Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Téléchargements «   Documents de Jacqueline Bousquet «   Conférence de Jacqueline Bousquet à l'espace Mouneyra, le 30 avril 2010 «  

Conférence de Jacqueline Bousquet à l'espace Mouneyra, le 30 avril 2010

« Previous Next »
Bonjour, Tout d'abord je tiens à vous remercier de partager vos connaissances avec nous, car celles-ci nous font avancer d'un grand pas dans la compréhension du fonctionnement de notre monde virtuel mais aussi et surtout de notre monde originel . N'ayant malheureusement personne de suffisamment intéressé par ces sujets dans mon entourage, pour discuter de mes réflexions, j'espère que vous accepterez de bien vouloir prendre du temps pour me lire et me donner un avis même aussi court soit-il.

Concernant le fait de faire des enfants, ou non, à notre époque j'aimerai vous soumettre ma réflexion :

Dans l'évangile selon Thomas (texte apocryphe) il est écrit que : Une femme dans la foule lui dit : « Bienheureux le ventre qui t'a porté et les seins qui t’ont nourri ! » Il lui répondit : « Bienheureux plutôt ceux qui ont entendu la parole du Père et qui l’ont gardée en vérité ! Car il viendra des jours où vous direz : Bienheureux le ventre qui n’a pas conçu et les seins qui n’ont pas donné de lait ! »

A mon sens, ceci laisse différentes interprétations possibles telles que celle que vous décrivez, mais aussi :
- ceux qui n'auront pas gardé les paroles du Père en vérité, sont ceux qui se réjouiront de ne pas avoir d'enfants. On pourrait en déduire que, le fait de ne plus faire d'enfant irait contre la parole du Père.
- ou bien, ceux qui n'auront pas gardé les paroles du Père, créeront de telles abominations que les personnes, qui n'auront pas d'enfants, seront heureuses de ne pas avoir mis au monde des enfants malformés ou autre (je pense notamment aux conséquences de la radio-activité, des médicaments, des OGM, etc...sur les progénitures à venir).
- ou bien encore, que ceux qui auront gardé les paroles du père, seront les seuls à pouvoir mettre au monde des enfants sains (corps et esprit).

Et que dire de cette phrase de Jésus : « Que l’homme âgé n’hésite pas à interroger un enfant de sept jours sur le lieu de la Vie et il vivra, parce que beaucoup des premiers seront les derniers et ils seront l’Unique. »

Pourrait-on l'interpréter comme étant le fait que les enfants à venir seront les derniers car ils connaitront l'Unité et pourront enseigner aux anciens encore vivant ? Si c'est le cas, et pour que ces enfants arrivent, ne serait-il pas alors nécessaire de procréer ?

Ceci n'est que réflexions et suggestions de ma part dans l'interprétation des paroles de Jésus. Tout en sachant que nous approchons les 7 milliards d’individus sur terre et que 8 serait le chiffre de l’infini, si je ne me trompe pas. Et que d'après le professeur Peter Russell (physicien), il faut environ huit milliards de neurones pour constituer une conscience. D'après lui, le saut de conscience qui nous attend sur la terre est en relation avec la masse critique du nombre d’humains.

Qu'en pensez-vous ?

Penser que la multiplication de l'homme est un cancer est certainement vrai si nous continuons ainsi, mais peut-être faux si nous prenons conscience de nos vertus profondes. Merci d'avance pour votre avis qui est précieux de par vos connaissances éclairées...

ps : interview pour lequel vous ne manquerez pas d'intérêt, je suppose, et pour lequel j'aimerai aussi votre avis si possible : Les thèses du Dr Dieter Broers (biophysicien dans les domaines des fréquences et des thérapies régulatrices) par rapport à l'influence des champs magnétiques sur notre conscience, entre autres : http://lilifloria.blogspot.com...a-relation.html

by Fontaine on Nov. 1 2011