Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   Téléchargements «   Documents de Jacqueline Bousquet «   La grande mutation «  

La grande mutation

« Previous Next »
- Jan 11

Avant que de disserter sur " la Grande Mutation ", peut-être eût-il été nécessaire de définir ce que vous entendez derrière ce concept, outre celui d'"accès au point zéro" ! C'est le b-a ba de toute démarche intellectuelle, s'entendre sur ce dont on parle ! Y-aurait-il une "petite" mutation par opposition à votre "grande" mutation Mutation de quoi, vers quoi, pour quoi ... ? L'idée même de "mutation" n'est-elle pas illusoire en elle-même ? Et puisque vous vous référez à la "Grande Tradition", les textes traditionnels ne disent-ils pas justement que Tout est déjà depuis l'Eternité, et dans ce cas ne serait-il pas préférable de parler de Retour à la Source et non de Grande Mutation contenant l'idée erronée d'une quelconque "Evolution" du monde et des êtres, d'une pseudo "nouvelle conscience" ? Ainsi, dit PLATON Karuna dans l'Instruction du Verseur d'Eau, et à propos de "Participation à l'Oeuvre Cosmique" : " Il ne s'agit pas d'apprendre de Nouvelles Choses à l'Humanité ... il s'agit de faire en sorte que les Choses déjà dites et en voie d'être cendres, reprennent Vie, afin que nul sur Terre ne connaisse la Mort sans Résurrection." Et puis à quoi bon tout ce nième verbiage intellectuel ? Peut-être auriez-vous pu commencer par votre conclusion dans laquelle vous parlez de "cesser de croire à plus ou moins bon escient (...) pour enfin expérimenter en son âme et conscience(...)". En effet, bien beau toutes les paroles-croyances, mais que faire de cela dans l'Existence de tous les jours ? Comment dites-vous bonjour à votre boulangère ? Comment vivez-vous ? Pourquoi ce besoin de vous enthousiasmer ("expérimenter (...) afin de s'enthousiasmer", comme si l'enthousiasme pouvait être une finalité !), de trouver de l'exaltation ? Comment espérer une mutation de quoi que ce soit, quand on en est encore à formuler des voeux, déjà égoïque en soi, de surcroît celui de "bénéficier du nécessaire"? "Car quand vous vous efforcez de tirer un profit, vous n'êtes rien d'autre qu'une racine qui s'accroche à la Terre et suce son sein", dit Khalil GIBRAN dans le Prophète. Comme si la Vie elle-même ne se chargeait d'octroyer à chacun "son" nécessaire vital, agréable comme désagréable, ne serait-ce notamment pour percevoir ce que sont justement nos besoins vitaux (pour une approche exhaustive des Nécessités Vitales, se référer au tableau dodécalogique inclus dans l'Univers en Code-Barres d'Emmanuel-Yves MONIN).

La véritable "Grande Mutation" ne commence-t-elle pas par balayer son propre palier, plutôt que de s'occuper de changer la planète !

by Hera on Jan. 11 2008