Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Parutions «   Nouveautés «   Martinès de Pasqually. Un énigmatique franc-maçon théurge du XVIIIe siècle Fondateur de l’Ordre des Elus Coën «  

Martinès de Pasqually. Un énigmatique franc-maçon théurge du XVIIIe siècle Fondateur de l’Ordre des Elus Coën

« Previous Next »

Réponse au commentaire de Jean Combredet :

par Michelle Nahon

 

Merci d’avoir écrit « approfondir la biographie de Martinès de Pasqually peut donc aider à aller dans ce sens (c’est-à-dire la réintégration  méditative).»

Cette biographie permet aussi de souligner que les recherches des dernières décennies ont permis de retrouver des versions manuscrites du Traité de la réintégration des êtres écrites à Bordeaux sous la dictée de Martinès de Pasqually. Certaines sont incomplètes certes, mais elles permettent d’avoir une idée précise du texte original. Elles sont appelées improprement version B, comme les avaient classées par erreur Robert Amadou.

Soulignons que le Traité n’était qu’une partie de l’enseignement que transmettait Martinès de Pasqually à ses émules qui recevaient aussi une formation sur le symbolisme -clé de la compréhension spirituelle- au cours des sept grades de l’Ordre des Elus Coëns et pendant les exercices spirituels qu’il pratiquait dans son temple. Enfin les élus coëns acceptait une discipline de vie stricte avec un temps important réservé aux prières et aux méditations.

Certes comme tout pionnier, Martinès de Pasqually a fait quelques erreurs mais reconnaissons-lui le mérite d’être, dans le siècle des lumières de la raison, à l’origine de l’Illuminisme, science de l’inspiration et de la révélation, qui continuera à se développer et à s’étendre grâce à ses élèves, Louis-Claude de Saint-Martin et Jean-Baptiste Willermoz.

Michelle Nahon

 

by J. Bousquet on Apr. 28 2012