Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   People «  

Parvari

à propos du docteur Hamer, long mais très édifiant... Programme de Jean Jacques Crèvecoeur

Started by de Villers Grand-Champs Cédric on Mar. 19 2009, with Julien, J. Bousquet, David Morand, Lucas, Parvari, ...

56 contributions, including:

"

Bien d'accord avec vous merci d'avoir réagi ! Nous avons toujours souhaité laisser chacun s'exprimer librement mais nous serons désormais plus attentifs à l'expression de cette liberté car nous savons maintenant que les jugements, les critiques et même les constats ne font qu'accentuer et creer ce que nous refusons ! Nous vivons dans un cylindre de miroirs et ce que nous projetons nous revient. C'est donc nous même que nous jugeons, critiquons ect ! Ce n'est pas ainsi que nous retournerons en Eden. Bonne journée.

"
By Bousquet Jacqueline on May 7 2010

Hamer - Jean Jacques Crèvecoeur - Anti sectes

MEXICO ! MEXIIIICO ! Sous le soleil qui chanteIIIII...

Started by Parvari on May 4 2009

Un peu d'histoire, juste pour rire !

"Biologie totale: des pratiques douteuses, voire dangereuses"

Started by Baudouin Labrique on Oct. 6 2008, with Julien, J. Bousquet, Parvari

Suite à la diffusion fin de la semaine passée d’une émission sur RadioCanada sur la Biologie-Totale, le très sérieux site PasseportSanté.net a diffusé l’article qui suit. Malheureusement une contrevérité (au moins) est présente dans ce texte de PasseportSanté.net qui reprend donc sans les vérifier certaines informations de RadioCanada : le fait que Claude Sabbah aurait été radié de l’ordre ce qui est faux.

52 contributions, including:

Voici un article que je viens d'écrire à propos de cette émission passée sur Radio-Canada et qui propose un résumé de ce qui est pour moi à prendre et à laisser :

 

Quand Radio-Canada enquête sur la  Biologie-Totale.

 

Début octobre (2008), Radio-Canada a diffusé à une vaste enquête, caméra cachée, pour en savoir plus sur la manière dont était pratiquée sur le terrain cette plus que controversée approche, dans une émission intitulée : "Biologie totale: menace fatale." Je vous invite à en visionner les parties (°) pour vous faire une opinion personnelle ; toutefois, même si certaines et salutaires vérités ont pu ainsi être mises en lumière (voir plus bas, le compte rendu de PasseportSante.Net), il est à déplorer cette indécrottable, endémique propension des médias (concernant les approches innovantes et donc dérangeant la pensée unique et certains lobbies) à y ajouter de fausses informations comme de prétendre que le Dr Sabbah a été radié du tableau de l'ordre des médecins. C'est ce qui s'est aussi produit pour le professeur Raymond Pageau qui a été mis (injustement) en cause dans l'émission ; en bas de cet article, la mise au point qu'il a faite.

 

(°) Un fois sur le site on vous demandera peut-être de télécharger Microsoft Silverlight 2.0 (faites-le, pas de problème) ; si vous n'avez aucune invitation à le faire et que le visionnage ne démarre pas (patientez), télécharger gratuitement et directement Microsoft Silverlight 2.0 ; si ce logiciel est déjà installé sur votre ordinateur, vous en serez averti dès la tentative de téléchargement. Si le visionnage n'est toujours pas possible, il faut mettre en cause le paramétrage de votre navigateur.

 

 

Nous avons déjà fustigé l'utilisation de la caméra cachée, parce qu'elle est, de prime abord, anti-déontologique, mais voici comment Alain Gravel (Radio-Canada) justifie un tel recours et qui parait donc compréhensible, vu les circonstances :

 

 

 

"Dans le tournage effectué au Québec, nous avons dû aller plus loin. Il a fallu que Guy Gendron se déguise lorsqu'il se faisait passer pour un client, de façon à ne pas être reconnu. Il s'est fait pousser la barbe, il s'est rasé le crâne, il a changé ses lunettes, en plus de se faire installer de fausses dents. Il a même changé d'identité.  L'utilisation de ces moyens est exceptionnelle. Mais pour une émission comme Enquête, ils deviennent de plus en plus courants. 
À Radio-Canada, notre code d'éthique nous permet d'y avoir recours s'il n'y a pas d'autres moyens pour documenter notre sujet et que nous soupçonnons que des gestes à caractère antisocial ou illégal sont commis. 
Dans le cas du reportage sur la biologie totale, nous avons conclu qu'il était nécessaire d'utiliser ces moyens pour réussir à aller le plus loin possible dans l'illustration de cette « médecine » pas aussi « douce » qu'elle le prétend
."

  

 


Suite à cette émission qui a fait grand bruit : plus de cinquante sites s'y sont intéressés, dont le très sérieux site canadien "PasseportSanté.Net" qui titre son article critique : "Biologie totale : des pratiques douteuses, voire dangereuses. "  ; sur ce site qu'on peut difficilement soupçonner de fermeture d'esprit en ce qui concerne les médecines alternatives, on fait observer (très justement) ce qui suit :

 

"Le reportage fait aussi état de pratiques allant complètement à l’encontre de la médecine classique, certains thérapeutes incitant leurs patients à laisser tomber ou à retarder leurs traitements médicaux."
 

"Des dérapages au Québec : (...)  à l’aide de caméras cachées. Certaines scènes sont troublantes :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Prétendument atteint d’un cancer de la prostate, le journaliste reçoit quatre verdicts différents. L’un des thérapeutes consultés lui recommande de retarder sa biopsie pendant le traitement en Biologie totale. Une autre lui « prescrit » de réciter une prière à haute voix, 30 fois par jour.

  • Des thérapeutes en Biologie totale donnent à leurs clients des reçus de naturopathie afin qu’ils soient remboursés par leur assureur privé.

  • Malgré son titre de médecin, une femme reçoit une cliente en Biologie totale. Elle la rassure en lui confiant que le coût de la consultation sera payé par le régime d’assurance maladie du Québec, puisqu’elle fera « passer » la séance pour de la psychothérapie.

  • Un chiropraticien de Québec, qui pratique en même temps la Biologie totale, recommande à un patient cancéreux de « ne rien faire, de laisser aller la maladie », qui se guérira d’elle-même."

"(...) l’Ordre des chiropraticiens du Québec (OCQ) a d’ailleurs publié un communiqué dans lequel il demande aux adeptes de la chiropratique de porter plainte si leur chiropraticien les traite parallèlement en Biologie totale"

 

Dans un communiqué qui fait suite aussi à cette émission, " L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) dénonce fermement la biologie totale (...)"
 

Le Collège des médecins du Québec en profite pour faire aussi le point :  "Le médecin qui traite son patient par la biologie totale agit de façon contraire à cinq articles de son Code de déontologie". Voici quatre articles qui me semblent manifestement en faire partie (et qui sont en phase avec ce qui existe dans d'autres pays) :

 

Art. 6  "Le médecin doit exercer sa profession selon des principes scientifiques."

Art. 44. "Le médecin doit exercer sa profession selon les normes médicales actuelles les plus élevées possibles"

Art. 46. "Le médecin doit élaborer son diagnostic avec la plus grande attention, en utilisant les méthodes scientifiques

              les plus appropriées et, si nécessaire, en recourant aux conseils les plus éclairés."

Art. 48. "Le médecin doit s'abstenir d'avoir recours à des examens, investigations ou traitements

               insuffisamment éprouvés,  sauf dans le cadre d'un projet de recherche et dans un milieu scientifique reconnus."

 

Concernant la France et la Belgique, nous  avions déjà souligné l'illégalité flagrante dans laquelle se trouvent les praticiens conventionnés qui intègrent la Biologie-Totale dans leur pratique ; nous espérons que se mobiliseront en conséquence les instances officielles des pratiques médicales européennes, fort de ce que Radio-Canada a  (re)mis en lumière (dura lex sed lex !).

 

Pour ceux qui n'en auraient pas encore pris connaissance, qu'ils sachent que nous fustigeons depuis longtemps les errances et les dérives dont la Biologie-Totale, tant en amont qu'en aval, se rend trop souvent coupable. Nous n'adhérons en aucun cas à la Biologie-Totale et nous la refusons vu ce qu'elle génère par manque criant de précaution, d'éthique et de déontologie appliquées. Tout autant, nous ne cautionnons en aucune manière les comportements intégristes et outranciers du Dr Hamer, dont la Biologie-Totale a repris les théories. Nous ne laisserons pas confisquer par les partisans de telles approches iatrogènes les essentielles découvertes relatives à l'interdépendance du psychisme et du physique et dont l'accompagnement thérapeutique devrait être réservé à des psychothérapeutes aguerris, nantis et usagers des plus hautes éthique et déontologie, pour être considérés comme dignes de porter ce titre.

 

 

N.B. Mise au point de RAYMOND PAGEAU

 

"Bonjour

Radio-Canada a continué sa série sur la Biologie Totale en traitant, cette fois, de l’infiltration des milieux d’enseignement supérieur au Québec par ce concept soit disant dangereux pour la population. Étant donné que je suis personnellement visé dans l’émission du 9 octobre, je vais me permettre d’être pointu et « personnel » dans mes remarques :

1: Dans l’émission, on raconte que j’ai enseigné aux étudiants en médecine, et cela pendant 10 ans, des notions de Biologie Totale. Comme professeur, tout en tenant compte de mon code d’éthique, je faisais réfléchir mes étudiants, surtout sur des thèmes importants en Santé
Communautaire. Des notions sur la Biologie Totale comme le reportage l’insinue? Impossible ! Pour la simple raison que j’ai quitté la Faculté de médecine en 1995 et connu la Biologie Totale en 1998. Faites vos calculs.
Quelque chose cloche à quelque part. De plus, pourquoi en « faire tout un plat » alors que le doyen de la faculté a lui-même admis en entrevue que les évaluations par mes étudiants étaient positives. A force de vouloir voir des problèmes, on en crée. A chacun de tirer ses conclusions sur la qualité du contenu et le sérieux du reportage diffusé par Radio-Canada sur la Biologie Totale.

2: Je trouve déplorable que les responsables de l’émission Enquête et Radio-Canada aient accepté d’être [au service] d’intérêts pour qui les mots mensonge et vérité sont manipulés comme des synonymes. L’outil, utilisé avec dextérité et expertise par des journalistes chevronnés, facilite la présentation de vérités comme des mensonges et de mensonges comme des vérités. La méthode est bien connue; elle existait déjà au temps de Kafka.
Et pourtant, elle semble encore fonctionner très bien pour semer l’insécurité, la peur dans une population qui ne prend pas garde habituellement de filtrer l’information véhiculée par les médias. La méthode est particulièrement efficace quand on veut faire de la désinformation… sous le couvert d’une émission d’information.

3 : Tant qu’à chercher à semer la confusion dans la population, incluons la PNL dans le décor en insinuant une collusion avec la Biologie Totale. A ma connaissance, la PNL est un domaine propre de connaissances. La Biologie Totale également. Qu’il soit possible que les deux domaines soient utilisés en complémentarité m’apparait des plus plausible. Pourquoi alors y insinuer quelque chose de suspect? Est-il suspect, en cancérologie, de considérer que la chimiothérapie et la radiothérapie puissent agir en complémentarité? Je m’y connais dans le domaine et la réponse est non. Comment se fait-il que le mot complémentarité fasse peur quand vient le temps de l’étendre à la Biologie Totale? A chacun, encore une fois, de tenter de comprendre quelque chose de vraiment cohérent dans la position véhiculée par le reportage de Radio-Canada.

4: A ma connaissance, les collèges et universités du Québec ont encore le libre choix de gérer et de louer leurs salles à qui veut payer pour les utiliser. A moins que … un simple contrat de location soit devenu suspect et en arrive à être considéré comme une infiltration subversive. Que certaines institutions jugent qu’elles doivent corriger leur politique, cette décision leur appartient. Quels sont les intérêts derrière leur décision? De nouveau, je laisse à chacun tirer ses conclusions sur le « grave » danger que constitue la Biologie Totale pour les institutions de haut savoir de la société québécoise. Heureusement que Radio-Canada s’en occupe… Dieu merci!

5: Comme dans tout domaine, des dérapages existent aussi en Biologie Totale et doivent être corrigés. Toutefois, à mon avis, la Biologie Totale a fait plus de bien que de tort. Pourquoi le reportage est-il aussi discret sur les aspects positifs? Il s’efforce plutôt de ridiculiser à répétition le concept et ses applications.

6: Enfin, lors d’une de ses nombreuses apparitions en ondes pour faire la publicité du reportage sur la Biologie Totale, Alain Gravel a comparé la qualité de l’émission à du « béton ». Il aurait dû savoir que dans la symbolique pourtant récente du béton au Québec, il s’agit d’un matériau qui se fissure, se désagrège et éventuellement s’écroule (référence à l’écroulement du viaduc de la Concorde). Puis-je vous suggérer, monsieur Gravel, de bien capter le message (subconscient si vous me permettez ce mot) derrière la symbolique que vous avez utilisée. Vous avez misé votre excellente réputation, votre longue carrière, les deux bétonnées, sur une émission dont la qualité sera en définitive jugée par la population. La structure va-t-elle tenir? Ou bien s’écrouler?

Si l’idée vous convient, je vous invite à faire connaitre ce message à votre entourage.

Raymond Pageau"

 

Mes commentaires :

"A chacun, encore une fois, de tenter de comprendre quelque chose de vraiment cohérent dans la position véhiculée par le reportage de Radio-Canada." Vous pensez bien qu'il ne se trouvera aucune chaîne (officielle ou pas) qui ira faire l'éloge d'une approche non conventionnelle (par nature généralement écologique), sachant que cela nuit grandement aux intérêts des lobbies et notamment industrio-pharmaceutiques..Exception : je suis intervenu deux fois pour RTL-TVI sur de tels sujets et tout s'est remarquablement bien passé à ce point de vue.

 

"Toutefois, à mon avis, la Biologie Totale a fait plus de bien que de tort." Sur quoi vous basez-vous pour en être aussi sur ? Vous trouverez très peu de témoignages de guérisons sur le Net suite à son intervention, alors qu'il y a eu plusieurs milliers de thérapeutes "formés" à cette approche. J'ai trop souvent à déplorer et a souffrir de la méfiance, voire de l'hostilité et des amalgames qui sont alors le fait de certains patients, auditeurs de conférences ou participants à des stages, et qui fustigent, souvent sans appel, les approches qui touchent au (auto-)décodage psychobiologique a cause de leurs expériences au contact de la Biologie-Totale . Mon expérience professionnelle (et analogiquement à ce que m'en ont relaté d'autres thérapeutes) me montre au contraire que très peu de gens en ont été satisfaits ; pire, il ne se passe pas une semaine où je ne sois le témoin d'un cas (traité avec la Biologie-Totale) qui a souvent laissé le patient dans un état de souffrance d'origine iatrogène

Exemplatif, ce témoignage reçu :" (...) quel soulagement  de lire dans ce site la confirmation de mon ressenti lors de rdv avec des thérapeutes formés au décodage biologique a outrance (3 pers en différents endroits) ; je me suis sentie agressée par la méthode, J'ai cherche l'empathie et j'ai résisté par crainte au lieu de lâcher ; habituée à me "faire du mal " pour me faire du bien, j'ai quelques fois insisté en quête de libération ; mon tri est devenu : ceux qui montraient de l'empathie sans transfert personnel et ceux qui n'en montraient pas ; le monde a l'envers ou quand le patient rassure le thérapeute dans son savoir / pouvoir.".

 

"(...) que les responsables de l'émission Enquête et Radio-Canada [ont] accepté d'être à la solde d'intérêts pour qui les mots mensonge et vérité sont manipulés comme des synonymes. L'outil, utilisé avec dextérité et expertise par des journalistes chevronnés, facilite la présentation de vérités comme des mensonges et de mensonges comme des vérités. "
Même si des contre-vérités truffent les commentaires de l'émission, c'est réducteur et diabolisant de radicaliser, dans la mesure où ce qui a été filmé en caméra cachée reflète fidèlement des réalités incontestables et j'en donne un résumé plus haut au travers de certaines observations qui me semblent objectives comme celles qu'en a faites PasseportSantéNet :

" lors d'une de ses nombreuses apparitions en ondes pour faire la publicité du reportage sur la Biologie Totale, Alain Gravel a comparé la qualité de l'émission à du « béton ». Il aurait dû savoir que dans la symbolique pourtant récente du béton au Québec, il s'agit d'un matériau qui se fissure, se désagrège et éventuellement s'écroule (référence à l'écroulement du viaduc de la Concorde). Puis-je vous suggérer, monsieur Gravel, de bien capter le message (subconscient si vous me permettez ce mot) derrière la symbolique que vous avez utilisée. "


Ici vous tombez dans un écueil et qui est une dérive manifeste tellement en vogue dans les forums et sur Internet qu'elle n'est qu'à montrer vigoureusement du doigt : la psychologisation et qui traduit un (fallacieux) argument.. Si vous vous adonnez à ce genre de thérapie sauvage qui est de vouloir thérapiser quelqu'un qui ne l'a pas demandé (vous parlez de son subconscient), acceptez alors que d'autres puissent le faire à votre égard… Tiens la thérapie sauvage c'est précisément ce qui est trop souvent reproché à non seulement celui qui est le promoteur de cette approche (
exemple) mais (forcément : suivez le maitre !) aux personnes qui l'ont adoptée (exemple)  !

 

 N.B. Ce texte n'a pas été transféré de Word




Baudouin Labrique, psychothérapeute
By Baudouin Labrique on Nov. 13 2008

Trouvé sur une liste

Started by jb on Oct. 25 2006, with Ishtar, Loregil, Catherine, Parvari, Vital

Et s'il avait raison ?

9 contributions, including:

Loregil :

Bon : j'ai été mal comprise, pour autant, je n'ai pas pris le temps de bien m'expliquer ( alors : autant pour moi ). J'ajoute que je partage complètement ce que tu viens de dire Loregil!!

Amitié Catherine
By Catherine on Oct. 29 2006

Et si l’homme n’était qu’un animal parmi d’autres ?

Started by Cirdec on Aug. 18 2006, with Parvari

Parvari

Monitor
Recent pages