la présentation d’une thèse post-doctorale ».

Abjecte argument d’autorité et doublé d’un autre et nouvel argument sophistique ad nauseam !

M. Laflamme écrit : « Vous êtes-vous seulement posé la question, à savoir pour quels motifs depuis deux décennies, et malgré trois injonctions des tribunaux, on refuse encore à l’Université de Tübingen de vérifier ? »

Vous faites de la désinformation : cette université à reçu la thèse mais a déclaré que n’étant pas reproductible elle ne pouvait pas la prendre en compte ! Faut-il vous rappeler (comme déjà fait) qu’en expérimentation scientifique le critère de reproductibilité est incontournable ?! Rappel : le critère de reproductibilité scientifique impose qu’on puisse répéter les résultats à volonté, ce qui est rigoureusement impossible avec des maladies : on ne peut pas les reproduire à l’identique ; comment le Dr H. a-t-il pu croire que la comparaison à d’impossibles « cas équivalents » pouvait résoudre une telle problématique ?

M. Laflamme écrit : « On ne veut pas les vérifier, ces lois, Monsieur, parce que l’on sait qu’elles sont justes et irréfutables. Je vérifie chaque jour depuis des années leur exactitude. De très nombreuses vérifications scientifiques ont été faites (à Vienne, à Namur, à Turnau, etc. les deux plus récentes, en 2010, dans deux facultés de médecine du Nicaragua). »

Rappel : ces prétendues vérifications sont irrecevables vu l’absence de protocole scientifique (s’il existe ?!... De plus, voilà encore un bel argument d’autorité : nous devrions nous ranger aveuglément à croire dans vos « certitudes » parce que vous l’avez vérifié dans votre pratique ! On ne peut pas accepter une telle position dans quelque optique réellement scientifique…

by Raphaël Desteen on Feb. 15 2011