Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

 

Communiqués

Vous trouverez ici des nouvelles importantes dont nous souhaitons vous faire part.

Les états membres du conseil de l'Europe décidés à enquêter sur la campagne de vaccination et sur l'OMS en janvier 2010

Les Etats membres du Conseil de l'Europe ont décidé de lancer une enquête en janvier 2010 sur l'influence qu'auraient pu avoir les compagnies pharmaceutiques sur la campagne globale de la grippe porcine, en se focalisant tout spécialement sur l'influence qu'aurait pu avoir l'industrie pharmaceutique sur l'OMS, s'il faut en croire les médias allemands.

www.zeit.de/politik/2009-12/schweinegrippe-europa
C'est le Dr Wolfgang Wodarg, ancien parlementaire SPD et président du comité européen de la Santé qui a lancé l'enquête. La motion a été adoptée à l'unanimité par ses collègues au comité du Parlement Européen à la Santé.
Le Dr Wodarg a critiqué les mesures qui ont été prises pour lutter contre la grippe porcine et les a considérées comme "un des plus grands scandales médicaux du siècle".
Le Dr Wodarg a précisé que l'influence de l'industrie pharmaceutique sur les scientifiques et les officiels gouvernementaux a eu pour conséquence que " des millions de gens en bonne santé ont été exposés inutilement aux risques d'un vaccin insuffisamment testé..."
(...) Le Dr Wodarg a également critiqué la manière dont les firmes pharmaceutiques ont réalisé des profits colossaux sur le dos des citoyens.
Il a également accusé les fabricants de vaccins d'aller jusqu'à accepter d'infliger des dommages corporels dans leur poursuite de profits, faisant allusion au fait que les adjuvants du vaccin contre la grippe porcine ont à peine été testés. Il précise que les effets secondaires du vaccin y compris les paralysies n'ont pas été correctement rapportés.

Le Dr Wodarg a précisé que le rôle joué par l'OMS, de même que sa déclaration d'urgence pandémique en juin doivent faire l'objet d'un examen particulièrement attentif au cours de l'enquête parlementaire européenne.... (...) En élevant la grippe porcine au niveau de pandémie, les pays se sont vus contraints d'exécuter les plans prévus pour une pandémie, ainsi que d'acheter des vaccins contre la grippe porcine.

Comme l'OMS n'est sujette à aucun contrôle parlementaire, le Dr Wodarg a précisé qu'il était absolument nécessaire pour les gouvernements d'insister sur l'aspect "responsabilité". Il ne devrait pas être permis à une organisation qui est clairement sous l'influence des compagnies pharmaceutiques et qui tirent profit de la vente des vaccins pour une telle pandémie, de définir elle-même en quoi consiste une pandémie. Beaucoup de décideurs de l'OMS ont travaillé pour l'industrie pharmaceutique et continuent de travailler pour cette industrie.

L'enquête a aussi pour objectif d'étudier le rôle qu'ont joué les Instituts Paul-Ehrlich et Robert Koch en Allemagne.

http://www.theflucase.com/inde...mid=105&lang=fr



LES PARLEMENTAIRES DANOIS OUTRES PAR RAPPORT AU COMITE SECRET DE L'OMS

Il est totalement inacceptable que l'OMS ait un comité secret qui prenne les décisions en ce qui concerne la grippe porcine. C'est ce que pensent les partis d'opposition, ainsi que le parti du peuple danois. Le Ministre danois de la santé a déclaré qu'il allait s'occuper de l'affaire.

"Complètement inacceptable", "délirant", "plus que douteux", "complètement grotesque", " très étrange". Telles sont les réactions des sociaux démocrates, du parti du peuple danois, de la liste des verts et du Ministre conservateur de la santé, Jakob Nielsen à la suite de la révélation de l'existence d'un comité secret au sein de l'OMS et qui conseille le Directeur Général sur les questions ayant trait à la grippe porcine...

Le comité secret joue un rôle central quant à l'origine de la décision de déclarer une pandémie de grippe porcine - décision qui a permis à l'industrie pharmaceutique d'engranger des sommes colossales du fait que de nombreux pays, dont le Danemark ont signé des contrats les contraignant à acheter des vaccins à l'industrie en cas de pandémie. C'est précisément pour cette raison, déclare Liselott Blixt porte parole de son parti, que la transparence sur les membres du comité est absolument indispensable.

" Nous somme partisans de la transparence. Il nous faut voir clair dans ce qui se passe entre l'industrie pharmaceutique et les décideurs. L'industrie fait des bénéfices incroyables avec cette grippe. C'est la raison pour laquelle il est très inquiétant qu'en principe, ces membres pourraient être des gens davantage préoccupés de gagner de l'argent plutôt que de servir les intérêts du public" ,précise Liselott Blixt.

Le ministre de la Santé, Jakob Axel Nielsen, reconnaît que la situation est problématique.

" C'est un réel problème qu'il n'existe pas d'information au sujet des personnes qui font partie de ce comité. Je ne m'oppose pas à ce que ces personnes puissent parler aux gens de l'industrie. Mais nous devons être informés et pour le moment nous ne savons pas.
Per Clausen de la liste "Unité" souligne le pouvoir de ce comité.
" C'est ce comité qui a joué un rôle actif dans la déclaration de pandémie et qui a entraîné une vente massive de vaccins et de tamiflu. Tout lien avec l'industrie pharmaceutique doit être exposé au grand jour." précise Per Clausen.

Jonas Dahl de la gauche "verte" pense que le manque de transparence a de quoi inquiéter le peuple danois.

"Nous devons pouvoir faire pleine confiance dans l'information qui nous vient de l'OMS. Il en résulte qu'il est inacceptable qu'il existe un comité secret; que le directeur Général puisse apparemment former son petit groupe privé pour formuler des recommandations." déclare Jonas Dahl.

La sociale démocrate Sophie Haestorp Andersen pense que ce comité viole tout simplement les règles démocratiques établies...

Kristian Villesen, Louise Voller

http://www.theflucase.com/inde...mid=105&lang=fr

Follow-up

Tags: Grippe A pandémie vaccination

Share
Post to Facebook
Tweet this
Share at LinkedIn
Reference this page
Monitor
Recent pages
Recent files