Skip to main content Help Control Panel

ARSITRA.org - Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel.

Home «   People «  

Christophe J. - contact57

Anita MOORJANI

Started by J. Bousquet on Oct. 22 2011, with Christophe J.

NDE

Vidéo à voir absolument

- Nov 18 Une vidéo intéressante, sur les champs morphogénétiques...

ici: http://nous-les-dieux.org/TheLivingMatrix.mp4
By Christophe J. on Nov. 18 2011

INFORMATION IMPORTANTE REÇUE CE JOUR

Started by Bousquet Jacqueline on June 18 2010, with Julien, De Villers Grand-Champs Cédric, David Morand, Hélène Quenel, José Moindrot, ...

J'ai reçu cet article ce matin qui pourrait peut-être vous intéresser.

7 contributions, including:

Je trouve cette idée très intéressante.

En effet j'ai l'intuition que l'Homme est dépendant sur plusieurs points du macrocosme qui "imprime" le microcosme.

Je pense que l'Homme est déjà dépendant dans son évolution des nébuleuses d'hydrogènes positionnées dans l'espace par un lien qui est lié à la nature chimique de l'eau (H2O) et à sa quantité dans un humain qui est en fait une vrai antenne (en plus en position debout).

Une constante universelle primordiale est la longueur d'onde de l'hydrogène.

Vous allez me dire qu'on s'éloigne du sujet, mais pas tant que ça car la combustion du soleil est lié à sa composition à environ 75% d'hydrogène.

Donc toute impulsion solaire encode le niveau cellulaire par interaction avec le H de H2O et a d'indiscutables conséquences sur le physique.

Je n'ai pas encore les preuves de ma conception, mais il me semble possible que les sauts évolutifs de l'humanité l'aient été sur impulsion des nébuleuses d'hydrogènes en réaction a des influx d'origine solaire.

Il est possible que nous soyons à la veille de quelque chose de cet ordre, une sorte de saut quantique initié par un afflux important d'énergie.

On ne connaît pas encore les effets secondaires d'un changement de polarité électromagnétique à l'occasion, par exemple, d'un basculement des pôles.

On ne sait pas non plus comment les récepteurs humains réagiraient à une énergie intense.
By Hermes TRIMEGISTE on Aug. 25 2010
Business card

Christophe J.

Christophe J.

Monitor
Recent pages