Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Téléchargements «   Documents de Jacqueline Bousquet «   Conférence de Jacqueline Bousquet - Marcenais - 17 septembre 2011 - QUEL CHOIX POUR QUELLE RÉALITÉ ? «  

Conférence de Jacqueline Bousquet - Marcenais - 17 septembre 2011 - QUEL CHOIX POUR QUELLE RÉALITÉ ?

« Previous Next »
- Je développe pour ma part depuis quelques années une critique iconoclaste ou anticonformiste dans le domaine artistique, qui recouvre ou devrait recouvrir selon moi exactement le même champ que la science. Je suis sensible à l'argumentaire ci-dessus de M. Goldman ; il me paraît nécessaire d'échapper à l'accusation d'ésotérisme, argument éculé mais efficace de l'université pour conserver son statut d'unique détentrice du savoir. Et ce d'autant plus que les sciences technologiques véhiculent une pensée imprégnée de religion et de magie, qui convainc par ses pouvoirs et sa capacité à domestiquer en partie les éléments naturels.
- Ma critique présente de nombreuses analogies avec les propos de Mme Jacqueline Bousquet, mais aussi me semble-t-il quelques différences que j'essaie d'élucider. Elle connaît sans doute ce film assez médiocre, "Matrix", mais qui a popularisé l'idée, déjà présente dans "la tradition", d'un conditionnement grandissant de l'homme au point de réduire sa perception de lui-même à quelques informations, une sorte de carte d'identité, afin de mieux l'astreindre aux besoins d'institutions plus importantes, presque naturellement et sans véritable complot. Comme si la bonne santé du corps social impliquait la condamnation à mort ou le lent suicide de chacun de nous, parfaitement dissuadé ainsi de "se connaître soi-même", c'est-à-dire comprendre sa place dans le cosmos et non seulement dans l'ordre social.
- D'abord, est-ce que je me trompe en disant que la pensée de J. Bousquet est en rapport avec cette idée d'un conditionnement extrême de l'homme moderne, jusqu'à le transformer en personnage de fiction, totatement socialisé et dont l'existence n'a pas plus de consistance que celle d'une marionnette ou d'un acteur de cinéma ? Ensuite, est-ce que la physique quantique, en tant que théorie de l'information, envisageant l'univers sous l'angle informel, ne contribue pas au conditionnement, en particulier des personnes, largement majoritaires, à qui le plan de la physique quantique échappe et qui ne maîtrisent pas ou peu ses tenants et aboutissants ?

by Franck Bardamor on Nov. 20 2011